Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Pic Est de Combeynot > Chambons fumés > Sortie du 08 mars 2020
 En attente de modération

3145 m Pic Est de Combeynot, Chambons fumés

Pic Est de Combeynot, couloir "Chambons fumés" directe N

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans Haute Durance, Briançonnais
Orientation : N
Dénivelé : 1115 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 5.1 E3
Pente : entrée à 50°, 45° soutenusur l'ensemble

Nb de jours : ½
Type : Boucle

Cartes : 3436ET 3535OT

Matériel

crampons et piolet pour le confort

Départ/Accès

Départ : Col du Lautaret (2030 m) - De Grenoble, Bourg d'oisans, la Grave, Col du Lautaret. Se garer juste avant le col, soit au Parking du téléski, soit au parking du col.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du col du Lautaret, s'engager sur la voie normale du Combeynot W.
Vers 2400m, repérer à gauche une large pente qui remonte dans ce dernier (passage raide en sortie) jusqu'à un large cirque neigeux, le glacier du Combeynot.
De là, remonter la pente plein Sud par l'entrée la plus marquée, puis contourner le jeu de barres qui la surplombe et les longer par le haut.
On remonte ensuite pleine pente pour atteindre une écharpe qui file gauche et permet de récupérer la pente sommitale.
La descente est possible par le même itinéraire, mais moins skiante. Comme visible sur la photo, un jeu de zig zag permet du très bon ski, en attrapant une entrée plus à l'Ouest.
Le premier pas est raide (environ 50°) puis la pente s’atténue pour rester sur un petit 45° continu.
Il y a encore beaucoup de variantes possibles, aux suivants !

Photos

Itinéraire (Photo Chuck)
Itinéraire (Photo Chuck) [par Manu Abelé]
En rouge la diagonale NW, en vert les chambons fumés, en bleu la diagonale (couloir) Chantriaux (Photo pipou)
En rouge la diagonale NW, en vert les chambons fumés, en bleu la diagonale (couloir) Chantriaux (Photo pipou) [par Manu Abelé]
Couloir W du glacier de Combeynot (flèche rouge)
Couloir W du glacier de Combeynot (flèche rouge) [par jpc]

Remarques/Variantes

Pensé, créé, remonté, skié et donc ouvert (peut-être) par Romain Brun, Benjamin Gerard, François Kern

Variantes :

» Couloir Chantriaux (D+ 1015m ; Ski 5.2 ; Orientation N)
Suivre l'itinéraire classique du Pic Ouest de Combeynot. Peu après 2800m sur le glacier du Combeynot, s'engager dans un couloir évident (ou par une écharpe à droite si manque de neige), qui part en diagonale vers la gauche et sort à la brèche de Combeynot, 3061m.

» Couloir W du glacier de Combeynot (D+ 850m ; Ski 5.1 ; Orientation NW)
Suivre l'itinéraire classique du Pic Ouest de Combeynot. Peu après le haut de la moraine, laisser la trace principale vers la droite et remonter à gauche un couloir évident qui monte se perdre dans les barres soutenant les pentes finales (invisibles). Terminus au plus haut. 250m de couloir, la moitié à 40-45°, l'autre moitié à 50°. E2.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

8 mars au couloir W du glacier de Combeynot [»] : Sortie du dimanche 08 mars 2020 par jpc

Participants : -

Météo

Beau, doux, vent faible ou nul. Iso 0° vers 1200 en hausse vers 2000.

Conditions d'accès

Etat de la route : enrobé noir

Altitude du parking : hautaine (2015)

Conditions de neige

Poudre froide à tous les étages en cours de tassement. Particularités :
• Couloir du col supérieur des Clochettes***: fond dur par endroit 20cm sous la surface. Neige un peu matée par le vent dans le cône. Enneigement insuffisant pour sortir en haut.
• Couloir du glacier de Combeynot***** : poudre froide homogène (sauf plaque dure en rive droite sur 50m) au moins 50cm, sauf dans le haut (fond dur à 20-30cm). C'est un petit 5.1 (250m de couloir dont la moitié à 50° mais jamais plus) mais, comme chacun sait, en neige dure cela deviendra un gros 5.1 ;-).
• Classique du Combeynot W**** : un peu cartonné parfois dans les zones peu raides de l'ex-glacier et sous la moraine. Cela me coûte ma 5ème étoile :-(

Altitude de chaussage (montée) : 2015
Altitude de déchaussage (descente) : 2015

Activité avalancheuse observée : Rien vu, rien emporté.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : col > Col Supérieur des Clochettes (but nivo) > combe du Gros Âne > glacier de Combeynot > couloir W > col - Dénivelé réel effectué : 1080m

C’est 8 mars… tu ferais bien de me montrer ta flamme, m’a dit ma femme qui ne manque pas de flegme. Oui, mais c’est aussi la journée de ma flemme… Comment faire ?
D’abord ne pas s’en faire, puis l’emmener au col du Lautaret, où il fait toujours bon boire une bière à la terrasse de "La Ferme", et montrer à ma douce son prénom tracé dans la neige à tout jamais par mes spatules amoureuses. Si ce n’est pas de la flamme, c’est du chalumeau : essayez de tracer proprement des « B » ou des « E » dans tous les couloirs que l’on peut voir du col !!!

Mais pour cela, encore faut-il tracer vers le haut avant de pouvoir tracer vers le bas. C’est donc plein d’allant que je pris mon élan, jusqu’au moment où… Ah mais je tire trop à gauche… euh, non, à droite… quand même JPC, quand même, tu vois pas que c’est le col des Clochettes là devant… ben, les Clochettes, je les vois, mais le col, la brèche, cela se mélange… Panne sèche, tout tourne et l'estomac qui se retourne. Moralité : n’abusez jamais des glucides du petit déjeuner, c'est trop tard pour faire des réserves :-(
Mais j’ai pris des engagements. Alors, bien que tournant de l’œil à chaque pas, je maintiens un cap vaguement orthodromique – ELLE me voit depuis le col –, et ajuste le rythme sur le niveau de ma glycémie. Au bout d’un temps qui m’a semblé plus long que celui que j’avais mis pour parcourir la Carte du Tendre, la partie se corse: crampons, piolet… cela repart… Finalement, l’ascension d’un couloir, c’est comme la vie de couple : étape par étape ^^ Et… oui… on arrive en haut… Ah ben, tiens, non, j’arrive à une petite crise : étroiture et au-dessus, couic, l’étroiture dure et les skis sont trop longs :-(. Et comme la vie est (parfois) mal faite, mes skis trop longs deviennent trop courts dans cette poudre trop généreuse… Mais je ne me plains pas : mieux vaut faire parler la poudre que les ragots.

Ces préliminaires trop courts méritent donc une suite. Je repars vers le haut le nez au vent (frais mais pas fort). Le couloir suivant est un string (ne pas essayer cela un 8 mars), donc je décide de pousser vers l'ex-… glacier de Combeynot. Bingo, après la crise, le beau temps, après l'étroiture, l’ouverture : sur la gauche, un couloir magnifique dans une robe immaculée et lisse comme la peau nous réconcilie.
Bon, pour la descente, faut quand même faire attention, du monde regarde (cela se passe au-dessus de l’autoroute du Combeynot W). La descente au 7ème Ciel ne fut que joie, courbe et luxe. Comme disait Ricet-Barrier, y a des voluptés dans la vie… Rideau ! (La suite ne vous regarde pas).

P.S. et pourquoi pas un 8 mars tous les jours ?

NB: pour le couloir W du glacier de Combeynot, j'ai créé une variante dans ce topo-ci car 1° cela ne justifie pas un topo individuel ; et 2° la partie originale se passe sur le Combeynot E, pas sur le Combeynot W bien que ce soit la même approche depuis le col jusqu'à ce bassin du glacier de Combeynot.


Commentaires

» Par taramont, le dimanche 08 mars 2020 à 22:58

photo 11 : c'est le serpent du Jardin d'Eden ? du bon jpc inspiré par les droits (de regard) de son aimée :)

» Par sdxmountainer, le lundi 09 mars 2020 à 10:00

excellent !
D'accord avec toi pourquoi célébrer le 8 mars ?
C'est toujours pareil pour les femmes : à la maison en train de faire le ménage tandis que les hommes sont au bistrot ou l'inverse finalement... :P

» Par pollo, le lundi 09 mars 2020 à 13:45

Belle échappée effectivement !
Toujours beau le combeynot...

» Par Rémo Barbaruli, le lundi 09 mars 2020 à 19:53

Ricet Barrier ! Purée il revient de loin celui-là !!!
Sinon, sur le laïus "trop court / trop long" j'ai eu peur que ça dérive mais non, Siffredi est resté à distance (je laisse planer le doute entre Rocco et Marco...). Bref bravo !

» Par jpc, le lundi 09 mars 2020 à 23:27

@taramont: peut-être, peut-être… :happy:
@sdx: pas toujours, pas toujours… :wink:
@pollo: toujours, toujours… (surtout quand on fait du nouveau : j'imagine bien que ce couloir a déjà dû être discrètement skié, par Chantriaux ou un autre…, mais se lancer dans un itinéraire pour lequel il n'y a pas de topo connu a toujours quelque chose d'enthousiasmant !) :roll:
@remo : bien vu, bien vu… :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne