Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pic du Grand Doménon > Couloir Nord-Ouest > Sortie du 14 fevrier 2021
 Topo validé par la modération

2802 m Pic du Grand Doménon, Couloir Nord-Ouest

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : NW
Dénivelé : 1680 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 5.1 E2
Pente : 50°/30m, 45°/50m, 40-45°/ 150m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3335OT

Matériel

Piolet/ crampons

Départ/Accès

Départ : Freydières (1130 m) - Grenoble -> Revel -> Les Granges de Freydière.
Au retour de votre rando, n'hésitez pas à passer boire un coup ou à vous ravitailler à La Gélinotte, Nathalie et Frédy (du Ref du Promontoire) seront ravis de vous accueillir pour vous faire passer un bon moment.

Itinéraire

De Freydière, remonter le GR549 jusqu'au pied de la face N du Grand Colon (on chausse souvent a cet endroit au printemps). Poursuivre rive Droite lac du Crozet puis Col de la Pra, traverser sous la Grande Lance de Domène. Passer le verrou du Doménon (gare aux plaques).
On aperçoit bien la face Ouest de montée en arrivant au premier lac des Doménons: traverser le lac et à son extrémité remonter le début du couloir Nord de la Grand Lauzière.

À 2550m, tirer plein E par une traversée légèrement montante pour rejoindre le pied du triangle W du Pic du Grand Doménon. Gravir au mieux ce versant pour atteindre le sommet.

Sommet très étroit d'où le couloir NW nous apparait plein gaz, itinéraire de descente évident jusqu'au lac supérieur des Doménons

Photos

Montée col du Bâton et arête Est en bleu, descente Couloir Nord Ouest en rouge
Montée col du Bâton et arête Est en bleu, descente Couloir Nord Ouest en rouge [par JulBont]
Descente  versant ouest en orange.
Descente versant ouest en orange. [par ThibsR]
Pic du Grand Doménon - Couloir N
Pic du Grand Doménon - Couloir N [par JulBont]
Pic du Grand Doménon - Couloir N
Pic du Grand Doménon - Couloir N [par JulBont]

Remarques/Variantes

Couloir rarement skiable avant le mois d'avril, dalles rocheuses qui s'enneigent mal sur le haut. La ligne n'est observable qu'à un endroit entre la Gde Lance et le Pic Couttet, dur donc de connaitre les conditions à l'avance.

Solitude garantie au sommet malgré la foule sur tous ses voisins, secret spot du coin.

Variantes :

» versant W (D+ 1680m ; Ski 3.1 ; Orientation W)
Versant W en aller/retour. Les 100 derniers mètres nécessitent de chausser les crampons en remontant le passage au centre de la face, juste en dessous du sommet ouest, rejoindre l’arête sud par un passage facile sur la droite (c'est plus engagé du coté gauche avec quelques pas d'escalade pas trop dur...). La descente a ski depuis le sommet est possible alors par le même passage facile depuis l'arete sud.

» Couloir N (D+ 1620m ; Ski 4.1 ; Orientation N)
À 2550m, poursuivre NE pour remonter le névé de la Grande Pente en direction du Col du Bâton. Le Couloir N se trouve sur sa droite et débouche directement par une brèche sur l'arête ENE du Pic du Grand Doménon vers 2750m. Depuis la brèche, possibilité de rejoindre facilement le sommet à pied en suivant l'arête. 40-45°/150m, E2.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Pra

Sortie(s) GPS associée(s) : 25.03.10 11.04.09

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Amoureux du raide au Pic du Grand Doménon [»] : Sortie du dimanche 14 fevrier 2021 par skieur_en_kilt

Participants : -

Météo

Ciel bleu, pas de vent, grand froid.

Conditions d'accès

Etat de la route : Route déneigée jusqu'à Freydières

Altitude du parking :1132m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Freydières + forêt1200mW8hTrafoléeAssez peu reneigé dans les bois avec quelques passages un peu léger (cailloux)
Lac du Crozet 2000mW10hCroutée finGrosse variation de neige. Tantôt poudreux, tantôt croute légère
Lacs du Doménon2400S11hPoudreUn peu de poudre par endroit, de la trafolle et de la croute
Couloir NW Pic Grand Doménon2650mNW13hPoudre tasséeDépend beaucoup de l'expo dans le couloir.
Altitude de chaussage (montée) : 1132m
Altitude de déchaussage (descente) : 1132m

Activité avalancheuse observée : Avalanches spontanées sur les faces Sud raide. Grosses coulées notamment au dessus du Lac du Crozet et vers le verrou avant les lacs des Doménons.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Itinéraire classique du couloir NW > remontée à pied dans le couloir - Dénivelé réel effectué : 1700m

Aujourd'hui est un jour saint parait-il, un jour ou l'on retrouve celle qu'on aime pour passer un moment agréable. L'amour réciproque qui se dévoile ou pour les cyniques une fête commerciale qui sert de prétexte pour relance un couple qui bat de l'aile.

Aujourd'hui, j'ai donc décidé de faire honneur à la Saint Valentin en allant retrouver celle que j'aime, mon premier amour. On réunit une solide équipe pour s'attaquer à une ligne qui soit digne de l'occasion. Une ligne longue à l'accès, une ligne qui se mérite. Après tout l'amour se prouve par des actes plus que des mots et des paroles. Donc le Couloir NW du Pic du Grand Doménon.

Départ de Freydières au petit matin, les 900 premiers mètres se terminent assez rapidement (enfin pour les deux autres, personnellement je suis à l'agonie) et on peut commencer enfin la partie sérieuse de la randonnée. Réflexion faite, le vrai problème de Belledonne c'est la pénibilité d'accès pour avoir le droit de skier des belles lignes. C'était déjà le cas pour les Grands Moulins et une fois de plus c'est le cas pour le Grand Doménon. Si je suis optimiste, je me dis que la difficulté et la longueur des accès garantie des faces réservées au plus déterminé et qui peuvent rester longtemps en conditions. Si je suis pessimiste, je me dis que plus de la moitié du dénivelé ne sert à rien et que se farcir 1300D+ pour seulement 400m de couloir est d'une cruauté sans nom, qu'on ne m'y reprendra plus et que de toute façon l'année prochaine je déménage dans les Aravis pour ne plus avoir de problème. Mais au lac du Crozet la beauté des lieux me fait oublier mes sombres pensées, elles se tournent vers le sommet bien qu'on ne le voit pas encore. On monte, on descend. Comme les montagnes russes d'une relation. Alors on persiste et on finit par s'élever, la rando comme la relation prend de l'altitude. Après les déprimantes traversées plates on arrive en bas de la face, qu'on remonte par la même trace que pour aller à la Croix de Belledonne, puis qu'on quitte au niveau d'une épaule pour passer sous des barres. Le but est de remonter le couloir pour voir s'il est en condition car on craint tout de même une avalanche.

Crampons aux pieds on remonte lentement la face. Par endroit ça brasse beaucoup avec une grosse plaque en surface (±20cm) et en dessous on s'enfonce. Compliqué à monter, on craint surtout un départ de plaque. Sur les cotés la neige tient mieux, on trouve même un peu de glace qui nous facilite la tache. Le sérieux revient dans le groupe, on sait qu'ici la montagne, aussi aimant qu'on puisse être à son égard, ne nous fera pas de cadeau. Pas même pour la Saint Valentin. Et pas envie que le bouquet de roses soit pour fleurir une stèle tombale. On se concentre. On se concerte. A quelques reprises on hésite à faire demi-tour quand on voit le manteau neigeux. Finalement on progresse par palier, avant de se rendre compte nous sommes dans la partie finale à 50° avec des jolis motifs de glace qui ornent la neige pour la sortie. Le sommet est aussi aérien que le disait le topo. On a envie de céder à l'ivresse du sommet mais encore trop conscient que la descente demandera de la présence d'esprit. Les premiers virages sont tendus avec un fond bien dur par endroit mais très rapidement on trouve nos marques dans le couloir. Ca skie bien, ça skie facile, c'est plaisant et la neige à l'air de bien tenir. Ca sera notre cadeau de saint Valentin. En bas on peut enfin céder à l'euphorie de ceux qui ont fait une belle chose. C'était notre première fois à tous dans le 50°ème degré. La ligne était belle, magnifique, splendide. En bref on en revient pas de l'avoir fait. La suite de la descente sera une alternance de jeu à 3 en ski, dans la bonne humeur et de lancées de bouquets de fleur les uns aux autres.

A ce moment là je me souviens pourquoi la montagne est mon premier amour. Y a-t-il beaucoup d'endroits qui permettent une telle union des coeurs dans la joie de la réussite ?


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne