Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Glacier de Saint Sorlin > Sortie du 11 mars 2017
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Maurienne Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Col de la Croix de Fer (2064 m) - 3 accès possibles :
1/ Grenoble -> Rochetaillée -> Rivier d'Allemont (fin de la route deneigée) -> Col de la Croix de Fer.
2/ Par la Maurienne: Saint Jean-> Saint Sorlin-> col de la Croix de Fer
3/ Par la Maurienne: Vallées des Villards-> col du Glandon-> col de la Croix de Fer (déneigement le plus tardif).

Itinéraire

Montée :
Remonter le vallon du Vallon jusqu'au collet dominant le refuge de l'Etendard. Dépasser sucessivement le Grand Lac, le Lac Blanc et le Lac Tournant. On arrive ensuite au pied du glacier que l'on remonte. Le Pic se trouve alors sur la droite où par deux ressauts on rejoint un collu qui se détache de l'arête sommitale. Il ne reste plus qu'à parcourir une petite arête pour arriver au sommet.
Attention le parcours le long des lacs est une sucession de faux plats.

Descente :
La descente se fait par le même itinéraire. Une fois le Grand Lac atteint, il est judicieux de remonter à la gare d'arrivée du télésiège (station de saint sorlin). On continue alors plus au nord pour atteindre une combe située aux pieds des Aiguilles des Perrons, qui nous ramène au pied de la combe du Vallon. Cette combe garde généralement mieux la neige que sa voisine la combe du Vallon.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par mauvaises conditions de neige rendant douteux le passage par le col de la Croix de Fer, suivre la combe sous les Perrons voire en se tenant un peu haut sur sa droite, et, à hauteur de la gare d'arrivée du téléski qui monte de l'Eau d'Olle, basculer coté St Sorlin en suivant la piste bleue, puis prendre l'arête de Comborsière.
Par bonnes conditions, si l'on n'a rien laissé au refuge et si on s'y connaît un peu en orientation, on peut rejoindre directement le bout de la combe de la Balme en prenant à droite avant le deuxième lac, ce qui permet de shunter tout le faux plat jusqu'au refuge ainsi que la remontée après le refuge. Attention, passages étroits en S3. C'est aussi un passage traditionnel lorsque on part directement de St Sorlin ou de César Durand, prendre l'une des deux combes qui entaillent le ressaut opposé de la combe sous l'Aiguille Rousse, celle du haut permet de sortir directement au début du deuxième lac, celle du bas permet de sortir entre le second et le troisième lac. On peut aussi sortir par la gauche (sens de la montée) du dernier ressaut, vers la cabane des glaciologues, mais après il faut un peu redescendre au bord du glacier.

Variantes :

» Depuis Saint Sorlin d'Arves (D+ 2050m ; Ski 2.3)
En hiver la route du col de la Croix de Fer est fermée et l'itinéraire "normal" part de St Sorlin d'Arves.
Remonter la piste de la combe de la Balme, jusqu'à l'ancien refuge César Durand. De là on remonte la piste du col des lacs plein ouest jusqu'au col nord des lacs (alt 2533) avant de redescendre au refuge de l'Etendard.

» Boucle Glacier de Saint Sorlin--> Cochette--> Laisse (D+ 2000m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Montée au Pic de l'Etendard par le Glacier de St Sorlin.
Descente du Pic, rester rive gauche, passer entre le col de la Barbarate et le rognon rocheux 3169m et vers 3000m, repeauter en direction de la Brèche de la Cochette. Par un parcours d'arête mixte facile, traverser les cimes W, centrale, E (3241m) de la Cochette. Descendre N sur le Glacier de Côte Blanc. Vers 2950m; remonter au Dôme de la Cochette (3071m). Contourner l'Aiguille Noire par l'W, par quelques mètres de remontée l'Aiguille de Laisse (2879m) est atteinte: il ne reste plus qu'à se laisser glisser au NE sur le refuge de l'Étendard pour retrouver l'itinéraire de montée.

» Redescente vers Saint Sorlin (D+ 2000m ; Ski 2.3 ; Orientation NE ; Départ Saint Sorlin d'Arves)
Pour la redescente un itinéraire très sympa permet de rejoindre les pistes sans trop pousser sur les bâtons : on redescend de l'Etendard jusqu'au début du lac blanc. Là on rephoque pour remonter vers la droite un collu à 2300m. On contourne le "Mondor", on passe sous le "Mollard" puis on fait une traversée vers les chalets de la Balme. On évite de pousser sur les bâtons le long des lacs.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Etendard

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.20 12.04.17 10.03.11

Photos

Pic de l'Étendard - Voie Normale
Pic de l'Étendard - Voie Normale [par JulBont]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Natnco2 : Col de la barbarate depuis St Sorlin [»] : Sortie du samedi 11 mars 2017 par Eric L

Participants : -
Membres associés : nat, Matthieu Moy, geraldineS, thierryg, YAC

Météo

Grand beau. Frais le matin avec un très bon regel, puis des températures rapidement positives.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking :

Conditions de neige

Neige transfo regelée puis neige non transfo un peu tassée sur les passages à l'ombre dès 2400m.

Altitude de chaussage (montée) : 1500 (station)
Altitude de déchaussage (descente) : 1500 (station)

Activité avalancheuse observée : RAS (!) mais on a évité les pentes >30° ainsi que les pieds de pente au soleil (on a joué la prudence)

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Natnco2 : Col de la barbarate depuis St Sorlin - Dénivelé réel effectué : 1000m

une sortie d'ANTHOLOGIE

Après une semaine de réflexion intense sur les conditions nivo/météo, nous finissons par fixer notre objectif sur un itinéraire qui permet à la fois de trouver un peu de neige non transo (donc en altitude), sans être dans des pentes expo au transport (donc des pentes <30°), et ne traversant pas de zones surplombées par des pentes W-S-E (risque de coulée de fonte). Challenge...!

Le col de la Barbarate remplissait tous ces critères, et les remontées de St Sorlin nous ont permis d'arriver rapidement en altitude .

C'est devenu presque une habitude, Stéphanie aussi est de la partie, il y aura donc deux attelages. Nous sommes (juste) assez nombreux, c'est chouette! De nouveaux visages au départ, mais aussi quelques inconditionnels, c'est cool. Nat et Steph on le sourire :-)

Au départ de Grenoble vers 7h, on se dit... qu'on aurait quand même du partir plus tôt (7h, c'est une grasse-mat de papa ça!). Le retard s'accumule encore avec des bouchons sur la route. L'épisode du retrait des forfait "randonneurs" ajoute encore à la fuite de l'horaire : la caissière (pas très rapide, disons le) a faillit tourner de l'oeil quand je lui demande 24 forfaits d'un coup. Regard encore plus incrédule quand je lui précise d'inclure des réductions handicap. Ses yeux se perdent sur son écran : "mais...euh... randonneur handi...j'ai pas cette formule dans mon ordinateur moi..." Je la réconforte, sentant la pression des impatients derrière moi monter, et la tension artérielle de mon interlocutrice chuter : "...nan ... bon c'est pas grave on va payer pour tout le monde ça ira plus vite...". Les forfaits sont édités un par un, comptés et recomptés... et au bout de 30 minutes nous avons les précieux sésames en main. Les portes de la montagne sauvage nous sont ouvertes !!!

Nous enfilons donc 2 ou 3 télésièges pour finir en haut du télésiège du Rouet à presque 2600m. La grande combe qui monte vers l'Etendard s'ouvre à nous. Nous y basculons, quittant rapidement la piste et retrouvant avec un plaisir infini l'ambiance de la haute montagne, les belles faces tout autour, des points de vu magiques et des paysages somptueux jusqu'au Montblanc (les puristes regretteront le passage de quelques avions sur l'alti-surface néanmoins, mais bon... à Natnco on est philosophes...)

Compte tenu du déséquilibre pondéral entre l'attelage de Stephanie et celui de Nat (je précise qu'il s'agit d'une différence de poids du matériel, bien sur, pas des personnes hein ! non non... il est pas si lourd le Nat!!!), nous avions prévu de faire un attelage plus nombreux du coté de Nat que de Stephanie. Pour une raison indéterminée (sic), un premier groupe assez nombreux se précipite rapidement autour de Stephanie dès qu'on délove la corde... Elle a son public la minette ;-)

Bref (non sans quelques soupirs désabusé du coté de la cordée du garçon), les deux attelages démarrent sur l'itinéraire qui monte très peu sur plusieurs kilomètres. Une mise en jambe sympathique dont la douceur est propice à la discussion (et si on cause, c'est que ça monte pas bien beaucoup !).

L'heure tourne, le soleil aussi, nous quittons rapidement les divers épaisseurs, récupérons un peu de crème solaire, avant d'atteindre la pente principale. L'attelage de Stéphanie commence alors a prendre un peu d'avance.

C'est po du jeu :-(

Le rythme ralenti un peu, on commence à sentir l'altitude. Et la chaleur. Et les conversions nous ralentissent encore... A droite la pente neigeuse s'arrondit et laisse deviner le col de la Barbarate. L'Etendard nous fait face... majestueux...mais entre le manque de neige et les pentes bien raides, il ne nous attirera pas plus que ça. Heureux, nous finissons la traversée du glacier et glissons jusqu'au col. Le vent frais se lève au moment ou nous découvrons le paysage dauphinois derrière le col. Superbe.

Encore une belle réussite pour Natnco ! Ambiance magique dans un décors de cinéma !!!

La fraicheur éolienne (inattendue !) raccourcit la pause, nous déjeunerons sur le replat plus bas, vers 2700m. Pause en plein soleil et pic-nique collectif toujours bien arrosé :-)

Le retour s'effectue par un enchainement de plusieurs combes, avec quelques micro-remontées (qui nécessitent parfois le repeautage... mais à peine). Nous retrouvons les pistes au niveau de "la balme dessus" alors que le soleil disparait derrière les crêtes. A même moment les remontées mécaniques débrayent. Il était temps d'arriver...

On se laisse glisser vers le parking, avec en tête l'une des plus belles journées de tractage de l'histoire Natnco (et oui, 10 ans déjà). Réussite d'autant plus marquée qu'elle était finalement inattendue tant la semaine écoulée laissait présager bien des difficultés dans la réalisation de cette course.

En rentrant, Nat me glisse "j'ai recompté les tractages, on est largement à plus de 40 en fait..." Ah ouhai, ça ne nous rajeunit pas tout ça...
On sera ravi d'arriver à 100 d'ici "peu" !



Commentaires

» Par Jeanf, le dimanche 12 mars 2017 à 21:28

Beau CR Eric!
BRAVO Natnco!

» Par Eric L, le dimanche 12 mars 2017 à 21:28

plein de photos ici
mmoy.piwigo.com/picture?/6308/category/167-tractage_au_col_de_la_barbarate

» Par Eric L, le dimanche 12 mars 2017 à 22:48

encore d'autres photos :
goo.gl/photos/XdVQDkkqRYjyt5p78
merci Marie-Christine

» Par geraldineS, le dimanche 12 mars 2017 à 23:03

J'ai rajouté qq photos. skitour accepte les films aussi ?
merci à tous pour cette magnifique rando !

» Par Yack, le lundi 13 mars 2017 à 09:01

C'était bien sympa (même si j'ai pris cher... :oops: )

A bientôt pour de nouvelles aventures ! :cool:

» Par eric K, le lundi 13 mars 2017 à 10:07

merci pour les photos !! je vais demander à un copain pilote s'il peut retrouver les deux gars qui se posaient et redécollaient du glacier... il y a peut être des photos aériennes sympa à récupérer !!

» Par thierryg, le lundi 13 mars 2017 à 10:49

Encore une journée EXCEPTIONNELLE ! :D
Mais pour moi ce sont toujours des sorties marquantes. Même si pour le coup je suis arrivé bien cramé au col :oops:
Je ne sais pas si je serais encore là pour la 100ieme....
peut-être comme porteur d'eau :lol:
Merci Eric pour ce super CR :wink:
La prochaine fois on prend notre temps pour faire des clichés de la descente . Hein ! :lol:

» Par claudeR, le lundi 13 mars 2017 à 14:17

Merci à vous tous.
(Le bonheur ne vaut que s il est partagé)
En voila une représentation MAGNIFIQUE :D

» Par Stéphanie, le lundi 13 mars 2017 à 18:14

Chez NatnCo, ils sont tous vraiment barjos !
Jamais je n'aurais cru qu'on irait jusqu'au sommet alors merci à tous pour votre folie (et vos muscles), grâce à vous l'exceptionnel devient possible et à force d’enchaîner les sommets cela parait presque normal...j'adore !!!
MERCI à tous.

» Par Marie-Noëlle Thibaut, le mardi 14 mars 2017 à 08:54

waou !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne