Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Glacier de Saint Sorlin > Sortie du 24 juillet 2016
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Maurienne Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Col de la Croix de Fer (2064 m) - 3 accès possibles :
1/ Grenoble -> Rochetaillée -> Rivier d'Allemont (fin de la route deneigée) -> Col de la Croix de Fer.
2/ Par la Maurienne: Saint Jean-> Saint Sorlin-> col de la Croix de Fer
3/ Par la Maurienne: Vallées des Villards-> col du Glandon-> col de la Croix de Fer (déneigement le plus tardif).

Itinéraire

Montée :
Remonter le vallon du Vallon jusqu'au collet dominant le refuge de l'Etendard. Dépasser sucessivement le Grand Lac, le Lac Blanc et le Lac Tournant. On arrive ensuite au pied du glacier que l'on remonte. Le Pic se trouve alors sur la droite où par deux ressauts on rejoint un collu qui se détache de l'arête sommitale. Il ne reste plus qu'à parcourir une petite arête pour arriver au sommet.
Attention le parcours le long des lacs est une sucession de faux plats.

Descente :
La descente se fait par le même itinéraire. Une fois le Grand Lac atteint, il est judicieux de remonter à la gare d'arrivée du télésiège (station de saint sorlin). On continue alors plus au nord pour atteindre une combe située aux pieds des Aiguilles des Perrons, qui nous ramène au pied de la combe du Vallon. Cette combe garde généralement mieux la neige que sa voisine la combe du Vallon.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par mauvaises conditions de neige rendant douteux le passage par le col de la Croix de Fer, suivre la combe sous les Perrons voire en se tenant un peu haut sur sa droite, et, à hauteur de la gare d'arrivée du téléski qui monte de l'Eau d'Olle, basculer coté St Sorlin en suivant la piste bleue, puis prendre l'arête de Comborsière.
Par bonnes conditions, si l'on n'a rien laissé au refuge et si on s'y connaît un peu en orientation, on peut rejoindre directement le bout de la combe de la Balme en prenant à droite avant le deuxième lac, ce qui permet de shunter tout le faux plat jusqu'au refuge ainsi que la remontée après le refuge. Attention, passages étroits en S3. C'est aussi un passage traditionnel lorsque on part directement de St Sorlin ou de César Durand, prendre l'une des deux combes qui entaillent le ressaut opposé de la combe sous l'Aiguille Rousse, celle du haut permet de sortir directement au début du deuxième lac, celle du bas permet de sortir entre le second et le troisième lac. On peut aussi sortir par la gauche (sens de la montée) du dernier ressaut, vers la cabane des glaciologues, mais après il faut un peu redescendre au bord du glacier.

Variantes :

» Depuis Saint Sorlin d'Arves (D+ 2050m ; Ski 2.3)
En hiver la route du col de la Croix de Fer est fermée et l'itinéraire "normal" part de St Sorlin d'Arves.
Remonter la piste de la combe de la Balme, jusqu'à l'ancien refuge César Durand. De là on remonte la piste du col des lacs plein ouest jusqu'au col nord des lacs (alt 2533) avant de redescendre au refuge de l'Etendard.

» Boucle Glacier de Saint Sorlin--> Cochette--> Laisse (D+ 2000m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Montée au Pic de l'Etendard par le Glacier de St Sorlin.
Descente du Pic, rester rive gauche, passer entre le col de la Barbarate et le rognon rocheux 3169m et vers 3000m, repeauter en direction de la Brèche de la Cochette. Par un parcours d'arête mixte facile, traverser les cimes W, centrale, E (3241m) de la Cochette. Descendre N sur le Glacier de Côte Blanc. Vers 2950m; remonter au Dôme de la Cochette (3071m). Contourner l'Aiguille Noire par l'W, par quelques mètres de remontée l'Aiguille de Laisse (2879m) est atteinte: il ne reste plus qu'à se laisser glisser au NE sur le refuge de l'Étendard pour retrouver l'itinéraire de montée.

» Redescente vers Saint Sorlin (D+ 2000m ; Ski 2.3 ; Orientation NE ; Départ Saint Sorlin d'Arves)
Pour la redescente un itinéraire très sympa permet de rejoindre les pistes sans trop pousser sur les bâtons : on redescend de l'Etendard jusqu'au début du lac blanc. Là on rephoque pour remonter vers la droite un collu à 2300m. On contourne le "Mondor", on passe sous le "Mollard" puis on fait une traversée vers les chalets de la Balme. On évite de pousser sur les bâtons le long des lacs.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Etendard

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.20 12.04.17 10.03.11

Photos

Pic de l'Étendard - Voie Normale
Pic de l'Étendard - Voie Normale [par JulBont]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

VTTEtendard, cuvée été 2016 [»] : Sortie du dimanche 24 juillet 2016 par Laurent B...

Participants : Bastien
Membres associés : e alix

Météo

Grand beau puis nuageux. Sommets accrochés après 12h.
Bon regel inespéré.

Conditions d'accès

Etat de la route : sèche

Altitude du parking : 2060

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Haut Glacier3450>2900NE10h305/?NévéQuelques virages en moquette, puis névé; bon ski
Bas Glacier2900>2670NE11h002 à 5/?NévéVieux névé à vaguelletes, médiocre mais ça glisse
Canyon tournant2690>2520N11h302 à 5/?NévéIdem mais moins de relief, du coup bien correct
Altitude de chaussage (montée) : 2520 environ
Altitude de déchaussage (descente) :2520 (ski presque continu 1 déchaussage remontée sud après le glacier, puis 1 déchaussage sous le collu avant le "canyon"), mais ça va pas durer ça passe limite à 2-3 endroits avant le canyon les névés vont vite être discontinus.

Activité avalancheuse observée : RAS!

Glacier encore bien bouché rive gauche (voie normale) mais méfiance rive droite: quelques crevasses sous la rimaye. Quelques zones où la glace apparait sur le bas.
Des fissures récentes apparaissent aussi en rive droite, d'autres du côté du col des Quirlies visibles aussi au loin. Sous le col du grand sauvage la rimaye s'ouvre aussi.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : La classique avec approche VTT, aller retour par les rives droite des lacs - Dénivelé réel effectué : 1750m

Enfin pu refaire l'Etendard, non pas pour la première sortie de la saison comme pensé un temps, ni en décembre faute de problème voiture, mais finalement pour clore cette saison 2015/2016 contrastée, où l'on a tout eu, du pire (slalom entre les cailloux fin décembre à 3000), au meilleur (magnifiques sorties printanières puis estivales).
Pas osé le faire l'an dernier, d'abord testé le VTT ski à la Dent du Pra, puis confirmé au Charmant Som en décembre (!).

En plus, j'ai réussi à convaincre Bastien de venir clore la saison avec moi, comme en 2014 avec Ludo et en 2012 avec Emeric ce ne sera pas une dernière en solitaire (rare car faut arriver à trouver quelqu'un de motivé et dispo!).

La météo annoncée pour le we a failli nous décourager, mais un créneau espéré le dimanche matin nous a poussé à maintenir.

Montés la veille tard le soir, juste avant la nuit. Après un court sommeil en pointillés, départ un peu après 3h30.
Montée pas très rapide, le manque de sommeil se fait sentir assez rapidement.

A 6h, à la perte Tournant, on est déjà un peu entamés et limite sur notre timing. Faut dire qu'on a peu pédalé et beaucoup poussé le vélo, enfin surtout moi... Mais bonne nouvelle, on chausse!

Montée ensuite en mode "économie", sans encombres, heureusement car c'est pas la grande forme. Sommet vers 10h30, on a une une heure de "retard" et on est complètement rincés, mais on y est, on l'a fait, la météo est encore au beau fixe et la descente s'annonce plutôt bonne!

Départ vers 10h45, on skie tranquille sans se presser, en profitant des derniers virages de la saison. A midi on est sur les vélos et avant 14h à la voiture! Finalement on regrette pas d'avoir poussé le VTT à l'aller, c'est ultra efficace pour le retour, même chargés à bloc, crevés et avec les quelques petites remontées!

Bilan 1: à refaire ce genre de sortie, mais encore du progrès à faire pour le VTT, notamment en montée, et aussi pour optimiser le chargement et le couchage dans la voiture...
RDV en octobre ou novembre ? ;)

Bilan 2: six ans après, content de refaire l'Etendard.
En été en mode ski-vtt, avec juste trois cordées piétonnes et nous deux skieurs (13 personnes), à la journée avec départ au clair de lune, le sommet prend une autre dimension, cette classique un peu trop fréquentée au printemps redevient une vraie grande classique en été. Les grandes classiques, faut les faire hors saison!!!

Bonne fin d'été et début d'automne à tous!

PS1: merci à tous ceux qui nous ont précédés en VTT-SKI sur cet itinéraire et nous ont donné envie de faire de même!
PS2:malheureusement vu l'état du glacier en train de se fragmenter en plusieurs morceaux et le bas de moins en moins alimenté, le temps est certainement compté pour les belles échappées estivales.
Et quid des aménagements futurs pouvant dénaturer le site (cf. sortie Etienne H)?
A faire donc avant que cela ne soit peut être plus possible dans de telles conditions!


Commentaires

» Par Phil'Ô, le mardi 26 juillet 2016 à 06:44

Joli :cool:

» Par Em42, le mardi 26 juillet 2016 à 10:41

Bien joué Laurent !
Bon été à toi !

» Par Pedro69, le mardi 26 juillet 2016 à 10:41

Bravo ça donne envie !

» Par Khara, le mardi 26 juillet 2016 à 13:59

Bravo et merci pour le compte rendu, qui nous conforte dans l'idée de faire, comme chaque année, cette belle sortie :D .
L'enneigement étant identique à celui de l'été 2014, nous devrions donc bientôt suivre vos traces :cool:

» Par Laurent Bernardet, le mardi 26 juillet 2016 à 14:33

Merci!

@Khara: il faudra ajouter un portage à pieds sur 30-40m de D entre le "canyon" et la moraine du glacier si cette semaine.
Début août, il faudra surement chausser au début du glacier. Attention aux fissures qui vont apparaitre puis crevasses (?), ça devrait pas tarder (les débuts de fissuration observés et la chaleur persistante).
De plus va y avoir de plus en plus de relief en surface, faut pas trainer je pense...

» Par Vincent, le mardi 26 juillet 2016 à 19:36

Bonjour,

N'ayant jamais fait l'étendard, je me pose la question de la difficulté de l'approche en vtt. C'est roulant pour un débutant ou y a des risques de grosses portions de poussage ? En tout cas, les photos donnent bien envie de le tenter. Bien joué.

» Par Laurent B., le mardi 26 juillet 2016 à 22:57

A la montée j'ai poussé les 2/3 du temps, bastien un peu moins :ill: (presque toutes les montées dès que c'est plus du faux plat). Si comme moi t'as peu d'entrainement en montées en VTT, de toute façon tu risques de te mettre vite dans le rouge en essayant de pédaler au maximum, surtout avec un vélo + chargement de plus de 20 Kg et un sac aussi bien lourd...

Pour nous dimanche l'intérêt c'était surtout de limiter le portage sur le dos et charger les vélos (à pied je le ferais pas trop long trop hard pour le dos, en portage je tient maxi une heure si je porte les chaussures), et de se faire plaisir au retour dans les descentes, pas très techniques.
A la montée on serait allés aussi vite à pied je pense si on compte les manips, par contre au retour y a pas photo on a dû gagner une heure!

L'idéal c'est de tenter un itinéraire avec approche plus courte avant ou pourquoi pas repérer les lieux en simple ballade VTT.

» Par Pierre-Alain, le mercredi 27 juillet 2016 à 14:46

La solution, c'est le VTT électrique, sinon on explose les jambes à la montée !

» Par Vincent, le mercredi 27 juillet 2016 à 18:14

OK merci de ta réponse même si elle ne m'encourage pas beaucoup.
Mais je tenterai ma chance un de ces quatre.

» Par pilippe05, le mercredi 27 juillet 2016 à 21:06

Bravo vous deux pour la motivation
Et je vois que tu optimises toujours tes sorties Laurent...c'est bien!
Fais moi signe quand tu es sur merlette!
On fera une bonne bambée(sans skis)!!!
Je fais du vélo de route depuis peu et deja plus de 1200km au compteur
A bientôt Laurent!!!

» Par laurent B., le jeudi 28 juillet 2016 à 09:18

@Vincent: si si, ça vaut le coup, je pense juste qu'il vaut mieux se tester avant que de se lancer là dedans direct. Comme dit dans la sortie, pour l'approche VTT, quand on sera mieux rodés, plus efficaces ça vaudra encore plus la peine.

@Philippe: je vais voir si je peux venir 3-4 jours pour le we du 15 août, mais rien de sûr pour l'instant.

» Par Etienne -H-, le jeudi 28 juillet 2016 à 10:38

Joli ce ski d'été!

Pour l'approche à VTT, je conseille: 1/ de limiter au maximum le matériel emporté: matos léger ++; 2/ d'avoir un entrainement de vélo suffisant 3/d'avoir un bon VTT.

» Par tophe42, le jeudi 28 juillet 2016 à 12:43

Ils sont fou ces romains.. :lol:
félicitations en tout cas..

» Par Vincent, le jeudi 28 juillet 2016 à 14:33

@Etienne : vu que je ne remplis pas le 3/, je ne m’entraîne que très peu et du coup je ne remplis pas le 2/. Il reste le 1/ que je dois pouvoir satisfaire. Merci merci, c'est très encourageant :P.
Blague à part, ca fait plusieurs CR de VTTEtendard que je lis et ça me donne vraiment envie même si la journée doit être longue.

» Par laurent B., le jeudi 28 juillet 2016 à 16:28

@Etienne: pour le 1 on s'était posé la question du matos glaciaire, on a pris au mini mais quand même crampons alu + casque + baudrier + cordelette rando + piolet, et gardé le pack dva + pelle + sonde par habitude...
Si on veut vraiment faire light faut faire des impasses...
Comme dit précédemment on doit pouvoir optimiser.
Je rajouterais presque:
4/ Dormir suffisamment la (les) nuit(s) précédente(s)! Et là c'est dur de faire le compromis entre partir très tôt pour viser une arrivée tôt au sommet et être suffisamment reposé pour que ça soit possible... et quid de dormir au refuge avec le vtt, risqué?

@Tophe42:oui un peu! Beaucoup de persévérance surtout, rien lâcher et un jour on arrive à faire des choses qu'on aurait pas pensé possibles au départ!
A+

» Par Emeric, le jeudi 28 juillet 2016 à 19:04

Bien joué Laurent... Décidément tu restes le boss des sorties estivales !
Je suis allé dans le coin également mais mi-juin... J suis pas très vtt :OO: . Mais ça donne envie ce type de sorties... Juste que va falloir que je m entraîne un peu plus assidûment :~

» Par Marjo, le vendredi 29 juillet 2016 à 09:46

Joli, vous y mettez des chaines ou des cadenas à vos vélos, quand vous les laissez devant la langue de neige ?

» Par laurent B., le lundi 01 aout 2016 à 10:31

@Emeric: faudrait qu'on se refasse une sortie estivale la saison prochaine, ça fait longtemps qu'on s'est pas croisés!

@Marjo: on a mis deux antivols classiques en attachant les deux vélos ensembles + retiré l'axe avant + enlevé la selle.

» Par Cyrille Marais, le lundi 01 aout 2016 à 19:40

Prochaine fois, je monterai avec deux axes et deux selles, pour ne pas redescendre à pied ... :ill: ... dans le temps, ce sommet se faisait à VTT aussi en juin, quand tout était lisse .... un régal ! dommage que ce glacier, encore bien engraissé en 2001, soit maintenant en train de mourir ... :evil: ... belles photos

» Par Cyrille Marais, le lundi 01 aout 2016 à 19:51

plein de photos là

http://mto38.free.fr/jpegs/990620/L/

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne