Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Glacier de Saint Sorlin > Sortie du 15 mai 2016
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Maurienne Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Col de la Croix de Fer (2064 m) - 3 accès possibles :
1/ Grenoble -> Rochetaillée -> Rivier d'Allemont (fin de la route deneigée) -> Col de la Croix de Fer.
2/ Par la Maurienne: Saint Jean-> Saint Sorlin-> col de la Croix de Fer
3/ Par la Maurienne: Vallées des Villards-> col du Glandon-> col de la Croix de Fer (déneigement le plus tardif).

Itinéraire

Montée :
Remonter le vallon du Vallon jusqu'au collet dominant le refuge de l'Etendard. Dépasser sucessivement le Grand Lac, le Lac Blanc et le Lac Tournant. On arrive ensuite au pied du glacier que l'on remonte. Le Pic se trouve alors sur la droite où par deux ressauts on rejoint un collu qui se détache de l'arête sommitale. Il ne reste plus qu'à parcourir une petite arête pour arriver au sommet.
Attention le parcours le long des lacs est une sucession de faux plats.

Descente :
La descente se fait par le même itinéraire. Une fois le Grand Lac atteint, il est judicieux de remonter à la gare d'arrivée du télésiège (station de saint sorlin). On continue alors plus au nord pour atteindre une combe située aux pieds des Aiguilles des Perrons, qui nous ramène au pied de la combe du Vallon. Cette combe garde généralement mieux la neige que sa voisine la combe du Vallon.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par mauvaises conditions de neige rendant douteux le passage par le col de la Croix de Fer, suivre la combe sous les Perrons voire en se tenant un peu haut sur sa droite, et, à hauteur de la gare d'arrivée du téléski qui monte de l'Eau d'Olle, basculer coté St Sorlin en suivant la piste bleue, puis prendre l'arête de Comborsière.
Par bonnes conditions, si l'on n'a rien laissé au refuge et si on s'y connaît un peu en orientation, on peut rejoindre directement le bout de la combe de la Balme en prenant à droite avant le deuxième lac, ce qui permet de shunter tout le faux plat jusqu'au refuge ainsi que la remontée après le refuge. Attention, passages étroits en S3. C'est aussi un passage traditionnel lorsque on part directement de St Sorlin ou de César Durand, prendre l'une des deux combes qui entaillent le ressaut opposé de la combe sous l'Aiguille Rousse, celle du haut permet de sortir directement au début du deuxième lac, celle du bas permet de sortir entre le second et le troisième lac. On peut aussi sortir par la gauche (sens de la montée) du dernier ressaut, vers la cabane des glaciologues, mais après il faut un peu redescendre au bord du glacier.

Variantes :

» Depuis Saint Sorlin d'Arves (D+ 2050m ; Ski 2.3)
En hiver la route du col de la Croix de Fer est fermée et l'itinéraire "normal" part de St Sorlin d'Arves.
Remonter la piste de la combe de la Balme, jusqu'à l'ancien refuge César Durand. De là on remonte la piste du col des lacs plein ouest jusqu'au col nord des lacs (alt 2533) avant de redescendre au refuge de l'Etendard.

» Boucle Glacier de Saint Sorlin--> Cochette--> Laisse (D+ 2000m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Montée au Pic de l'Etendard par le Glacier de St Sorlin.
Descente du Pic, rester rive gauche, passer entre le col de la Barbarate et le rognon rocheux 3169m et vers 3000m, repeauter en direction de la Brèche de la Cochette. Par un parcours d'arête mixte facile, traverser les cimes W, centrale, E (3241m) de la Cochette. Descendre N sur le Glacier de Côte Blanc. Vers 2950m; remonter au Dôme de la Cochette (3071m). Contourner l'Aiguille Noire par l'W, par quelques mètres de remontée l'Aiguille de Laisse (2879m) est atteinte: il ne reste plus qu'à se laisser glisser au NE sur le refuge de l'Étendard pour retrouver l'itinéraire de montée.

» Redescente vers Saint Sorlin (D+ 2000m ; Ski 2.3 ; Orientation NE ; Départ Saint Sorlin d'Arves)
Pour la redescente un itinéraire très sympa permet de rejoindre les pistes sans trop pousser sur les bâtons : on redescend de l'Etendard jusqu'au début du lac blanc. Là on rephoque pour remonter vers la droite un collu à 2300m. On contourne le "Mondor", on passe sous le "Mollard" puis on fait une traversée vers les chalets de la Balme. On évite de pousser sur les bâtons le long des lacs.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Etendard

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.20 12.04.17 10.03.11

Photos

Pic de l'Étendard - Voie Normale
Pic de l'Étendard - Voie Normale [par JulBont]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Initiation poudreux à la haute Montagne à l'Etendard [»] : Sortie du samedi 14 au dimanche 15 mai 2016 (2 jours) par Em42

Participants : Florent, Sabrina, Dimitri, Lili et Glad
Membres associés : thierryg (16.05), Dim74

Météo

Samedi : Averses orageuses avec une limite pluie neige vers 2100m.

Dimanche : Beau et frais, vent du nord modéré au sommet (30/40 km/h)

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 2064m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Face de l'Etendard3464 - 2800NE11h20/ ???PoudreBelle poudre froide sur toute la face 5*
Retour au refuge2800 - 2430N12h10/???Poudre lourdePoudre réchauffée, toujours excellente 5*
Retour Croix de Fer2591 - 2064N15h20/???Transfo lourdeTransfo plus ou moins skiante 3*
Altitude de chaussage (montée) : 2064m
Altitude de déchaussage (descente) : 2064m

Activité avalancheuse observée : Quelques coulées de neige récente en face SE.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1900m

Que de neige en altitude en cette mi-mai et quelle qualité ! Les 650m de face ont été l'une des meilleures descentes de la saison !

Après notre superbe tour réalisé la semaine dernière avec Glad : http://www.skitour.fr/sorties/dome-des-ecrins,72486.html, il fallait nous faire pardonner des 4 jours d'absences auprès de sa collocatrice Lili. Quoi de mieux que de lui proposer du ski de randonnée en mai...
Du ski.. en Mai, mais c'est possible ? mais oui Lili !

Les données de l'équation n'étaient pas simple, 4ème sortie pour Lili, jamais dépassé 2500m auparavant, jamais fait plus de 1200m de dénivelé, encore moins à plus de 3000m. Que faire ? Et si on lui faisait clôturer sa première saison de ski sur un 3000 mythique et rien que pour nous (bon ça on l'avait pas trop prévu de base !). Du coup samedi aprèm, direction le col de la croix de fer. Pour ce tour, nous serons accompagnés de Flo (3ème sortie de ski de randonnée), Dim et Sab.

Arrivée au col de la croix de Fer, nous nous faisons cueillir par une forte averse de pluie/grésil/neige par +2°C, ca commence bien... Le moral dans les chaussettes et les affaires déjà archi trempées, nous démarrons donc notre procession vers le refuge. Le temps s'éclaircie par moment et nous verrons même une courte éclaircie. Nous progressons sur une neige lourde/collante, une sorte de mélange de neige tombée dans la nuit et d'eau. Nous avons un court espoir de franchir le col à 2590m avec une vue sur le refuge. C'était sans compter sur l'orage de grésil venant frapper le visage et nous apporter une visibilité proche de 0... Je lis sur la mine déconfite de mes partenaires du jour beaucoup de questionnements sur leur présence ici. Finalement nous arriverons au refuge peut avant 17h. Le soir sera consacré au tarot, apéro (bah ouais, on avait monté le rouge et le blanc tout de même, histoire de bien dormir). Nous serons une dizaine dans un refuge 5*.

Dimanche matin, le réveil à 4h30 pique un peu pour nos débutants. Glad a pris le rythme des Ecrins. En deux temps trois mouvements, la voilà prête, couvertures pliées. Flo est un poil plus long et son questionnement existentiel sur mettre ou ne pas mettre un collant contre le froid, nous fera partir à... 5h45 ! 5 petits centimètres tombés dans la nuit tapissent intégralement notre environnement, on se croirait dans un rêve ca scintille, il fait froid (-8°C tout de même), c'est beau. Le sourire est revenu pour tout le monde, la magie opère ! Le ciel est déjà dégagé au dessus des aiguilles d'Argentières. Au-dessus de nos têtes, c'est encore encombré mais on y croit. On a rôdé le scénario avec Glad, je reste à l'arrière pour maintenir la motivation de la troupe, elle trace devant (ce qu'elle fera sur 90% du parcours)... Pendant notre montée, on aperçoit le lever du soleil sur la cime du Grand Sauvage puis sur l'Etendard. Tout le monde prends du plaisir, pour nous c'est déjà une victoire ! Plus nous montons, plus la couche de neige fraîche s'épaissit. J'impose à Lili un rythme lent mais régulier afin qu'elle puisse gravir les 1100m de dénivelé séparant le refuge du sommet de l'étendard.

1ère pause à 2800m sur le glacier. Il est 7h30, nous avons mis 1h45 à franchir le plat, le rythme est bon et nous sommes au soleil. Tout le monde a encore la forme c'est super ! Nous entamons dans la foulée les 650 derniers mètres de montée. La neige récente adhère mal à l'ancienne et Lili zip pas mal. Au bout de 3/4 conversions, c'est décidé, on met les couteaux. Ca va mieux mais c'est le souffle qui manque un peu. Après une seconde pause vers 3000, j'impose encore à Lili de ralentir pour maintenir un petit rythme de 200m/h mais continue (sans arrêt). Finalement, le sommet sera atteint vers 11h, cueillis par un très frais vent du nord, tout le monde est au sommet et c'est une belle victoire pour tout le groupe ! On est à présent suivi par 5 personnes mais qui sont encore assez loin. On aura donc la primauté de la descente. Celle-ci se passe de commentaires dans une neige froide comme en plein mois de mars. Le retour au refuge est long et fastidieux ! Après un repas à 13h au refuge, nous repartons pour le col de la croix de fer. Toute la troupe est arrivée fatiguée mais heureuse !

PS : Tout a été tracé dans le secteur (Sauvage, Cochette, Laisse, Aiguille noire...). Du monde montait ce soir au refuge.

Félicitation aux débutants et tout particulièrement à Florent et Aurélie pour qui c'était leur premier 3000.


Commentaires

» Par Phil'Ô, le lundi 16 mai 2016 à 09:09

Joli !

Cool cette envie de partager ta passion... Avec ta copine, avec sa coloc... Avec qui le prochain coup ? :wink:

» Par thierryg, le lundi 16 mai 2016 à 17:20

Quand même les lever à 4h30 :oops:
C'est plus une initiation, c'est un stage commando :lol:
Bon fait le pic ce jour. Condition Idem à dimanche avec encore un peu de place pour faire de beaux virages.

» Par Em42, le lundi 16 mai 2016 à 17:32

Salut Phil'Ô, Merci pour ton commentaire ^^. Peut-être la prochaine avec la belle famille (bon je m'avance un peu quand même :oops: ).

@ Thierry : Cool si c'était encore bon, tu n'as pas croisé des Espagnols sur le sommet (genre Laura du GUM entre autre ?) on les a croisé en bas en redescendant ! :P

A bientôt

» Par thierryg, le lundi 16 mai 2016 à 17:46

il me semble avoir entendu parler italien.... mais je veux bien apprendre l'espagnol :happy:
Merci pour ton CR bien sympa qui m'a donné envie d'aller faire ce pélerinage annuel. C'est reussi :D

» Par Em42, le lundi 16 mai 2016 à 17:48

De rien ^^.
A bientôt

» Par taramont, le lundi 16 mai 2016 à 21:22

à ce train là et avec un entrain aussi communicatif, on finira par être difficilement seuls en montagne :(

» Par thierryg, le lundi 16 mai 2016 à 23:02

@ Taramont : tout dépend avec qui on est accompagné (e) :happy:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne