Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic Bayle > Traversée des Grandes Rousses > Sortie du 14 avril 2016
 En attente de modération

3465 m Pic Bayle, Traversée des Grandes Rousses

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 950 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle, Traversée

Cartes : 3335ET

Matériel

Crampons, piolet, ficellou.

Départ/Accès

Départ : Vaujany (1250 m) - Grenoble-> RN91-> Rochetaillée-> Vaujany

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Rejoindre le Pic du Lac Blanc par les remontées mécaniques.
Descendre au N sous le Col du Milieu, puis monter au Pic Bayle en passant sous la Pyramide.
Descente du Pic Bayle vers le NNE. Petite barre 50m sous le sommet qui passe bien par bon enneigement(sinon désescalade, saut ou rappel). Continuer en direction du glacier des Quirlies, jusque vers 2900m.
Remonter au col des Quirlies puis au Pic de l'Etendard.

Descente du haut du glacier de Saint Sorlin en restant rive gauche pour contourner les Cimes de la Barbaratte. Repeauter vers 3000m et gravir la Brèche de la Cochette, descendre versant W. Traverser le Plan de Cavales jusqu'au col du Couard, dont on descend la Draye, et rejoindre la Villette et Vaujany via Rochemelon.

Remarques/Variantes

1000m de D+ pour plus 3000m de D-, en visitant les plus hauts sommets des Grandes Rousses, et en traversant cols et glaciers: un must moyennant finance.
C'est aussi un gagne-pain des guides locaux dont les clients bénéficient de privilèges sur les tarifs des RM.

Nombreuses alternatives de descente (couloir W du Pic de l'Etendard, col de la Barbaratte, couloir NNW ou N de la cime de la Cochette etc...), la plus facile étant la brèche de la Cochette.

Variantes :

» Traversée des Grandes Rousses par le refuge de la Fare (D+ 3000m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Cet itinéraire permet de profiter de cette super traversée sans se faire arnaquer par le prix de la remontée mécanique et de profiter du super refuge de la Fare. Cependant, il est préférable de le suivre en fin de saison quand la station est fermée pour 3 raisons. L'approche jusqu'au refuge se fait en remontant les pistes de l'Alpe d'Huez, le massif est déserté et le refuge est enseveli sous la neige tard dans la saison.

J1: D+ 1000m
De la Villette, remonter la piste bleue "la Vaujianate" jusqu'à Mont frais puis jusqu'à l'Alpette. A partir de là on quitte l'ambiance station. Partir plein E sous les barres (tracé du GR) jusqu'à 2250m environ puis traverser direction NE jusqu'au refuge.

J2: 2000m
Du refuge, remonter la pente assez raide NE jusqu'au plateau du lac de la Fare (2641m). Continuer plein E. en remontant le Glacier des Rousses jusqu'au col de la Pyramide. Cette remontée se fait par palliés avec 3 ressauts. Le dernier à 45° environ sur 50m est le plus raide. Au col rejoindre l'itinéraire principale de ce topo.

» Traversée des Grandes Rousses par la cime de la Cochette (D+ 1000m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Depuis la brêche de la Cochette, suivre l'arête aérienne menant à la Cime de la Cochette.
En descendre le couloir NNW, poursuivre sur le glacier des Cochettes jusqu'au Plan de Cavales.

» Traversée des Grandes Rousses par le couloir SW de la Barbarate (D+ 1000m ; Ski 4.3 ; Orientation SW)
Faire comme le topo principal, ne pas se priver de passer au sommet de l'Etendard, puis au retour de celui-ci, lorsqu'on se trouve au col de la Barbarate, ne pas tenter de suivre l'arête qui mène au sommet 3291, mais descendre en direction du replat sous les Cimes de la Cochette afin de contourner le Pt 3291, le départ du couloir SW est au pied dudit sommet (la descente de l'arête du Pt 3291 nécessite a priori un équipement spécial, et le couloir SW se repère bien depuis l'Etendard).
Si ce couloir n'est pas en conditions, on peut rejoindre la brèche de la Cochette très rapidement. Une fois sur le glacier de la Barbarate, rejoindre le col du Couard et la station.

voir aussi toponeige Arves Rousses Taillefer iti F9 pour le couloir SW



Sommet(s) associé(s) : Cimes de la Cochette Pic de l'Étendard

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Fare

Sortie(s) GPS associée(s) : 24.03.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic Bayle, Traversée des Grandes Rousses [»] : Sortie du jeudi 14 avril 2016 par axar

Participants : Emmanuelle

Météo

Grand beau, un peu venté de N en matinée.

Conditions d'accès

Etat de la route : ok

Altitude du parking : 1250

Conditions de neige

Poudreuse (15 à 20cm) posée sur le fond durci de la neige de printemps. Top conditions dans toutes les descentes.
Crampons utiles pour le Pic Bayle.
Une main courante peut être utile pour la Brêche de la Cochette.

Altitude de chaussage (montée) : 3300
Altitude de déchaussage (descente) : 1500 environ

Activité avalancheuse observée : 2 plaques déclenchées par le groupe devant nous dans le ressaut glaciaire de la descente du Pic Bayle sur le glacier des Quirlies. Epaisseur faible, mais ça les a surpris quand même...

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 700m

Il faut prendre sur soi dans les queues de Vaujany, puis pour aller au Pic Blanc. Promiscuité, bousculades... on est contents de franchir les filets et de se retrouver enfin en montagne. Mais bon, ne crachons pas dans la soupe, pour 20€ on se retrouve à 3300m dans ce décor exceptionnel.
La montée au Pic Bayle est chouette, par l'arête W. Descente sur les Quirlies exceptionnelle, avec une poudreuse incroyable qui tolère tout.
Remontée très chaude sur le Col des Quirlies, les peaux se mettent à botter. Avec toutes ces manips, on est en retard et on zappe l'Etendard pour aller droit sur la Brêche de la Cochette.
La remontée y est rapide et on débouche dans le vent pour une belle descente encore poudreuse. Quelques manips de corde pour atteindre le couloir en neige dure, puis la pente en dessous en neige excellente. Quelques louvoiements pour rejoindre le plat puis le Col du Couard, où on arrive à la transfo. La suite est en soupe: la draye, puis les grandes traversées vers la Villette.
Une bonne journée au soleil!


Commentaires

» Par gregeusz, le jeudi 14 avril 2016 à 20:57

Pour 20euros, vous avez pu monter? Vaujany s'est donc laissé tenté par les forfaits randonneurs? alors qu'ils nous avaient interdit l'accès aux remontées avec le forfait piéton de l'époque, sensiblement au meme prix, il y a quelques années, le dernier jour d'ouverture, sous prétexte qu'on pouvait emprunter les pistes(on avait pourtant raquettes, crampons, piolet,... sur le sac) Je vois que les moeurs changent quand on se rend compte que ca peut ramener du fric...

» Par gregeusz, le jeudi 14 avril 2016 à 20:58

dommage, ca a l'air beau ce qu'on a raté...

» Par axar, le jeudi 14 avril 2016 à 21:02

J'ai demandé une montée au Pic Blanc, elle m'a donné un forfait piéton 20€, de Vaujany jusqu'au Pic Blanc. Je ne sais pas si la caissière s'est trompée... mais on est montés!

» Par viervier, le jeudi 14 avril 2016 à 21:37

Pffffffff
Si en plus on s'autorise à prendre les remontées... Tu vas finir à Cham' si ça continue :wink:
Bravo à Manue et son guide !

» Par axar, le vendredi 15 avril 2016 à 07:39

:P

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne