Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic Bayle > Traversée des Grandes Rousses > Sortie du 22 juin 2013
 En attente de modération

3465 m Pic Bayle, Traversée des Grandes Rousses

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 950 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle, Traversée

Cartes : 3335ET

Matériel

Crampons, piolet, ficellou.

Départ/Accès

Départ : Vaujany (1250 m) - Grenoble-> RN91-> Rochetaillée-> Vaujany

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Rejoindre le Pic du Lac Blanc par les remontées mécaniques.
Descendre au N sous le Col du Milieu, puis monter au Pic Bayle en passant sous la Pyramide.
Descente du Pic Bayle vers le NNE. Petite barre 50m sous le sommet qui passe bien par bon enneigement(sinon désescalade, saut ou rappel). Continuer en direction du glacier des Quirlies, jusque vers 2900m.
Remonter au col des Quirlies puis au Pic de l'Etendard.

Descente du haut du glacier de Saint Sorlin en restant rive gauche pour contourner les Cimes de la Barbaratte. Repeauter vers 3000m et gravir la Brèche de la Cochette, descendre versant W. Traverser le Plan de Cavales jusqu'au col du Couard, dont on descend la Draye, et rejoindre la Villette et Vaujany via Rochemelon.

Remarques/Variantes

1000m de D+ pour plus 3000m de D-, en visitant les plus hauts sommets des Grandes Rousses, et en traversant cols et glaciers: un must moyennant finance.
C'est aussi un gagne-pain des guides locaux dont les clients bénéficient de privilèges sur les tarifs des RM.

Nombreuses alternatives de descente (couloir W du Pic de l'Etendard, col de la Barbaratte, couloir NNW ou N de la cime de la Cochette etc...), la plus facile étant la brèche de la Cochette.

Variantes :

» Traversée des Grandes Rousses par le refuge de la Fare (D+ 3000m ; Ski 3.3 ; Orientation T)
Cet itinéraire permet de profiter de cette super traversée sans se faire arnaquer par le prix de la remontée mécanique et de profiter du super refuge de la Fare. Cependant, il est préférable de le suivre en fin de saison quand la station est fermée pour 3 raisons. L'approche jusqu'au refuge se fait en remontant les pistes de l'Alpe d'Huez, le massif est déserté et le refuge est enseveli sous la neige tard dans la saison.

J1: D+ 1000m
De la Villette, remonter la piste bleue "la Vaujianate" jusqu'à Mont frais puis jusqu'à l'Alpette. A partir de là on quitte l'ambiance station. Partir plein E sous les barres (tracé du GR) jusqu'à 2250m environ puis traverser direction NE jusqu'au refuge.

J2: 2000m
Du refuge, remonter la pente assez raide NE jusqu'au plateau du lac de la Fare (2641m). Continuer plein E. en remontant le Glacier des Rousses jusqu'au col de la Pyramide. Cette remontée se fait par palliés avec 3 ressauts. Le dernier à 45° environ sur 50m est le plus raide. Au col rejoindre l'itinéraire principale de ce topo.

» Traversée des Grandes Rousses par la cime de la Cochette (D+ 1000m ; Ski 4.1 ; Orientation T)
Depuis la brêche de la Cochette, suivre l'arête aérienne menant à la Cime de la Cochette.
En descendre le couloir NNW, poursuivre sur le glacier des Cochettes jusqu'au Plan de Cavales.

» Traversée des Grandes Rousses par le couloir SW de la Barbarate (D+ 1000m ; Ski 4.3 ; Orientation SW)
Faire comme le topo principal, ne pas se priver de passer au sommet de l'Etendard, puis au retour de celui-ci, lorsqu'on se trouve au col de la Barbarate, ne pas tenter de suivre l'arête qui mène au sommet 3291, mais descendre en direction du replat sous les Cimes de la Cochette afin de contourner le Pt 3291, le départ du couloir SW est au pied dudit sommet (la descente de l'arête du Pt 3291 nécessite a priori un équipement spécial, et le couloir SW se repère bien depuis l'Etendard).
Si ce couloir n'est pas en conditions, on peut rejoindre la brèche de la Cochette très rapidement. Une fois sur le glacier de la Barbarate, rejoindre le col du Couard et la station.

voir aussi toponeige Arves Rousses Taillefer iti F9 pour le couloir SW



Sommet(s) associé(s) : Cimes de la Cochette Pic de l'Étendard

Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Fare

Sortie(s) GPS associée(s) : 24.03.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic Bayle - Pic de l'Etendard [»] : Sortie du samedi 22 juin 2013 par Marc PAPET

Participants : Nicolas Barsuglia, Eric B.
Membres associés : NicoB38

Météo

Fraîcheur - Nuages naviguant sur les reliefs mais l'impression de beau temps domine

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1850

Conditions de neige

Neige de névé tassée. Regel faible: au delà de 2800 m
Les nuages et la température fraîche ont empêché le ramollissement excessif des versants Est
Altitude de chaussage (montée) : 2250
Altitude de déchaussage (descente) : 2250

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : L'Alpe d'Huez - Glacier des Rousses- Col de la Pyramide - Pic Bayle - descente Nord Est par le Glacier des Quirlies - Col des Quirlies - Etendard - Brêche de la Cochette - Retour Alpe d'Huez par le Plan des Cavalles - Dénivelé réel effectué : 2700m

Départ ensommeillé et en pilote automatique à 4h50 du matin de l'Alpe d'Huez. Un départ matinal justifié par le fait que cet immense tour a duré plus de 12h00, sans attente et sans arrêt autres que les 4 opérations de peautages, dépeautages et celle de chaussage et déchaussage de crampons.

Nous sommes remontés vers le Col de la Pyramide en couteaux puis en crampons/ piolet pour les 200 derniers mètres à 40°.
Remontée de la Facette sud du Pic Bayle: en crampons également.
Descente NE du glacier des Quirlies: le crux du circuit, représenté par une bande de neige étroite entre les rochers, coupée par une petite rimaye à sauter en ski. La neige n'était encore pas trop ramollie, la rimaye étroite; ça passait bien.
La suite de la descente se fait entre des séracs impressionnants.
De l'Etendard, nous avons coupé directement par le haut ( passage au pt coté 3169) pour rejoindre la base de la Brêche de la Cochette. Un bon raccourci qui ne demande que 150 m de remontée.
Brêche de la Cochette: elle ne passe plus directement en ski. Le haut est déneigé sur quelques mètres.
Le retour par le Plan des Cavales est excessivement long: environ 7km de faux plats. Pour en shunter une partie, vers 2750 nous avons effectué une traversée déneigée vers le sud. 200m de pierrier permettent d'accéder directement à la base du glacier Nord de la Barbarate. ( lac 2681m) Nous sommes ensuite descendus par le vallon sud puis nous avons traversé en écharpe vers le bas. Nous avons longé le flanc des barres vers le sud dès que cela a été possible.
Bilan très satisfaisant: 1,5 km de Plan des Cavalles en moins.

Comme d'habitude, nous avons ouvert le bar à l'arrivée: 7 marques de bières différentes; y'avait le choix! Cette fois-ci, la planque n'a pas été découverte et personne n'avait piqué les Pelforths.


Commentaires

» Par mick38, le dimanche 23 juin 2013 à 10:22

Belle idée d'enchaînement. Vous êtes partis d'où de l'alpe précisément?
Le retour a du être long, il y a bien la descente de l'étandard par l'écharpe, mais il faut être frapa-dingue. Chaque fois que je voie cette ligne, je me sens mal. 8O

» Par Marc PAPET, le dimanche 23 juin 2013 à 13:36

Comme on ne connaissait pas la station et vue l'heure d'arrivée, on n'a pas cherché midi à 14h00. On s'est garé en bas de la station à proximité du départ du TC des Marmottes. (dixit la carte IGN parce que moi, j'ai plutôt vu un télésiège)
Il semble qu'on pouvait monter beaucoup + haut en voiture, mais ça, je l'ai vu qu'hier soir, au retour. Jusqu'au Lac Besson peut être?
Je te confirme que le retour était diablement long. La cerise sur le gâteau, comme disait Eric. Une très grosse cerise! :D

» Par alpaga, le dimanche 23 juin 2013 à 16:09

Bravo pour cette réalisation!
avais tu ton Arva?? :lol: :P

» Par Marc PAPET, le dimanche 23 juin 2013 à 17:50

Qu'est ce c'est que cette insinuation perfide? Tu m'as déjà vu sans mon arva? :roll:

» Par Nicolas, le dimanche 23 juin 2013 à 18:38

Merci Marc pour ton CR, je rajoute quelques photos dés que possible. C'est vrai que le retour c'était plutot je dirais "le gateau sur la cerise" ... mais quel beau voyage :D

» Par Larche, le dimanche 23 juin 2013 à 21:38

Cette fois-ci, il n'y a plus de limite, je croyais que tu arrêtais à 100000 !
103019 : eh oui, je les ai additionnés, c'est moins dur que de les gravir ;-)

» Par Etienne -H-, le lundi 24 juin 2013 à 18:21

On remarquera que le crux de descente du Pic Bayle est en bien meilleures conditions de remplissage que la plupart du temps même en avril quand c'est la période "classique" pour cette traversée (certaines années on pose une main courante) :wink: .
Pour éviter les faux-plat, un départ de la Villette (park à 1400m vers le Collet) rajoute du dénivellé au début mais complètement compensé par l'absence de remontée du plan des Cavales, déchaussage sous 1950m sous le Couard et diminue significativement l'approche routière tout en limitant consciencieusement la partie pylonée.
Pour la prochaine fois :roll: !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne