Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Glacier de Saint Sorlin > Sortie du 20 mai 2013
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Maurienne Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Col de la Croix de Fer (2064 m) - 3 accès possibles :
1/ Grenoble -> Rochetaillée -> Rivier d'Allemont (fin de la route deneigée) -> Col de la Croix de Fer.
2/ Par la Maurienne: Saint Jean-> Saint Sorlin-> col de la Croix de Fer
3/ Par la Maurienne: Vallées des Villards-> col du Glandon-> col de la Croix de Fer (déneigement le plus tardif).

Itinéraire

Montée :
Remonter le vallon du Vallon jusqu'au collet dominant le refuge de l'Etendard. Dépasser sucessivement le Grand Lac, le Lac Blanc et le Lac Tournant. On arrive ensuite au pied du glacier que l'on remonte. Le Pic se trouve alors sur la droite où par deux ressauts on rejoint un collu qui se détache de l'arête sommitale. Il ne reste plus qu'à parcourir une petite arête pour arriver au sommet.
Attention le parcours le long des lacs est une sucession de faux plats.

Descente :
La descente se fait par le même itinéraire. Une fois le Grand Lac atteint, il est judicieux de remonter à la gare d'arrivée du télésiège (station de saint sorlin). On continue alors plus au nord pour atteindre une combe située aux pieds des Aiguilles des Perrons, qui nous ramène au pied de la combe du Vallon. Cette combe garde généralement mieux la neige que sa voisine la combe du Vallon.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par mauvaises conditions de neige rendant douteux le passage par le col de la Croix de Fer, suivre la combe sous les Perrons voire en se tenant un peu haut sur sa droite, et, à hauteur de la gare d'arrivée du téléski qui monte de l'Eau d'Olle, basculer coté St Sorlin en suivant la piste bleue, puis prendre l'arête de Comborsière.
Par bonnes conditions, si l'on n'a rien laissé au refuge et si on s'y connaît un peu en orientation, on peut rejoindre directement le bout de la combe de la Balme en prenant à droite avant le deuxième lac, ce qui permet de shunter tout le faux plat jusqu'au refuge ainsi que la remontée après le refuge. Attention, passages étroits en S3. C'est aussi un passage traditionnel lorsque on part directement de St Sorlin ou de César Durand, prendre l'une des deux combes qui entaillent le ressaut opposé de la combe sous l'Aiguille Rousse, celle du haut permet de sortir directement au début du deuxième lac, celle du bas permet de sortir entre le second et le troisième lac. On peut aussi sortir par la gauche (sens de la montée) du dernier ressaut, vers la cabane des glaciologues, mais après il faut un peu redescendre au bord du glacier.

Variantes :

» Depuis Saint Sorlin d'Arves (D+ 2050m ; Ski 2.3)
En hiver la route du col de la Croix de Fer est fermée et l'itinéraire "normal" part de St Sorlin d'Arves.
Remonter la piste de la combe de la Balme, jusqu'à l'ancien refuge César Durand. De là on remonte la piste du col des lacs plein ouest jusqu'au col nord des lacs (alt 2533) avant de redescendre au refuge de l'Etendard.

» Boucle Glacier de Saint Sorlin--> Cochette--> Laisse (D+ 2000m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Montée au Pic de l'Etendard par le Glacier de St Sorlin.
Descente du Pic, rester rive gauche, passer entre le col de la Barbarate et le rognon rocheux 3169m et vers 3000m, repeauter en direction de la Brèche de la Cochette. Par un parcours d'arête mixte facile, traverser les cimes W, centrale, E (3241m) de la Cochette. Descendre N sur le Glacier de Côte Blanc. Vers 2950m; remonter au Dôme de la Cochette (3071m). Contourner l'Aiguille Noire par l'W, par quelques mètres de remontée l'Aiguille de Laisse (2879m) est atteinte: il ne reste plus qu'à se laisser glisser au NE sur le refuge de l'Étendard pour retrouver l'itinéraire de montée.

» Redescente vers Saint Sorlin (D+ 2000m ; Ski 2.3 ; Orientation NE ; Départ Saint Sorlin d'Arves)
Pour la redescente un itinéraire très sympa permet de rejoindre les pistes sans trop pousser sur les bâtons : on redescend de l'Etendard jusqu'au début du lac blanc. Là on rephoque pour remonter vers la droite un collu à 2300m. On contourne le "Mondor", on passe sous le "Mollard" puis on fait une traversée vers les chalets de la Balme. On évite de pousser sur les bâtons le long des lacs.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Etendard

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.20 12.04.17 10.03.11

Photos

Pic de l'Étendard - Voie Normale
Pic de l'Étendard - Voie Normale [par JulBont]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tour du Grand Sauvage - Etendard [»] : Sortie du lundi 20 mai 2013 par Marc PAPET

Participants : Nicolas Barsuglia, fan, David C - Eric

Météo

Nuage accroché sur la crête des Sauvages, sinon grand beau. Bizolet vif , temps frais. La neige n'a pas beaucoup travaillé

Conditions d'accès

Etat de la route : col de la Croix de fer ouvert

Altitude du parking : 2064

Conditions de neige

Quelques centimètres de poudre sur fond transfo dur au départ
20 cm de poudreuse bien froide dans la descente Est vers le Chalet de la Valette ( neige 5*)
20 cm de fraîche humidifiée et bottante dans la remontée sur le lac des Quirlies (exposition Sud) , plus sèche au dessus de 2800
Neige commençant à crouter dans la descente N de l'Etendard ( 4* jusqu'à 2900 puis 3*)

Altitude de chaussage (montée) : 2064
Altitude de déchaussage (descente) :2064

Activité avalancheuse observée : RAS. Conditions très sûres

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Col de la croix de Fer - Cime de la Valette 2858 - desc SE Chalet de la Valette alt 2270 - Crête des sauvages - Lac des Quirlies - Col des Quirlies - Etendard - retour - Dénivelé réel effectué : 2450m

Signaux de phare, klaxon, le gars que j'ai doublé peu avant n'a pas l'air de digérer d'avoir été dépassé. Sur la VRU, il insiste le bougre. Il roule en parallèle avec moi et me fait de grands signes. Je l'ignore superbement, concentré sur ma trajectoire. C'est un grincheux, il finira bien par se calmer. Sous le tunnel des Monts, avec l'éclairage abondant, le rodéo continue. Sa tête a un air connu. Mince, c'est Fan!
On se gare. Il partait tout seul pour la Tsanteleina, son partenaire l'ayant laissé tomber au dernier moment.
La rando, c'est bien + sympa en groupe. Il se rallie à notre objectif.

Question rando, c'est une looooongue bambée! Eric voulait en plus rajouter l'Aiguille Noire par son couloir Nord en aller-retour. Heureusement, je parviens à le dissuader, sous le regard suspicieux d'une partie de l'équipe. "Marc chicane maintenant pour 300 m supplémentaires? C'est nouveau!"
" Au retour, si on a encore un peu de jus! Ce sera la cerise sur le gâteau!" Inutile de dire qu'au retour, on pensait davantage aux bières qui nous attendaient qu'à en rajouter une louche. Tout le monde en avait plein les pattes.
Super ski à la descente Est derrière la Cime de la Valette. Une combe sauvage, ravagée par 5 sauvages qui l'ont dévalée sans prendre le temps de respirer.
On pensait descendre jusqu'à la Pierre de l'Oiseau 2173 mais tout le versant en contrebas était à l'herbe dès 2200m. Donc, repeautage pour gravir la croupe de la Crête des Sauvages.
La traversée vers le lac des Quirlies exige 50 m de redescente un peu olé olé si, comme Eric, on fait ça en dérapage/peaux. Nous, on a préféré enlever les skis et c'était "pépère".
Bonne séance de bottage dans la zone du lac. C'est un versant Sud et entre 2 nuages, le soleil nous a asséné quelques épisodes de chauffe carabinés. Heureusement qu'on avait prévu l'anti-botte ou les peaux de rechange.
Plus haut, le foehn était particulièrement glacial. On a retrouvé de la bonne neige d'hiver dans laquelle on s'est relayé pour tracer.
Grosse corniche ( qui passe bien) et vent à décorner les bœufs au sommet de l'Etendard. On ne s'y est pas éternisé.
L'ambiance était exotique au col de la Croix de Fer, encombré de motards, de cyclistes et de touristes de tout poil. On a joué l'attraction locale en débouchant à ski au sommet des murs de neige taillés à la fraise.


Commentaires

» Par fan, le lundi 20 mai 2013 à 20:20

Super journée :) Soleil, bonne neige et paysages grandioses... J'ai bien fait de faire le chauffard ce matin :wink:

» Par David, le lundi 20 mai 2013 à 20:27

Journée magnifique. Juste ce qu'il fallait de vent pour ne pas passer en surchauffe et garder une qualité de neige correcte sur tout le parcours.
Que les bières furent appréciées à la voiture. On a vraiment un super bar! :wink:

» Par olivier JUSTIN, le lundi 20 mai 2013 à 20:29

Salut à vous! Si j'avais su...Marc, je croyais que t'étais avec ton fils ce week-end, j'ai pas appelé pour ça...ARGHHH ce que j'ai râté!! :x :x :x :x J'espère qu'y en aura une dernière, en tous cas bien joué une fois de plus!

» Par Nicolas BARSUGLIA, le lundi 20 mai 2013 à 20:33

Merci Marc pour ce CR "imagé" :wink:
Un bien beau tour en effet qui laisse des traces dans les guibolles ce soir, mais heuresement la récup active au Col de la Croix de Fer fût salutaire :lol:

» Par Eric, le lundi 20 mai 2013 à 22:00

Merci à tous pour cette belle et longue bambée.
Il reste encore de quoi faire dans le coin ... :wink:

» Par jissebe, le lundi 20 mai 2013 à 22:31

Incroyable la quantité de neige sur les lacs pour un 20 mai .. :~

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne