Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Echarpe nord > Sortie du 23 mai 2010
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Echarpe nord

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 2100 m.

Difficulté de montée [?] : AD+
Difficulté ski [?] : 5.4 E4
Pente : 40-45/100m (depart sommet) et 50°/200m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Materiel pour la pente raide... (Un deuxieme piolet possible mais pas obligatoire)

Départ/Accès

Départ : La Villette (1400 m) - RN 91-> Rochetaillée->vallée de l'Eau d'Olle-> Vaujany puis la Villette. Parking au Collet

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Départ de la Villette suivre la route direction pont des Sagnes. Ensuite suivre le GR direction Col du Couard. Il est possible de court-circuiter le col pour se retrouver au Plan des Cavales vers 2450 en serpentant dans les barres ( description détaillée ici). Ensuite direction plein Sud pour bifurquer sous le glacier N de la Barbarate et rejoindre celui ci rive gauche apres avoir passé la cote 2800. On remonte le glacier, l'écharpe est evidente dans la face Nord de l'Etendart. Elle aboutit à une brêche vers 3400m à l'W du sommet. Une traversé sur la face Ouest permet d'atteindre le sommet (rarement skiable).

Photos

La face N et son écharpe
La face N et son écharpe [par Etienne -H-]
Etendard vu d'en haut
Etendard vu d'en haut [par Etienne -H-]

Remarques/Variantes

Si départ de la brèche : 5.3 (50° sur 200m avec une complication au début. cf Cotomètre). Petit 5.4 si ski du sommet et encore...

Pour les plus fainéants départ du dôme des petites rousses via la station de Vaujany (ouverte jusqu'au dernier WE d'Avril) ce qui ramène le denivelé à 800m !
On va jusqu'au lac de Balme Rousse a 2600 en se laissant glisser depuis le dôme des Petites Rousses à 2800. Puis on met les peaux direction glacier nord de la Barbarate, En passant par les points IGN coté 2826 et 2986. Une fois devant la face Nord de l'Etendart l'écharpe saute aux yeux... (Et pas à la gorge!).

Variantes :

» Cimes de la Barbarate, couloir S (D+ 1900m ; Ski 4.3 ; Orientation SW)
Même itinéraire jusque sur le glacier de la Barbarate. Au lieu d'aller à l'écharpe au S, gravir pile en face le couloir S qui aboutit juste à l'W de la plus haute des cimes de la Barbarate.
Court mais un brin teigneux.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de l'Etendart : écharpe N+Couloir W [»] : Sortie du dimanche 23 mai 2010 par François Gouy

Participants : -

Météo

Beau puis développement de cumulus

Conditions d'accès

Etat de la route : Sèche

Altitude du parking : 1400

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Le Vallonet1860W8h200/30DureMauvais regel
Plan des Cavales2450W9h300/-DureBon regel,bon grip.
Echarpe N seulle3100mN10h405/-Poudre tasséeEnfoncement d'un demi pied, "neige froide standart
à partir de la brèche3400>sommetW11h450/-DureBon grip
Couloir W3464>3000mW13h001/-DureBon grip commence à revenir sur la contre pente SW
Sortie couloir3000>2450W13h303/-MoquetteDément
Sous le plan des cavales2450>1850NW13h4510/-Transfo lourdeCa glisse quand même.
Altitude de chaussage (montée) : 1850
Altitude de déchaussage (descente) : 1850

Activité avalancheuse observée : Vieilles boules. Sinon, RAS.

Conditions de printemps caractérisées. La neige n'a pas chauffé seulement en versant N au dessus de 3100m. Ailleurs, béton ou transfo selon l'heure.

Pour cet itinéraire, c'est même l'idéal pour de pas psychoter sur les pierres sous-jacentes et la nivo.

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Vaujany>Echarpe N A/R/A du Sommet>Couloir W - Dénivelé réel effectué : 2400m

Un moment que je la regardais celle-là. Moins de motiv, moins de dispo. Puis une tentative il y a un an, à vue depuis la croix de fer. Neige vitrifiée dans le couloir W, remontée au niveau de la traversée : Pas d'écharpe sans skier du sommet, nom de Dieu!

Puis cette année, la dispo, la nécessité de faire des globules, quelques pentes et les conditions. Avec l'exposition de l'écharpe, comme pour le B et le S il y a 8 ans fin mai, je visais une neige froide tassée voir de la neige dure à bon grip pour pouvoir tout skier sans avoir peur d'accrocher un caillou ni réfléchir sur la nivo (à l'ancienne quoi!). Bref, crampons-piolet alu, pas d'APS (à part des chamois et de la neige dure, personne). Light. Si les condis n'y sont pas, je me casse direct.

Départ à 7h15, petite démotiv' à l'approche avec un petit pinaillage puis un doute sur les conditions. Je pousse quand même à l'attaque pour voir, jusque là tout est béton et j'ai peur que l'écharpe soit ruinée. Non, elle est lisse. Le moral remonte. Le cône est béton. Et soudain... bingo, de la neige froide tassée, juste dans l'écharpe. Le moral est au summum. Remontée savourée l'oeil sur l'échine, la sensation d'être à sa place. Rapidement, je m'aperçois que c'est pas si raide que ça globalement et très court, pas tant expo avec l'échine. Et la sortie, sans pierres, pas bien pire que celle du couloir SE du coolidge. Jusqu'à la brèche, pas plus dur que la roccia viva (et 3x moins long...)

Arrivé à la brèche, la trav est assez enneigé pour passer à ski sans toucher une pierre en bricolant un peu avec une neige dure regelée à bon grip (et bonnes carres...) et pas abimée jusqu'au sommet. Un brin de causette avec deux summiters venant de l'autre coté.

Descente sans histoires "dans une neige et un remplissage standard" puis comme le moral, le physique et les conditions sont là (faut savourer, c'est pas toujours le cas!), remontée au sommet et enquillage le couloir W, moins raide mais très sec tout en bas.
La suite, de la bonne moquette, moins molle que redoutée.
Voici un avis : bien qu'impressionnante, l'écharpe n'est pas si raide, ni longue, ni expo qu'elle paraît. A moins de skier sur l'échine tout du long (et c'est ce qu'il faut faire ;-), le 5.4 ne me semble pas justifié au vu des autres 5.4 du marché. Éventuellement avec le départ du sommet, quasi toujours béton. Certaines couennes en 5.2 du Vercors sont presque aussi complexes et expo sur plus long.
Par contre, quelle beauté!

Ps: Toujours pas d'appareil photo, donc images à caractère "informatif".



Commentaires

» Par bertrand .R., le lundi 24 mai 2010 à 21:58

Le couloir ouest passe quand même intégralement à ski ou bien faut-il déchausser (déchaussage scabreux)?
Merci des infos. :)

» Par François Gouy, le lundi 24 mai 2010 à 23:53

Dans le couloir ouest proprement dit, déchaussage obligatoire et scabreux. Sinon il doit être possible de skier intégralement la face ouest en prenant le couloir ouest qui descend juste avant la breche 3400 quand on traverse vers l'écharpe. (à vérifier du bas)

» Par bertrand .R., le mardi 25 mai 2010 à 19:18

Merci des renseignements.

» Par Bruno Grenet, le mardi 25 mai 2010 à 19:58

D'accord tu veux convaincre tout le monde que c'est plat, mais anti-pencher le mythique bombé de l'écharpe Nord, c'est à la limite du sacrilège...

[ D'ailleurs, tu commets un autre crime de lèse-BLMS en affirmant que le B et le S y sont allé il y a 8 ans, alors que c'était en 2001 il me semble... (je ne mets pas ma main à couper mais presque !) ]

» Par François Gouy, le mercredi 26 mai 2010 à 10:18

Effectivement, autant pour moi, je plaide coupable : je suis embrouillé dans les dates mais c'est seulement un crime de lèse BLS (car le M y est allé en 2002 tout comme Roulier). 9ans après la mythique photo du BS et 10ans après le BLS. Déshonneur et damnation, pour la peine je devrais être condamné à suivre le B en vélo lors d'une sortie entre midi et deux ou bien réciter par coeur l'ensemble de la liste ski/surf pentes raides de paléoblms.com ainsi que les L récits associés :oops:

Par contre, point d'anti-penchage dans ma phaltal, 1) ce n'est pas le bombé mais l'échine dans la partie basse, 2)le st Eynard est parfaitement horizontal! Point de réel bombé (cet année?), j'ai sorti le clinomêtre et la pente était assez homogène. Mais par contre, les contres pentes de l'échine sont très raides sur le bas mais pas obligatoire.
(En parlant de bombé, la face S de la grande moucherolle, la barre quand elle s'enneige est largement aussi raide et expo et ce n'est qu'un 5.2).

Ps : dément cette petite polémique! :cool:

» Par Etienne -H-, le mercredi 26 mai 2010 à 14:59

Donc le couloir W n'est pas en condition, ça me rassure un peu, je voyais mal comment ça pouvait être skiable cette année.
Pour l'expo, faut essayer (ou plutôt pas) :ill: .

» Par Jerome, le jeudi 27 mai 2010 à 10:15

Bon, bien, comme ca c'est fait ;!

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne