Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > par les Cochettes > Sortie du 15 avril 2010
 En attente de modération

3464 m Pic de l'Étendard, par les Cochettes

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 2200 m.

Difficulté de montée [?] : AD
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 35°/600m, passages >40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3335ET

Matériel

Crampons, piolet, rappel (2x30m), sangles, matériel glaciaire habituel.

Départ/Accès

Départ : La Villette (1400 m) - RN 91-> Rochetaillée->vallée de l'Eau d'Olle-> Vaujany puis la Villette. Parking au Collet

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Ascension:
Du Collet ou de la Villette, emprunter le chemin du col de Couard, qui passe par Rochemelon, le Vallonnet et la Draye du Couard.
Au col (2234m), partir vers le S sur le Plan des Cavales, puis prendre au SE pour atteindre le lac et le Glacier N de la Barbarate; le glacier, pentu au dessus du lac se couche ensuite. Tier au S pour contourner l'arête W du Pic de l'Etendart, et trouver l'entrée du couloir W (attention, d'autres couloirs secondaires le précèdent). Gravir le couloir (raide au début parfois bien sec) qui débouche au sommet.

Descente par le couloir N des cimes de la Cochette:
Skier le haut du glacier de St Sorlin en restant à proximité de l'arête NE, de façon à contourner le rognon rocheux 3169m.
Vers 3050m, partir NW pour une courte remontée à la Brèche de la Cochette (3171m), en prenant garde à l'horaire car l'orientation est SE.
De la brêche, rejoindre par une courte arête la cime de la Cochette et prendre le couloir N qui se poursuit par le petit glacier de la Cochette; se laisser glisser jusqu'au col du Couard. Là aussi, prendre garde aux conditions nivologiques dans la Draye, réceptacle à coulées...

Remarques/Variantes

Départs alternatifs:
* par la route du col du Sabot: en fin de saison, on monte assez haut sur la route. Il faut gravir les aiguillettes de Vaujany par le versant NW, puis descendre leur versant E sur le col du Couard, l'inverse au retour.

*Par le barrage de Grand Maison: monter également aux Aiguillettes pour rejoindre l'itinéraire au col du Couard.

*Option mécanisée: en période d'ouverture des remontées mécaniques, on retrouve l'itinéraire sur le plan des Cavales, après s'être fait déposé au dômes des Petites Rousses ou au Pic du Lac Blanc.

Ascension : itinéraires alternatifs:
* par l'Echarpe N au dessus du glacier N de la Barbarate (AD+ 45°-50), passages >50°, mixte sur l'arête)
* par l'arête W, (AD+ en hiver, mixte)
* par le col de la Barbarate: du glacier N de la Barbarate, l'accès au col (3219m) se fait par un petit couloir raide (45° sur moins de 100m), dont l'accès en bas est devenu difficile par du fait du recul glaciaire (rocher ou mixte, III/IV).
Rejoindre le sommet par la voie normale toute proche.
* par les cimes de la Cochette ou la brêche de la Cochette, ou le couloir S de la Cime de la Barabarate: plus facile (pas de difficultés alpines), mais moins direct.

Variantes :

» Descente par la Brêche de la Cochette (Ski 4.1)
Skier le haut du glacier de St Sorlin en restant à proximité de l'arête NE, de façon à contourner le rognon rocheux 3169m.Vers 3050m, partir NW pour une courte remontée à la Brèche de la Cochette (3171m), en prenant garde à l'horaire car l'orientation est SE.
La brèche donne accès à une belle combe WNW par un couloir raide et étroit mais court (rappel possible, équipé). Vers 2700 contourner vers le S l'épaule issue des Cimes de la Barbarate pour rejoindre le petit lac de la Barbarate (2681). Un cheminement plus direct entre les barres est possible mais on aura pris soin de le repérer lors de la montée.
Se laisser glisser jusqu'au col du Couard. Là aussi, prendre garde aux conditions nivologiques dans la Draye, réceptacle à coulées...

» Descente par le col de la Barbaratte (Ski 4.2 ; Orientation W)
Redescendre par le couloir issu du col de la Barbaratte. Départ très étroit, puis pente soutenue (45°) avant d'arriver au dessus des falaises. Les contourner par une traversée exposée à gauche (par bon enneigement), ou tirer un rappel de 50m ou 2 de 30m (spit et pitons en place rive droite).
4.2 E4



Sortie(s) GPS associée(s) : 15.04.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de l'Étendard, par les Cochettes [»] : Sortie du jeudi 15 avril 2010 par Etienne -H-

Participants : Clément Pernet
Membres associés : fredo73 (13.04)

Météo

Grand Beau, cumulus dans l'après midi, épargnant l'itinéraire.

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Pied du couloir W2900W10h30Croutéeou poudre tassée selon l'orientation
Glacier de Saint Sorlin3300NE13h40cmPoudre
Couloir NNW de la Cochette3200NW14h40cmPoudre
Glacier de la Cochette2900W14h3030cmPoudre tassée
Draye du Couard2200SW15h5Transfo lourdebien skiante malgré qques reliefs boarderisant
Roche Melon1600SW15h305Moquette
Conditions de neige très favorables (pour ne pas dire fabuleuses) de haut en bas: grosse poudre dans les versants N au dessus de 2700m, poudre sur fond ferme en dessous, puis transfo moquette pas trop lourde car températures modestes en bas.

Altitude de chaussage (montée) : 2800
Altitude de déchaussage (descente) : 1290

Activité avalancheuse observée : rien vu ce jour

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Dômes des Petites Rousses, Lac de Balme, Couloir W de l'Etendard, Glacier de Saint Sorlin, Brèche puis cime des Cochettes, couloir NNW, Col du Couard, Vaujany - Dénivelé réel effectué : 1150m

Un pèlerinage annuel sur les sommets des Rousses de grande qualité en compagnie de Clément de retour de raid mais que l'on arrête plus!
L'enneigement est bon, avec un remplissage correct des faces N.
Le couloir W de l'Etendard n'est absolument pas en condition pour le ski: ressauts mixtes, neige posées sur les cailloux; par contre c'est très plaisant en alpi.
A l'Etendart nous rencontrons des skieurs venus du Pic blanc, la descente du Glacier de Saint Sorlin est encore peu tracée, excellente.
Au sommet des Cochettes nous rattrapons des skieurs eux aussi venus de l'Alpe et qui descendent sur la combe de la brèche de la Cochette, moins bonne que le glacier de la Cochette (cailloux sous-jacents, transformation plus avancée).
La descente par le couloir NW présentait une seule trace du jour même, propre (pas de dérapage comme c'est souvent le cas à l'entrée du couloir), et les quasi-2000m d'une traite jusqu'à la Villette constituent une des très belles descente du Dauphiné.
Arrivés en bas, on regarde avec plaisir le chemin parcouru et les nuages peuvent gonfler!


NB: fichier GPS tronqué sur la fin pour cause de panne d'énergie


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par Man, le vendredi 16 avril 2010 à 13:44

>pas de dérapage comme c'est souvent le cas à l'entrée du couloir

Non !? 8O :lol:

» Par Jeroen, le vendredi 16 avril 2010 à 20:20

hop coché, belle balade encore... Il cote quoi ce couloir ?

» Par Man, le vendredi 16 avril 2010 à 20:38

>Petite variante par la branche de gauche

Vous ne seriez pas allés voir l'entrée de l'écharpe N par hasard ? :wink:

» Par Clément Pernet, le vendredi 16 avril 2010 à 20:46

Effectivement encore un superbe tour dans le jardin d'Etienne, avec des conditions de neige incroyable (je mettrais les 5* sans pb)
@Jeroen: tu parles du couloir des Cîmes de la Cochette? Dans ce cas le topo donne 4.1 que je trouve vraiment sec. Un bon 4.2 pour moi.

@Man: même pas ! Pas sûr d'avoir trop envie d'aller se percher sur ce dos baleine déversant :ill: . On a cherché les branches les moins à l'ombre, pour le fond portant et éviter les accus.

» Par Jeroen, le vendredi 16 avril 2010 à 20:53

non, je parlais du couloir W de l'Etendard :oops:

» Par denis, le samedi 17 avril 2010 à 17:01

Jeroen quel boulet c'est 5.2 a la descente AD a la montée :D

» Par denis, le samedi 17 avril 2010 à 17:11

dis donc etienne ca chausse à la vilette ?

» Par Etienne -H-, le dimanche 18 avril 2010 à 13:02

@Jeroen: un bon AD alpi à la montée (pas le AD des Toponeige :roll: ).
@Denis: ça déchaussait à la remontée en face de la Villette.

» Par christophe guier, le lundi 19 avril 2010 à 08:44

ça serait pas encore un act manqué au couloir ouest?
bon le jour ou tu le descent fait le savoir, on te suivra j'ai pas assez de patience pour un pelerinage annuel. :wink:

» Par Etienne -H-, le mardi 20 avril 2010 à 09:23

Salut Christophe,
Non non non, cette fois-çi ce n'est vraiment pas un acte manqué, il n'était pas question de redescendre par là (je l'observe depuis la chambre à coucher tout l'hiver et je savais donc que le peu de blanc dedans recouvrait les cailloux à nus 8 jours avant!).
Ce couloir n'est quand même pas une arlésienne...

Pour info le couloir N "occidental" des cimes de la Cochette présente encore une barre déclicate en bas (elle passera si de bonnes chutes de neige de printemps arrivent).

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne