Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic de l'Étendard > Glacier de Saint Sorlin > Sortie du 02 mai 2008
 Topo validé par la modération

3464 m Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Maurienne Oisans
Orientation : NE
Dénivelé : 1650 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : Passages à 30°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Col de la Croix de Fer (2064 m) - 3 accès possibles :
1/ Grenoble -> Rochetaillée -> Rivier d'Allemont (fin de la route deneigée) -> Col de la Croix de Fer.
2/ Par la Maurienne: Saint Jean-> Saint Sorlin-> col de la Croix de Fer
3/ Par la Maurienne: Vallées des Villards-> col du Glandon-> col de la Croix de Fer (déneigement le plus tardif).

Itinéraire

Montée :
Remonter le vallon du Vallon jusqu'au collet dominant le refuge de l'Etendard. Dépasser sucessivement le Grand Lac, le Lac Blanc et le Lac Tournant. On arrive ensuite au pied du glacier que l'on remonte. Le Pic se trouve alors sur la droite où par deux ressauts on rejoint un collu qui se détache de l'arête sommitale. Il ne reste plus qu'à parcourir une petite arête pour arriver au sommet.
Attention le parcours le long des lacs est une sucession de faux plats.

Descente :
La descente se fait par le même itinéraire. Une fois le Grand Lac atteint, il est judicieux de remonter à la gare d'arrivée du télésiège (station de saint sorlin). On continue alors plus au nord pour atteindre une combe située aux pieds des Aiguilles des Perrons, qui nous ramène au pied de la combe du Vallon. Cette combe garde généralement mieux la neige que sa voisine la combe du Vallon.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Par mauvaises conditions de neige rendant douteux le passage par le col de la Croix de Fer, suivre la combe sous les Perrons voire en se tenant un peu haut sur sa droite, et, à hauteur de la gare d'arrivée du téléski qui monte de l'Eau d'Olle, basculer coté St Sorlin en suivant la piste bleue, puis prendre l'arête de Comborsière.
Par bonnes conditions, si l'on n'a rien laissé au refuge et si on s'y connaît un peu en orientation, on peut rejoindre directement le bout de la combe de la Balme en prenant à droite avant le deuxième lac, ce qui permet de shunter tout le faux plat jusqu'au refuge ainsi que la remontée après le refuge. Attention, passages étroits en S3. C'est aussi un passage traditionnel lorsque on part directement de St Sorlin ou de César Durand, prendre l'une des deux combes qui entaillent le ressaut opposé de la combe sous l'Aiguille Rousse, celle du haut permet de sortir directement au début du deuxième lac, celle du bas permet de sortir entre le second et le troisième lac. On peut aussi sortir par la gauche (sens de la montée) du dernier ressaut, vers la cabane des glaciologues, mais après il faut un peu redescendre au bord du glacier.

Variantes :

» Depuis Saint Sorlin d'Arves (D+ 2050m ; Ski 2.3)
En hiver la route du col de la Croix de Fer est fermée et l'itinéraire "normal" part de St Sorlin d'Arves.
Remonter la piste de la combe de la Balme, jusqu'à l'ancien refuge César Durand. De là on remonte la piste du col des lacs plein ouest jusqu'au col nord des lacs (alt 2533) avant de redescendre au refuge de l'Etendard.

» Boucle Glacier de Saint Sorlin--> Cochette--> Laisse (D+ 2000m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Montée au Pic de l'Etendard par le Glacier de St Sorlin.
Descente du Pic, rester rive gauche, passer entre le col de la Barbarate et le rognon rocheux 3169m et vers 3000m, repeauter en direction de la Brèche de la Cochette. Par un parcours d'arête mixte facile, traverser les cimes W, centrale, E (3241m) de la Cochette. Descendre N sur le Glacier de Côte Blanc. Vers 2950m; remonter au Dôme de la Cochette (3071m). Contourner l'Aiguille Noire par l'W, par quelques mètres de remontée l'Aiguille de Laisse (2879m) est atteinte: il ne reste plus qu'à se laisser glisser au NE sur le refuge de l'Étendard pour retrouver l'itinéraire de montée.

» Redescente vers Saint Sorlin (D+ 2000m ; Ski 2.3 ; Orientation NE ; Départ Saint Sorlin d'Arves)
Pour la redescente un itinéraire très sympa permet de rejoindre les pistes sans trop pousser sur les bâtons : on redescend de l'Etendard jusqu'au début du lac blanc. Là on rephoque pour remonter vers la droite un collu à 2300m. On contourne le "Mondor", on passe sous le "Mollard" puis on fait une traversée vers les chalets de la Balme. On évite de pousser sur les bâtons le long des lacs.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Etendard

Sortie(s) GPS associée(s) : 09.02.20 12.04.17 10.03.11

Photos

Pic de l'Étendard - Voie Normale
Pic de l'Étendard - Voie Normale [par JulBont]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin [»] : Sortie du vendredi 02 mai 2008 par Pierre Dufour

Participants : Ambroise
Membres associés : e-jungle

Météo

beau temps, de légers voiles de haute altitude ; pas de vent sauf au sommet de secteur nord

Conditions d'accès

Etat de la route : séche

Altitude du parking : 1600

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
sommet3464NE1225 cmPoudre tasséeexcellente sur toute la hauteur de la pente jusqu'
combes modor et Mollard220013Moquetteles 5cm de fraîche du matin sur fond dur s'humidif
Saint-Sorlin1600Daméeavec beaucoup d'eau


Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) : 1600

Activité avalancheuse observée : une plaque partie sans doute la veille sous le rocher du Mollard ; sinon rien à signaler, bonne stabilité le matin

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1850m

tout le haut de l'Etendard en poudreuse le 2 mai puis neige-velours : magnifique.
Seules remarques négatives : le ballet des avions ( au moins vingt) et des traces de moto-neige sur le plat venant des lacs ! enquête en cours : si vous avez des informations sur l'origine des engins ...


Commentaires

» Par neigerome, le vendredi 02 mai 2008 à 22:32

Tout à fait d'accord, le ballet des avions est une horreur
Est ce vous que nous avons croisé au sommet ?

» Par e-jungle, le samedi 03 mai 2008 à 00:19

Oui superbe journée, neige parfaite et vraiment très peu de monde.
Panorama exceptionnel de la haut. On (avec JP "l'Ampoule") est arrivé (trop) tard au sommet, du coup pas un chat en vue excepté ces foutus avions qui se posent et decollent sans cesse du col des Quirlies. Pénible.
Traces de motos neige aussi en face Ouest.
QQ photos à venir.

» Par neigerome, le samedi 03 mai 2008 à 10:04

@ e-jungle : pour être monté en face ouest, les traces sur le glacier de barbarate étaient aussi des avions :-(

» Par migloo, le samedi 03 mai 2008 à 11:51

Sur une altisurface par beau temps calme et bonne neige on peut s'attendre à voir des avions.
Et comme il reste très peu d'altisurfaces, les avions ont tendance à s'y accumuler.

» Par neigerome, le samedi 03 mai 2008 à 12:34

je veux bien être compréhensif si on m'explique l'utilité de cette pratique.
Il y en a toutefois 2 à moins d'un km l'un de l'autre (barbarate et sorlin) : ça fait beaucoup d'avions et de nuisance.

» Par e-jungle, le samedi 03 mai 2008 à 13:43

@ neigerome : oui effectivement c'était des marques "tournantes". Les avions ne s'arrêtent même pas : il se posent et se relancent dans la foulée.
Sinon, ca a l'air de partir bien raide cette descente Ouest 8O (mais je ne suis pas certain d'avoir bien repéré le bon départ). En tout cas chapeau.

» Par migloo, le samedi 03 mai 2008 à 13:49

neigerome demande
"je veux bien être compréhensif si on m'explique l'utilité de cette pratique."

Bonjour,
C'est comme la rando: un loisir qui n'a pas d'autre utiité que de se faire plaisir.

» Par neigerome, le samedi 03 mai 2008 à 14:05

autant je comprend tout à fait que l'on puisse voler pour voir les montagnes d'en haut. Mais faire successivement 3 à 4 atterrissage et décollage, là non seulement je ne le comprends pas mais ça me gonfle ! sans parler de la nuisance sonore, de la consommation accrue de carburant
si tu as d'autres arguments, je suis prêt à les écouter (en messagerie privé, ça polluera moins le forum et moins secret)
au plaisir

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne