Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pic de l'Agnelin > Face E > Sortie du 22 mai 2019
 En attente de modération

2740 m Pic de l'Agnelin, Face E

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Oisans
Orientation : E
Dénivelé : 980 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 35° sur 200m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Rieu Claret (Chalets du) (1750 m) - Grenoble -> direction Bourg d'Oisans, à Rochetaillée direction le col du Glandon. Stop au parking aprés le pont du ruisseau du Rieu Claret (route déneigée fin mai généralement)

Itinéraire

Du pont sur la D526, peu avant les chalets du Rieu Claret, monter rive droite du torrent par de belles pentes et laisser le rocher Pilliozan main Gauche. Suivre la combe menant à le Toit et la Pyramide, et tourner a gauche vers 2400m. Remonter la pente soutenue puis atteindre le sommet par l'arête NE (a pied).

Remarques/Variantes

Voir aussi : carto-guide de ski de randonnée de la vallée du Glandon, course n°59

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de l'Agnelin, Face E [»] : Sortie du mercredi 22 mai 2019 par skieur0206

Participants : -
Membres associés : popsmasch (23.05)

Météo

Enfin une fenêtre météo ! Grand beau avec un vent inexistant. Températures devenant très chaudes au soleil.

Conditions d'accès

Etat de la route : Col de la Croix de Fer ouvert / Col du Glandon encore fermé mais minage effectué.

Altitude du parking : 1750 m

Conditions de neige

Sans surprise les conditions neige sont exceptionnelles en cette fin de saison. L'enneigement est conséquent et continu dès 1850 m. Les quantités en altitude sont importantes. La dernière chute de neige de ce week-end a surement apportée + 20 à 40 cm au dessus de 2 000 m d'altitude.

Altitude de chaussage (montée) : 1850 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1850 m

Activité avalancheuse observée : on observe de très nombreuses plaques déclenchés naturellement (surement de la veille ou pendant les chutes de neige) sur l'itinéraire du Rocher Blanc dans toutes les pentes Sud et Est (voir photos). Des cassures linéaires sur facilement 40 cm voir plus, de type plaques. Dans les autres orientations, et dans les autres pentes on observe plutôt des boulettes ou petites coulées de neige humide (purge naturelle).

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Enfin une fenêtre météo pour retourner crapahuter en montagne. Après plusieurs jours de pluie en vallée et de neige en montagne, c'est le jour parfait pour aller voir ce qu'il s'est passé là-haut. La météo est au grand beau sans aucun nuages. La route du Col de la Croix de Fer est désormais ouverte, direction ce fameux spot d'altitude pour le ski de printemps. Départ des Chalets du Rieu Claret (1 750 m) à 7 h 45 avec à peine 5 minutes de portage, encore le bon plan pour un moment, l'enneigement est continu et rapidement important. Il fait hélas déjà bien chaud avec un vent inexistant. Parti initialement pour faire le Rocher Blanc (2 928), mais dans la large combe du Buyant vers l'altitude 2 150 on observe de très très nombreuses plaques déclenchés naturellement sur l'itinéraire dans toutes les pentes Sud et Est (voir photos). Des cassures linéaires imposantes sur facilement 40 cm voir plus, de type plaques friables. Dans les autres orientations, et dans les autres pentes on observe plutôt des boulettes ou coulées de neige humide. Ainsi, changement de plan, je décide de poursuivre dans la large combe menant à le Toit et la Pyramide, puis vers 2 400 m, je tire à gauche et remonte un couloir qui se resserre (NE). Je l'avais au préalable déjà repéré lors de précédentes sorties au Rocher Blanc. Les conversions s'enchainent puis il faut déchausser pour les derniers mètres. Ceux-ci vont s'avérer horribles, je m'enfonce jusqu'aux hanches voir plus. Je fini par sortir à 4 pattes sur une belle arête de neige aux corniches esthétiques. Puis je termine via l'arête NE (à pied, à ski aurait été surement plus facile). Me voici donc au Pic de l'Agnelin à 10h, un sommet inédit pour ma part d'où un panorama magnifique à 360° se dégage. La combe du Lac de l'Âne est très attirante et m'ouvre de nouvelles perspectives. En face, la Belle Étoile, Grenoble, les Lacs des 7 Laux, la Pyramide, et dans mon dos toute la chaine des Grandes-Rousses, de l'Étendard au Pic Blanc avec des sommets bien plâtrés comme en plein hiver. Wahou que c'est beau. Courte pause, puis j'attaque la descente rapidement pour ne pas trouver une neige trop humide, certains virages vont s'avérer excellents d'ailleurs. Je fais là un petit coucou à un chamois dans le couloir. Puis plus bas, ce sera une poudreuse lourde pour terminer sur une neige de printemps agréable. Retour à la voiture quasiment skis aux pieds. Une escapade en montagne comme j'aime, avec un sommet que j'ai tracé seul au monde, j'adore ces instants. Place au short et t-shirt au milieu de la verdure et des odeurs de printemps.

>> Retrouvez toutes les photos et deux petites vidéos en cliquant-ici.


Commentaires

» Par popsmasch, le jeudi 23 mai 2019 à 15:43

5* today sauf vers la fin. Attention aux requins sur la fin

» Par romano38, le jeudi 23 mai 2019 à 22:48

descente à 10h, c'était parfait

» Par skieur0206, le vendredi 24 mai 2019 à 14:06

Parfait ! La nuit claire a été bénéfique alors, le regel a été meilleure ! Même constat pour ma sortie d'hier du côté de la Pyramide d'Ornon :wink:

> www.montagne-aventure.net/2019/05/23/ski-de-rando-la-pyramide-d-ornon-par-le-lac-fourchu/

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne