Accueil > Topo Guide > Sommets > Queyras - Alpes Cozie N > Pic de Caramantran > Par le col de Chamoussière > Sortie du 27 fevrier 2013
 Topo validé par la modération

3025 m Pic de Caramantran, Par le col de Chamoussière

Données techniques

Massif : Queyras - Alpes Cozie N
Secteur : Queyras
Orientation : N
Dénivelé : 1000 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : court 35°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3637OT ASF8

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Pont de Lariane (Molines En Queyras, Fontgillarde) (2020 m) - Briançon ou Gap > Guillestre > Château Queyras > Molines > Fontgillarde > Parking du Pont de Lariane sur la route du Col Agnel

Itinéraire

Du Pont de Lariane suivre la route en direction du Col Agnel. A l'épingle 2348, quitter la route en restant dans le fond du vallon. Arrivé sous le refuge Agnel, prendre plein Sud puis Sud-Est pour monter au col de Chamoussière. Passer le col et rejoindre le sommet par son flanc ouest.
Pour descendre, le plus intéréssant est de partir à l'Est du sommet pour rejoindre le col situé entre le sommet et le point coté 3033. Descendre droit dans la pente Nord pour retrouver l'itinéraire de montée.

Photos

versant nord du caramantran
versant nord du caramantran [par cissou balou]

Remarques/Variantes

Cette rando est à effectuée de préférence quand la route du col Agnel est déneigée assez haut pour en éviter la fastidieuse remontée.

Refuge(s) associé(s) : Refuge Agnel

Conditions récentes

» Le 14 avril par nb06 [••••°] Sur conseil du gardien du refuge Agnel, nous avons descendu la face S du Pic du Caramantran jusqu'au replat sous Rocca »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Raid 5 jrs secteur Molines en Queyras [»] : Sortie du samedi 23 au mercredi 27 fevrier 2013 (5 jours) par Marc PAPET

Participants : Eric S. Hervé

Météo

4 jours de vent glacial, neige, et temps bouché. Dernier jour: grand beau

Conditions d'accès

Etat de la route : au goudron

Altitude du parking : Pt de Lariane 2024m au dessus de Fontgillarde

Conditions de neige

Pas beaucoup de neige à notre arrivée. Les pentes sud étaient à nues. il a neigeotté non stop pendant 4 jours, ce qui à l'arrivée a ajouté 30 cm de fraîche. Les pentes sud sont maintenant couvertes mais sans sous-couche. Les semelles des skis n' apprécient pas.
Le vent NE ( en provenance du Piémont ) était souvent violent, plaquant les pentes S et SW . Le retour du soleil consolidera rapidement ces plaques.
Altitude de chaussage (montée) : 2024
Altitude de déchaussage (descente) :2024

Activité avalancheuse observée : qq petites plaques parties spontanément en versant SW. Une petite, provoquée par notre approche, a couvert partiellement la route du col Agnel, versant italien. (orientation Sud)
27/02: Multitudes de "Wouf" inoffensifs lors de notre approche SW vers Sagnes Longues. La zone est située sous le Rouchon entre 2400 et 2650. La pente n'y dépasse pas les 15/20° . RAS au dessus, dans les pentes plus soutenues. Le fond dur n'a pas retenu les accumulations.

Skiabilité [?] : •••°°


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Randos en étoile autour du refuge Agnel puis du refuge de la Blanche - Dénivelé réel effectué : 5145m

J1: Pk du Pt de Lariane 2024 au dessus de Fongillarde. Montée au refuge Agnel 2580. Vent violent, température glaciale, neige qui cingle la figure et nez qui gèle. AM: il faut se faire violence pour s'extraire du refuge. Objectif: Tour de la crête de l'Eychassier. Montée au col de l'Eychassier2917, descente sur le lac de Foréant 2618 et retour par le col Vieux 2806. Visibilité réduite aux reliefs les + proches mais suffisante pour remplir le contrat. Jour blanc++ dans les descentes. D+: 1150 m
J2: Tour du Pain de Sucre par le Col Vieux 2806, la Brêche de la Ruine 2908, le Col d'Asti 3145m, le vallon del Giarus ( orientation Sud: aïe,aïe,aïe! les semelles!) et le Col Agnel. Visibilité réduite, parfois nulle. Moins de vent mais chutes de neige plus abondantes. Tour réussi à grand renfort d'azimuts pris à la boussole. Belle éclaircie dans la dernière heure: on a pu apercevoir le Pain de Sucre. Bonne poudre mais affreux jour blanc; du gâchis. D+: 900m

J3: Pic de Caramantran 3025 par le Col de Chamoussière 2882m puis descente sur le refuge de la Blanche 2500m. La neige tombe non-stop durant toute la montée. Au col et sur les crêtes, le vent souffle à décorner les boeufs . Descente sud après le Pic ce Caramantran: les cailloux sont apparents, il faut porter les skis sur 100 m de dénivelé. Plus bas, la descente se fait à l'aveuglette dans la purée de pois. On avance à la boussole et on tombe pile-poil sur le refuge. Ça sert d'avoir été spéléo.
A.M: une éclaircie, le ciel bleu! On fonce faire un tour au Col de Blanchet 2897. Tout se rebouche en arrivant au col. Nous poursuivons à pied vers le Rocca Bianca. L'arête Sud est décapée par le vent, . Arrêt au Pt haut coté 3013m. La neige se déchaîne et la descente s'effectue à tâtons. On colle à la trace de montée, déjà à moitié ensevelie. On devine que la neige est excellente mais il est impossible d'en profiter. D+: 1050m
J4: objectif initial: tour de la Tête des Toillies. Départ du refuge sous la neige. Visibilité quasiment nulle puis totalement nulle. Nous remontons au Col de Blanchet. Notre trace de la veille a disparu, nous tirons trop à droite et nous nous retrouvons en cul de sac en haut des barres . Il faut revenir en arrière et retrouver le vallon. Ce coup-ci, nous sortons notre joker. Eric est un as du GPS. "Plus à droite!" "Reviens vers la gauche!" Il s'appuie sur le tracé de la veille. Boussole en renfort, nous trouvons finalement le col. Le versant italien
est plus que bouché puisque les perturbations viennent de là. Il semble raisonnable de faire demi-tour. A la descente, le soleil débarque en force et le paysage se dégage d'un coup. Vers 2650, on repeaute et on s'échappe en traversée vers le Col de la Noire 2955m. Là -haut, la Petite Tête Noire 3039 est accessible. On y monte en couteaux par le fil de l'arête. Sublime descente en poudre avec une visibilité enfin au top. C'est trop bon! Au refuge, après la bière, on y retourne. Pas de chance, le soleil se voile à nouveau. A la 2ème descente nous retrouvons notre jour blanc quotidien. Triste gâchis! D+: 1375 m
J5: Enfin, il fait beau. Retour à la voiture en passant par la pointe des Sagnes Longues 3032m.Nous découvrons le Queyras, la Tête des Toillies, le Pain de Sucre, le Mt Viso. L'arête sommitale, plein ciel, est élégante et la descente par le vallon de Clausis carrément magnifique . D+: 670 m

Un raid réussi. Bien que la vision manquait à l'appel, les autres sens ont été fortement sollicités. On s'est senti vivants.


Commentaires

» Par alpaga, le mercredi 27 fevrier 2013 à 21:38

En fait, c'est bien cette météo, car le jour où tu y retournes, t'aura l'impression d'y être pour la première fois! :wink:

» Par Para 05, le mercredi 27 fevrier 2013 à 23:19

Et bien opération commando durant quatre jours ! Entraînement difficile, guerre facile ! Maintenant, revenez nous voir sous de meilleurs hospices et vous verrez que le Queyras c'est vraiment super !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne