Accueil > Topo Guide > Sommets > Devoluy > Pic de Bure > Combe d'Aurouze > Sortie du 04 janvier 2020
 Topo validé par la modération

2709 m Pic de Bure, Combe d'Aurouze

Données techniques

Massif : Devoluy
Secteur : Devoluy
Orientation : SW
Dénivelé : 1370 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 37° sur 100m - moyenne 30° sur 900m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3337OT

Matériel

Crampons appréciés par neige très dure.

Départ/Accès

Départ : les Sauvas (1343 m) - Gap ou Sisteron > Montmaur (au NE de Veynes) > la Montagne > MF des Sauvas

Itinéraire

Des Sauvas, rejoindre par une piste plate le vallon de la Sigouste au 3ème barrage. Suivre le fond du vallon plein Nord, à 1450m, la combe s'oriente S-SW, et la pente se redresse pour monter d'un seul jet et atteindre le plateau de Bure 950m plus haut. A la sortie de la combe (2510m) remonter vers l'Est les pentes débonnaires jusqu'au sommet.

Remarques/Variantes

Bien qu' orientée S-SW, la combe d'Aurouze est très fermée à l'Est, et les deux étroitures (2000m et 2250m) tardent à voir le soleil.

La montée sur le plateau de Bure peut aussi se faire par la combe de Mai: quitter la combe d'Aurouze après avoir dépassé le Roc des Hirondelles (~1650m) et gravir les pentes à gauche pour rejoindre un bosquet de mélèzes sur une bosse . La Combe de Mai monte vers le plateau entre les falaises de la Tête des Pras Arnaud et du Pic de Mai et débouche à proximité l' Observatoire Astronomique . Il ne reste plus qu'à effectuer la longue traversée du plateau vers l'Est (1.5km de plat) pour rejoindre le plan incliné menant au sommet.

On peut partir du col de Gasparon (par ex. si la route ne passe pas en voiture); on suit une piste forestière facile au début, mais la suite, par un sentier étroit, peut être délicate suivant la neige (traversée de plusieurs ravins). On rejoint l'itinéraire de montée juste sous le Roc des Hirondelles (~ 1600m).

Variantes :

» Pic de Mai, Pente SE (le Clot d'Aurouze) (D+ 1220m ; Ski 4.1 ; Orientation S)
Des Sauvas, rejoindre le plateau de Bure puis le Pic de Mai, soit par la Combe d'Aurouze, soit par la combe de Mai.
Du sommet, longer le bord du plateau vers l'Est pendant 350m, jusqu'à une croix. Descendre les pentes orientées S-SE (37° sur 300m) pour rejoindre la Combe d'Aurouze au dessus de la barre de la Baume (2050m)

Conditions récentes

» Le 04 janvier [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de Bure, Combe d'Aurouze [»] : Sortie du samedi 04 janvier 2020 par Tomasinho

Participants : Manou

Météo

Soleil voilé par moment par des nuages de haute altitude. Vent de nord fort sur le plateau de Bure.

Conditions d'accès

Etat de la route : Quelques plaques de glace sur la fin. Pneus neige utiles (indispensables ?)

Altitude du parking : 1360

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
2500SWPoudre tassée
2000SDure
1500SDure

Altitude de chaussage (montée) : 1444m
Altitude de déchaussage (descente) : 1510m

Activité avalancheuse observée : RAS. Neige stabilisée - bon regel. Neige transformée assez dure sur l'ensemble de l'intinéraire

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : AR par la Combe d'Aurouze - Dénivelé réel effectué : 1190m

Nous sommes partis vers le sud pour échapper aux nuages bien présents autour du Col de la Croix-Haute. Gagné ! Ciel bleu, malgré quelques nuages d'altitude.

Arrivée au parking des Sauvas où nous sommes seuls après quelques hésitations face à la route verglacée. On note que le vent a du souffler très fort ici, car de nombreux arbres sont cassés ou deracinés.

Surprise à l'arrivée : pas de neige dans le vallon : il faut attendre 1444 pour trouver les résidus d'une (énorme) avalanche de fond qui a balayé toute la partie inférieure de la face. Nous chaussons alors les crampons (nous n'avons pas utilisé les peaux ...) et la remontée des 900m de couloir commence. Nous sommes sortis sur la droite, même si cela semble plus étroit et plus raide que la large pente de gauche, car c'était aussi moins venté.

Arrivée sur le plateau avec un vent à décorner les boeufs. Et début de la descente. D'abord un peu de poudreuse dense et agréable et entrée dans la face en neige dure, bonne accroche et beaucoup de plaisir à retrouver la sensation de pente qui est omniprésente ici.

La cotation skitour (3.3) me semble juste pour une course qui a définitivement une grande ambiance.

Solitude garantie.


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne