Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de Digne > Pic de Bernardez > boucle Bernardez-Savernes > Sortie du 01 avril 2018
 Topo validé par la modération

2430 m Pic de Bernardez, boucle Bernardez-Savernes

Données techniques

Massif : Préalpes de Digne
Orientation : T
Dénivelé : 1300 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 35° sous le sommet

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3439ET

Matériel

Crampons souvent utiles pour la corniche sommitale de Bernardez

Départ/Accès

Départ : St Pons (RF du Col Bas) (1430 m) - De Seyne (sur la D900 entre Gap et Digne les Bains) suivre la D207 vers St Jean et après 1km500 tourner à droite en direction de St Pons. A l'entrée du village, prendre à gauche jusqu'au départ de la RF du Col Bas (1430 - barrière à 1470).

Itinéraire

Suivre l'itinéraire du versant W jusqu'au sommet.
Descendre dans la face Nord pour atteindre le fond du vallon de l'Ambouin (plateau, 2050m), puis remonter au Pic de Savernes (2340m) soit par son versant NE, soit en rejoignant l'arête Sud.
Descendre alors en versant W (forêt clairsemée), puis par le Ravin de Montpignon pour rejoindre la RF du col Bas par laquelle on regagne le point de départ.

Remarques/Variantes

Itinéraire permettant de skier le versant Nord du Pic de Bernardez en évitant la longue approche depuis le Lauzet.
La descente du Pic de Savernes, largement boisée (mélèzes clairsemés) bénéficie d'une bonne skiabilité, souvent en poudreuse malgré l'exposition Ouest de la face.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pic de Bernardez, boucle Bernardez-Savernes [»] : Sortie du dimanche 01 avril 2018 par CFleury

Participants : Isabelle, Laurent, Oscar, Claire

Météo

Grand soleil
-2° au départ

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking (44.361355 , 6.383063)
1480m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Draye des Troupeaux1600W8hdure, regeléeGeléeRAS
Croupe2300W10hGeléeattention aux plaques à vent, crampons tout à fait conseillé
Altitude de chaussage (montée) : 1480m
Altitude de déchaussage (descente) : 1600m
Activité avalancheuse observée : coulées spontanées très localisées, parfois larges et longues surtout sur les faces raides (<35°), attention aux plaques à vent! Les 10-15cm tombés n'attendent qu'un skieur pour glisser. Faire attention, même si les conditions semblent favorables

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Face W - Dénivelé réel effectué : 950m

Grimpette rapide à travers les bois en suivant le sentier d'été jusqu'à la draye des troupeaux. Je remarque que mes compagnons (surtout Oscar!) sont particulièrement en forme... Isa m'avait bien suggéré qu'il fallait mettre un élastique à ce jeune homme pour le freiner... mais ça va, je suis. La neige est dure, plutôt agréable à monter. Elle devient plus poudreuse entre 2000 et 2200 mais cette couche de neige fraiche (10-15cm max) se dérobe vite sous les pieds dès que la pente se raidit laissant place à la sous-couche dure, incassable... Il est alors difficile de ne pas déraper. Nous grimpons sur la croupe entre les pins. C'est beau! La neige est restée accrochée sur les pins et les arbres caduques depuis 2 jours. Je trace et finalement, je décide de mettre les couteaux tandis que la pente se raidit encore. Nous devons en partie passer sur la combe ouverte sous le sommet où Laurent prend le lead. La neige est terriblement dure et soufflée par endroits. Arrivés vers 2300, Oscar jette l'éponge... il n'a pas de couteaux et le terrain devient vraiment trop glissant, il chausse les crampons et je pense que c'est le meilleurs accessoire qu'il ait amené ce jour (avec les tartines de pâte de cacahuettes - mais nous n'avons pas eu l'occase ou le temps de goûter avant qu'il n'ait tout anglouti!). Perso je ne suis pas très glorieuse et pose 3 fois les mains dans les conversions tellement j'ai la trouille (trouille que je refile à Isa). Laurent nous lance des consignes depuis le sommet... nous arrivons finalement sans trop de peine vers 10h50.
La descente jusqu'au lac (2050m) est incroyable: pas une trace, la couche de fraiche et de vastes espaces vierges! Effectivement, nous n'avons croisé encore personnes et ne croiserons personne... mais pas non plus un animal (mon petit regret - quoique le dérangement que nous leur occasionnons en hiver n'est que difficilement supportable). Nous godillons joyeusement.
Puis remontée jusqu'au pic de Savernes. Oscar n'en a pas fait assez et trace tout droit! Comme j'arrive la dernière, on me suggère que nous n'avons pas encore fait les 1300m et que donc Dormillouse est au programme... mais pas de problème... toujours partante (enfin presque...).
Descente dans la combe sous le sommet. La neige est d'abord dure dans la combe puis croutée mauvaise dans les pins. On se galère un peu dans les pins, car étant donné la pente et l'exposition, nous pensons 1) qu'il y aura moins de chance de déclencher dans les bois et 2) que la neige sera plus poudreuse (enfin, c'est ce qui était dit dans le topo...) mais il n'en est rien!
Nous rejoignons en navigant tantôt dans la combe, tantôt dans les bois la 2nde route. Je ne saurais jamais comment est la première route... mais je remarque que j'aurais vraiment du faire plus de ski de fond... le pas de patineur est de rigueur jusqu'au retour à la draye... Nous déchaussons peu après pour rejoindre les voitures.
Franchement: très belle sortie avec des possibilités de faire une belle montée sécure sur la croupe en réfléchissant un peu même avec le risque du jour (3 généralisé). Par contre: toujours être vigilant et prendre des crampons!
Une remarque pour Jean-Luc (que je n'ai pas le plaisir de connaitre mais qui a déclaré forfait le matin même): on aurait aimé de la poudreuse au retour jusqu'à la voiture! Merci.


Commentaires

» Par zaza, le lundi 02 avril 2018 à 16:38

1300m quand même, sans âmes qui vivent, c'est pas la même chose aujourd'hui au Piolit, mais nous ne sommes pas des sauvages quand même! Et puis les jeunes doivent aussi connaître les classiques.....

» Par XRumerTest, le mercredi 04 avril 2018 à 23:19

Hello. And Bye.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne