Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Pic Bayle > Versant S, par le Glacier des Malatres > Sortie du 16 mai 2020
 En attente de modération

3465 m Pic Bayle, Versant S, par le Glacier des Malatres

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 2065 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.1 E3
Pente : ~40° sur 100m.

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Crampons, éventuellement piolet.

Départ/Accès

Départ : Clavans Le Haut (1400 m) - Grenoble -> Bourg d'Oisans -> Barrage du Chambon -> Vallée du Ferrand -> Clavans le Haut
Suivre la route non deneigée jusqu'au Perron.

Itinéraire

De Clavans, rejoindre le Perron. Remonter les lacets de la route puis continuer à la verticale jusqu'au point 2181m. Viser plein N pour traverser le ruisseau du Grand Sablat. Passer sous Côte Séverail puis atteindre le point 2896m à la verticale du Pic Bayle. Remonter le Glacier des Malatres en restant sous le Pic, puis sous les falaises qui descendent du sommet, viser le col qui se trouve à gauche. Deux options de montée évidentes, par l'écharpe exposée ou droit dans le goulet (attention à la rimaye et à la glace parfois vive). Attaquer alors la pente sommitale évidente et rejoindre le sommet.

Descente par le même itinéraire. L'écharpe exposée est la solution la plus facile à ski, le goulet est raide (45°) et étroit (2m au plus étroit) mais peu exposé.

On peut aussi passer par le Glacier du Grand Sablat, c'est moins dur mais également moins tranquille quand la station est ouverte.

Photos

Les deux options de montée à partir du glacier de Malatres
Les deux options de montée à partir du glacier de Malatres [par Biscuit]

Remarques/Variantes

Le Pic Bayle est rapidement accessible en saison par le sommet des remontées mécaniques du Pic Blanc. La fréquentation des itinéraires typés grands hors-piste est en conséquence.

Variantes :

» par le col de la Pyramide (Ski 4.1 ; Orientation W ; Départ Alpe d'Huez (Altiport))
Rejoindre le col du Lac Blanc (sous le Dôme des Petites Rousses), accessible en saison par le téléphérique du Dôme des Petites Rousses.
Gravir la face W du col de la Pyramide, puis rejoindre la facette S du Pic Bayle.
Départ possible depuis Oz/Vaujany.

» par le Glacier de Sarenne (Ski 3.1 ; Départ Col de Sarenne)
Du col de Sarenne, suivre la route d'exploitation des remontées mécaniques jusqu'au Château Noir. Rejoindre ensuite au point 2818 m le déversoir du glacier de Sarenne (TS de l'Herpie). Remonter la piste jusqu'au pic du Lac Blanc, de là descendre sans enlever les peaux de 100 m sous le pic de la Pyramide (terrain crevassé). Passer versant E du col de la Pyramide et poursuivre vers le pic Bayle. Une dernière pente raide, skiable par bonnes conditions, permet d'accéder au point culminant où la vue panoramique est de toute beauté.

» par le vallon du Grand Sablat (D+ 1650m ; Ski 3.2 ; Départ Col de Sarenne)
Au printemps (ou éventuellement en tout début de saison), quand le col de Sarenne est ouvert, rejoindre le vallon du Grand Sablat par le sentier menant au lac des Quirlies (départ point 1985). Prendre pied dans le vallon peu après l'arête des Cerisiers (tracé bleu de la carte). Suivre le vallon jusqu'en haut, puis en arrivant sous le col du milieu tirer plein nord, passer sous le Pic de la Pyramide et rejoindre le final de la face sud.
Cotation 3.2 ponctuel S4 sur C2C d'un itinéraire similaire partant de Clavans dont celui ci s'inspire (variante hivernale possible, mais pas d'intérêt car hors piste classique de l'Alpe d'Huez, yc Héliski!!!).
Aussi possible de partir au dessus de l'épingle alt. 1867 (anciennes cartes), par un ancien sentier non entretenu (marquage lac des cerisiers sur bloc au bord de la route), qui rejoint le sentier arrivant du col. Cet itinéraire correspond à la sortie réalisée le 5 aout 2013 sur C2C.



Sortie(s) GPS associée(s) : 01.05.09

Conditions récentes

» Le 19 mai par Em42 [●●○○○] Quand ça ne veut pas ça ne veut pas ! Glad' se remet difficilement d'une fracture de fatigue contractée pendant nos »
» Le 16 mai [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

But acclimatation au col de la Pyramide (depuis l'Alpe d'Huez) [»] : Sortie du samedi 16 mai 2020 par Em42

Participants : Glad38

Météo

Brouillard à 6h puis large éclaircie entre 6h30 et 11h30 puis de nouveau bâché avec petite neige au dessus de 2600m.

Vent du sud faible à modéré.

Conditions d'accès

Etat de la route : déneigée par les équipes de la station

Altitude du parking : 2100m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Glacier des Rousses3100 - 2600NW9h300/200DureNeige dure mais parfaitement lisse ! 3*
Sous le col de la Pyramide3200 - 2600W11h452/200MoquetteNeige très agréable 3/4*
Station2600 - 2100W12h002/50NévéNeige de névé un peu lourde 2/3*
Altitude de chaussage (montée) : 2100m
Altitude de déchaussage (descente) : 2100m

Activité avalancheuse observée : Nombreuses coulées sur toutes les faces >35°. Plaques assez épaisses parfois.

Conditions neige du secteur
- Vu de loin, l'envers de Belledonne, ça semble chausser vers 1900m au-dessus de Chazeau, c'est bien blanc au lac de Belledonne (chaussage vers 1800/1900 surement ?), sec vers le col du Sabot (il doit passer à pied), bien blanc vers le Rocher Blanc et les Aiguilles d'Argentières (chaussage ???).
- Col du Sabot : Bien dégagé jusque vers 1800m, au-dessus, il y a des névés dur à dire si on peut monter plus haut. Aiguillettes encore blanche mais plus pour longtemps;
- Rochail : La combe est encore bien blanche jusque bien bas (sous 2000m).
- Taillefer Est : sec jusqu'au lac fourchu.
- Sur les Grandes Rousses : Enneigement parcellaire sous 2400/2500m mais bien continu au-dessus. Skiable en déchaussant qu'une fois 10m depuis Chavannus. La neige est de type névé jusque vers 2600/2700m puis c'est une neige de printemps bien lisse jusqu'au sommet sur les pentes pas trop raide;

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Chavannus - Col du Lac Blanc - arrêt sous le col de la Pyramide vers 3100m -> Lac de la Balme Rousse-> Sous le col de la Pyramide vers 3200m -> Retour à la station - Dénivelé réel effectué : 1600m

Le confinement est terminé, vous pouvez reprendre une activité normale enfin presque ! La bière de fin de randonnée dans le petit bar du coin, ce n'est pas pour tout de suite... Et puis bon, avec notre forme de grenouille agonisante, on arrive à s'inventer des buts alors que toutes les conditions sont réunis pour sortir le sommet. Mais comment vous faîtes après deux mois de confinement pour sortir les Agneaux, la Grande Casse et autres belles choses à la journée ?! et tout ça avant le rendez-vous de 10h du matin à Pralognan, là je dis chapeau bas ! Parce que bon, le lever à 4h du matin il pique un peu quand même et puis quand t'arrives à 3000m, ton corps te rappelle bien que t'es plus monté là-haut depuis un bon moment et que t'as pas fait que boire des tisanes pendant le confinement !! Je veux bien entendre que Laurine n'est finalement pas si amochée que ça au retour des vacances, il doit y avoir quelque choses dans vos bidons !

Voici donc le compte rendu d'un double but en 5 actes.

Acte I
Le timing est bon, départ 6h pétante de la voiture à 2100m comme prévu la veille... 1400m de D+, ca va, on fait cela tout le temps, ça ne devrait pas trop nous perturber. Les peaux retrouve enfin la texture de la neige, enfin un mélange infâme d'un truc visqueux qui ressemble à de la neige avec des restes de piquets de pistes, de canettes et autre déchet incongrus avec une pointe de sable du Sahara. Le regel est alors inexistant et la montagne bien sèche... Fin de l'Acte I

Acte II, arrivée de la télécabine 2700m qui n'est en réalité pas à 2700m mais à 2621m, ce qui fait quand même un bel écart surtout quand tu grimpes. L'alpe a du se tromper quand ils ont commandé les chiffres, c'est resté. Côté météo, le ciel a viré au beau fixe, on constate les dégâts, sur l'envers de Belledonne, on en est où ? Juin, Juillet, bref, c'est la misère ! Ah oui, il y a un truc désagréable qui nous gèle les oreilles... Le vent s'est levé, on avait oublié la sensation, c'est bon ! Fin de l'Acte II.

Acte III, Nous sommes sous le col de la Pyramide, le vent commence à nous gonfler sérieusement, ça meule sévère ! 5 gars nous ont dépassé, mais ils ont passé le confinement où ces gus ?! Glad' ne va pas bien du tout, elle me fait un MAM à 3100m ?! Bref, on bâche ! Fin de l'Acte III.

Acte IV : Retour à 2600m, au soleil, nous nous réchauffons. Glad' a retrouvé le sourire, on repeaute, on retente le col de la Pyramide... Fin de l'acte IV

Acte V : Re sous le col de la Pyramide, allez, on a gagné 100m nous sommes à 3200m, Glad' est en forme mais le temps se bâche, une averse de neige roulé nous cingle le visage, c'est bon nous avons compris nous rentrons !

PS : Paraît que c'était bon le Pic Bayle, paraît... m'en fout, je le connais maintenant



Commentaires

» Par didiergo, le samedi 16 mai 2020 à 16:13

Ah çà pique dans les jambes et au niveau du souffle 2 mois d'enfermement, de bouffe et d'apéros :lol: Bon au moins, un grand bol d'air de pris, une randonnée à zéro portage et une neige plus que correcte visiblement :wink:

» Par Em42, le samedi 16 mai 2020 à 19:14

Yep, ça pique pas mal :P. Heureusement pas encore de portage mais ça ne va pas tarder ^^.

La forme devrait revenir, nous sommes en vacances :roll: :roll:

» Par Seb, le samedi 16 mai 2020 à 19:42

Pour la fleur, bien tenté : c'est saxifraga oppositifolia (saxifrage à feuilles opposées)... bien joli !

» Par Em42, le dimanche 17 mai 2020 à 04:07

Merci Seb, je corrige :).

» Par Laurentsnow, le dimanche 17 mai 2020 à 08:10

Q

» Par JulBont, le dimanche 17 mai 2020 à 09:33

Salut, quelle est la montagne en photo 2 ? :~
PPS: une petite pointe d'amertume aussi, non ? :wink:

» Par Em42, le dimanche 17 mai 2020 à 13:31

Julien, je pense que tu l'auras reconnu, non ? Le Grand Pic de Belledonne ;).

Pas d'amertume du tout :roll: :roll:

» Par HDlameije, le dimanche 17 mai 2020 à 14:21

Le but, c'était de retrouver la montagne :roll: Et le Pic Bayle sera encore là la saison prochaine. Et puis un départ à la voiture, c'est sympa :D Je regarde bien ta photo 2, je n'étais pas encore arrivé au col de Belledonne à cette heure là :wink:

» Par JulBont, le dimanche 17 mai 2020 à 15:47

Maintenant que tu le dis... C'est un point de vue dont je n'ai pas l'habitude, magnifique.

» Par alainlo, le dimanche 17 mai 2020 à 18:31

Belle aventure, un retour en douceur à 4h du mat !

» Par Claire, le dimanche 17 mai 2020 à 18:56

J'ai failli aller par là aussi ! Finalement j'ai préféré monter sur le glacier de Sarenne. Pas mal de portage mais personne aux alentours :wink:
Pas facile la reprise en fin de saison! Bonnes vacances

» Par Rémo Barbaruli, le dimanche 17 mai 2020 à 21:31

Je plaide coupable comme JulBont : je n'avais pas reconnu le Grand Pic ainsi coupé par les nuages... :oops: Je cherchais du côté des Aiguilles de l'Argentière mais ça ne jouait pas... :roll:

» Par Em42, le lundi 18 mai 2020 à 07:44

@Claire : Dommage, nous aurions pu nous croiser :). L'envers du Pic Bayle doit être pas mal aussi (moyennant un peu de portage).

@Rémo et Julien : C'est pas souvent qu'il est pris en photo de ce côté là :happy:

@Patrice : Je te sais matinal mais quand même :happy: :happy:

@Alain : Bien joué pour le Turia, il faudra que j'y aille un jour et dommage pour le Gd Bec mais il faut vraiment partir tôt à cette époque pour le faire :).

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne