Accueil > Topo Guide > Sommets > Bauges > Pointe de Chaurionde > Chaurionde: tour horaire > Sortie du 19 janvier 2019
 Topo validé par la modération

2173 m Pointe de Chaurionde, Chaurionde: tour horaire

Données techniques

Massif : Bauges
Secteur : Bauges
Orientation : T
Dénivelé : 1930 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 4.1 E1
Pente : 45° sur 30 m - plusieurs passages à 40°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3432ET 3432OT

Matériel

Les Crampons sont utiles pour remonter confortablement la fin de l'arête W. La pente est à 40°, c'est le final et la fatigue se fait sentir.

Départ/Accès

Départ : Seythenex (station du Vargnoz) (1150 m) - Faverge (entre Annecy et Albertville)> Seythenex > station du Vargnoz

Itinéraire

Monter à la Petite Chaurionde 2123 m.
Descendre Est directement sous le Point 2123 en négociant avec la corniche, souvent en place. Les 30 premiers mètres sont à 45° ; la neige est généralement durcie par le vent. Encore 50 m à 40° avec une neige qui devient plus tolérante puis on descend de beaux vallonnements conservant tardivement la poudre. A partir de 1800m, traverser Sud en direction des Drisons.
A 1750, on repeaute pour rattraper l'épaule SE. La remonter. Elle est souvent si soufflée et déneigée qu'il est plus pratique de mettre les skis sur le sac.
Vers 2120, on se raccorde à la crête Sud. Dépeauter, plonger dans la magnifique pente SW sous-jacente. (4.1 - 100 à 150 m à 40° ) On skie dans les contrepentes Nord avant d'atteindre le fond du ravin. Celui-ci reste à l'ombre et conserve bien la poudre mais il collecte aussi les grosses avalanches qui ravagent le versant Sud. Ne s'engager dans ce secteur que lorsque les conditions sont stables.
Vers 1580 /1600m, le ravin se resserre et devient chaotique ( sapins). Les Chalets d'Orgeval sont tout proches et bien visibles. Repeauter et tirer à droite en traversée ascendante pour rejoindre le haut du Col d'Orgeval vers 1750. Remonter son flanc Ouest, rejoindre la ligne d'arête W. Il n'y a plus qu'à la suivre jusqu'au sommet 2173 m.
Descendre la face NW ( 3.1), rejoindre les chalets de l'Aup de Seythenex puis boucler la boucle.

Remarques/Variantes

Un très beau tour à n'entreprendre que par neige bien stabilisée.

On peut shunter la descente SW en rejoignant directement le sommet de Chaurionde. ( en ce cas, D+= 1350 m ) C'est cependant fort dommage car on rate la partie la plus intéressante de la course.

La face SW, entreprise du sommet de Chaurionde, rattrape le fond du vallon après 300m à 40° ( 4.2) Lisse et rectiligne, elle présente des similitudes avec la pente W des Arces.

Sommet(s) associé(s) : Petite Chaurionde

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Pointe de Chaurionde : tour quasi horaire [»] : Sortie du samedi 19 janvier 2019 par ludovic duval

Participants : manu

Météo

Grand beau, froid vif à l’ombre, un peu de vent sur l’épaule SE

Conditions d'accès

Etat de la route : un peu de neige

Altitude du parking :
1150 m

Conditions de neige

Neige = -montée sur la Petite Chauronde , neige poudreuse bien froide
-descente EST= poudreuse à point
- montée Epaule SE = mélange de poudreuse, de neige tassée et un peu de glace surtout sur la partie la plus pentue qui rejoint l’arrête NO
-descente pente NO = poudreuse un peu soufflée sur le haut, puis agréable

Altitude de chaussage (montée) :1150 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1150 m

Activité avalancheuse observée : néant, manteau neigeux stable

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Seythenex- Petite Chaurionde 2123 m- descente plein Est direct puis Sud direction des Drisons jusqu’à 1700 m - Epaule SE- Pointe de Chaurionde –Descente NO-Chalets de l’Aup-Seythenex - Dénivelé réel effectué : 1500m

Les Bauges , c’est magnifique.

Première sortie dans le massif des Bauges de ma vie de randonneurs à ski !!!
Et première bonne impression.
Les conditions étaient au rendez-vous pour ce petit tour : froid, poudreuse, manteau neigeux stabilisé, soleil et une équipe de choc avec Manu


La montée à la Petite Chaurionde est avalée en moins de 1h 45 (et Manu est en forme) avec une température frisquette (Beaucoup de monde sur cette partie de course). La vue est superbe là-haut (le mont blanc, le grand Mont, Le grand et Petit Arc, que sais-je ….). Au sommet (point 2123 m), je fais un peu de repérage sur l’état de la corniche et recherche le bon passage pour basculer sur la face EST.
Je passe la corniche et teste le manteau neigeux puis je me laisse glisser les premiers mètres jusqu’à une arête un moins pentue, départ d’une belle descente dans de beaux vallons. Nous sommes les premiers à faire la face Est et il y aura seulement un autre skieur qui passera un peu plus tard.
Nous descendons un peu trop bas vers 1700 m et nous nous retrouvons plutôt dans des espaces ravinés, encaissé et plein d'arcosses (idem Norvège), mais nous en avons bien profité.
Nous repeautons et rejoignons tranquillement l’épaule SE en passant juste au-dessus des Drisons. La trace se fait bien et nous découvrons progressivement cette épaule qui nous laisse découvrir un décor magnifique (et au loin nos traces de descente depuis la petite Chaurionde !!!). Plus nous montons, plus le vent se fait sentir, et plus la pente se redresse avec une neige de moins en moins poudreuse car soufflée par le vent, dure et glacée. Nous sommes rattrapés par une fusée qui a suivi notre parcours et qui semble bien à l’aise sur ce terrain. Les 100 derniers mètres avant de rejoindre l’arête NO, la pente très accentuée + la glace, nous obligent à mettre les skis sur le sac à dos et à finir à pieds ; Manu a bien apprécié ce petit exercice…
Passé l’obstacle, le versant sud ouest de la Pointe de Chaurionde se présente à nous, et après réflexion commune, nous décidons de poursuivre notre chemin à pieds jusqu’au sommet de la Pointe. La fatigue se fait, un peu sentir et nous avons déjà fait un bon bout de chemin.
Au sommet, nous fêtons notre arrivée par un breuvage secret de Manu…
La vue à 360 degré est splendide avec notamment le lac d’Annecy…
La descente de cette face NO est bien sympathique ; un petit manque de neige sur la partie haute, puis une bonne poudreuse jusqu’aux Chalets de l’Aup de Seythenex . Il y aura seulement 4 traces aujourd’hui sur cette face.
Aux chalets, face au soleil, et devant la face que nous venons de descendre, nous en profitons pour faire quand même une pause casse croute et débriefer sur cette excellente randonnée.
Enfin, nous repartons pour rejoindre la voiture et profitons encore de la poudreuse dans les champs avant de récupérer le chemin d’accès jusqu’au parking.
Quelle belle journée et merci à ce massif des Bauges qui nous a bien reçu.


Commentaires

» Par didiergo, le lundi 21 janvier 2019 à 08:43

Ah ! De la bonne poudreuse :cool: Première dans les Bauges et si vous y revenez souvent, vous allez devenir des baujus :lol: Dans le Sud, nous l'attendons encore :ill:

» Par ludovic duval, le lundi 21 janvier 2019 à 20:09

Didier, ne soit pas jaloux, cela va arriver la poudreuse. :lol:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne