Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Petit Roux > par le vallon de Lanchâtra > Sortie du 13 avril 2014
 Topo validé par la modération

3035 m Petit Roux, par le vallon de Lanchâtra

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 1855 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 4.3 E3
Pente : 45°/200m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3336ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Gîte d'étape du Plan du lac (1180 m) - Grenoble -> Bourg d'Oisans -> direction St Christophe en Oisans, s'arrêter sur le parking du gîte d'étape du plan du lac.
Grenoble->Bourg d'Oisans->St Christophe en Oisans -> Champhorent

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du gite d'étape du plan du Lac, suivre le sentier qui monte au hameau de Lanchâtra puis qui longe le Rau de la Pisse jusqu'à vers 1750 m (d'abord en rive gauche puis rive droite après le passage d'un pont au point 1591m). Au niveau du Replat, remonter à main droite (direction SW) les pentes soutenues de la combe homonyme jusqu'à atteindre la base de la face NE du Petit Roux. Le couloir à gravir se situe juste à gauche de l'écharpe bien visible la plus à droite du sommet rocheux et débouchant sur la crête. D'abord rectiligne, le couloir tourne ensuite sur la gauche puis par une traversée au-dessus des rochers (passage exposé), conduit à une écharpe permettant de déboucher facilement sur l'arête Nord. On arrive au pied de la face suspendue orientée NW, la remonter alors jusqu'au sommet du Petit Roux.

Photos

Itinéraire versant SE depuis le Replat.
Itinéraire versant SE depuis le Replat. [par JulBont]
Itinéraires de la face NE: topo en rouge et variante en bleu.
Itinéraires de la face NE: topo en rouge et variante en bleu. [par JulBont]
La face NW suspendue.
La face NW suspendue. [par JulBont]

Remarques/Variantes

Itinéraire d'envergure pour un sommet peu couru. Le Petit Roux par le vallon de Lanchâtra offre une belle descente soutenue sur plus de 1300m de dénivelé. L'orientation principalement NE de sa face permet un décaillage rapide en neige transformée tandis que sa face suspendue orientée NW se skie en neige froide.
Il existe plusieurs cheminements de difficulté équivalente dans la face NE pour atteindre l'écharpe conduisant à l'arête Nord. Le choix se fera en fonction du remplissage et des conditions de neige...

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Petit Roux, par le vallon de Lanchâtra [»] : Sortie du dimanche 13 avril 2014 par JulBont

Participants : -
Membres associés : Ruth (10.04)

Météo

Voile d'altitude la matin laissant place à un beau ciel bleu, chaud, pas de vent. Puis des cumulus se forment au-dessus des reliefs à partir de 11H.

Conditions d'accès

État de la route : RAS

Altitude du parking : 1200m

Conditions de neige

Regel nocturne correct au-dessus de 2000m.

Face NW: poudre tassée froide ou neige dure ou poudre légère, globalement bonne à skier.
Face NE: poudre transformée en cours de tassement, bien humidifiée en surface, sécurisante et très souple à skier. Un vrai plaisir!
Combe du Replat au-dessus de 2000m: poudre lourde ou moquette selon les orientations des pentes et leur expo au soleil, excellente.
Combe du Replat au-dessus de 2000m: manteau de type printanier, bien dense et revenu juste à point, donc moquette à poils ras, excellente jusqu'au terminus à ski.

Altitude de chaussage (montée) : 1700m
Altitude de déchaussage (descente) : 1700m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1900m

Que dire du Petit Roux, ce sommet méconnu qui n'a de petit que le nom...
La journée commence par une grande approche dans le vallon de Lanchâtra. Arrivé au hameau homonyme, l'objectif paraît encore si loin... Finalement ça déroule très vite à pied, le sentier étant complètement sec. Cette approche ne doit pas être une partie de plaisir encore enneigée, sans parler des risques d'avalanches. C'est un vallon qui se consomme au printemps.
La neige commence peu avant le Replat, à 1700m. Je chausse les skis en scrutant cette grande face de plus de 1300 mètres devant moi. Plusieurs lignes de progression sont possibles, les pentes d'accès à la face NE du Petit Roux sont larges... Et soutenues! Une fois engagé, l'inclinaison ne repassera jamais en-dessous des 30°. Par neige dure, il faut rester vigilant à la montée, une chute mal placée pourrait être difficile à enrayer...
La montée de la combe du Replat passe vite tandis que la neige se transforme en surface. Le soleil donne désormais, quelle chance! Cela rassure de savoir qu'on ne va pas skier des pentes en neige dure... La face NE se rapproche, je cherche les cheminements possibles et me laisse tenter par les anciennes traces gravées dans la face. L'itinéraire suit un Z, et comme tout Z qui se respecte, il faut accepter une certaines exposition. Le suspens est grandissant, c'est plus original de parcourir un cheminement tortueux que rectiligne. La poudre encore faiblement tassée et déjà bien humidifiée laisse présager une descente confortable...
Le couloir d'accès tourne à gauche, traverse au-dessus des rochers, puis on atteint une belle écharpe conduisant à l'ultime face NW suspendue, magnifique !! C'est un grand moment de bonheur d'atteindre cette face intime et finalement plus accueillante qu'elle ne paraît depuis la vallée. Le sommet est un belvédère de premier choix, notamment sur le haut vallon de Lanchâtra, la Tête de Lauranoure et la Grande Muzelle, toutes proches, sans parler de tout le reste des Ecrins. La météo permet de se préparer tranquillement pour la descente, il fait chaud, pas de vent, mais les cumulus se forment un peu partout à l'horizon.
Il est 11H30, c'est parti pour la descente. Quelques virages pour s'échauffer dans la face NW suspendue, en neige froide avec des passages tantôt neige dure, tantôt poudre! Et oui, il en reste encore un peu... J'arrive en haut de l'écharpe, fin prêt à en découdre. La neige est facile et la pente pas si raide, mais n'oublions pas que cela se passe au-dessus des rochers. Expo oblige, il faut rester précis et vigilant. J'arrive au crux, la traversée déversante est en poudre transformée, l'ancienne trace de descente ne se sent même pas, j'enchaîne des virages courts sans prendre de vitesse. Ca déroule très bien, j'enchaîne alors dans le couloir d'accès, tout de même assez raide. J'envoie un peu de neige en bas à chaque virage mais sa texture reste très agréable et sécurisante malgré les quelques goulottes en rive gauche qui commencent à se former.
J'en termine avec le couloir et rejoins les grandes pentes de la combe du Replat. Encore presque 1000 mètres de descente soutenue dans une très bonne transfo, plus molle sur le haut qui n'est pas encore complètement tassée. Je profite des contre-pentes orientées Nord où la neige est restée plus froide. Sous 2000m, je finis par de la bonne moquette à poils ras... où longs? Bref, c'était bien bon...
Sur le chemin du retour, je repense à ce beau périple, le cœur léger... Et un peu fatigué tout de même, les belles bambées dans les Ecrins savent se mériter !!


Commentaires

» Par HDlameije, le lundi 14 avril 2014 à 09:35

Lanchâtra : souvenir inoubliable de mon premier camp de montagne en 1968 (15 garçons, 15 filles, 12 se marièrent !!! ) :roll: Bien belle sortie en solo :D :D Je trouve dans tes choix et ta façon de les faire partager beaucoup de points qui nous rapprochent (à âge égal bien entendu) :wink:

» Par JulBont, le lundi 14 avril 2014 à 11:11

Merci HD, je prends ça comme un compliment! :D :D
La passion pour la montagne, ça rapproche ... :roll:

» Par Ruth, le lundi 14 avril 2014 à 13:17

Salut Julien,

Quelle surprise lorsque j'allais m'atteler à la rédaction du topo, tout est dit et les photos montrent bien l'itinéraire.
Le CR et les photos sont top, je crois revivre la course qlqs jours après ! Je m'associe volontier.

à+

» Par Bubu, le lundi 14 avril 2014 à 13:20

> je cherche les cheminements possibles et me laisse tenter par les anciennes traces gravées dans la face.

Les traces sont celles de Cédric Colomban qui a skié la face le 7 avril : http://www.camptocamp.org/outings/512491/fr

» Par JulBont, le lundi 14 avril 2014 à 20:04

@Ruth: c'est vrai que ça prend un peu de temps de rédiger tout ça, mais le Petit Roux en vaut la peine... :roll:
@Bubu: Ruth est aussi passé par là... :wink:

» Par Cédric C, le lundi 14 avril 2014 à 23:12

Bien joué !
L'approche a beaucoup fondu en une semaine, mais - comme le montrent tes photos - ça valait encore vraiment le coup. :cool:
En tout cas, 2 personnes qui montent au Petit Roux en moins de 10 jours, c'est presqu'incroyable : les hivers précédents je n'ai jamais vu une seule trace...
Bonne fin de saison. Au plaisir de te croiser en chair et en os !

» Par Cédric C, le mardi 15 avril 2014 à 07:56

Pardon : 3 personnes !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne