Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pas des Escombailles > Couloir Nord Ouest > Sortie du 11 mai 2017
 Topo validé par la modération

2250 m Pas des Escombailles, Couloir Nord Ouest

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : NW
Dénivelé : 960 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 40° sur 200 mètres

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335OT

Matériel

Crampons (piolet en option)

Départ/Accès

Départ : Chamrousse (Casserousse) (1400 m) - Grenoble > Uriage > Casserousse (dans la montée de Chamrousse par les séglières).

Remarque : Toutes les courses au départ de Casserousse peuvent aussi se faire au départ du Recoin en rejoignant directement la brèche Robert Sud en traversée (on "gagne" 200m de denivelé).

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

De Casserousse, suivre l'itinéraire classique de la brèche Robert Nord. Ensuite, monter au col des Lessines. Lachez ensuite l'itinéraires des Vans pour prendre direction SSE. Rester à courbe de niveau pour rejoindre le cone d'accès puis remonter le couloir des Escombailles (sur les contreforts du Petit Van).

Photos

couloir de gauche (couloir de droite non visible)
couloir de gauche (couloir de droite non visible) [par Nils]
les deux couloirs
les deux couloirs [par Nils]

Remarques/Variantes

La branche de gauche se fait aussi, nettement plus étroite (3 mètres de large sur 60 mètres) et légèrement plus raide. Cotation 4.2 E1.

Variantes :

» Branche de gauche (D+ 960m ; Ski 4.2 ; Orientation NW)
A la bifurcation, prendre la branche de Gauche en montant. Le haut tire sur les 45°+.



Sortie(s) GPS associée(s) : 30.11.19

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Tour chamroussien en 4 couloirs [»] : Sortie du jeudi 11 mai 2017 par ThibsR

Participants : -

Météo

Couvert, quelques éclaircies, fortes bourrasques de sud.

Conditions d'accès

Etat de la route : ras

Altitude du parking : 1650

Conditions de neige

Neige humidifiée par la pluie mais assez bien tassée, fort skiante en général, même excellente dans le couloir nord du petit Van. Pas de regel à part en haut de la combe des Vans (~ 2300m), où petite croûte. Alourdissement en fin de matinée sous 2000.
Cela ne chausse plus à Recoin même (environ 150m de portage), mais là haut c'est pas si mal rempli : le col de Lessines passe à skis, le Pas des Escombailles est en neige jusqu'en haut (branche de droite, l'étroiture de celle de gauche faisait par contre pas vraiment envie).

Altitude de chaussage (montée) : 1800
Altitude de déchaussage (descente) : 1820

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Recoin / Croix-Casserousse / couloir de la passerelle / pas des Escombailles / Petit Van couloir nord / Croissant - Dénivelé réel effectué : 1500m

En 1, c'est court, c'est fort joli, c'est le couloir de la passerelle. La neige est mollasse mais portante, premier plaisir. Malgré mes tours et détours dans le coin, je n'avais jamais pris l'occasion de passer par là. On y reviendra.

En 2, c'est l'émerveillement de la vue dans l'échancrure du pas des Escombailles. Le ciel est chargé de nuées sombres au-dessus des massifs, mais en débouchant j'ai mon éclaircie rien que pour moi. J'étais parti pour les Vans, si beaux sans personne dans la combe, m'amusant de façon un peu revancharde en pensant à ceuzoucelles qui, lors des débats sur le télésiège, nous la jouaient "pfou, de toutes façons les Vans c'est toujours blindé, ça a rien de sauvage, etc. etc.".
Mais au col de Lessines, voilà que le Pas me fait de l’œil. La neige, tassée, a l'air bien stable, pis l'année dernière je l'avais fait en conditions pas tops. Alors là ça donne quoi ? Ben ça donne du bien bon et beau.

En 3, la meilleure neige du jour, j'aurais pas parié une rondelle de bâton sur cette qualité de ski. Le haut du couloir nord du petit Van est un peu croûté, mais la suite est excellente, grand miam.

En 4, c'est un peu barouf l'itinéraire. Cela se voulait le couloir "sud" des croissants, le plus étroit. J'ai bien du chopper la bonne entrée en zappant la première étroiture un peu sèche par un crochet à gauche, mais la suivante est aussi bien peu remplie, raide, et la neige alourdie coule quand même beaucoup. Je m'échappe en traversant à gauche.

1, 2, 3, 4, c'est personne à l'horizon, une météo clémente (merci Caplain pour les prévisions plus optimistes que MétéoFrance), des paysages tourmentés magnifiques, et une neige pas pire du tout. Inespéré ! Seul regret, y avoir tellement peu cru que j'ai laissé l'appareil photo à la maison...


Commentaires

» Par taramont, le jeudi 11 mai 2017 à 14:35

quand c'est si bien raconté, les photos deviennent superflues même si c'est toujours un grand plaisir de les regarder les jours sans et vous pourrez peut-être vous rattraper, la saison n'est pas finie :)

» Par Laurent B..., le jeudi 11 mai 2017 à 16:17

Bien joué pour l'un des derniers créneaux dans le coin je pense, ça doit fondre à vitesse grand V, le portage va vite devenir important...
M....., le pas des escombailles j'y ai même pas pensé lundi!
Les croissants, je les avais bien en tête pour le retour, mais cette idée s'est perdue dans le brouillard!
La passerelle, maintenant que je connais j'y vais à chaque fois que je viens à Chamrousse et conditions OK, ça pimente même la sortie la plus quelconque (Vans ou même Croix tout court).

» Par ThibsR, le jeudi 11 mai 2017 à 19:47

Sur qu'en montant aux lacs depuis Recoin (et donc à priori hors de la période de trafolage par les skieurs de la station), la passerelle mérite en effet le détour : je n'y manquerai plus non plus, sans doute :P

» Par Christian, le jeudi 11 mai 2017 à 20:38

Ça passait à roche beranger encore on pouvait chausser en bas ce matin

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne