Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pas de la Coche > depuis Prabert > Sortie du 06 avril 2015
 Topo validé par la modération

1989 m Pas de la Coche, depuis Prabert

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : W
Dénivelé : 900 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 35° max

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Prabert (1088 m) - Grenoble -> Brignoud -> Laval -> Prabert.
Route fermée du 20 décembre au 15 Mars, 500m après Prabert (Pt 1088). Au printemps, possibilité de monter au pont de la Bêta, puis au bout de la route.

Itinéraire

De l'épingle à cheveux, partir est le long du ruisseau (petit raidillon) et rejoindre la fin du chemin forestier quelques mètres plus haut. Suivre la combe, on passe par une partie plus plate vers 1650, puis on arrive au habert d'Aiguebelle vers 1740. Juste avant le habert bifurquer au SE pour atteindre le Pas de la Coche.

Remarques/Variantes

Variantes :

» Pointe du Sciallet, depuis Prabert (D+ 1060m ; Ski 2.3)
Du Pas de la Coche rejoindre sur la droite le Dôme de la Coche. Tirer en traversée vers le sud-ouest, en passant sous la Pointe du sifflet, et terminer sur la Pointe du Sciallet.
On peut faire au passage la Pointe du Sifflet (2286m) : un peu exposé en haut car on surplombe une barre.



Refuge(s) associé(s) : habert d'aiguebelle

Sortie(s) GPS associée(s) : 08.02.14

Conditions récentes

» Le 12 mars par loulou38 [●●●●○]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Idée géniale, Traversée Ouest-Est de belledonne en vélo/ski/vélo [»] : Sortie du lundi 06 avril 2015 par pamplemousse

Participants : Le Giant - Les trab

Météo

Nuit puis jour puis soleil puis noir (pendant la sieste) puis re soleil.
Impeccable!
Peu de vent sauf dans la vallée de la romanche mais ca tout le monde s'en fou a part les pauvre cyclistes!

Conditions d'accès

Etat de la route :
Sacrément pentue.

Altitude du parking :
209m (probablement 211 vu que mon vélo était un premier étage sur le balcon mais ne chipotons pas)

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Grenoble200W4hSecDaméeUn mendonné, le bitume a été dammé... au début
Prabert1300SW7h15/30DaméeCa ski depuis le parking pour le momment
Pas de la coche1989W9h15/50PoudreCa a l'air vraiment top de top en ouest, mais moi je vais de l'autre coté...
Pas de la coche1989E9h0/50Croutée finC'est beaucoup moins bon a l'est.
Romanche700SW14hSecDaméeIdem qu'au début (incroyable)
Ca devait être sacrément bon pour toutes les sorties au départ de Prabert... sauf pour les couillons qui décident de "profiter" d'une descente pleine est

Altitude de clippage (montée) : 209m (pédale auto quand tu nous tient (le pied))
Altitude de chaussage (montée) : 1300m
Altitude de déchaussage (descente) : 1600m
Altitude de déclippage (descente) : 209m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : (Vélo) Grenoble - prabert / (Ski) prabert - pas de la coche - allemond / (Vélo) Allemond - Romanche - Vizille - Grenoble - Dénivelé réel effectué : 2318m

Après le coup d'essai de l'an dernier (ici http://www.skitour.fr/sorties/bec-charvet,57449.html#sortie), je me décide à passer à l'étape supérieur, autrement plus esthétique cette fois si.

Comme chacun sait, Belledonne est un massif sacrément escarpé s'étendant du sud au nord sur une séries de pics et monts barrants l’accès au voyageur ayant entrepris de passer a l'est ou a l'ouest (un genre de mur de Berlin Iserois). Il y a cependant une faille que je me devais d'exploiter, Le pas de la coche permet une traversée (toute) relativement aisée (un genre de check point Charlie montagnard).

Ici, vous l'aurais compris, il ne s'agit donc pas de la classique (mais néanmoins sublime) traversée sud nord du massif mais bien d'une traversée ouest-est, le tout depuis Grenoble sans moyens motorisé (si tant est que l'on ne me considère pas comme une machine) et sans assistance (mise à part les multiples encouragement des randonneurs alentours), une première?


Cette idée me trottait dans la caboche depuis des lustres. J'ai donc contacté toutes les personnes les plus maboules de mon répertoires pour m'accompagner dans cette aventure, sur une 20 aines de demandes, j'ai eu droit à:
- 3 "héhéhé... (blanc correspondant a une prise de conscience) ... a mais t'es sérieux?"
- 6 excuse douteuses (cours de trottinette, pas de vélo, week end avec mon pote pascal...)
- 4 "chauds mais pas dispo"
- 6 "C'est une super bonne idée mais non"
- une absence total de réponse.
Du coup aprés un examens attentif de la nivologie et un relais secouriste en cas d'absence de nouvelle (merci tib), je décide de m'engager seul.


*** Passons au récit (concis si possible) de la journée: ***
Ayant une fâcheuse tendance à la procrastination, j'ai terminé de préparer le matos et l'itinéraire sur les coups de 1h30. Comme le départ était prévu à 3h30 ça me laissait 1h30 de sommeil. Nous en conviendrons, situation tout a fait adaptée à un effort prolongé.

Réveil 3h25 (finalement ;)) départ 4h. Ca s'annonce bien, Belledonne est magnifiquement éclairée par la pleine (ou presque) lune. Après trois longues heures d’efforts acharné et un abandon tout proche, m'autorisant parfois des pointes de vitesse à 6,5km/h dans les bon moments, j'arrive enfin au parking de Prabert a peu prés dans les temps (7h pour les non matheux)

Je chausse les ski et endosse le vélo. Deux différences notables par rapport au bec Charvet de l'an dernier: le vélo s'est allégé de 3kg ce qui est fort agréable. Je suis à Prabert au printemps un jour de poudreuse et lundi de pacque par dessus le marché, il y a donc un monde fou alors que j'avais croisé 2 pelés l'an dernier.
Le fait de faire absolument n'importe quoi et de prendre un air naturel est un très bon moyens de sociabiliser. Mettez vous un vélo sur le dos et partez skis aux pieds, vous verrez que 90% des gens qui vous doubles (car oui, tout le monde me doublait) engage la conversation, se questionnant sur le pourquoi du comment. Ce qui était fort appréciable car ça m'a permis de prendre tout un tas de pauses salvatrices...

Dans la partie raid, j'ai commencé a cramper sévèrement des deux cuisses et j'aime autant vous dire qu'une crampe arrivant en pleine conversion avec un vélo sur le dos et assez difficile à gérer (même quand c'est la 5eme fois que ca arrive en 5 conversions).

Petit pic nic équilibré au pas de la coche (fromage; saucisson; rhum) et c'est partit pour une descente pas si désagréable sur le haut (quelques virages bien arrondis pour éviter un retour intempestif de vélo) puis crouté en dessous.

Une petite sieste bienvenue dans la foret au dessus d'Allemond puis c'est repartis pour 60km de vélo jusqu'à Grenoble. La dernière cote de vizille - grenoble est passé au moins aussi bien que pour un unijambiste asthmatique se lançant des le Grenoble - Vizille.

Tout ca pour dire que c'était coulosse mais un poil fatiguant.

NB: Pour ceux qui voudrait répéter la sortie, j'ai la trace GPX mais elle fait un poil plus de 500Ko


Commentaires

» Par neigerome, le lundi 06 avril 2015 à 19:50

bravo, belle motivation

tu es un grand malade (excuse à rajouter à la liste des réponses)

» Par Cyril Vincent, le lundi 06 avril 2015 à 19:55

Un grand bravo
La nuite va être bonne

» Par Pat, le lundi 06 avril 2015 à 19:59

Ah c'est la route du rhum quoi! ça doit al :lost: ourdir..
Malade mais courageux! :wink:

» Par Mickey38, le lundi 06 avril 2015 à 20:02

Pouah le gars il arrache !
Bravo ! :wink:

» Par Bob, le lundi 06 avril 2015 à 20:02

Super esprit ! totale autonomie, la classe.

Bon par contre le ski doit être chiant et le vélo aussi, donc est ce si bien vu...

» Par drev2505, le lundi 06 avril 2015 à 20:12

ça c'est bon !!
des idées "farfelues" j'en ai un paquet, mais celle ci ne m'avait jamais traversée l'esprit !!!
mais je prends note, à faire prochainement !!
en tous cas félicitations

» Par Yoann-51, le lundi 06 avril 2015 à 20:22

je pense qu'un mendonné fo arréter l coke !!! :wink:

» Par marika, le lundi 06 avril 2015 à 21:12

j'adore! :lol:
en tant que porteuse de vélo assidue (mais pas sur les skis) j'adhère au concept (la pause rhum prouve que tu es un vrai... :cool: )

» Par Christophe Porov, le lundi 06 avril 2015 à 21:13

je connaissais le vélo ski mais comme ça c'est vraiment bien ouéj!! Bravo à toi!

» Par moms, le lundi 06 avril 2015 à 21:36

Nous t'avons croisé au départ ce matin à Prabert. :cool:
Quelle motivation! Surtout pour être à proximité d'une belle poudre et de ne pas en profiter mais je le conçois, le plaisir était ailleurs :D

» Par Boris Pivaudran, le lundi 06 avril 2015 à 21:39

Ah ouai.. tout un concept !! :lol:

» Par admirateur, le lundi 06 avril 2015 à 21:49

génial !! 20/20
par contre , faudra ranger chez toi ça a l'air d'être le bordel (un peu comme dans ta tête peut être ??)

» Par pamplemousse, le lundi 06 avril 2015 à 21:50

Franchement, un grand merci a tous ceux que j'ai croisé... pas un seul pour me dire que j'étais inconscient (alors que bon...) et tout les encouragement m'ont quand même bien aidé!

» Par FREDERIC74, le lundi 06 avril 2015 à 21:53

excellent : une super idée et peut-être une future épreuve des jeux olympiques :wink:

» Par robert, le lundi 06 avril 2015 à 22:10

Pfff, le vélo sur le dos c'est rien mais les 500 kg de trace GPX, c'est ouf :wink:

» Par pamplemousse, le lundi 06 avril 2015 à 22:37

Bien vue robert... en plus elle grossi a mesure de la journée la coquine

» Par technosx, le lundi 06 avril 2015 à 23:27

Nan mais t'es un fou dans ta tête toi, non? :OO:
J'adore!

» Par gerard mitaut, le lundi 06 avril 2015 à 23:37

Bien déjanté le pamplemousse (pas fait exprès, mais finalement ça colle bien à sa sortie tiens !) mais il le sait et s'en amuse....et moi ça m'plaît :wink:

» Par Nivophile, le mardi 07 avril 2015 à 00:28

Elle est parfaite cette sortie ! Bravo mec ;). J'ai jamais osé plus que le "vélo ski" standard a cause de ma techique de descente hybride "je suis sur les chiottes turques" et la "bonne vielle luge à foin". Et descendre du côté du Rivier d'Allemond t'aura certainement épargné d'avoir à de cogner la descente entre les sapinous avec le vélo sur le sac :).

Bravo pour l'avoir osé et fait ;).

Niv'

» Par Jer, le mardi 07 avril 2015 à 01:25

La photo 6 donne une idée. Ça pourrait être ça, l'étape suivante : camping-car - ski - camping-car en ayant traîné le camping-car au pas de la Coche !

» Par Denail, le mardi 07 avril 2015 à 08:40

En patois : bétiafo ( moitier fou )

» Par NATH73, le mardi 07 avril 2015 à 11:10

Joli belle motiv :wink: !

» Par Marco, le mardi 07 avril 2015 à 11:11

Joli :D
On a discuté le matin, tu venais de poser le vélo.
Par contre je n'avais pas compris que tu continuais avec :lol:
Pour la descente à ski, ça doit être sport.
Une gaufre et c'est la misère, la tête coincée entre les rayons et le pédalier incrusté dans les dents :lol:
Prochaine étape : la Bérarde-Pelvoux par le col des Ecrins :wink:
Bravo encore
T'en penses quoi de l'héliski ? :P

» Par pamplemousse, le mardi 07 avril 2015 à 11:39

Pas bête marco, on peux aussi penser à Bérarde - la grave par la brèche de la meije...

» Par romu, le mardi 07 avril 2015 à 12:46

Et tu l'as fait grand malade! J 'en doutais pas en te reconnaissant....

» Par NickelChrome, le mardi 07 avril 2015 à 13:24

C'est un peu le bordel chez toi quand même...

» Par SebL, le mardi 07 avril 2015 à 13:41

Super !
C'est le principe du vélo-ski poussé à son paroxysme.... ça ouvre les portes au vélo-ski de raid !

Sans remonter à Zwing., ça me fait penser à une sortie des années 1970 de Pierre Béghin avec un ancien collègue (Thierry Leroy) qui avait fait le tour du Galibier en plein hiver depuis Grenoble sur ce principe (en ski entre le Lautaret et Valloire). Faudrait que je retrouve les photos qui pourraient ressembler à celles de Pamplemousse si on les mettaient en NB.
Bon, ça faisait parti de leur entrainement au même titre qu'un Mont Blanc after taf' (départ à 17h de Grenoble et à 9h le lendemain matin au boulot...) !
Seb

» Par Leopard, le mardi 07 avril 2015 à 15:39

Sacré Pamp, je reste sur ma remarque "super idéee mais non :) mais bravo quand même!
mais ça vaut bien une pinte! :)
:D

» Par pamplemousse, le mardi 07 avril 2015 à 16:07

@ Nikel: Tu m'étonne que tu trouve mon appart bordélique avec un pseudo pareil...

@ romu: Tu est celui qui m'a repéré direct au parking?

@ SebL: Je crois que la comparaison avec Mr Beghin est un peu usurpée... mais je suis preneur pour les photos d'époque!

@ Léopart: Chaud pour la peinte mais qui est tu?

» Par lulub38, le mardi 07 avril 2015 à 16:13

Laurent m'avait dit que tu faisais ca et j'ai eu du mal a y croire. Et tu l'as fait !! Impressionnant !
Martine serait fière de toi ;-)

» Par op38, le mardi 07 avril 2015 à 21:07

Cela ouvre clairement de nouveaux horizons :wink:

» Par romu, le mardi 07 avril 2015 à 22:30

Yes :cool:

» Par Jerome Gingreau, le samedi 11 avril 2015 à 09:25

Dement, top, superbe, la classe!! :cool: :cool:
L'unique truc qui me convainq pas tour a fait c'est la descente avec le velo dans le dos qui gache une partie de la grande esthetique de l'affaire... D'un autre cote les velo pliants sont lourds et moyen pour faire vraiment de la route... et en enlevant les routes pour faire plus compacte ca reste grand et dure a attache sur le sac sans que ca bringuebale de la partout... a creuser, en attendant, encore un immense bravo, grande admiration!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne