Accueil > Topo Guide > Sommets > Corse > Monte Rotondo > Versant N, par les bergeries de Timozzu > Sortie du 27 mai 2009
 Topo validé par la modération

2622 m Monte Rotondo, Versant N, par les bergeries de Timozzu

Données techniques

Massif : Corse
Orientation : N
Dénivelé : 1622 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35° sur 100m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 4251OT

Matériel

Piolet et crampons pour le couloir et l'escalade des rochers sommitaux.


Départ/Accès

Départ : Restonica - Pont de Timozzu (1000 m) - De Corte, suivre la D623 qui monte dans la vallée de la Restonica. En hiver, la route est généralement praticable jusqu'au pont de Frasseta (parking 300m avant au niveau d'une anciènne carrière de granite). On peut parfois poursuivre en voiture jusqu'au pont de Tragone (alt. 943m). Mais ensuite la route passe sur un versant orienté au N et devient impraticable en voiture (verglas, neige dure).

Itinéraire

A partir du pont de Timozzu (alt. 1000m), remonter la route sur 250m. Une piste forestière s'embranche sur la gauche (alt. 1040m). Suivre cette piste (quelques sections raides). Elle permet de remonter le ravin de Timozzu. La piste laisse place à un sentier à 1250m d'altitude (pas toujours facile à suivre sous la neige). Ce sentier s'élève en lacets dans la forêt en direction SW et s'éloigne du ruisseau. A 1400m d'altitude, on débouche dans un petit vallon où la forêt s'éclaircie. Remonter cette combe en totalité puis par une traversée ascendante rejoindre un petit col coté 1572m. Les bergeries de Timozzu sont alors visibles sur votre gauche. A partir de ce col, une crête s'élève en direction du S. Le chemin d'été suit cette crête. A ski, commencer à remonter celle-ci puis obliquer vers la gauche pour éviter les gros rochers qui parsèment la crête. Remonter alors de belles pentes sur le flanc NE de la crête (aulnes genants par faible enneigement). A 1850m d'altitude, traverser au dessus d'un petit canyon (noté "Ravin de Lomento" sur IGN). Rejoindre ensuite le petit cirque des sources de Triggione (point coté 1921m). Sortir de ce cirque par la gauche et rejoindre de lac de l'Oriente par une succession de petits ressauts faciles.
Du lac, la dernière partie de l'itinéraire est entièrement visible dans le vaste cirque N du Rotondu (voir photo). Il s'agit d'atteindre la base du couloir sommital par une série de ressauts et de replats. Attention, la dernière pente au pied du couloir est souvent plaquée (entre 2400m et 2480m d'altitude). Remonter enfin le couloir sommital à pied (Poudreux en hiver. 35° sur 100m avec parfois une courte étroiture à 40° à l'attaque du couloir suivant les années). On débouche dans une brèche au sommet du couloir (alt. 2580m). Passer en versant S et traverser sous les rochers sommitaux. Atteindre l'abri Helbronner par une escalade facile, puis le sommet en grimpant sur la gauche par des rochers (pas de II).
Descente par le même itinéraire.

Photos

Le triangle rouge marque la zone généralement plaquée en dessous du couloir.
Le triangle rouge marque la zone généralement plaquée en dessous du couloir. [par Jean-Chris]

Remarques/Variantes

Le Monte Rotondu est le troisième sommet de l'île après le Monte Cintu et le Capu Ciuntrone. Il offre aux skieurs de randos cet itinéraire majeur et un exceptionnel panorama sommital à 360° (probablement le plus beau panorama des montagnes corses; bien plus pur en hiver qu'en été).

Variantes :

» Punta Mufrena, Versant N (D+ 1590m ; Ski 2.2 ; Orientation N)
Sur l'itinéraire du Rotondu, dans la dernière pente sous le couloir, entre 2400m et 2450m d'altitude, obliquer sur la droite en direction SW, pour atteindre le pied de la Punta Mufrena (pentes sans difficultés). Par contre l'escalade du bloc sommital doit être assez difficile en Hiver (pas de III).

» Punta Grottelle, Depuis le lac de l'Oriente (D+ 1280m ; Ski 2.2 ; Orientation E)
Depuis l'exutoire du lac de l'Oriente, remonter en direction W-SW pour atteindre ce sommet sans difficulté. Belle petite descente au soleil par un couloir qui ramène directement au lac de l'Oriente.

» Monte Rotondu, Par Cavacciole (D+ 1770m ; Ski 3.1 ; Départ Restonica - Bergeries de Grottelle)
A partir du parking des bergeries de Grottelle, descendre vers le torrent de la Restonica et le franchir par une passerelle desservant les bergeries de la rive droite. Suivre le sentier qui descend le long de la rivière sur 100m puis quitter ce sentier pour attaquer la montée du verrou de Cavacciole (supposé ici franchi au printemps à pieds secs). Une sente s’élève en rive orographique droite de la cascade de Grottelle puis revient toujours en ascendance vers le lit du torrent. Ce cheminement serpente en terrain malcommode entre des ensembles de barres rocheuses et de dalles. Bien suivre les cairns qui matérialisent le cheminement le plus facile. Si des plaques de neige subsistent dans les passages exposés, ne pas hésiter à chausser les crampons et utiliser le piolet (si par contre ce verrou de Cavacciole est entièrement déneigé, il se franchi aisément en baskets que l’on déposera ensuite à la limite de la neige). On sort du verrou vers 1700m au niveau d’un replat. Obliquer alors en direction E pour remonter le long d’un canyon. Traverser par le haut ce canyon à 1750m d’alt. (passage exposé). Gravir ensuite des sections assez raides sur le flanc orographique droit du vallon. L’inclinaison diminue vers 1850m et l’on atteint sans difficulté le lac de Cavacciole (2015m). S’orienter alors plein E pour gravir une pente haute de 400m et inclinée à 30°/35° de degrés. Cette pente débouche à un petit col situé sur la crête qui sépare le vallon de Cavacciole du cirque du lac de L’Oriente. Ce col est le point le plus bas entre le sommet 2456m et la Punta Galiera. Descendre sur le versant opposé, dans le cirque de l’Oriente, jusqu’à 2150m d’altitude (premier replat au dessus du lac). On rejoint à ce niveau l’itinéraire du Rotondo décrit dans le topo principal ci-dessous. Rephoquer alors pour rejoindre le sommet du Rotondo par cet itinéraire.

» Monte Rotondu, Enchaînement Maniccia-Rotondu, boucle printanière (D+ 2100m ; Ski 3.1 ; Orientation T ; Départ Restonica - Bergeries de Grottelle)
A partir du parking des bergeries de Grottelle, atteindre le sommet de la Maniccia par l’itinéraire du cirque de Rinoso. Descendre ensuite dans la combe S de la Maniccia jusqu’à la station nivôse (2360m) puis tirer sur la droite pour skier le coté W du ravin de Gialgo (l’axe du ravin de Gialgo et le lieu dit Misogi sur le coté gauche comporte malheureusement des barres et dalles rocheuses qui ne sont généralement pas skiables). La descente s’achève sur un replat à 1950m d’altitude, 100m au dessus du refuge de Petra Piana (pozzines en été). Repeauter et remonter alors en direction NE vers l’arête de "Scafone". Plusieurs petites brèches permettent de franchir cette crête. Il faut généralement cramponner pour atteindre une des brèches puis redescendre quelques dizaines de mètres en crampons sur l’autre versant pour rejoindre le lieu-dit Scafone. Monter ensuite direction N jusqu’au lac de Bellebone. Contourner ce lac et rejoindre sa rive E, au pied du Col du Fer de Lance (ou Bocca à u Frate). Grimper jusqu’à ce col puis fixer les skis sur le sac. Il faut alors remonter à pied l’arête S du Rotondo pour atteindre le sommet. Depuis le sommet, descendre ensuite par le couloir puis le versant N du Rotondo en direction du lac de l’Oriente (voir le topo principal ci-dessous). S’arrêter à 2150m d’altitude sur le dernier replat avant d’atteindre la cuvette de l’Oriente. Rephoquer et remonter direction W/SW un petit vallon qui conduit à un col sur l'arête séparant le cirque de l’Oriente et le vallon de Cavacciole. Ce col à 2410m d’altitude est le point le plus bas entre le sommet coté 2456m et la Punta Galiera. Il faut généralement cramponner sur les derniers mètres. Skier ensuite son versant W (belle pente à 30°/35° sur 300m) jusqu’au lac de Cavacciole. Depuis le lac, redescendre aux bergeries de Grottelle par le verrou de Cavacciole (ce verrou est décrit dans la variante ci-dessus. Il est supposé ici descendu déneigé au printemps).
Cette boucle peut être coupée en 2 jours en couchant au refuge de Petra Piana.

» Monte Rotondu, Enchaînement Maniccia-Rotondu par les couloirs de Bellebone (D+ 1690m ; Ski 3.2 ; Orientation E ; Départ Restonica - Bergeries de Grottelle)
L'enchaînement Maniccia-Rotondu peut être réalisé en descendant directement depuis la Maniccia jusqu'au lac de Bellebone par un des couloirs partant de l'arête de Scafone. 5 à 6 couloirs sont skiables. Le plus long démarre directement depuis l'antécime coté 2519m au NE du sommet la Maniccia.



Voir aussi : Corse, l'Alta Strada et 12 randonnées à la journée. Monte Rotondu décrit p. 68-69

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Monte Rotondo, Versant N, par les bergeries de Timozzu [»] : Sortie du mercredi 27 mai 2009 par jean-thomas Poletti

Participants : Ange-françois paccioni

Météo

Beau temps jusqu'à 12h30.
Couvert avec de belles éclaircies ensuite.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1000 m

Conditions de neige

A la montée : Neige de printemps jusqu'à l'entrée du couloir. Ensuite, neige dure voire béton (le couloir n'avait pas encore vu le soleil).
A la descente : neige bien transformée dans le couloir, puis un peu lourde jusqu'au replat. Dans les pentes exposées ouest, bonne transfo.

Altitude de chaussage (montée) : 2060 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1900 m

Activité avalancheuse observée : aucune

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Alors que certains vont à la plage en cette période (il parait que ça se fait quand la température est supérieure à 30°c), d'autres préfèrent continuer de vénérer le dieu ski et la déesse neige.
Comment ces divinités apprécient cette adoration sans limite ? C'est plutôt mitigé... Les points négatifs : 2h30 de portage (putain que c'est long) et un enneigement en forte baisse (c'est lié me direz vous...). Les points positifs : c'est toujours mieux que de rester à la maison, pas de hordes de touristes (ça change des grotelle), le rotondu et son couloir nord.


Commentaires

» Par fuzza2a, le jeudi 28 mai 2009 à 00:51

arghh la je suis vert c'est vraiement magnifique
j'espere qu'on pourra s'en faire une derniere dans la semaine qui suit...

» Par jean-thomas Poletti, le jeudi 28 mai 2009 à 08:29

C'est vrai que le coin est très beau. Mais tu ne vois pas sur les photos à quel point la montée a été galère...
Franchement, tu as fait le bon choix :wink:

» Par Nico, le jeudi 28 mai 2009 à 11:28

Ben moi, même avec 2h30 de portage, je serais bien venu !

» Par Guillaume Dargaud, le jeudi 28 mai 2009 à 14:04

On n'imagine pas de la neige en Corse en cette saison... mais c'est vrai que j'ai le souvenir d'une descente en Italie centrale (Gran Sasso) un premier Juin dans un couloir pourtant plein sud !

» Par d'eric, le jeudi 28 mai 2009 à 14:15

dans une semaine on quitte notre haute pour aller vous envahir.
on pourrait peut etre emmener les skis a la place du maillot?
bref, vous avez quand meme de la chance : mer et montagne...! :wink: alors peut etre a bientot, vous en peau et nous a pied

» Par jean-thomas Poletti, le jeudi 28 mai 2009 à 19:09

En fait, vu le nombre de voitures et de vélos croisés dans la restonica, l'invasion a déjà commencer depuis longtemps... :lol: :lol: :lol:
Sinon pour les skis ça va faire un peu juste. Je pense même qu'on va ranger les planches, mais bon, qui sait :D
en tous cas, on continuera à arpenter nos montagnes. La neige déserte, pas nous :wink:

» Par xavier luciani, le jeudi 28 mai 2009 à 20:44

Putain ! tu m'étonnes John...

» Par xavier luciani, le jeudi 28 mai 2009 à 21:06

Par contre sur le récit de la sortie, j'ai l'impression qu'un certain contributeur d'un blog qu'il t'arrive de consulter, a salement déteint sur toi. Fais gaffe quand même... Sinon tu vas finir par faire des récits de sortie en alexandrins :wink:

» Par Philippe RIDEAU, le jeudi 28 mai 2009 à 21:25

Belle motivation..... récompensée :wink:
Pour qui une sortie en Juin???? :D

» Par Mic'hel, le jeudi 28 mai 2009 à 21:48

:D Enorme!

Je viens de passer quatre jours autour du renosu (à pied), ben faut quand même avoir sacrement la motiv pour skier encore à c't'époque de l'année! 8O :lol:

Question: comment on fait pour conserver un lonzu pendant plusieurs semaines? faut le garder à la cave (~12-15°C)?

» Par xavier luciani, le jeudi 28 mai 2009 à 22:52

moi je connais des lonzi qui se sont bien conservés une trentaine d'année à température ambiante...

» Par Guillaume Dargaud, le jeudi 28 mai 2009 à 22:56

Si c'est comme la lonza italienne, la cave ou le frigo ça va bien pendant des mois. Si c'est le nom que les corses donnent a un touriste ligoté, je sais pas... Oui, je suis un peu amer depuis m'être fait tirer dessus 2h après avoir mis les pieds en corse pour la première fois: ils sont vraiment trop cons.

» Par xavier luciani, le jeudi 28 mai 2009 à 23:23

C'est bizarre parce que pour un séjour d'une semaine, un touriste se fait généralement tirer dessus 6 à 8 fois (une moyenne d'une attaque par jour), surtout hors période de chasse où l'autochtone a son arme qui le démange... Comme quoi tu t'en tires pas si mal...

» Par Guillaume Dargaud, le jeudi 28 mai 2009 à 23:40

Ha je me disais aussi... Pourtant je parle une variante du Corse (qui s'appelle l'italien) mais ils sont mm pas venus poser les questions ensuite. Enfin le séjour s'est très bien terminé. A part la gale prise dans le seul gite d'ouvert. Et les pots de confitures ramenés en souvenir qui étaient pleins de guêpes... 8O

» Par jean-thomas Poletti, le jeudi 28 mai 2009 à 23:51

@xavier : ... et j'espère skier aussi longtemps que lui :lol:
@mic'hel : j'hésite, est-ce de la motivation, de l'inconscience, la preuve d'une grande débilité mentale ou d'une profonde addiction... :D Sinon, pour le lonzu une cave bien fraiche est bien indiquée. Mais bon, en principe deux ou trois apéros devraient avoir raison de lui rapidement :wink:
@guillaume : franchement je ne vois que deux possibilités. Soit tu es sacrément malchanceux, soit tu as sacrément dû casser les pieds à un mec énervé :lol:

Enfin, beaucoup de commentaires qui ne sont pas liés au ski de randonnée... Mais que font les modérateurs !? Déjà en vacance d'été :P

» Par xavier luciani, le vendredi 29 mai 2009 à 00:45

J'aime beaucoup cette idée de "variante du Corse"...

» Par alaingzz, le dimanche 31 mai 2009 à 19:33

Salut jean thomas,
Le rotondo et la restonica a bien changé depuis début mai. Une belle sortie même si le portage était important, car l'essentiel est bien de se retrouver la haut !!!
A bientôt peut être :wink:

» Par robert, le lundi 01 juin 2009 à 17:56

Comme prévu je suis allé dans le cirque du Trimbolacciu en crampons, chauusage à env. 1700, arrivé à 2300. Après c'est juste en neige. Faisable à skis en sinuant entre les crevasses et les cailloux. A voir

» Par mat 26, le mardi 21 juillet 2009 à 23:31

:cool: A tous les cons affamés qui critiquent la CORSE je vous dis:restez dans vos TAUDIS et je reste poli.Car à la li mite ;le silence serait le meilleur des mépris pour les imbéciles sans argent.

» Par Guillaume Dargaud, le jeudi 23 juillet 2009 à 22:47

Donc seul les gens plein d'argent peuvent prendre la parole en Corse selon mat26 ? C'est super comme réflexion. Merci beaucoup de ta contribution.

» Par BM2622, le dimanche 22 novembre 2009 à 18:28

salut , moi j'ai bien passer la nuit dans l'abri Helbronner en 2008 et c'était super. :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne