Accueil > Topo Guide > Sommets > Corse > Monte Rotondo > Versant S en boucle > Sortie du 13 mars 2009
 Topo validé par la modération

2622 m Monte Rotondo, Versant S en boucle

Données techniques

Massif : Corse
Orientation : S
Dénivelé : 1575 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E2
Pente : Passages à 35°

Nb de jours : 2
Type : Boucle

Cartes : 4251OT

Matériel

Couteaux, crampons et piolet.


Départ/Accès

Départ : Bergerie de Puzzatellu (vallée du Verghellu) (1046 m) - Sur la RN 193, au Pont du Vecchio, entre Venaco et Vivario; prendre la D 723 qui remonte dans la vallée du Verghellu. Cette route étroite traverse la forêt du Cervellu, franchie le pont de Vaccherecciu, puis monte aux bergeries de Puzzatellu. Continuer de monter jusqu'au terminus de la route goudronnée. Il est possible de stationner sur un terre-plein en ciment. On peut également poursuivre sur 1km par une piste caillouteuse (praticable avec une voiture légère) jusqu'au point coté 1046m.
Cette route de la vallée du Verghellu n'est pas déneigée. Il faut impérativement attendre son déneigement naturel (route étroite bordée par des pentes fortes).

Itinéraire

Depuis le terminus de la piste au point coté 1046m, prendre, direction W, un ancien chemin d’exploitation forestière. Il traverse rapidement le torrent puis remonte le long du flanc orographique gauche du Verghellu. A 1150m d’altitude, traverser le ravin de Mulinello, continuer quelques mètres en direction SE. Franchir la petite croupe qui sépare les torrents de Mulinello et du Verghellu. Remonter le long de ce dernier (direction W), puis le franchir à 1200m d’altitude. Le cheminement se poursuit ensuite en montant vers le SW. Quelques balises jaunes permettent de visualiser l’itinéraire. Passer aux anciennes bergeries de Purcile. La pente s’accentue et le sentier grimpe en forêt par une série de lacets. La limite des arbres est atteinte au niveau des bergeries de Gialghello. Les skis sont généralement chaussés à ce niveau. Gravir ensuite la pente qui domine les bergeries pour déboucher à Bocca Tribali (1590m). A partir de ce col, entamer une longue traversée en courbe de niveau jusqu’aux bergeries de Muraccioli. Poursuivre jusqu’à atteindre et traverser le ruisseau du Monte Rotondo au point coté 1672m. A ce niveau, observer impérativement, au dessus de vous, l’enneigement du lieu dit "Scafone" situé sous le lac de Bellebone. L’enneigement de ce secteur déterminera l’itinéraire du lendemain pour gravir le sommet. Gagner ensuite 100m de D+ après la traversée du ruisseau puis reprendre une progression en courbe de niveau entre les rochers pour aboutir au refuge de Pietra Piana (1842m). 800m de D+ et environ 3h de montée depuis le parking. En cas de montée matinale au refuge, ne pas hésiter à cramponner. Cet itinéraire comporte des traversées sur de longues pentes où une glissade sur neige dure aurait de graves conséquences.

Deux options sont possibles le lendemain pour gravir le Monte Rotondo. Le choix dépendra de l’enneigement des "dalles de Scafone" constaté lors de la montée au refuge :
- Si les dalles de Scafone sont bien enneigées, partir en courbe de niveau vers le NE (au départ en suivant la trace de la veille). Passer sous l’extrémité de l’arête de Scafone (cette arête porte le point coté 2448m et sépare le vallon S de la Maniccia et le cirque du lac de Bellebone). On arrive après environ 800m de traversée à l’aplomb du lieu-dit Scafone. S’élever alors direction N entre dalles et rochers sur 500m de dénivelée pour atteindre le lac de Bellebone. Cet itinéraire est exposé en cas de neige dure. Ne pas hésiter à effectuer en crampons ce parcours entre le refuge et le lac de Bellebone.
- Si les dalles de Scafone sont mal enneigées. Monter au dessus du refuge en suivant le lit du ruisseau de Gialgo. On abouti rapidement sur un replat vers 1950m d’altitude. Monter alors en direction NE vers "l’arête de Scafone" qui sépare le vallon S de la Maniccia et le cirque du lac de Bellebone. Plusieurs petites brèches permettent de franchir cette crête. Il faudra cramponner pour atteindre une des brèches puis redescendre quelques dizaines de mètres à pieds sur le versant E. Monter ensuite vers le N jusqu’au lac de Bellebone.

Les deux options se rejoignent au lac de Bellebone. Rejoindre ensuite vers le NE la pente du Col du Fer de Lance (ou Bocca à u Frate). Grimper jusqu’à ce col et y déposer les skis. Remonter enfin à pieds l’arête S du Rotondo pour atteindre le sommet. Du sommet, revenir chausser les skis au Col du Fer de Lance. Redescendre au lac de Bellebone et se diriger vers son exutoire (point coté 2321m). Entamer alors une belle descente passant par le lieu-dit "Rasino" (plusieurs cuvettes à pozzines en été), puis skier le long du ravin du Monte Rotondo en restant toujours sur sa rive gauche. On retrouve la trace de montée de la veille au niveau du point coté 1672m. Le retour à la voiture se fera par cet itinéraire en repassant aux bergeries de Muraccioli puis à Bocca Tribali. Cette traversée jusqu’à Bocca Tribali ne devra pas être effectuée trop tardivement car des coulées de neige humide (voire des décrochement de fonds) peuvent survenir dans le secteur des bergeries de Muraccioli.

Remarques/Variantes

Une magnifique boucle de deux jours sur le versant S du Rotondo. L’aller-retour dans la journée est possible en remontant le long du ravin du Monte Rotondo selon l’itinéraire décrit pour la descente. Mais ce versant S chauffe extrêmement rapidement en matinée et le retour par les bergeries de Muraccioli peut être dangereux si la neige est trop humidifiée. La nuit au refuge de Pietra Piana semble donc être la meilleure tactique pour ne pas louper le créneau de transfo-moquette et redescendre en sécurité.
En arrivant tôt le matin du premier jour au refuge, on pourra remonter le versant S de la Maniccia décrit en variante et redescendre avant la mi-journée et un réchauffement trop important de la neige (la sieste corse occupera ensuite avantageusement l’après-midi). Le portage jusqu’aux bergeries de Gialghello et la longue traversée entre Bocca Tribali et les bergeries de Muraccioli seront ainsi très largement rentabilisés.

Variantes :

» A Maniccia, Versant S (D+ 1450m ; Ski 2.2 ; Orientation S)
A partir du refuge de Pietra Piana, remonter vers le N le cours du ruisseau de Gialgo. On abouti rapidement sur un replat vers 1950m d’altitude. S’élever alors sur la gauche (rive orographique droite du vallon) par une série de ressauts, puis remonter une grande pente. Tirer ensuite sur votre droite pour déboucher sur le replat du point coté 2355m où se trouve la station nivôse de la Maniccia. Poursuivre l’ascension par le haut de la combe, faiblement inclinée, pour atteindre le sommet de la Maniccia (2496m). La visite de l’antécime cotée 2519m à l’Est du sommet est conseillée pour la vue qu’elle offre sur le Monte Rotondo et le vaste cirque du lac de Bellebone. La redescente au refuge s’effectue par le même itinéraire.



Refuge(s) associé(s) : Refuge de Petra Piana

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Monte Rotondo, Versant S en boucle [»] : Sortie du vendredi 13 mars 2009 par Jean-Chris

Participants : 2 skieurs rencontrés à Pietra Piana pour le Rotondu

Météo

Beau soleil sur les 2 jours. Températures douces. Vent du N modéré jeudi matin. Fort vent d'W jeudi après midi et nuit de jeudi à vendredi. Vent d'W encore fort vendredi matin. Faiblissant un peu et s'orientant N/NE en matinée.

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée

Altitude du parking : 1046m (terminus du Verghjellu)

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Jeudi 12/03
Berg de Gialghjellu->Tribali1400m->1590mNE8hGeléeBon regel nocturne
Tribali->Ravin du Rotondu1590m->1672mS9hGeléeDébut d'humidification sur les contrepentes SE
Ravin du Rotondu->Pietra Piana1672m->1842mS10hMoquette
Pietra Piana->nivôse Maniccia1842m->2360mS11hMoquetteEvoluant rapidement en transfo lourde
Station Nivôse->Maniccia2360m->2496mS11h30Geléehumidification limitée par le vent
Vendredi 13/03
Pietra Piana->Montée Scafone1842m->1950mS8hMoquetteTransformation dès 8h du matin
Scafone->Bocca à u Frate1950m->2480mS10hGeléeCroûte de regel nocturne portante
Lac de Bellebone->Tribali2321m->1590mS11h30MoquetteEvoluant rapidement en transfo lourde
- Sur les versants S de la Maniccia et du Rotondu, en dessous de 2300/2350m, le manteau neigeux est de type printanier. Une croûte de regel dure était présente jeudi et vendredi matin (couteaux indispensables et crampons dans les passages exposés). Cette croûte de regel disparaissait dès les premières heures de la matinée: les contrepentes SE se sont humidifiées dès 8h. Puis entre 9h et 10h pour les orientations S et SW.
- Le créneau de transfo-moquette est très restreint car une fois la croûte de regel disparue, les skis enfoncent dans des sous-couches qui ne regèlent pas la nuit. La neige devient lourde après 11h/11h30 sur ces pentes S.
- Au dessus de 2300/2350m (haut de la combe S de la Maniccia, Lac de Bellebone->Bocca à u Frate), on observe d'anciennes accumulations de neige soufflée avec de nombreux reliefs éoliens. Ces accumulations présentent une surface gelée. Jeudi et vendredi, l'humidification à ces altitudes a été très limitée par le vent.
- Des corniches sont encore présentent sur les versants E des cols et crêtes.

Altitude de chaussage (montée) : 1350m (sous les bergeries de Gialghellu)
Altitude de déchaussage (descente) : 1350m (idem)

Activité avalancheuse observée : aucune

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 2250m

Itinéraire réalisé:
Jeudi 12/03: montée à Pietra Piana puis Maniccia par son versant S
Vendredi 13/03: boucle S du Rotondu depuis Pietra Piana


L'objectif initial était de monter un sac de ravitaillement au refuge de Pietra Piana en prévision d'un vieux rêve que nous allons tenter de réaliser la semaine prochaine avec Nico. Mais, avec les bonnes conditions actuelles en sud, monter à Pietra Piana sans visiter la Maniccia et le Rotondu aurait constitué une impardonnable faute de goût. L'idée alourdissait encore le gros sac à dos (duvet et encore de la nourriture pour passer la nuit au refuge). Mais mon honneur était ainsi préservé. La récompense de ce lourd portage fut deux belles descentes en moquette. Tout est maintenant en place. Place au repos et au bouclage du sac pour le grand départ prévu dimanche. Nous allons en baver comme jamais et certainement encaisser un but mémorable. Mais finalement, c'est ça qui est drôle...


Commentaires

» Par Laurent B, le vendredi 13 mars 2009 à 20:53

Je rêve de faire du ski de rando en Corse... Skier en voyant la mer, le top! Belle course...

» Par Philippe RIDEAU, le vendredi 13 mars 2009 à 22:16

Superbe "reconnaissance" :lol:
S'il s'agit de ce à quoi je pense, faites gaffe au niveau des crêtes des Pinzi Corbini ainsi qu'à la jonction Petra Piana -> Col de la Haute Route.
Bonnes traces :wink:

» Par Pilator, le vendredi 13 mars 2009 à 23:02

Bravo pour les détails sur l'état de la neige, y a pas mieux !

» Par cignalu, le samedi 14 mars 2009 à 10:16

Salut super-chef,je souhaite que ton rêve se realise dans les meilleurs conditions possibles que les conditions meteorologiques soient les meilleurs possible.
Bonne neige
a prestu
Cignalu

» Par alaingzz, le samedi 14 mars 2009 à 15:50

Salut chris, tes superbes photos me remettent en tête nôtre dernière sortie dans le coin. Bonne haute route et je vais essayer de passer vous voir dans la semaine.
Soyez prudents :wink:

» Par jean-thomas Poletti, le samedi 14 mars 2009 à 22:43

Un bon échauffement avant d'attaquer l'alta strada... :cool:
@Alain : tu es libre le 18 pour la Paglia?

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne