Accueil > Topo Guide > Sommets > Queyras - Alpes Cozie N > Monte Giornalet > versant O > Sortie du 03 décembre 2016
 En attente de modération

3062 m Monte Giornalet, versant O

Itinéraire assez long et varié, qui présente 2 pentes soutenues. Pente sommitale à éviter en cas de manteau instable.

Données techniques

Massif : Queyras - Alpes Cozie N
Orientation : W
Dénivelé : 1428 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 500 m à 30/35°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : Fraternali 2

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Ponte Terrible (1635 m) - Sur la route de Sauze di Cesana à Sestrière, 2 km après Sauze di Cesana, prendre la route de la vallée d'Argentiera.
Possibilité de parking sur la route principale à proximité de la bifurcation.

Itinéraire

de Ponte Terrible, franchir le pont, et remonter la valle Argentera en RG (large piste). Au point 1814, franchir le pont (le 1er depuis pont terrible), traverser le hameau de Brusa del Plan, et remonter les pentes à droite du Rio Camocero, en restant proche de celui-ci. Pentes soutenues (30° entre 1950 et 2200, vers 2250 on arrive à un petit plateau au dessus du Rio. Celui ci s'incurve vers la droite (direction SE), le suivre en RG en restant 20 m au-dessus du ruisseau, jusque vers 2450, où on rejoint la pente sommitale (exposition O) évidente du Giornalet, qu'on gravit. Arrivée au sommet skis aux pieds.
Descente : idem.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Monte Giornalet, versant O [»] : Sortie du samedi 03 décembre 2016 par wind addict

Participants : -

Météo

stratus jusqu'à 2400, grand beau au-dessus

Conditions d'accès

Etat de la route :
sèche
Altitude du parking :
1665

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
3062 à 2150Poudre20 cm de belle poudre sur fond compact
2150 à 1900Dure
1900 à 1634Moquette
manteau bien stabilisé

Altitude de chaussage (montée) : 1635
Altitude de déchaussage (descente) : 1635

Activité avalancheuse observée : néant

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

On avait raté le coche le 12 novembre, pas question de rater le bon créneau annoncé ce WE. Cap sur le Piémont, pour profiter du copieux enneigement.
Pas de neige à 1400, enneigement continu à 1500, 80 cm à 1600.
Le Giornalet semble présenter de belles pentes, dans une vallée qu'on ne connaît pas, et qui est -de visu- gavée de neige ! Arguments largement suffisants pour justifier ce choix.
Montée très plaisante dans le fond de vallon (plus pentue et donc moins pénible que celles des valle Troncea et Thuras voisines), au dessus de Brusa del Plan, montée un peu fastidieuse.
Vers 2300 on est en plein brouillard, et on sort maintes fois la carte pour ne pas se tromper de vallon. Et à 2400, miracle, on sort du stratus, pour découvrir la belle pente terminale.
La perspective est trompeuse, il reste plus de 500 m à gravir, et on va en baver sur la fin. Il y a longtemps que reprise ne m'avait pas paru si dure, le gros n'était pas plus fringant !
Ce sont deux skieurs bien entamés qui arrivent au sommet à 15H15. Fort heureusement, le gros a amené une bonne bouteille de Saint-Véran : après quelques gorgées réparatrices, on prend le chemin du retour.
Les premiers virages de la saison se feront dans une neige de rêve, sous un beau soleil. La seconde pente dans les mélèzes s'avère très ludique, la piste finale est bien glissante, du bon ski donc.
Un beau début de saison, mais physiquement laborieux ! Sport et limonade présentent peut-être des incompatibilités qu'on n"avait pas soupçonnées...







Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne