Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Montagne des Agneaux (Calotte) > versant Nord > Sortie du 14 mai 2020
 Topo validé par la modération

3634 m Montagne des Agneaux (Calotte), versant Nord

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1900 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 5.1 E3
Pente : 48° sur 280m

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3436ET

Matériel

Crampons, piolet + Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Villar d'Arêne (Pont d'Arsine) (1667 m) - De Grenoble RN91 vers Bourg d'Oisans, La Grave.
1km apres Villar d'Arêne, prendre à droite et se garer au bout de la route.

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

Du Pont d'Arsine, suivre le GR54 jusqu'au refuge de l'Alpe de Villar-d'Arêne puis poursuivre par le Vallon du Rif de la Planche jusqu'au col d'Arsine (nombreux emplacements de bivouac).
Du col, contourner la moraine frontale du glacier par la gauche pour rejoindre la petite combe située à l'Est du bastion 2875m et la remonter jusqu'à une étroiture raide (env 45°) en rive gauche. On prend alors pied sur le glacier supérieur d'Arsine que l'on remonte en rive droite.
Traverser ensuite la plateau supérieur du glacier jusqu'au pied de la face Nord.
Gravir alors la raide pente à droite pour atteindre l'arête Nord de la calotte, et la remonter jusqu'au sommet (Agneau Blanc, 3634m).

A la descente, skier directement le versant N sous le sommet, et vers 3500m traverser vers la gauche pour se rapprocher de l'arête Nord et éviter la grande écharpe rocheuse qui raye la face en diagonale.



Photos

itineraire depuis le pic de l'etendard
itineraire depuis le pic de l'etendard [par Manu Abelé]
Calotte de Agneaux, versant Nord
Calotte de Agneaux, versant Nord [par PatdeGap]

Remarques/Variantes

Refuge(s) associé(s) : Refuge de l'Alpe de Villar d'Arêne

Voir aussi : Toponeige Ecrins Nord E30

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Montagne des Agneaux (Calotte), versant Nord [»] : Sortie du jeudi 14 mai 2020 par PierBa

Participants : Le gitan Haut Alpin
Membres associés : rfg

Météo

Grand mélanome

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking : dernier parking après le Casset

Conditions de neige

Davin: quelqu'un a vomi dedans
Calotte: neige fraiche densifiée et bien lourde
Glacier d'Arsine: piège à mouches

Altitude de chaussage (montée) : En sortant du Davin
Altitude de déchaussage (descente) : Col d'Arsine

Activité avalancheuse observée :

Pas granche...

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Depuis le Casset, en passant par le Davin - Dénivelé réel effectué : 2100m

Cordée germano mongolienne, le retour


13/05

« T’es chaud de te mettre 2100 mètres dont 1700 mètres, skis sur le dos, en remontant un couloir ? »
« Non, pourquoi ? »

14/05

Ce qui est intéressant, en remontant les 1700 mètres de D+ du Davin, c’est que, malgré le fait que la moraine s’éloigne derrière toi, le rognon de sortie, lui, il ne bouge pas d’un poil.

Genre, même taille, même distance malgré les milliers de marche qu’on creuse obstinément dans ce qu’on appellera de la « neige ».

« Rems tu n’oublieras pas en rentrant de me rappeler de t’effacer de mon portable et de mes potes facebook »

Maelstrom penché, ce couloir est rempli de toutes les merdes que la montagne a pu éjecter.

On passe de boules bétonées, à neige lissée goulottée, en passant par notre préférée, croûte épaisse glacée sur son lit de gobelets. Un vrai délice, je vous le conseille.

Cet endroit est affreux.

Tellement large et tellement long, la perspective de l’endroit empêche toute forme d’évaluation des distances. Tout repose sur l’abnégation des joueurs. Il est chiant quoi. Je ne sais pas vous, mais quand le décor ne bouge pas, je me perds en pensées diverses et variées, et je divague le temps de passer une phase chiante en montagne.

Mais là, c’est tellement long que la pensée ne dure pas assez longtemps et finalement on a fait tout le tour de son cerveau, en passant aussi par les chansons en boucle, et quand on en est à chanter dans sa tête la Reine des neiges, c’est que c’est clairement chaud (posez pas la question sur le pourquoi du comment).

LLLIIIBBBBEEERRRRRREEEEEEEEEEEE

Bref

DDEEEEEEEELLLLLLLLLLLLLLLLIIIIIIVVVVVVVVRRREEEEEEE

Ou pas

Après y avoir passé ce qui ont semblé êtres trois vies, nous ressortons par la branche de droite pour finalement nous enfoncer à mis cuisse dans de la poudre.

JJJEEE NNNEEE MMMEEENNNTTTIIIIRRRAAAIIII PPPLLLUUSSS JJJJJJAAAAAAMMMMMMAAAAIIISSSSSS

Super, j'ai la chanson bloquée dans la tête maintenant

LLLIIIBBBBEEERRRRRREEEEEEEEEEEE

On voit au loin notre objectif, suffit de traverser au dessus du glacier du Casset et sous la Roche de Jabel et hop on est arrivé.

DDEEEEEEEELLLLLLLLLLLLLLLLIIIIIIVVVVVVVVRRREEEEEEEEEEEEEEEEE

On va encore se faire chier un certains temps...

CCC'EEESSSSSTTTTT DDDDDEEEEEECCCCCCCIIIDDDDDEEEEEE JEEEEE MMM'EEEEENNN VVAAAAIIISSS

C'est pas près de s'arrêter...

QQQQUUUUAAAANNNNDDD OOONNN PPPRRREEEENNNDDD DDDEEE LLLAAAA HHHAAAAUUUUTTEEEUUUURRRR

Putain heureusement que j'ai appris les couplets parce que 5 heures de refrains ça aurait été limite

LLLAAAAA TTRRRIISSSTTEEESSSSEEE L'AAAANNNGGGOOIIISSSEEEE EEETTTT LLLAAAA PPPEEUURRRR

Allez là, faut avancer pour arrêter la monotonie et surtout cette chanson de merde, plus que 500 m de deniv et voilà

MMMM'OOONNNTTT QQQUUIIIITTTEEEE DDDEEEEPPPPUUUIIIISSSS LLLOONNNGGGTTTEEEEMMMMPPPSSSSSSSS

Allez encore un effort

LLLOONNNGGGTTTEEEEMMMMPPPSSSSSSSS

et voilà

...

silence

...

on est arrivé sur

SUR LA CALOTTE DE SES MORTS

(c'est bon je suis bloqué avec les gitans LOPEZ du 63 et LE DJO, LE DAVID ET LE HOFFMAAAANNN DDDEEE LLLEEEUUURRSSS MMMMOORRRTTTSSSS... oh merde... https://www.youtube.com/watch?v=uDsrjRcRTTI )

Gros smile et tête qui tourne

Arrivés en haut du bordel je me dis que

1) faut que je prenne des écouteur pour écouter des podcasts ou le book audio de Guerre et Paix sur des sorties à plus de 2000 de D+, parce que la Reine des Neiges c'est vraiment pas possible

2) le néant sportif et la stratégie fumer des bières et boire des clopes lors du confinement n’a clairement pas été gagnante

3) je veux une luge pour descendre

4) plus jamais le Davin de ses morts… plus jamais… (désolé Polo)

On décide finalement de descendre LA CALOTTE DE SES MORTS par sa face nord

Oh quelle belle ballade que celle ci

Neige un peu dense qui t’emporte les skis, et grosses purges à chaque virage mais… que c’est beau « mio Dio »

Pour les cuisses on reviendra

On est vraiment deux Narvalos des neiges

LLLLIIIIIIBBBBBBEEEEEEEERRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEESSSSSSSS

DDDDEEEEEELLLLLIIIIIIVVVVVVRRRREEEEEEEEEEESSSSS

DDDEE SSSEEESSSS MMMMOOORRRTTTSSSS

Ps : belle motivation sur la Casse hier. Vous aviez prévu un rassemblement sur Facebook et on n’était pas invités ?



Commentaires

» Par Em42, le vendredi 15 mai 2020 à 10:32

Ca va vous chômez pas non plus !
Belle motiv' ! C'est donc ça les sorties à la journée imposées par le gouvernement, savoir si on peut se mettre 2000m dans la gueule après 2 mois à ne rien foutre :P :lol: :lol:

» Par balto38, le vendredi 15 mai 2020 à 18:06

Bien joli, méfiate quand même.
Cela fait longtemps qu'avec le matos léger les refuges c'est plutot en famille avec les amis et/ou les enfants.
Un peu de sable du sahara sur les dernières photos.
Bon vent en douceur pour la suite. :D

» Par iceripper, le vendredi 15 mai 2020 à 22:13

C'est clair belle course les gars.
J'ai une question pour le spliteux en XV, a priori t'as l'air d'être en rigide
car j'ai l'impression que c'est la plaque de Sparks par contre tu as quoi en pompes.
je suis aussi en HB mais Phenix en board.

» Par jpc, le samedi 16 mai 2020 à 09:44

:lol: Enfin, te plains pas: si l'arène déneige, t'as plus rien à skier… :oops:

» Par Clems, le samedi 16 mai 2020 à 11:52

Ahahahahahahahaha...
Le liens Youtube m'a fait la matinée...
HAhahahahah
La kon de sé mor !!!
La calote de té mor !!! La calote de té mor !!!

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne