Accueil > Topo Guide > Sommets > Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S > Montagne de l'Alpe de Verdun > Combe Ouest > Sortie du 20 novembre 2019
 Topo validé par la modération

2864 m Montagne de l'Alpe de Verdun, Combe Ouest

Données techniques

Massif : Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S
Secteur : Embrunais
Orientation : W
Dénivelé : 1200 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : 35°/100m

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3438ET

Matériel

Couteaux

Départ/Accès

Départ : Les Orres (station) (1660 m) - D'Embrun prendre la route de la station des Orres. A la station prendre à droite dans une épingle à gauche en direction du télésiège de prés bois. Se garer à la barrière au niveau d'une épingle à gauche.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

De la barrière, remonter en direction du Lac de Ste Marguerite. A 1800m viser une trouée dans la forêt qui retrouve le chemin vers 1940m. En entrant dans le vallon de l'Eissalette, viser la première combe à gauche. La remonter en visant le fond de combe à droite, sommet non nommé sur IGN mais coté 2864m.

Photos

Combe finale dans le vallon de l'Eissalette
Combe finale dans le vallon de l'Eissalette [par squal]

Remarques/Variantes

A la descente plutôt que de repasser par l'itinéraire de montée, tirer à droite en sortant de la combe pour retrouver la piste de Grand'Cabane. C'est plus skiant... car le chemin de montée est très plat au départ.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Montagne de l'Alpe de Verdun, Combe Ouest [»] : Sortie du mercredi 20 novembre 2019 par Pingus05

Participants : -

Météo

Couvert

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking :

Conditions de neige


Altitude de chaussage (montée) : 1800 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1800m

Activité avalancheuse observée :
J'ai déclenché une avalanche dans le vallon de la montagne de l’alpe de verdun, entre l'Aupillon et le tête du vallon Rémolo (légèrement au sud du point 2776, dans la descente), sur 50m de large et 400m de long.

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Monté à Tête de vallon rémolon, descente par le col 2776

Mercredi la montagne m'a fait un cadeau... Elle m'a donné une énorme leçon et m'a laissé la vie ...

Nous sommes monter à la tête du vallon remollon depuis les orres. Nous avions décidé d’aviser pour la descente, soit dans le vallon redescendant directement à la station (très tracé) soit par le vallon de la montagne de l’alpe de verdun. Nous savions que lors des chutes de neiges il y a eu un fort vent de sud est. A la monté le manteau également stable dans les mêmes orientations qu’à la descente (croute dur sur une dizaine de centimètre). Notre vigilance a donc baissé, et nous avons basculé dans le vallon de la montagne de l’alpe de verdun qui était vierge et très appétissant. Arrivé au col nous localisons une grosse plaque/accumulation de neige sur la rupture de pente descendant dans le vallon. Information pas assez prise en compte (négligé) dans la prise de décision. Je pars en premier (sans leash reliant mes chaussures au skis, une habitude que j’ai pris depuis un an), en contournant la plaque par la droite. La neige est excellente, je skie prudemment mais me laisse griser par les sensations. Je ne suis plus attentifs à mon environnement. Une personne du groupe descendu par un couloir légèrement plus au nord et exposé ouest, essaye de communiquer avec moi mais impossible de l’entendre. Je viens de déclencher une petite plaque (apparemment un genre de sluff). Puis finalement c’est toute la plaque qui part sur 50m de large en avalanche mixte (aérosol + neige poudreuse formant des boules). Je n’en sais toujours rien car j’oublie de prendre des informations sur la neige autour de moi. Finalement j’entends mon camarade me crier « avalanche ». Je pense immédiatement à activer mon sac airbag (dont la poignée est déployé). Mais dans le même temps l’avalanche me fauche avec une très grande force (je perds immédiatement ski et bâton). Dans l’avalanche je ne peux pas contrôler mes bras pour activer la poignée. Je suis retourné dans tous les sens, mais je reste plutôt en surface. Dans un deuxième temps de je suis enseveli (je vois tout noir, je m’étouffe avec la neige de l’aérosol, et je sens la pression de la neige s’accentuer sur mon corps). Puis je finis par être soulevé par un mouvement qui me remet à la surface. Je finis par m’immobiliser au deux tiers de l’avalanche, dans une position assise et vivant sans aucune lésion.

Ne jamais accumuler de la confiance. On le dit et on le redit mais parfois dans les circonstances on l'oublie, mais l'humilité et la prudence sont les meilleurs qualités d'un montagnard (le bon montagnard il meurt à 80 ans). Ne jamais prendre à la légère par ce que ça va bien skier (mes meilleurs virages du début de saison), un risque évident (accumulation sur une rupture de pente à 35°). D'autant plus que la pente était sous le vent, que la quantité de neige tombé la semaine précédente est importante et qu'on est en début de saison (le BERA équivalait probablement à un risque 3). Ne jamais relâcher la vigilance, à la monté comme à la descente. J'aurais dû être attentif à mon environnement à la descente (même un fois le mauvais choix effectué ...), et voir la coulé partir (possibilité de déclencher l'airbag et de s’échapper).
Je rajouterai: ne jamais mettre de leash à la descente !!!!! A l'heure qu'il est avec des leash je serai sous 2m50 de neige!
(Pour info: l'an dernier je chute violemment, un des leash ne casse pas. Le ski se plante dans la neige et heureusement c'est lui qui casse plutôt que ma jambe ).

J’espère que mon expérience invitera certain à plus de prudence, le ski c'est le plus beau des sports mais on est pas dans un jeu vidéo ni dans une vidéo de pro-rider!


Commentaires

» Par Arnaud05, le dimanche 24 novembre 2019 à 12:11

Merci pour ce Partage et retour d'expérience.

» Par Vince88, le mardi 26 novembre 2019 à 17:34

Merci pour ce retour d'expérience très instructif ! Secteur ou je passe de temps en temps, je me dis que ça aurais très bien pu être moi ce jour...

» Par Toni05, le mardi 26 novembre 2019 à 19:29

Merci pour le retex .
Je suis local et cette pente part quasi systématiquement après chaque chute de neige légèrement ventée, de plus les conditions de ce début de saison sont particulièrement douteuses.
On prends tous des mauvaises decisions , heureux que l'issue vous soit favorable.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne