Accueil > Topo Guide > Sommets > Préalpes de provence > Mont Ventoux > versant sud > Sortie du 17 fevrier 2016
 Topo validé par la modération

1909 m Mont Ventoux, versant sud

Données techniques

Massif : Préalpes de provence
Orientation : SE
Dénivelé : 750 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 1.1 E1
Pente : 20° sur 300m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3140ET

Matériel

couteaux

Départ/Accès

Départ : chalet reynard (1417 m) - Avignon --> Carpentras (D938) --> Mont Ventoux versant Sud par la D974.
Possibilité de se garer plus haut (la route est en principe ouverte jusqu'à la Fontaine de la Grave: 1520m) mais le stationnement est parfois difficile le week-end.

Itinéraire

Monter en direction du Nord pour atteindre la Tête de la Grave (1645m). Suivre la crête jusqu'au sommet entre les piquets rouges et bleus (pas toujours bien enneigé et souvent venté). Sinon suivre la route.
Du sommet redescendre au col des Tempêtes puis basculer à droite dans la combe fiole jusqu'à atteindre la piste qui parcourt tout le flanc Sud du Ventoux (1518m).
Repeauter et remonter au Col des Tempêtes. Redescendre par la route ou la crête suivant l'enneigement.

Remarques/Variantes

Sortie(s) GPS associée(s) : 10.01.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Ventoux en Véloski [»] : Sortie du mercredi 17 fevrier 2016 par e-jungle

Participants : -

Météo

Beau, vent du sud se renforçant, bien fort au sommet.

Conditions d'accès

Etat de la route : noire jusqu’à fontaine de Grave (fermée et blanche ensuite)

Altitude du parking : 680m (Sault)

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
PentesInf 1400SWPresque rien
Chalet Raynard1450WCroutée5-10 cm, plein de cailloux
Sommet1900SGelée30 cm env. super dure
Vraiment peu de neige, je dirais entre 10 et 40 centimètres (selon les vaguelettes). Bassin à requins, les crêtes sont déplumées. Ce qui est posé est très crouté.

Altitude de chaussage (montée) : 1450
Altitude de déchaussage (descente) : 1520

Activité avalancheuse observée : pas de risque a priori vu le peu de neige

Skiabilité [?] : ●○○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : départ Sault (Nesque), montée « faciles » en VTT jusqu’au parking après Chalet Raynard, ensuite en ski : le long des poteaux rouges te bleus. Descente par la route (trop de pièges partout pour tenter une combe, et pas envie de repeauter). - Dénivelé réel effectué : 1250m

Autant le dire tout de suite, je suis très désappointé : j’ai pris plein de photos aujourd’hui (au prix d’efforts importants vu le vent froid) et aucune n’est dans la carte SD because celle-ci s’était déclipsée… Moche (vérifiez bien). Je mets juste 2 photos pourries prises hier. J’essaie de compenser par un texte imagé, mais bon.

Hier soir j’annonce la fenêtre météo à ma compagne. Réponse : tant que tu y es, tu ne veux pas partir à la nage depuis la vallée du Rhône, ça ressemblerait à un triathlon au moins ? Bref, je sens que je ne serai pas sponsorisé pour cette sortie…
Au diner pâtes et coucher vers 23h. Bien. Par contre je lis « L’étrange Bibliothèque « de H. Murakami, résultat : cauchemars en série. Le réveil sonne, j’ai l’impression qu’il est 2h du matin, dans le salon ma fille est déjà devant la télé. Serais-je un mauvais père ? J‘avale ses cornflakes. Allez, c’est décidé, je vais y aller.
Au départ, -5° ça pique un peu. L’installation des skis sur le VTT semble tenir le coup, les genoux frottent un peu mais ça va. C’est lourd tout de même : 15 kg (VTT) plus 7 de matériel (skis, fix, chaussures), plus le sac (10 bons kilo je pense). D’ailleurs, après un quart d’heure, je n’ai plus de dos, le sac pèse 47 kilos en fait. Puis, en enlevant les ceintures de serrage ça ira mieux.
Je monte, dans le frais, pas un bruit, pas un chat. Le palpitant tourne à 140, ça va sauf que je n’avance pas… Tant pis, je mettrai le temps qu’il faut. Du coup, je m’offre 2 albums d’Archive, énorme. J’ai froid aux pieds. Il y a des chasseurs, certains ressemblent aux images qu’on recevait du Kossovo, le froid s’intensifie soudainement (et hop, e-jungle perd 7 amis sur Skitour).
Arrivé à Chalet Raynard, je monte jusqu’au au parking supérieur, j’attache le VTT à un poteau, cache les chaussures et le matériel de vélo. Et go suite à ski. Skier sur le Ventoux c’est quand même pas rien ! J’en rêvais depuis longtemps. Arrivé sur la crête, le vent se fait bien sentir, et se renforce vraiment. Je suis quelques traces de raquettes (peut être une de ski, mais d’un gars qui ne se servirait pas de ses bâtons). La montée entre les piquets rouges et bleus est assez longue. Tout comme en vélo l’été, le somment paraît proche, mais en fait il est horriblement loin. De plus en plus loin on dirait, ça lamine. Le vent se renforce, je reste éloigné du versant Est assez escarpé de peur d’être projeté dans le vide par une rafale. J’hésite à mettre les couteaux, le sol est parfois tout gelé, mais par flemme j’abandonne cette idée idiote, on est sur du plat bordel ! Mazzistar ne pousse pas à l'optimisme faut dire. Le sommet se couvre, j’entrevois le col des tempêtes. Je sors alors une méga-dose de courage d’on ne sais où et arrive tambour battant au col où le vent souffle de façon… tempétueuse ! This Mortal Coil qui chante à fond dans mes oreilles en rengaine « I want to die »…Flippant.
Plus qu’un dernier effort, et en longeant les poteaux j’atteins le sommet assez soudainement je dois dire (on ne le voyait pas). Je fais une centaine de selfies devant le panneau (mais je vous en fais grâce, suis bien trop moche) et cherche à me protéger de ce vent du sud côté sud du bâtiment… Pas très efficace, mais mieux que rien.
Et go pour une descente d’enfer par la route : je fais au moins 15 virages et évite bravement toute chute. Je croise un zombi qui monte en ski fond en pas du patineur… Balaise le gars (et aimable de surcroit, on n’est pas à Chamechaude ici). D’après ses traces il n’a pas fait de pause en plus.
Arrivé au VTT il faut tout réinstaller. Entre temps (oui oui, je ne suis pas une flèche, tout cela a pris du temps) plein de touristes parisiens, anglais, allemands et locaux ont investi le parking. Tous ces « Marcels » me regardent batailler pour mettre les skis et tout le barda sur le vélo. Ça me chauffe un peu, j’agrandis le cercle en faisant tournoyer la sangle, à mon avis je me fais au moins trois tempes plein fer (désolé, je regarde « The Walking Dead » en ce moment, ça me travaille pas mal).
Puis redescente en vtt, ça caille. Petite trouille permanente que les skis bougent ou se prennent dans les rayons, mais tout tient jusqu’en bas.
Si heureux d’avoir fait cette sortie (et déçu de n’avoir pas d’images à partager, les autres sont dans ma tête).


Commentaires

» Par pilippe05, le mercredi 17 fevrier 2016 à 21:38

WAHOO! bravo pour ta motivation et ton récit qui remplace bien les photos !

» Par Vince88, le mercredi 17 fevrier 2016 à 21:38

Bravo pour la motivation. Et l'esprit sport, vu que tu as visiblement été bien encouragé préalablement. :D

» Par Sophie WALLON, le mercredi 17 fevrier 2016 à 22:12

Ah ah !!! Mon pauvre, tu en as ch. des bâtons de chaise, comme on dit vulgairement, mais tu nous régales d'un super récit ! Après t'avoir lu, j'ai eu l'impression d'avoir vécu ta course (sans fatigue) ; merci et bravo !!!

» Par taramont, le jeudi 18 fevrier 2016 à 10:11

"si l'idée n'est a priori absurde, elle est sans espoir" (A. Einstein) - les photos auraient été de trop, le texte se suffit à lui-même :)

» Par Ludo_R, le jeudi 18 fevrier 2016 à 11:09

BRAVO !!!!!!!!!

» Par jpc, le jeudi 18 fevrier 2016 à 13:23

chapô bas !!! PS: écoute plutôt Renaud Garcia-Fons pour te balader avec un balladeur, un sudiste qui adoucit les vents furieux provençaux :happy: :wink:

» Par Phil'Ô, le jeudi 18 fevrier 2016 à 14:06

Les photos n'auraient elles pas été stockées sur la mémoire interne de l'appareil photo ?

» Par e-jungle, le jeudi 18 fevrier 2016 à 15:40

Merci beaucoup pour vos commentaires.
@ PhilO : je regarde pour les photos dans la mémoire interne, mais je doute (l'appareil est tombé, je pense que c'est là que la carte SD a sauté). Ce qui m'étonne c'est qu'il n'y avait pas de message sur l'écran (il m'a laissé prendre les photos sans me prévenir le fourbe...).

» Par Marco, le jeudi 18 fevrier 2016 à 16:57

A chacun son Everest. :)
Beau challenge. Beau récit.
Débauche d'énergie mais pas de technologie. :cool:
Même sans photos on valide la sortie. :wink:
Bravo et merci

» Par pamplemousse, le jeudi 18 fevrier 2016 à 17:34

Jolie sortie.
Je pense que l'appareil s'est dégradé lors de la partie natation dans le rhône...
Par contre, du vent au ventoux c'est un pléonasme, c'est comme de dire qu'il y a du monde à chamechaude.

» Par Nemo, le jeudi 18 fevrier 2016 à 18:04

Merci beaucoup pour ce CR. Il m'a fait sourire, c'est précieux.

» Par CYCLOHC, le jeudi 18 fevrier 2016 à 19:07

Bravo pour la motiv' et le récit.
Consoles-toi Ami : j'ai grillé, ces temps-ci, en 3 semaines d'intervalle un Super Appareil Photo (G9 Canon) cassé-poubelle et un caméscope Sony (génération mi cassette DV donc sans espoir) tout cela avec l'intime conviction que je photographiais et filmais à tout va.... :ill:

» Par olivier04, le jeudi 18 fevrier 2016 à 19:48

Moi je dis bravo ! :P Si c'est pas de la ténacité c'est quoi ? Cette envie folle qui te prend, l'envie de réaliser un rêve coûte que coûte , moi ça me parle ! :wink: Merci pour ton CR et comme dis Nemo en souriant c’est encore mieux ! Pour l'avoir fait plusieurs fois en bonnes conditions, il faut que tu le refasses ! C'est magique d'avoir la Provence sous ses pieds avec des conditions moquette ! :D Au plaisir :wink:

» Par e-jungle, le jeudi 18 fevrier 2016 à 20:45

J'ai peu de connexion ici, je réponds quand je peux, excusez moi...
@ PhilO & Cyclohc : rien trouvé dans la mémoire interne (mais j'ai pas le mode d'emploi ici non plus), et oui Cycloc, j'avais l'impression de faire le reportage de l'année (certaines photos m'ont vraiment couté... heureusement j'avais les yeux ouverts).
@ Taramont : merci je suis touché un compliment de vous revient à un sourire de Chateaubriand au slameur éméché dans la taverne du coin
@ Pamplemousse : bien pensé à toi en montant... pour me motiver je me disais que tu n'étais finalement qu'un Kumquat :wink: ...
@ beaucoup : je vous donne l'impression d'en avoir bavé, certes ce n'était pas une manifestation pacifique rue de Rivoli, mais tout s'est bien passé, l'ennemi était surtout la gamberge en fait, et aujourd'hui no symptômes physiques... Et oui Olivier04, je reviendrai voir ça avec de vraies conditions, hier c'était une déchirure de redescendre comme une merde par la route :ill: .

» Par Phil'Ô, le jeudi 18 fevrier 2016 à 21:02

En général, lorsque les photos sont sur la mémoire interne, elles ne sont visibles que sur l'appareil lorsqu'il n'a pas de carte d'inséré, et ne sont transférables vers un PC que via un câble USB. En tout cas, c'est comme ça que le miens fonctionne.

» Par pierre cretinon, le jeudi 18 fevrier 2016 à 21:30

impressionné! :D

» Par leded, le vendredi 19 fevrier 2016 à 00:23

Sympa la tchite balade. A mettre dans les Archive :P
@Pamplemousse :
Le Ventoux serait donc « la montagne qui se voit de loin » et donc rien à voir avec la notion de vent/venté. :wink:

» Par pamplemousse, le vendredi 19 fevrier 2016 à 09:18

A ouais, un Kumquat... qu'il en soit ainsi

@Leded: quand bien même le Ventoux ne tire pas sont patronyme de la bise, je n'y ai jamais mis les pied en l’absence de vent. Il y a d'ailleurs un peu plus bas dans la page wiki un paragraphe qui lui est consacré... "313 km/h le 20 mars 1967" tout de même.

Soit dit en passant taramont, la citation de Einstein est excellente.

» Par leded, le vendredi 19 fevrier 2016 à 09:43

Pour l'avoir souvent gravi en VTT, pas eu souvent du vent. Comme quoi :wink:

» Par Louane, le vendredi 19 fevrier 2016 à 13:53

Je l'ai gravi seulement à vélo mais ma première ascension côté Malaucène, je l'ai faite en plein brouillard (on a jamais vu le relais sommital :OO: ) et grosses rafales de vent. Les barrières étaient fermées et lorsque pour la dernière je suis descendu de vélo, le vent m'a littéralement mis le vélo (certes un carbone light) à l'horizontal !!
Mais c'est un coin vraiment magnifique, et si j'ai un jour l'occasion de m'y installer ça serait le top ! :lol:

» Par e-jungle, le vendredi 19 fevrier 2016 à 15:36

dans la région depuis une petite semaine : c'est vrai qu'on le voit de loin ce beau sommet (surtout tout blanc comme actuellement); et ça souffle aussi bien tous les jours... C'est ce qui rend la neige si dure j'imagine.

» Par henyan, le vendredi 19 fevrier 2016 à 16:22

La prochaine fois tu emmènes ta femme en tandem :D
@
Pour les photos Phil O a raison tu devrais pouvoir les récupérer avec un cable usb, cela dépend de la mémoire interne de ton appareil et tu risques de ne récuperer qu'une partie voir pas du tout si celle ci est saturée :lost:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne