Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Mont Pourri > par le Col des Roches > Sortie du 19 juin 2018
 Topo validé par la modération

3779 m Mont Pourri, par le Col des Roches

Données techniques

Massif : Vanoise
Secteur : Tarentaise
Orientation : NW
Dénivelé : 1850 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : Passages à 40°

Nb de jours : 1, 2
Type : Aller/Retour, Boucle

Cartes : 3532ET

Matériel

Crampons, piolet, corde de 30 m, baudrier, sangles et mousquetons (bref, matos d'alpinisme)

Départ/Accès

Départ : Les Arcs 2000 (2150 m) - Alberville -> Bourg Saint Maurice -> les Arc 2000 -> Chemin carossable jusqu'à la neige

Itinéraire

De la station des Arc 2000, gagner le Grand col (2935m) -refuge bivouac non gardé- puis prendre à droite (sud) pour gagner le col des Roches(3443m) par le glacier du Grand Col (peu crevassé, S3/S4 sur 150m)
Du col, descendre sur le glacier (passage délicat juste au niveau du col : cable puis couloir) puis monter en face en zigzagant entre les séracs (passages en S4). S'ensuit une partie facile jusqu'à l'épaule du Pourri. Le sommet s'atteind par une courte arête (généralement non skiée).
Du sommet, repasser sous le col des Roches puis suivre le centre du glacier au mieux en evitant les gigantesques crevasses (selon les années)...rejoindre le refuge du Mont Pourri (2370m) puis prendre plein nord une combe qui mène au lac des moutons puis à la station.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Parcours technique nécessitant une bonne connaissance des conditions en montagne, l'itinéraire est de toute beauté faisant vite oublier la laideur des équipements qui ne fonctionnent pas à la période favorable c'est à dire mai-juin.

Variantes :

» par le refuge du Mont Pourri (D+ 1960m ; Ski 4.1 ; Orientation NW)
Depuis Arc 2000, suivre SE la piste bleue (canons à neige) jusqu'au départ du téléski du Grand Col (2480). De là trouver le passage vers le lac des Moutons, puis plein Sud gagner le refuge du Mont Pourri (eau, gaz, bois, gamelles, lumière, couvertures).
Le lendemain, rejoindre le plan de la Citra par le sentier d'été ou en traversée ascendante. Dépasser une petite barre rocheuse puis profiter des pentes raides pour gagner le sommet de la moraine puis le (beau) glacier du Geay que l'on gravi par la rive droite puis plus au centre (séracs) jusque sous la barre de rocher du Col des Roches (on songe avec émotion qu'il y a cinquante ans la glace arrivait au niveau du col) où on retrouve l'itinéraire vers le sommet 3779 m. Possibilité de faire une boucle en descendant par le glacier du Grand Col.

» directe NW (D+ 1850m ; Ski 4.3 ; Orientation NW)
A partir du glacier du Geay vers 3400m remonter la face NW à gauche du premier grand Sérac (couloir entre sérac et face rocheuse). On sort de ce couloir par un passage raide (50°) entre les rochers et une congère. On est alors à mi-face. Remonter alors en direction du sommet. (45° sur 250 m avec un passage à 50°).

» retour par la NE du Turia (D+ 2135m ; Ski 5.1 ; Orientation T)
Du sommet redescendre sous le col des Roches, y remonter puis aller au sommet du mont Turia par un couloir NW. Du sommet, descendre NE par l'un des deux couloirs qui amène en direction du lac de Riondaz. Vers 2800m, traverser a gauche pour remonter au Grand col.



Refuge(s) associé(s) : Bivouac du Grand Col Refuge du Mont Pourri

Sortie(s) GPS associée(s) : 17.05.15 13.05.12 09.06.05

Photos

En rouge, le retour par la NE du Turia [Photo Etienne -H-]
En rouge, le retour par la NE du Turia [Photo Etienne -H-] [par micha]
L'itinéraire dans le bas du glacier du Geay
L'itinéraire dans le bas du glacier du Geay [par marcv]
Le Mont-Pourri, le Col des Roches et la FN de Turia, en 1930
Le Mont-Pourri, le Col des Roches et la FN de Turia, en 1930 [par Pja]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Un dernier Pourri avant de ranger les skis [»] : Sortie du mardi 19 juin 2018 par Marco

Participants : moms, Gwenael
Membres associés : Litbus (24.06)

Météo

Grand beau.
Un peu de vent le matin.
Chaud !

Conditions d'accès

Etat de la route : piste à partir de la station.
Ca passe ien avec un voiture normale en faisant attention

Altitude du parking :
2270

Conditions de neige

Glacier de Geay : pas décaillée vers midi mais neige lisse et bon grip
Bien transfo sur le bas.*** à ****
Glacier du Gd Col : belle transfo **** à *****
Sous le Gd Col : gros relief en cupules, ramollies mais pas terrible à skier.**
Altitude de chaussage (montée) : 2280 (quelques petits déchaussages)
Altitude de déchaussage (descente) : 2280

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : en A/R par le ciol des Roches - Dénivelé réel effectué : 1700m

Je n'y croyais plus à cette dernière de la saison.
La météo semblant bonne pour ce mardi, je débauche au dernier moment Gwenael et moms qui s'arrangeront avec leurs employeurs respectifs....
Le réveil à 3h30 pique un peu, l'interminable route aussi. Enfin surtout moms qui nous véhicule gentiment.
Ma voiture n'étant plus en état, les obsèques auront lieu ce vendredi :-(
La montée de la partie raide du Col des Roches se fera à pied, le regel étant très bon.
La descente du Col des Roches se passe bien. Suite à la mésaventure de Randocool, nous nous sommes munis de crampons acier et de piolet alpi.
Finalement nous faisons tout le reste à pied dans une neige bien portante.
C'est fou comme une conversion en crampons est plus facile qu'à ski quand la neige est dure et la pente raide.....
Une petite pause au sommet sans vent et bien chaud (pas de veste ni de polaire pour moi).
La descente est correcte au début (neige dure mais lisse et bon grip).
Bien tranfo sur la fin.
La remontée au Col des Roches très chaude et la neige bien molle au début.
La descente suivante est excellente jusqu'au Gd Col.
La suite n'est pas terrible avec ces boites à oeufs qui te secouent les oeufs et t'embarquent les skis. Heureusement que la neige était bien ramollie sinon c'était inskiable.
Si quelqu'un sait ce qui a formé ces cupules, ça m'intéresse.
On dirait que c'est le même phénomène que la formation des pénitents de neige.
Pas que du grand ski donc, mais un bien belle journée de montagne en très bonne compagnie.


Commentaires

» Par p1p1, le mardi 19 juin 2018 à 20:32

Un jour je le ferai ce plan Pourri :lol: :lol: :roll: :wink:
Bien joué les Zamis :D :roll:

Pour les cupules (ou boites à œufs ! vous m'en mettrez une bonne douzaine de milliers :D ) ce n'est pas tout simplement la pluie ? ça doit se produire plus quand il n'y a pas de pente (pas d'écoulement possible !)

» Par moms, le mardi 19 juin 2018 à 21:45

Je n'avais pas encore véritablement rangé les skis, car j'espérais bien en faire une dernière !
Cette fois, je peux les ranger après cette excellente journée, merci les amis :cool: :wink:

» Par charnay, le mercredi 20 juin 2018 à 10:17

Bravo Marco,

Tjs sur les skis je vois et fidèle au Pourri pour finir la saison. Nous nous y sommes pris un but le we dernier à cause de nuages pas prévus. Mais un beau tour quand même en redescendant par le refuge.

» Par Jeroen, le mercredi 20 juin 2018 à 16:34

:happy:

» Par Tchouf, le mercredi 20 juin 2018 à 22:02

:cool: :wink:

» Par HDlameije, le jeudi 21 juin 2018 à 06:56

Bien vu mes amis :wink: Et quelles cupules !!!
A bientôt chez Marco pour la fin de saison.

» Par Elie Truc-Vallet, le vendredi 22 juin 2018 à 11:07

Pour les boites à œufs, on m’a donné l’explication que ce sont en fait des mini-pénitents, formés par sublimation lors des cycles de gel-dégel.

Dans les Alpes, ils restent de taille modeste, car il n’y a pas de saison sèche aussi longue que dans certains coins d’Amérique du Sud par exemple.

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne