Accueil > Topo Guide > Sommets > Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre > Mont Perdu > Tour du cirque de Gavarnie > Sortie du 11 mars 2019
 Topo validé par la modération

3355 m Mont Perdu, Tour du cirque de Gavarnie

Données techniques

Massif : Mont-Perdu - Gavarnie - Bigorre
Orientation : T
Dénivelé : 3850 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : 40° maxi

Nb de jours : 3
Type : Boucle

Cartes : 1748OT

Matériel

Crampons, piolet, corde éventuellement pour le franchissement de la barre rocheuse sous le col du Cylindre


Départ/Accès

Départ : Gavarnie (1370 m) - Lourdes -> Luz Saint Sauveur -> Gèdre -> Gavarnie

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Jour 1 : Gavarnie -> ref. de Tuquerouye (déniv. 1700 m)

De Gavarnie, remonter la trouée qu'emprunte le sentier d'été à travers le bois de Pailla, direction sud-est. A la cabane de Pailla (1800m), continuer sud-est en direction du Grand Astazou, et gagner la Hourquette de Pailla (2617m). Descendre dans la combe orientée est (plutôt en rive droite) puis traverser à droite, en passant sous les Deux Bornes, jusqu’à la Borne de Tuquerouye. Repeauter pour monter dans le couloir nord qui mène à la brèche de Tuquerouye. Le haut du couloir, assez raide, se fait à pied. Le refuge se trouve dans la brèche, mais ne se voit pas d’en bas quand on vient du nord.


Jour 2 : Ref. de Tuquerouye -> ref. de Goriz (déniv. 950 m)

Descendre le couloir sud de la brèche (pas toujours enneigé, vague sentier). Traverser plein sud le Lac Glacé s’il mérite son nom, sinon le contourner. Du point coté 2592, descendre sud au fond du talweg, où l’on repeaute pour se diriger vers la face nord du Mont Perdu. Bien repérer le passage câblé qui permet de franchir la barre médiane (voir photo), pour s’y rendre en contournant quelques barres. Au pied du passage, troquer les skis contre les crampons et le piolet, et suivre la corde à nœuds (enfin s’y tracter) jusqu’à la sortie, une bonne vingtaine de mètres plus haut. Pousser un ouf de soulagement et continuer la montée en peaux en contournant les barres jusqu’au col du Cylindre (3100 m environ).
Du col, 2 possibilités :
- par bon enneigement, tout à droite du col, descendre un couloir raide jusqu’à l’Etang Glacé.
- par moins bon enneigement (c’est-à-dire si le couloir sus-cité n’est pas en neige), en crampons, descendre à gauche du col quelques mètres et emprunter une vire neigeuse et exposée qui part vers la droite horizontalement sur 200 m environ. Du bout de la vire, on récupère le bas du couloir sus-cité : il reste à descendre quelques mètres faciles jusqu’à l’Etang Glacé.
Au sud-est, la combe évidente qui mène au sommet du Mont Perdu s’offre à vous. La remonter jusqu’au bout : on débouche alors sur une sorte de vague col, d’où on remonte la pente à droite jusqu’au sommet (attention si cette pente est en neige dure car, sans être très raide, elle surplombe les barres de la face nord).
Du sommet, redescendre à l’Etang Glacé par le même itinéraire. Entamer alors la descente vers le refuge de Goriz. Globalement, pour éviter les barres, il faut toujours tirer à gauche, ce qui revient à prendre à peu près plein sud jusqu’à 2600m. Après, c’est SSW, et surtout ne pas s’engager dans la combe la plus marquée sur votre droite (barranco de Goriz, un canyon). Le refuge est situé sur un replat à 2200m.


Jour 3 : Ref. de Goriz -> Gavarnie (déniv. 1200 m)

De Goriz, prendre WNW, passer le Llano y Cuello de Millaris, la Plana de San Ferlus (pluviomètre), et le Collado del Decargador. De ce col, tirer vers la brèche de Roland au nord, soit en passant par la grotte Casteret pour le tourisme, soit en redescendant un peu du col pour prendre une combe plus tranquille orientée sud. Du pied de la brèche, prendre la grande combe qui mène à l’ouest vers le Taillon. On peut parvenir au sommet par la face sud, mais la voie la moins exposée aux barres rocheuses suit la combe orientée E pour atteindre la crête SW du Taillon que l’on suit jusqu’au sommet.
Du sommet, descendre par le même itinéraire jusque vers 2850 m puis traverser à flanc sur la gauche au pied des murailles pour rejoindre la brèche de Roland. La traverser, descendre son versant nord en tirant plutôt à gauche jusqu’au refuge des Sarradets (2587 m). Du refuge traverser horizontalement jusqu’au col des Sarradets (2589 m) puis basculer en versant nord en suivant le ruisseau du Taillon. Vers 2100 m, tirer à gauche pour éviter les barres rocheuses et rejoindre le gave des Tourettes. Le franchir et suivre le chemin d'été en rive gauche jusqu’au plateau de Bellevue (légères remontées). Suivre ensuite le chemin d’été jusqu’à Gavarnie.




Variantes

J1 :
Si on commence la rando un peu tard le premier jour, il est possible de passer la nuit au refuge des Espuguettes, mais cela rallonge l’étape suivante (qui passe à 1900m de D+). Depuis ce refuge, on peut aussi occuper quelques heures en faisant l’aller-retour au Petit Piméné (2667m, sud-ouest, S3, monter à vue depuis le refuge). On peut aussi se faire le couloir Swan entre les Astazous, mais c’est une autre affaire… Enfin, on peut passer par la Hourquette d’Allans (2430m) au lieu de la Hourquette de Pailla (2617m) : on économise du dénivelé mais on remplace une descente sympa par une longue traversée à flanc.

J2 :
Variante "paresseuse" : raccourcir l’étape de 350 m en supprimant l’aller-retour au sommet du Mont Perdu depuis l’Etang Glacé.
Variante "alpiniste" : ascension du Mont Perdu par la face nord.

J3 :
Avant l’ascension du Taillon, les plus aguerris pourront gravir le Marboré (3248 m). Mais attention, à moins de bien connaître le versant sud du cirque de Gavarnie, la descente du Marboré oblige soit à redescendre quasiment jusqu’au refuge de Goriz (D+ 1100m supplémentaire), soit à traverser par les pics de la Cascade et la Tour du Marboré pour réaliser la traversée des arêtes du cirque (pas très skiant mais très panoramique).

Photos

Montée au col du Cylindre
Montée au col du Cylindre [par Pedro]
Montée au Taillon et descente en traversée vers le brêche de Roland
Montée au Taillon et descente en traversée vers le brêche de Roland [par Pedro]
Descente du col du Cylindre et voie normale du Mont Perdu
Descente du col du Cylindre et voie normale du Mont Perdu [par Pedro]

Remarques/Variantes

Superbe boucle permettant de visiter le cirque de Gavarnie (et d'Estaubé) sous tous les angles, de gravir 2 beaux "3000" (Le Mont Perdu et le Taillon et plus si affinités), de passer par la célèbre Brèche de Roland, ...

La difficulté technique de montée est conditionnée par le franchissement du passage cablé (éventuellement évitable par un couloir plus à gauche ?). Expérience d'alpinisme recommandée (II+ en crampons)

Les pentes terminales du Mont Perdu sont exposées au dessus de barres rocheuses (E4)
Cartes sur : http://sitar.aragon.es/visor/



Refuge(s) associé(s) : Refuge des Espuguettes Refuge de Tuquerouye Refuge de Goriz Refuge des Sarradets - ou de la Brèche de Roland

Sortie(s) GPS associée(s) : 11.03.19

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Mont Perdu, Tour du cirque de Gavarnie [»] : Sortie du vendredi 08 au lundi 11 mars 2019 (4 jours) par henri64

Participants : Patrick Fabrice Dany Nico

Météo

Nuageux le 1er jour puis grand beau et vent frais le 4ème jour

Conditions d'accès

Etat de la route : nickel

Altitude du parking : 1840m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1840m
Altitude de déchaussage (descente) : 1840m

Activité avalancheuse observée : RAS manteau neigeux bien stable.
Neige de printemps sur l'ensemble du parcours

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : J1-Gavarnie station des Espécières(1840m) ==> Breche de Roland (2807m)==> Ref de Goriz(2160m) J2-Ref de Goriz ==> Mont perdu(3355m) J3-Ref de Goriz ==>Pic du Marboré (3248m) J4-Ref de Goriz ==>Pic du Taillon (3144m) ==>Breche de Roland ==> Gavarnie station des Espécières - Dénivelé réel effectué : 4850m

Superbe sortie qu'on avait annulée en 2018 (mauvaise météo)
On a pu faire l'itinéraire prévu au départ.

-J1 D+ 750 m Départ de la station de ski de Gavarnie. on commence par prendre le télésiège qui nous amène au col des Tentes à 2207m. le passage de la brèche de Roland se fait dans les nuages, descente au Plano de Milaris puis c'est parti pour la longue traversée vers le Refuge de Goriz avec 2 repeautages.Le gardien du refuge vient à notre rencontre. On arrive au refuge pour se mettre les pieds sous la table!

-J2 D+1250 m Départ à 8h30 pour le Mont Perdu. beau temps, neige dure couteaux obligatoires. Un court passage ou il faut déchausser vers 2500m. On laisse les skis vers 3150m puis le reste du couloir se fait en crampons piolet. Du sommet magnifique panorama sur la plaine espagnole. Descente par le même itinéraire jusqu'au refuge ou arrivent un groupe en raquettes et d'autres randonneurs à pied.

-J3 D+1500 m Départ à 8h30 pour le Pic du Marboré. Mêmes conditions que la veille. L’itinéraire au début est le même que pour le Mont Perdu puis vers 2800m partir vers l'ouest en passant sous le Cylindre. Large sommet et vue vertigineuse sur le cirque de Gavarnie.On rejoint ensuite le col de la Cascade. En descendant nous rencontrons 4 skieurs Basques qui viennent de Tuquerouyes (2 d'entre eux font la traversée des Pyrénées)

-J4 D+1350m et 22.5 Km départ du refuge pour la longue traversée du retour, beaucoup de vent de face. On décide de monter au Taillon ou la vue sur le canyon d'Ordesa est superbe. Ce fut une longue étape.

Un très beau tour, même s'il manquait un peu de neige par endroit, paysages à couper le souffle, accueil exceptionnel et cuisine excellente de la part des gardiens du refuge de Goriz.





Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par pollo, le mardi 12 mars 2019 à 12:40

Bonjour,
Très beau tour.
De bons souvenirs en alpinisme.
Ca paraît vraiment tentant en ski de randonnée.
Nous envisageons d'y retourner cet été.
Quelles cartes utilisez-vous pour le versant espagnol (nous avions eu de mauvaises surprises à la pointe Bazillac...) ?

» Par henri64, le mardi 12 mars 2019 à 14:58

Bonjour
J'utilise Iberpix:http://www.ign.es/iberpix2/visor/
bien moins précis que l'IGN.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne