Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Mont Mounier > vallon de Sallevieille en boucle par les crêtes > Sortie du 08 décembre 2019
 Topo validé par la modération

2817 m Mont Mounier, vallon de Sallevieille en boucle par les crêtes

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Tinée
Orientation : N
Dénivelé : 1500 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : 30-35° 100m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3640OT

Matériel

Crampons / Piolet pour le sommet

Départ/Accès

Départ : Roya (1505 m) - Nice -> vallée de la Tinée -> Isola -> Le Bourget (à gauche) -> Roya

Itinéraire

Montée :
Descendre jusqu'à la passerelle, au pied du hameau de Roya (derrière l'église). Monter à gauche, jusqu'à une petite clairière en plateau (1530 m). La traverser jusqu'à son extrémité gauche pour rejoindre un sentier dans la forêt. A la sortie de la forêt, suivre le vallon de l'Adret (cheminement parfois délicat par mauvais enneigement). Rejoindre au mieux la crête en rive droite du vallon. Suivre ensuite cette ligne de crête (successions de montées/descentes sur ces crêtes) jusque sous le Mounier (Passages parfois exposés en neige dure sur la crête). Monter, soit sur l'arête N en mixte (crampons très utiles), soit dans la face NO. Possibilité également de rejoindre le sommet par le collet entre le petit Mounier et le Mounier (crampons, raide)

Descente :
Du sommet, descente face nord (si enneigement suffisant), ou face SE (puis rejoindre le pied de l'arête en contournant), ou par le collet entre le Petit et le Grand Mounier.
Descendre par le fond du vallon jusqu'à Roya, en contournant les barres successives. Cheminement délicat par mauvais temps.
A partir de la passerelle, suivre rive droite le chemin dans la forêt, jusqu'à rejoindre la passerelle (et le pont) du départ.

Photos

L'itinéraire final (montée par Sallevieille) depuis la Cime Nègre.
L'itinéraire final (montée par Sallevieille) depuis la Cime Nègre. [par Géraud °°°]

Remarques/Variantes

itinéraire réalisable en sens inverse .

Variantes :

» Montée par Sallevielle, Descente par le Vallon de l'Adret (D+ 1500m ; Ski 3.1 ; Orientation N)
Variante Descente: Du bas de la face nord rejoindre le point 2552 m, descendre sur la ligne de crête jusqu'au point 2266 m de la crête de Cabane Vieille. Descendre de ensuite le vallon de l'Adret. La Descente par le vallon de l'Adret du point 2266 m est magnifique et soutenue sur plus de 700m et reste longtemps en poudre (vallon protégé), alors que la descente par le vallon de Sallevieille est d'un intérêt limité (beaucoup de traversées)



Sortie(s) GPS associée(s) : 25.03.18 31.01.18 08.03.09

Conditions récentes

» Le 21 fevrier par Ferski [●●●●○] Belle journée de ski tout en espérant ne pas revivre un confinement: sinon adieu les beaux tours printaniers. »
» Le 11 fevrier par edwardoo [●●●○○] Détails et photos sur »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Variation autour du Mounier [»] : Sortie du samedi 07 au dimanche 08 décembre 2019 (2 jours) par ciaisg

Participants : Pi R Pol Jack Daniel & Sophie !
Membres associés : So06, gerard mitaut (10.12)

Météo

J1 : se dégageant vers midi, fort vent de nord sur les crêtes, combe abritée
J2 : grand bleu

Conditions d'accès

Etat de la route : bonne mais glace avant d'arriver à Roya

Altitude du parking : 1500

Conditions de neige

Il a dû neiger 10-15cm dans la nuit de jeudi à vendredi, non travaillée par le vent sur ce secteur.
Neige restée douce et froide sur tous les versants Nord et abrités.
Sud en transfo en fin de journée probable.
Neige poudre à partir de 1900 dans Salevielle.

Altitude de chaussage (montée) : 1500
Altitude de déchaussage (descente) : 1500

Activité avalancheuse observée : une plaque partie vendredi en face nord (cause vent de sud...) sur la crête entre le petit et le grand Mounier, sinon rien sur le secteur.

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Montée par Salevielle - descente par le valon de l'Adret avec variations privées - Dénivelé réel effectué : 3400m

Une pensée pour les amis qui ont été chahutés dans le couloir de la Sanguineirette avec qui j'aurai dû être... des fois les circonstances font que l'on change d'avis... bon rétablissement à eux.

La semaine se termine presque comme elle a commencé : de la poudre à gogo et pas une trace !!!

Décidés pour nous éloigner de la foule de St Dalmas, qui ressemble un peu (sans trop d'exagération et soyons honnête) à Cap 3000 un jour de solde ! On se motive avec le copain pour aller voir ce qu'il se passe vers le Mounier. Grand bien nous en a pris, on avait la montagne pour nous !

J1 : 1600 D+ mais on ne fera pas le sommet.
On suit les traces de la veille qui mènent à la Cime Neigre (superbe neige d'ailleurs pour cet itinéraire) et on bifurque à gauche pour le Mounier. A partir de là c'est traçage, seul au monde.
On finira la journée par le vallon de L'Adret.
Le bas est peu rempli et le ski d'orientation dans la forêt s'adresse uniquement aux skieurs initiés.
Bilan : 1000 D+ de traçage tranquille et 1300 D- de poudre...
Hum comme on en a laissé je vais revenir pour terminer le taf.

J2 : 1800 D+ arrêt épaule NO sous le sommet.
On termine le travail avec une autre bande de pote et on profite également du traçage de la veille.
Bilan : 0 traçage, 1500 D- de poudre / poudre tassée malgré les pieds complètement épluchés avec les chaussures neuves...

D'ailleurs si vous avez un remède miracle pour refaire la peau je suis preneur !

Bonne semaine





Commentaires

» Par Jacques_F, le dimanche 08 décembre 2019 à 22:30

Valeurs sûres ces vallons *secrets*
...
Compeed c'est top pour réparer ça

» Par skiroad, le dimanche 08 décembre 2019 à 23:54

:D Bien venu au Club des estropiés :( , moi j'ai çà toute la saison de ski et comme dit J.F. il n'y a que le "compeed" ou équivalent pour prévenir car guérir il faudrait arrêter le ski pendant 2 semaines au moins. Moi le problème vient des cicatrices de la rupture du tendon d'Achille depuis 2013 et cela revient chaque année.:evil: .

» Par Phil'Ô, le lundi 09 décembre 2019 à 06:40

Il n'y a pas de solution miracle... cependant
- Un chausson thermoformé épais AVEC LACETS qui tient bien au pied
- Du strap sur les zone où habituellement les ampoules se forment (mais c'est dégue, car avec la transpi, la colle a tendance à rester sur la chaussette...
- Compeed pour les soigner (bien chauffer les pansements dans ses mains avant de les poser)

» Par LuFrap, le lundi 09 décembre 2019 à 08:50

Pouah quelle bonne idée de remettre le couvert dans le coin le dimanche ! On aura vu deux jolies godilles descendre la Cime Nègre, si c'était les vôtres elles étaient cinéma en tout cas ! ;)
Pour retrouver le vallon de l'Adret, vous avez du repeauter ou longer à flanc suffisait pour rejoindre la crête de cabane Vieille ?
En tout cas quand on vous a vu au parking, on s'est dit qu'on avait flairé le bon coin :P !
Au plaisir de se retrouver sur d'autres spot !
Lucas
PS : pour les ampoules perso j'attends bien qu'elles sèchent pour éviter de ramollir la peau pour la sortie suivante ... la corne ça s'use pas ! :wink:

» Par Jacques_F, le lundi 09 décembre 2019 à 09:29

.
Pour éviter les ampoules une solution est de mettre des chaussettes de contention (achetée en pharmacie ) et dessus les chaussettes de ski.
Les chaussettes de contention agissent comme une seconde peau.
...
Depuis que je le fais plus aucune ampoules ni échauffement ! . :wink: :D
Et en plus c'est bon pour le retour veineux !

» Par ciaisg, le lundi 09 décembre 2019 à 14:13

Merci de vos réponses.
Les chaussettes de contention semblent etre une bonne idée ! Mais je vais aussi refaire un thermoformage des chaussons.

» Par gerard mitaut, le mardi 10 décembre 2019 à 19:40

Variations bis le 10/12 avec Thierry, mais pas sur les mêmes accords: la neige est devenue croute, les 2 jours de vent ont tout arraché sur 30 cms;
Les traces de montée de Guillaume et ses potes, qui devaient être au fond d'une tranchée de 20 cms sont maintenant en surplomb de 10 cms de ce qui reste de neige autour :~
Nous avons stoppé au point 2552 m de la crête de Cabane Vieille, puis courte descente Nord jusqu'à la barre du vallon du Colombet (quelques bons virages en poudre rapportée) puis repeautage vers le crête suivie jusque vers 2000 où reste une bande de 2 à 3 m de neige souple et enfin retour par le border cross en glace vive du GR5, exécrable.
Du grand air mais pas du grand ski.

» Par ciaisg, le mardi 10 décembre 2019 à 21:19

C'est vraiment dommage ce vent !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne