Accueil > Topo Guide > Sommets > Massif Central > Mont Mézenc > Voies des establains, clapas est et sud-est > Sortie du 04 fevrier 2019
 Topo validé par la modération

1753 m Mont Mézenc, Voies des establains, clapas est et sud-est

Données techniques

Massif : Massif Central
Orientation : T
Dénivelé : 1970 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : Moyenne 35°, passages soutenus à 40° et 45°

Nb de jours : 1
Type : Boucle, Traversée

Cartes : 2836OT

Matériel

Crampons sur vieille neige.


Départ/Accès

Départ : Les Estables (office de tourisme) (1340 m) - Le Puy >> Le Monastier sur Gazeille >> Les Estables.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du parking principal des Estables, rejoindre le pied de l'Alambre côté sud en remontant près du téleski ou plein champ. Un premier test s'impose pour avoir une idée des conditions d'enneigement: monter l'Alambre en suivant les pistes ou dans la forêt.
Descendre le Mont Alambre par la voie sud (2.2) proche de la piste noire d'alpin. Si cette pente n'est pas suffisamment enneigée, il ne sera probablement pas possible de réaliser la suite de l'itinéraire sans gros dégâts sur les skis.Suivre la piste de ski de fond "chemin de ronde" jusqu'à la maison forestière (900m déniv. +10m) en skating. S'arrêter absolument boire un coup à la maison forestière où l'on peut avoir des renseignements sur les conditions.
Repeauter. De là poursuivre en direction de la Croix de Peccata en longeant la piste. Prendre le sentier indiquant le sommet du Mézenc. A la sortie de la forêt continuer jusqu'à la bifurcation: le sentier de gauche mène au sommet altiligérien marqué par une croix 1749m, le sentier de droite mène au sommet ardéchois 1753m. Prendre à droite jusqu'à la table d'orientation ouest. Enlever les peaux.
Partir jusqu'à la table d'orientation est, la laisser sur la droite, continuer vers l'est 100m. Plusieurs possibilités s'offrent alors en direction du sud-est: au moins 4 voies à travers pins clarsemés et couloirs de clapas (de 3.2 à 4.1). Toutes font environ 400m de dénivellé et mène aux patûrages de Gandoulet.
Repeauter et remonter par une des voies (PD). Redescendre par une autre des voies, sur la fin se laisser glisser vers l'est à la limite de la forêt.
Repeauter et remonter vers le nord-ouest en visant l'antécime 1690 (Montée raide , souvent l'endroit le moins enneigé, pouvant devenir difficile par mauvaise condition). Arrivé à l'antécime, se diriger vers le sommet nord (la croix).
Revenir sur ses pas de 50m, puis prendre la voie plein est (2.3 D=430m) jusquà La Charra (1326m). Pour la balade possibilité de descendre plus bas vers l'est-sud-est: Chauvy, Antraygues, Gardy (D=750m).
Repeauter et remonter sur le même itinéraire jusqu'au sommet Sud (1753). Dernière descente, côté ouest (3.1, passage 35° sur 50m). Arrivé à la forêt prendre l'itinéraire de l'aller au Mézenc, croix de Peccata, maison Forestière, Les Estables.

Photos

Le 20.12.2008
Le 20.12.2008 [par Olivier -R-]
Mézenc face ouest le 10.01.2009
Mézenc face ouest le 10.01.2009 [par Olivier -R-]

Remarques/Variantes

En raison de la présence d'amoncellement rocheux sur les pentes du Mézenc, "les clapas", cet itinéraire ne pourra être réalisé qu'avec une épaisse couche de neige (minimum 1m). Or, le massif du Mézenc est un endroit venté et les neiges légères ne sont généralement pas suffisantes pour assurer des pentes skiables.
Ainsi, il faudra souvent attendre un phénomène cévenol porteur d'une quantité suffisante de neige lourde et collante dans un premier temps pour boucher les interstices entre les blocs ou créer des ponts de neige suffisamment épais.
Ces phénomènes cévenols ont lieu le plus souvent en automne et donnent des cumuls de pluie parfois proches des records: exemple plus de 400mm au Mézenc les 20-21 septembre 1980. Lorsque ces phénomènes se conjuguent avec une température proche des 0°C, cela fait le bonheur des skieurs de "clapas".
La vue au sommet du Mézenc est assez exceptionnelle à cause de sa position centrale. En effet par temps clair, la vue s'étend à toutes les Alpes et préalpes françaises et même quelques sommets suisses, le Jura, le Ventoux, les Cévennes avec Mt Lozère, le massif du Cantal, les différents petits massifs proches ( Devès, Margeride, Pilat), le Cézallier, le massif du Sancy...Soit pratiquement 1/5ème de la France.

Variantes :

» directe sud (D+ 450m ; Ski 4.3 ; Orientation S ; Départ Croix des Boutières)
Du sommet ardéchois se diriger vers la seconde table d'orientation (mais ne pas continuer vers la 3ème en contrebas), puis à droite toute plein sud : entonnoir se raidissant tout en se transformant en couloir et en s'insinuant entre les falaises. Un rognon rocheux nécessite un bon enneigement sinon déchaussage probable.
Court mais assez raide (45°/50° sur 100m). Belle ambiance au milieu des rochers et des pins.
A Gandoulet, remonter au col par le sentier (GR/PR)



Refuge(s) associé(s) : La Maison Forestière

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Mont Mézenc, Voies des establains, clapas est et sud-est [»] : Sortie du lundi 04 fevrier 2019 par gaulois

Participants : Bibi

Météo

léger voile parfois mais très beau et sans vent (sauf au sommet) ce qui est peu fréquent ici

Conditions d'accès

Etat de la route : enneigée

Altitude du parking :
1340

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
les estables1340S1290Poudre
Mt Mézenc1753S13h30120Soufflée
clapas1600SE14h30120Poudre tassée
De grosses quantités de neige tombée ces 2 derniers jours sur le massif.
Altitude de chaussage (montée) : 1340
Altitude de déchaussage (descente) : 1340

Activité avalancheuse observée : non

Skiabilité [?] : ●●●●●


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Mont Mézenc et descente claps sud-est uniquement - Dénivelé réel effectué : 750m

Une variante très raccourcie du topo, idéale pour les lève tard que nous sommes.
On serai bien montée plus haut en voiture mais les routes étaient fermées, en attendant le passage de la fraise. D'ailleurs le seul accès aujourd'hui était par le Monastier et la route était peu dégagée.
Départ peinard du parking (à midi!) en remontant le GR jusqu'à la croix de pécata sur les pistes de fond fraichement tracées (encore une économie d'énergie pour les fainéants que nous sommes. la foret au dessus un peu féérique avec les quantités de neige sur les arbres. Un peu de neige croutée sur la montée terminale du Mézenc, entourés de statues de neige (malins ces petits pins qui se cachent dessous...).
Sans vraiment savoir ce qu'on allait faire, on essaye le premier couloir sud -est où la neige est vraiment géniale!
Trop bon, on remonte et on recommence sur le couloir suivant (le tout en talon libre...)
le temps passe et le temps de casser une petit e croute entre 2 couloirs, il est grand temps de rentrer ... pour aller se siffler une bonne bière au trop génial Bar des Cévennes!


Commentaires

» Par Olivier -R-, le lundi 04 fevrier 2019 à 20:58

Salut Brigitte et Gilles. Belle réactivité et bonne pioche. A bientôt dans les pentes ou au bar des Cévennes :wink:

» Par gaulois, le lundi 04 fevrier 2019 à 21:27

Bien sur!
le suc de Sara nous attend toujours, mais c'est peut être moins dangereux de se retrouver au bar (quoi que...)
:lol:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne