Accueil > Topo Guide > Sommets > Vanoise > Mont Jovet > versant S depuis Villemartin > Sortie du 24 janvier 2020
 Topo validé par la modération

2558 m Mont Jovet, versant S depuis Villemartin

Données techniques

Massif : Vanoise
Secteur : Tarentaise
Orientation : S
Dénivelé : 1310 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 2.2 E1
Pente : 30° maxi

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Villemartin (1250 m) - Albertville > Moutiers > Bozel > Villemartin > direction La Cour (Limite du deneigement vers l'ancienne carrière - 1250)

Itinéraire

La route de la Cour est généralement déneigée jusqu'au niveau de l'ancienne carrière (1250 m). De ce point continuer sur la route enneigée en direction de la Cour (1529 m). Un raccourci est possible au niveau de l'épingle à gauche (1310m). Traverser le ruisseau du Jovet au pont (1580 m) et continuer 350 m sur la route avant de gravir la croupe S jusqu'au chalet (2160 m). Cette portion se déneige rapidement. La pente s'adoucit à nouveau et une traversée W puis des vallonnements N conduisent au refuge du Mont Jovet (2350 m). Se diriger ensuite (NE) au sommet.

Variantes possibles au départ de Feissons-sur-Salins avec passage au col du Parchit. Différentes possibilités s'offrent ensuite, en suivant ou non les pistes pastorales, tant en versant Nord qu'en versant Sud.. Pas mal de longueur ...

Photos

Du village de la Cour, vue sur la croupe S qu'emprunte l'itinéraire de montée. Le sommet n'est pas visible
Du village de la Cour, vue sur la croupe S qu'emprunte l'itinéraire de montée. Le sommet n'est pas visible [par veloski]
Le Mont Jovet depuis le point 2250m
Le Mont Jovet depuis le point 2250m [par cevenol38]

Remarques/Variantes

Attention aux zones sensibles Tetra sur cet itinéraire, merci de consulter la carte http://www.skitour.fr/divers/Carte_zonessensibles_MontJovet73.pdf

Variantes :

» par le Bois de La Cour (D+ 1300m ; Ski 2.2 ; Orientation S)
Au village de la Cour prendre W les pentes du Bois de La Cour (1950 m). Poursuivre N vers le Mont du Challier et traverser sous le Dou de Sublet puis le Dou de Môutier avant de rejoindre le refuge du Mont Jovet (2350 m). Se diriger ensuite (NE) au sommet.

» versant Sud avec bouclette Nord (D+ 1400m ; Ski 3.2 ; Orientation T)
Du sommet descendre le couloir Nord jusque vers le lac Bovet (2350 m environ). Repauter pour rejoindre, direction Sud-Ouest, le passage 2437 m. De ce point, après une traversée sur un flanc ouest, on retrouve l'itinéraire classique.
Remarque: risque de plaque sur le versant Nord.

» Grande boucle du Mont Jovet (D+ 1820m ; Ski 3.2 ; Orientation T)
Suivre l'itinéraire du topo jusqu'au sommet du Mont Jovet. Descendre le couloir Nord puis remonter au col 2437 m et poursuivre sur la crête du Dou du Sommet (2464 m). Descendre Sud Ouest sur le Dou de Planard et poursuivre par des pentes Ouest-Nord Ouest plus soutenues jusqu'aux abords de la Halle de Fruit commun (1974 m). Repauter et au terme d'une traversée vers le Sud en pente douce, rejoindre le Chalet de la Côte (2039 m). Poursuivre direction Sud-Est avant de rejoindre le Dou de Sublet (2301 m). Descendre la croupe en pente douce en direction du Mont de Challier que l'on dépasse pour atteindre le point 2016 m. Lorsque les conditions sont stables, descendre versant Est (pente potentiellement avalancheuse que l'on aura pu observer lors de la montée de la croupe Sud). En cas de Doute descendre par le Bois de la Cour.

» Dou de Moûtiers, Boucle Mont Jovet, Dou de Moûtiers, Dou du Sublet (D+ 1800m ; Ski 3.2 ; Orientation T)
Suivre l'itinéraire du topo jusqu'au sommet du Mont Jovet. Descente versant Ouest jusqu'au col du Jovet avant de gravir la Dou De Moûtiers par l'arête NE (corniches). Poursuivre en légère descente sur l'arête SO jusqu'à rejoindre le haut de la face NO. Descendre les 400 m de la pente SO soutenue (40° maxi) si les conditions le permettent, sinon poursuivre sur l'arête pour une descente versant Sud et une boucle raccourcie. Des abords de la Raynaud, remonter en direction du chalet de la Côte et peu avant bifurquer dans le vallon à main gauche qui conduit à la montagne de la côte (un petit verrou à franchir) avant de rejoindre au terme d'une traversée vallonée le Dou du Sublet. Descendre la croupe en pente douce en direction du Mont de Challier que l'on dépasse pour atteindre le point 2016 m. Lorsque les conditions sont stables, descendre versant Est (pente potentiellement avalancheuse que l'on aura pu observer lors de la montée de la croupe Sud). En cas de Doute descendre par le Bois de la Cour.



Sortie(s) GPS associée(s) : 08.03.20 06.01.20 16.11.19 21.02.18 13.02.18 15.12.17 07.12.17 15.02.17 26.11.16 12.11.16 06.02.16 18.01.15

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Aux dunes du Mont Jovet [»] : Sortie du vendredi 24 janvier 2020 par rhododendron

Participants : -

Météo

Le mauvais temps semble installé sur la Vanoise.Neige? sable? L'air est comme encombré de fines particules.
Puis le ciel gris acier envahit le versant Tarentaise/Beaufortain.
Et au milieu , le Mont Jovet , miraculeusement épargné

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée jusqu'à la carrière, encore carossable jusqu'au Mont, enneigée jusqu'à la Cour.
J'ai chaîné à 1300m, parking au lacet après Le Mont.

Conditions de neige

Chaussage et déchaussage à la voiture, 1430 m

Activité avalancheuse observée : RAS , mais des pentes plaquées , particulièrement aux environs du Dou de Moûtiers.
Des wroufs au Dou de Sublet , mais sur des pentes négligeables (pour peu qu'il y en ait).

Quelques pentes restées en poudre, le reste est croûté ou en neige lourde, difficile à tourner.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Le Mont , La Cour , le Bois de la Cour , le Dou de Sublet , sous le Dou de Moûtiers, le Mont Jovet , le Dou du Bon Pierre, la cour , le Mont - Dénivelé réel effectué : 1330m

Jolies lumières sur le Jovet ! Le soleil ne m'a jamais vraiment quittée.
Dans l'air , des particules en suspension , dont on ne savait si elles étaient de neige ou de sable, donnaient au jour une clarté étrange , presque éblouissante.
Non loin , sur la Vanoise de Pralognan, le ciel était de plomb, immobile et pesant.
Bientôt Courchevel fut plongée dans le gris , et je me dis qu'il allait falloir songer à redescendre.
C'est alors qu'eut lieu ce petit miracle: Tout le bleu se concentra sur le Jovet, ultime pointe et rempart de la Vanoise.
Le gris profond nous contourna, puis s'échappa vers la Tarentaise et le Beaufortain, ou il s'installa pesamment pour les heures à venir.
Sur Pralognan ne restait qu'un ciel pulvérulent , cotonneux, un édredon d'après le mauvais temps.
Et pour nous , toujours la lumière.
Pour nous , car je croisai trois skieurs venus là par le Pas des Brebis.
Ensemble nous observames un renard , tout d'abord confondu avec un loup, tant il semblait argenté, robuste , fier...
A quoi bon maintenant vous parler de la neige ? La neige fait ce qu'elle peut: elle se protège , elle croûte, elle plaque, elle s'accroche , elle voudrait bien ne pas fondre...En de rares endroits elle consent à demeurer poudreuse et douce, mais hier pas de franc soleil, donc pas de moquette.
Seulement celle lumière irréelle, cette trop grande douceur de l'air...
Au renard j'aurais volontiers parlé de Saint-Exupéry, s'il s'était laissé approcher.
Alors nous aurions pu , au détour d'une dune , nous laisser abuser par le mirage d'une tranquille méharée...



Commentaires

» Par nonopralo, le samedi 25 janvier 2020 à 14:39

Très jolie description de cette sortie. Merci.

» Par Thierry38v, le samedi 25 janvier 2020 à 22:52

Du grand rhodo... Bravo !

» Par taramont, le dimanche 26 janvier 2020 à 23:50

quelle chance de rencontrer le goupil :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne