Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Cime du Gélas > Boucle "Monts et Merveilles" > Sortie du 28 décembre 2019
 Topo validé par la modération

3143 m Cime du Gélas, Boucle "Monts et Merveilles"

Une belle boucle passant par les principaux sommets du secteur.

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Vésubie
Orientation : T
Dénivelé : 4300 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : 45° max sur de courtes portions

Nb de jours : 4
Type : Boucle

Cartes : 3741OT ASF4

Matériel

Couteaux, piolet et crampons.


Départ/Accès

Départ : Pont du Countet (1690 m) - De Nice --> N202 --> Vallée de la Vésubie --> Lantosque --> Belvedère --> Vallée de la Gordolasque
Aller jusqu'au terminus de la route, à la limite du déneigement.

Itinéraire

Jour 1 : Pont du Countet --> Refuge des Merveilles, par les Cimes du Diable et du Trem
D+ : 1100m / D- : 650m ; F+ 3.3

Du Pont du Countet, prendre le PR menant dans le vallon d'Empuonrame. Vers 2100m traverser la conduite forcée et se diriger vers le col bien marqué donnant sur le vallon des Verrairiers. Redescendre légèrement dans ce dernier sans dépeauter et atteindre rapidement le Pas du Trem (2480m). Monter alors à la Cime du Diable (2685m) par son arête Est (F+, crampons utiles). Du sommet, descendre en face SE avant de tirer à flanc à gauche vers le col (par bonnes conditions on peut aussi descendre le couloir NW, plus raide et exposé). Au col, remettre les peaux et remonter en face une centaine de mètre pour gravir la Cime du Trem (2571m). Il reste alors à descendre dans la combe du Lac de l'Huile pour atteindre le refuge des Merveilles.

Variante : Du Pas du Trem descendre aux Lacs du Diable puis gravir le Mont Macruera (2556m) par sa belle face N. On descend alors au refuge des Merveilles par cette face puis par les lacs de la Muta et Fourca (+200m de dénivelé).

Jour 2 : Refuge des Merveilles --> Refuge de Valmasque, par les Monts des Merveilles et du Grand Capelet
D+ : 900m / D- : 800m ; PD- 4.1

Du refuge remonter dans la Vallée des Merveilles. Après un petit lac allongé, tourner à gauche vers le Pas des Conques. Peu avant ce col, se diriger plein N, franchir deux ressauts un peu plus raides, et atteindre par une belle pente finale le sommet du Grand Capelet (2935m). Du sommet, progresser sur l'arête N (PD-, crampons utiles) jusqu'à la brèche sous la Cime de Muffié (descente directe du sommet en ski possible, mais itinéraire un peu tortueux). Skier alors les pentes globalement NE jusqu'au lac du Basto, en passant sous la Tête Sud éponyme. Au lac remettre les peaux et monter une centaine de mètres en rive droite pour atteindre l'extrémité S des Rochers du Basto (2460m). Il reste alors à skier la large crête jusqu'au refuge de Valmasque.

Variante : Du refuge des Merveilles on peut aussi monter au Grand Capelet par le lac de l'Huile et gravir au passage le Mont des Merveilles (2720m), mais cela nécessite de dépeauter au dessus du Pas des Conques pour pas grand chose (+100 de dénivelé).

Jour 3 : Refuge de Valmasque --> Refuge de Nice, par la Cime Ouest de l'Agnel et le Mont Clapier
D+ : 1000m / D- : 1000m ; F 3.2

Du refuge, traverser le Lac Vert vers l'Ouest et remonter un couloir bien visible, se divisant en deux branches sur sa partie supérieure (les deux sont possibles), pour atteindre le Lac Gelé. Faire alors un crochet par le SO pour rejoindre le Pas de la Fous. Monter alors rapidement au Pas Est du Clapier, descendre le beau vallon côté italien jusqu'au replat vers 2650m, et remonter plein Ouest au Pas Ouest du Clapier. De là descendre légèrement sans dépeauter pour contourner la barre et gravir les pentes SE pour atteindre le sommet du Mont Clapier (3045m). Descente au refuge de Nice soit par le Vallon du Mont Clapier, soit par le vallon de la Fous que l'on rejoint en passant par le petit couloir Asquasciati qui raye la barre descendant de la cime éponyme (50m à 40°).

Variante : On peut au cours de cette étape gravir la Cime Ouest de l'Agnel (2794m). Pour cela, au niveau du Lac Gelé partir plein N jusqu'au Collet de la Charnassère : la Cime Ouest est en face, toujours plein N. À la descente basculer côté italien par le Pas de l'Agnel. Vers 2400m remettre les peaux et monter le vallon jusqu'au Pas Ouest du Clapier (+500m de dénivelé).

Jour 4 : Refuge de Nice --> Pont du Countet, par la Cime du Gélas et le Mont Colomb
D+ : 1300m / D- : 1900m ; PD- 4.2

Du refuge, partir au NO et passer en rive droite du Lac Long. Remonter les pentes raides au dessus du lac pour arriver vers 2900m sur les Terrasses du Gélas. Gravir alors le couloir Est bien visible, laisser les skis à la baisse puis atteindre par la voie normale (PD-) le sommet N du Gélas (3143m). Redescendre par le même itinéraire (4.2) jusqu'aux Terrasses ; on peut rapidement monter jusqu'au Balcon (3085m, +150m de dénivelé). Redescendre alors coté Madone de Fenestre, par le Vallon Cabret, jusque vers 2150m. Il faut à ce niveau gravir une petite pente en direction des Caïres pour pendre prendre pied dans la combe Ouest du Pas du Mont Colomb (2548m), que l'on atteint aisément. Descendre enfin le versant Est, qui comment par un petit couloir étroit (40° sur 50m). On rejoint le Pont du Countet par le vallon principal, avec un peu de plat sur la fin.

Variante : Au lieu de passer par le Pas du Mont Colomb, on peut gravir directement le Mont Colomb (2816m) : dan la combe Ouest partir vers le NE jusqu'au sommet, et redescendre plein S en contournant une barre par la droite (+270m de dénivelé).

Remarques/Variantes

La route de la Gordolasque est généralement fermée au niveau de la centrale hydroélectrique jusqu'au 30 avril.

Les étapes peuvent facilement être doublées, mais avec le risque en fin de saison d'avoir de la soupe l'après-midi.

Au cours de la troisième étape, on peut aller dormir au refuge Pagari côté italien. On peut aussi scinder la dernière étape en deux en dormant à la Madone de Fenestre.

En cas de nivologie douteuse il est préférable de monter au Gélas par le versant Madone de Fenestre, en passant par le Pas du Mont Colomb à l'aller également.

Variantes :

» Cimes de l'Agnel et Guilié, Versant S (D+ 900m ; Ski 3.1 ; Orientation S)
On peut rajouter une étape et aller chercher les Cimes de l'Agnel (2927m) et Guilié (2999m) en dormant au refuge de la Cougourde et en passant par le Pas des Ladres en aller-retour.



Sommet(s) associé(s) : Mont Clapier Cime de l'Agnel Mont du Grand Capelet Cime Guilié Mont Colomb Cime du Diable Mont des Merveilles Cime Ouest de l'Agnel Cime du Trem

Refuge(s) associé(s) : Refuge de Nice Refuge des Merveilles Refuge de Cougourde Refuge de la Madone de Fenestre Refuge de la Valmasque Refuge de Pagari (Italie)

Sortie(s) GPS associée(s) : 28.12.19

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

J1 Raid Merveilles au printhiver [»] : Sortie du samedi 28 décembre 2019 par alainlo

Participants : aurélia, steph, anto, alexis

Météo

Grand beau pas de vent

Conditions d'accès

Etat de la route : noire

Altitude du parking : 1700

Conditions de neige

Soufflée gelée par le vent, croutée, revenue dans les faces S raides.
Bonne pour le haut des verrairiers.
Descente sur merveilles horrible (dure à vitrifiée).

Altitude de chaussage (montée) : 2000
Altitude de déchaussage (descente) : ref

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : countet verrairiers Trem Merveilles - Dénivelé réel effectué : 1100m

Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (Youtube)

Et c'est parti pour 4j de raid en autonomie et dans le froid...

Bon l'enneigement est très loin de celui annoncé par météo france (limite de ski à 1600m), on chaussera vers 2000m en suivant le sentier d'été de l'arpette.
La neige est plutôt pourrie par le vent, pas engageant. On se rabat donc sur les verrairiers qui aura une descente SW un peu revenue. Départ du sommet impressionnant et un peu raide.
Puis remontée au Trem et descente de nuit sur du verglas ou de la croute au choix. Trouver le refuge n'est pas aisé mais on y arrive finalement.
Grand confort et très agréable, au top ! On peut bien chauffer, le poele marche bien, le refuge est spacieux, surtout à 5 !

Première journée assez courte mais intense, la qualité de neige n'est pas au rendez vous, mais la quantité oui. Et la bonne ambiance du groupe est bien plus importante ! Les paysages sont superbes, la vue sur la mer incroyable.


J1 http://www.skitour.fr/sorties/cime-du-gelas,94279.html
J2 http://www.skitour.fr/sorties/mont-du-grand-capelet,94336.html#sortie
J3 http://www.skitour.fr/sorties/mont-sainte-marie,94297.html?new=m#down
J4 http://www.skitour.fr/sorties/mont-clapier,94283.html


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne