Accueil > Topo Guide > Sommets > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Mont du Grand Capelet > boucle N > S > Sortie du 31 janvier 2009
 Topo validé par la modération

2935 m Mont du Grand Capelet, boucle N > S

Données techniques

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Secteur : Vésubie
Orientation : T
Dénivelé : 1350 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.2 E2
Pente : 35° sur 150m (courts passages à 45°)

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3741OT ASF4

Matériel

Couteaux - crampons - piolet.
Éventuellement une cordelette pour la crête sommitale.


Départ/Accès

Départ : Pont du Countet (1690 m) - De Nice --> N202 --> Vallée de la Vésubie --> Lantosque --> Belvedère --> Vallée de la Gordolasque
Aller jusqu'au terminus de la route, à la limite du déneigement.

Itinéraire

L'itinéraire fait une boucle tout autour du Grand Capelet.

Montée : Traverser le pont du Countet et prendre à droite (rive gauche de la Gordolasque). Lorsque la pente est dégagée, s'élever à droite puis continuer sur les pentes en direction du lac Autier (2275m). Arrivé dans la combe, prendre E-SE et continuer jusqu'à un passage raide au fond du vallon (Baisse du Lac Autier 2637m). Poursuivre vers le Sud pour rejoindre une combe au pied du Grand Capelet (attention : passage parfois très venté. Il y a déjà eu des accident dans cette traversée). Pénétrer dans la combe NE du Grand Capelet par un mouvement en écharpe. Au fond de la combe, il est parfois possible en fonction des conditions de rejoindre le sommet à skis en rejoignant le haut de la face par une traversée sur la gauche. Sinon, rejoindre à pieds (crampons/piolet utiles) la crête N du Grand Capelet à son point le plus bas et la suivre jusqu'au sommet en contournant toujours les difficultés par la gauche.

Descente : La descente s'effectue de l'autre coté (face S.E). Rapidement faire une traversée sous les barres en faisant attention à ne pas trop descendre car il faut rattraper le Pas des Conques (nécessite de remonter sur environ 20 m). Le départ du Pas en versant W n'est pas souvent praticable : déchausser sur 10m et attaquer le couloir (les 20 premiers mètres sont à 45° puis 150m à 35°). Continuer la descente et vers les 2400 m obliquer franchement à droite (sous les barres à main droite) à la sortie du vallon pour éviter les barres rocheuses en contrebas (vous pouvez les voir à votre droite au début de la montée après le pont). La suite se fait entre les sapins.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

La traversée depuis la baisse du lac Autier vers la combe est parfois très délicate.
L'ascension directe jusqu'au sommet n'est possible que si la face N.E est bien remplie.

Variantes :

» En aller/retour par la baisse du lac Autier (D+ 1350m ; Ski 3.2 ; Orientation NE)
Faire l'itinéraire de montée en Aller/Retour.



Sortie(s) GPS associée(s) : 29.12.19 22.03.09

Photos

En vert, la voie normale. En pointillé, une variante par la crête.
En vert, la voie normale. En pointillé, une variante par la crête. [par Silex]
Baisse du lac Autier
Baisse du lac Autier [par Phil'Ô]
Pas des Conques, vu depuis le sommet du Grand Capelet. Bien repérer la traversée sous les barres pour l'atteindre.
Pas des Conques, vu depuis le sommet du Grand Capelet. Bien repérer la traversée sous les barres pour l'atteindre. [par Phil'Ô]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Mont du Grand Capelet, boucle N > S [»] : Sortie du samedi 31 janvier 2009 par Phil'Ô

Participants : patric bosetti, Phil06

Météo

Grand beau, vent léger mais glacial au départ. Le ciel est resté bleu jusqu'au sommet, d'où on a vu la mer de nuages se refermer autour de nous (Italie déjà prise, et les nuages venant du Sud-Ouest dégueulaient dans les vallées. Je pense qu'on a ramassé en dernier, mais dès 13h00 nous étions dans la purée de pois !

Conditions d'accès

Etat de la route : Nickel

Altitude du parking : 1600 (Avant dernier lacet)

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Route1600-1700N8h000/150DaméeDamée par les raquettes + passages avalanches
Combe Autier1700-2300E9h300/>200IrrégulièreAlternances de croutée, souflée, poudre lourde
Lac Autier-Baisse lac Autier2300-2600N11h0020/>200IrrégulièreMajorité de poudreuse mais qques passages en Dure
Traversée vers la combe2600-2700E11h305/20 à 100DureDure ou souflée sur fond dur. Peu de neige=exposé
Combe NE du Gd Capelet2700-2900SE12h0020/>200MoquetteTraversée en moquette + Soufflée dure sur la crête
Face S du Gd Capelet2970-2650SE12h3020/>200MoquetteSuper moquette juste avant le mauvais temps
Pas des conques2650-2500NW13h300/5GeléeGLACE : inskiable sur 10 m (corde bienvenue)
Vallon des conques haut2500-2200NW14h0020/>200Poudre lourdePoudre majoritaire (face à l'ombre) + croutée
Vallon des Conques Bas2200-1700W14h3020/>200CroutéeCroutée /parties expo au soleil + poudre lourde
Altitude de chaussage (montée) : 1600
Altitude de déchaussage (descente) : 1600

Activité avalancheuse observée : Le cycle dégel/regel a bien fonctionné dans ce secteur. Mais quelle quantité de neige ! C'est incroyable !

Très grosses corniches au sommet du Grand Capelet !!!

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1420m

Sortie rapide avant l'arrivée du mauvais temps annoncé pour la fin d'après-midi.

On part tôt (départ 7h45) et la montée se passe bien quand mes deux compagnons me hèlent "Vient Voir".

Je reviens sur mes pas pour constater qu'un chamois s'est fait bouffer par un(des) loup(s). Bof spectacle plutôt macabre. On continue et c'est un deuxième (pas encore gelé), puis un morceau d'un troisième qui nous attendent juste après le pont du Countet. L'hiver sera rude pour les ongulés.

Bref, c'est dame nature qui régule les espèces...

On monte la rive gauche du vallon du lac Autier et les premiers rayons de soleil rosissent la pente sommitale de la cime Niré. Que c'est beau !

Le cadre est majestueux, et on arrive assez facilement au lac Autier. Je dois raisonner mes deux compagnons qui ont repéré un couloir secret (ils sont malades) pour garder le cap sur la baisse du lac Autier. Bien enneigée, les 20 de poudre reposent sur un fond dur. Philippe qui fait la trace monte bien, mais toune et moi qui sommes derrière, patinons dans certains passages où la neige a tendance foutre le camp sous nos skis !

Gavés de ces zippettes, Toune et moi finissons les 20 derniers mètres à Pieds.

On est rejoint par un groupe de 2 x 3 personnes qui ont le même objectif que nous.

Mais la traversée vers la combe NE du Grand Capelet est plutôt exposée : La pente a été très soufflée, et on ne peut faire une trace directe en traversée car les rochers affleurent trop. En revanche, les parties qui ont conservées la neige, semblent très chargées et très soufflées (couteaux obligatoires) ...

Étant donné qu'à cet endroit, il y a déjà eu des accidents... On prend nos distances et en prenant un peu d'altitude on arrive a passer au dessus des rochers.

La combe NE est toujours aussi majestueuse, par contre la face NE du Grand Capelet a été ravagée par le vent (plaques et rochers) et n'est en ce moment absolument pas envisageable en skis... De toutes les façons je préfère le cheminement par les crêtes, 1000 fois plus esthétique !

On rejoint donc les crêtes puis le sommet en plein soleil. Alors que le groupe avec lequel nous avons fini cette ascension repart en arrière (ils font l'A/R), on grignote au soleil en regardant les nuages de rapprocher de nous et dégueuler dans les fonds de vallons.

On entame la descente rapidement, car l'itinéraire demande pas mal d'orientation. Les premiers virages sont extras (en moquette), mais le brouillard nous rattrape et la galère (oh petite galère) commence... Petite erreur d'orientation et on s'embarre avant le Pas des Conques... Petite remontée en escaliers (pas mal pour les cuisses) puis on croit avoir trouvé le pas des conques, mais la configuration de la brêche trouvée ne me plait pas (c'est pas là). On retrouve des traces de traversée qui se perdent de nouveaux. Mais je crois reconnaitre l'emplacement du pas des conques... On remonte un peu en escaliers, et je jette un œil du côte Gordolasque... Punaise, je crois bien que c'est là, mais quand je l'avais fait, je l'avais descendu en skis d'en haut ! Là les 10 premiers mètres sont dégarnis et laissent apparaitre des rochers et de la glace.

On descend les skis avec la corde, et on désescalade au piolet.

Vite on chausse parcequ'on se les pèles grave ici (mes gants ont givré en moins d'1 minute), mais c'est le jour blanc ! Alors la descente va se faire lentement 3/4 virages et on s'arrête pour trouver des points de repère... Mais il n'y en a pas.

Heureusement en dessous de 2300 m, on passe sous les nuages, et on commence a y voir un peu. On trouve un dernier chamois dévoré, alors que 100 m plus loin, un autre bien vivant celui-là, nous contemple tranquillement...

On y voit enfin mieux et c'est tant mieux, parcequ'il y a des barres à éviter la dessous. On tire à droite un max, puis on tombe sur un groupe qui redescend. Ils ont du se gourer dans l'itinéraire, car leurs traces montent dans un goulet qui ne débouche sur rien (à moins que ce ne fusse leur objectif). Vu qu'ils sont montés par là, on les questionne sur la faisabilité de la descente dans leurs traces, car dans mon souvenir, il fallait tirer encore plus à droite.


Leur réponse : "Cette année, ça passe, et le fond du vallon qui habituellement pose problème et oblige ce détour par la droite est comblé par une belle avalanche"...

Malheureusement, on ne pourra pas profiter à bloc de cette amélioration du visuel, car la neige devient croutée en rive droite, et lourde en rive gauche. On reste en rive gauche un max, mais c'est pas le top niveau skiabilité.

Bref retour à la voiture sous une chape de nuages.

On s'en est finalement pas si mal tirés de ce jour blanc !

Toutes les photos par ici



Commentaires

» Par fontra, le samedi 31 janvier 2009 à 22:26

Dommage que le mauvais temps soit arrivé trop tôt !

» Par Phil'Ô, le dimanche 01 fevrier 2009 à 06:32

C'est vrai.

Mais en même temps, ça fait partie du jeu, et on s'en est pas si mal tiré au final. :cool:

» Par toune06, le dimanche 01 fevrier 2009 à 08:45

salut phil
change moi la 2em photos du haut( par silex) car il pointe la baisse du lac autier alor que par la tu vas a "caucade"
merci
a+

» Par phil06, le dimanche 01 fevrier 2009 à 10:18

j'ai enfin trouvé ton véritable speudo,phil:le CHRONIQUEUR.
encore bravo et à bientôt pour de nouvelles aventures!!!!

» Par Phil'Ô, le dimanche 01 fevrier 2009 à 11:50

Phil06 a dit :j'ai enfin trouvé ton véritable speudo,phil:le CHRONIQUEUR.
:P :P :P :lol:

» Par toune06, le dimanche 01 fevrier 2009 à 12:29

merci phil le chroniqueur
pour avoir changè la photo :cool: :cool:

» Par skiroad, le dimanche 01 fevrier 2009 à 14:07

:Dhe! he! bravo juste avant le mauvais temps qui vous a permi d'aboutir au sommet, belle réussite. Vivement une belle fraîche pour du bon ski :) et avec une meilleure visibilité . :wink: @+

» Par gerard mitaut, le dimanche 01 fevrier 2009 à 20:31

belle aventure qui restera sûrement dans vos mémoires :wink: Les photos 4 et 6 waouhh!!! :roll:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne