Accueil > Topo Guide > Sommets > Mont Blanc > Mont Dolent > Voie normale > Sortie du 22 janvier 2010
 Topo validé par la modération

3823 m Mont Dolent, Voie normale

Données techniques

Massif : Mont Blanc
Secteur : Valais Central
Orientation : S
Dénivelé : 2170 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.2 E2
Pente : Pente sommitale : 45°/100 m exposée niveau 4

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3630OT

Matériel

Matériel de glacier.

Départ/Accès

Départ : La Fouly (1614 m) - Martigny, Orsière puis La Fouly dans le val Ferret.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Atteindre la Combe des Fonds soit directement depuis l'A Neuve, soit par la Léchère. Poursuivre en direction SW jusqu'au Petit Col Ferret (2490m). Traverser à flanc vers l'W pour contourner l'arête rocheuse de la pointe Allobrogia (pente soutenue) pour se diriger vers le refuge/bivouac Fiorio (2724m - 19+4 places). Monter en traversée les pentes et les combes S issues de la pointe Allobrogia et atteindre la rive gauche du glacier de Pré de Bar cote 3055 m. De là poursuivre vers le sommet en évitant les quelques crevasses. Passer le dernier ressaut assez raide et se diriger NE jusqu'à la brèche (3500m) à droite du Mont Grépillon. Atteindre le sommet en grimpant le long de l'arête SE du Mont Dolent par un couloir (45° Forte exposition) pour finir sur la crête sommitale et le sommet 3823 m
Descente par le même itinéraire.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

- Lorsqu'il y a de la neige, on peut partir de l'A Neuve et prendre la Combe des Fonds direction plein S.
- Attention ! en hiver la combe des Fonds est dangereuse, risque d'avalanche. Passer plutôt par la Lèchère depuis le Clou.
- 4.2/E4/PD si on part du sommet en ski sinon 3.2/E2/F

Voir aussi : "Mont Blanc et Aiguille Rouges à ski" d'Anselme Baud, édition Nevicata

Sortie(s) GPS associée(s) : 23.04.17 24.03.12

Photos

Mont Dolent versant Sud.
Mont Dolent versant Sud. [par Franck Chevallier]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Mont Dolent, Voie normale [»] : Sortie du jeudi 21 au vendredi 22 janvier 2010 (2 jours) par SRU74

Participants : Christophe et Jean François Hagenmuller

Météo

Grand beau sur les 2 jours avec vent J1

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1614

Conditions de neige

J1 : Neige fraiche et légère jusqu'au Petit Col Feret, soufflée dans la traversée, puis neige poudeuse mais déjà compacte dans la montée au refuge. Au dessus du refuge entre 20 et 30 cm en moyenne, voir 40 et + dans les accumulations.
J2 : Sous l'effet du vent jusque dans la nuit, neige soufflée et croutée jusque vers 3300 m, poudreuse lourde. Au delà encore bonne consistance.
Grosses quantités de neige en altitude. Manteau neigeux stable. Néanmoins, attentention aux risque de plaques à vent dans les pentes soutenues.

Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) :

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 2900m

Dans la série "Les Plus Belles Traces du Mont Blanc" (ouvrage en cours de préparation par Christophe et Jean François Hagenmuller), direction le Dolent, course phare du secteur.
Aller au Dolent en Janvier, c'est assez improbable. Mais pour avoir les conditions de lumières et de neige idéales, c'est pas forcement trop tôt. En tout cas, toutes les conditions étaient réunies pour passer y 2 belles journées.

J1 : Montée tranquille jusqu'au Petit Col Ferret, avec séances photos de petits vallons bordés de mélèzes saisis par la neige et le froids. Descente d'un petit vallon très esthétique pour les besoins des photographes et repeautage.
Au Petit Col Feret, c'est vent. Il fait pas chaud, mais c'est encore séance photos : ambiance... volutes dans tous les sens, neige soufflée et travaillée par le vent. Peut être là, de belles prises de vue.
A partir du col, une traversée un peu expo si neige dur, faut faire un peu gaffe, puis c'est la montée au refuge que l'on atteint assez rapidement. Arrivée vers 13H30. Le panorama est grandiose : Glacier de Pré de Bar au pieds du refuge, Triolet, Mont Dolent.
Le refuge ou bivouac du Dolent est un petit abri intérieur bois, chaleureux d'environ 22 couchages, plus un petit tonneau à l'extérieur de 4 places. C'est petit, à 3 c'est impec, mais à pleine capacité, même pas j'imagine. Pas de chauffage (température moyenne -2), pas de gaz, 2 bols, quelques cuillères, 3 casseroles, 1 marmitte, des couvertures et basta.
Pour certains la journée se serait terminée, et bien là non ! On prend le temps d'une bonne pause repas. Dommage que le vent soit si fort, on a pas pu profiter de la trés bonne exposition du refuge. Et vers 15h30, on repart faire la trace pour le lendemain et faire encore quelques photos avec lumière de fin de journée. La poudreuse est profonde et déjà bien compacte mais encore bonne. La trace est physique et c'est à coup de 100 pas chacun, puis 50 que l'on progresse jusqu'à 3300 m. Pour ma part c'est bon, j'ai plus de jus. Le vent souffle fort et le soleil va pas tarder à disparaitre. On fait les dernières photos de descente à la lueur des derniers rayons du soleil puis on bascule dans l'ombre. Cette fois on rentre. 17h00 au refuge, journée terminée et bien remplie.
Peu avant 18H00, on passe aux travaux pratique : faire de l'eau, préparer la soupe, bref le repas du soir. Le rechaud tourne sans discontinuer pendant quasiment 3h00, ça chauffe pas vite. Et pendant ce temps, je vous le donne en mille : reséance photos pendant une demie heure (de vrais accros à leur joujou).
Malgré la tonne de couverture à disposition et malgré le fait de dormir tout... habillé : pantalon et veste Gore Tex compris (si si !), la nuit est fraiche. Christophe a même gardé les chaussons pour dormir. Pas mal !!!

J2 : Reveil 6H30 et départ 7H30, on est un peu lent au démarrage, mais nuit précaire oblige. Le vent de la nuit a balayé nos traces. Tout est à refaire. Tant pis, on a que ça à faire aujourd'hui ! Premier objectif, photos de levé de soleil sur le Triolet et le galcier de Pré de Bar. Magie des couleurs : orange, rose, rouge, feu d'artifice sur la montagne. Contemplation et mitraillage en règle. Du grand spectacle ! Puis c'est au tour du glacier de toucher les premières lueurs du jour. Le spectacle est total.
Les photographe ont eu ce qu'ils voulaient. On reprends l'ascension. On est pas trop de 3 pour tracer. Sous l'effet du vent, la poudreuse d'hier est devenue carton et difficile à remuer. On craint un peu pour les risques d'avalanche. Avant de s'engager dans les pentes un peu plus fortes, Jean-François procède à une coupe du manteau pour analyser les différentes couches. L'épaisseur est importante. On note les différents état de la neige. L'épaisseur de surface présente une bonne cohésion et repose sur des couches qui paraissent solide. On peut donc continuer. Mais on ira pas pour autant taquiner les pentes les plus forte. Les conditions incitent quand même à la prudence.
On arrive à hauteur de gros céracs et là encore déchainement de photos. La page de couv' des Plus Traces est peut être pour aujourd'hui. Séance photos au creux d'un sérac ou sur la lèvre d'une énorme crevasse sur fond de Mont Blanc, Grands Jorasse, Dent du Géant... la totale.
Nous stopperons au col, juste avant l'attaque de la pente sommitale. Les conditions nous encouragent pas à aller plus loin. Mais pas de regret. Le panorama qui s'offre à nous suffit à notre contentement.
Les premiers virages sont un régal. On ne pouvait pas ne pas repeauter pour un second passage et aussi pour assurer les photos.
C'est excellent jusque vers 3300, ensuite ça se complique. Pour les un se sera des virages aux forceps, pour moi, de grandes traversées dans une neige difficile à skier. Le principale est d'arriver entier en bas.
Passage au refuge. On se restaure un peu, on range les affaires, on nettoye, on referme et direction la voiture. Au col, le neige est d'excellente qualité, et ce jusqu'à la voiture. Journée terminée.

Conclusion : Encore une belle balade en haute montagne. Ca donne envie de recommencer. Les pros de la photos on fait le plein de belles images. Tout le monde est content.
Christophe et Jean François, y a plus qu'à mettre les photos en ligne et ça sera tout bon ! Le site pour ceux que ça interesse : http://www.naturalpes.fr/ et www.lumieresdaltitude.com


Commentaires

» Par luc, le vendredi 22 janvier 2010 à 22:44

C'est un bouquin qui sortirait quand?

» Par SRU74, le samedi 23 janvier 2010 à 05:59

Si tout va bien : novembre 2010. Toutes les infos sur le site naturalpes.fr avec bulletin de souscrption.

» Par Marti, le samedi 23 janvier 2010 à 22:36

J'ai suivi toutes vos sorties, passionnée moi aussi par la photo de montagne, je vous dis un grand bravo pour tous vos efforts et pour le partage. Merci à vous ! Martine

» Par SRU74, le dimanche 24 janvier 2010 à 05:32

C'est le résultat du travail de 2 passionnés de photos et de montagne.

» Par blandine hervé, le dimanche 24 janvier 2010 à 22:19

salut christophe, blandine du Caf annecy,
peux-tu me dire si tu as vu le gd Golliat et les conditions? Merci

» Par SRU74, le lundi 25 janvier 2010 à 08:44

Bonjour Blandine, je ne connais pas le Gd Golliat. Stéphane.

» Par David SAVOYE, le lundi 25 janvier 2010 à 18:26

:wink: superbe les photos !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne