Accueil > Topo Guide > Sommets > Bornes - Aravis > Mont Charvin > "Aux rêveurs" > Sortie du 09 fevrier 2018
 Topo validé par la modération

2409 m Mont Charvin, "Aux rêveurs"

A priori, après avoir sondé les locaux et avoir croisé les informations, il s'agirait d'une nouvelle voie en face sud du Mont Charvin. La cotation est à confirmer bien sûr ! La voie en elle-même fait 600m. J'ai effectué plusieurs relevé avec un clinomètre, la pente moyenne est de 50° avec des passages à 55° et une trentaine de mètres un peu plus raide.

Données techniques

Massif : Bornes - Aravis
Orientation : S
Dénivelé : 1100 m.

Difficulté de montée [?] : D+
Difficulté ski [?] : 5.5 E4
Pente : 50-55°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531 OT Megève - Col des Aravis

Matériel

alpinisme, un petit jeu de coinceurs et 2-3 pitons peuvent vous éviter des mésaventures pour le passage du petit ressaut et de la goulotte.


Départ/Accès

Départ : La Lierre (1387 m) - Par Hauteville

Itinéraire

Du parking, suivre la piste jusqu'au refuge de l'Arpettaz, au col du même nom. Monter légèrement à gauche pour venir chercher le premier couloir (au-dessus du point côté 1823, un peu à droite de ce point) Le premier couloir d'une centaine de mètres, est raide très vite et vient se finir sur la gauche, par des pentes >55°. On peut éviter ce couloir par celui, plus large et moins raide, qui descend du pas de l'ours (en main droite). Prendre droit au-dessus une croupe un peu herbeuse (45-50°) ou le couloir en main gauche(idem). Prendre légèrement à droite pour franchir une première petite barre rocheuse par 5 mètres à 80° (descendu en désescalade). L'engagement commence à être important. Suivre la pente au-dessus (50°) pour venir buter sur une goulotte (70-80°) qui part un peu sur la droite. Franchir cette goulotte qui va s'élargissant avant de buter de nouveau sur une autre goulotte plus raide. Une écharpe-plaquage de neige m'a permis de m'échapper sur la droite à ce niveau et de skier jusqu'à la première goulotte en descendant (que j'ai aussi désescaladé sur 20 m ;-) L'écharpe mène à une épaule (50°) qui permet d'accéder aux combes suspendues du côté est de la face sud. Remonter la première combe moins raide en tirant à gauche. Franchir une petite facette suspendue (50°) pour entrer dans la combe d'après. On peut voir l'arête Est du Mont Charvin au-dessus. Traverser cette combe (50-55°) sur 200m pour en trouver une dernière en main gauche, toujours aussi raide. La remonter encore sur la gauche pour finir par accéder à l'arête Est une vingtaine de mètres sous le sommet du Charvin.

Photos

Voie "Aux rêveurs", face sud du Mont Charvin
Voie "Aux rêveurs", face sud du Mont Charvin [par paulbonhomme]

Remarques/Variantes

La cotation est une cotation proposée. Il faudra confirmation des répétiteurs évidemment. Il faut faire attention, il s'agit d'un itinéraire orienté au sud-sud est, il prend le soleil tôt et toute la journée. Les nombreuses orientations des pentes remontées et descendues font que la neige est très changeante : j'y ai trouvé de la poudre, du carton, de la neige humide ainsi que de la neige très dure sur les 200 derniers mètres. A partir du passage de la goulotte, l'exposition est très importante et la chute interdite.

Variantes :

» Aux Rêveurs (D+ 1100m ; Ski 5.5 ; Orientation S)

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Mont Charvin, "Aux rêveurs" [»] : Sortie du vendredi 09 fevrier 2018 par paulbonhomme

Participants : -

Météo

Grand beau, un peu de vent au sommet.

Conditions d'accès

Etat de la route : Bon

Altitude du parking :1387

Conditions de neige

Neige très variable avec les expositions des contre-pentes. De poudreuse à croûtée en passant par du bon dur et de l'humide à souhait.

Altitude de chaussage (montée) : 1387 mètres
Altitude de déchaussage (descente) : 1387 mètres

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo

Une belle nouvelle ligne, du même tonneau que "Jardins suspendus" mais en moins homogène. Cf le topo que je viens de rentrer sur Skitour ;-)

Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (Youtube)


Commentaires

» Par Philou74, le vendredi 09 fevrier 2018 à 18:48

Wahouuuuu ! Félicitations Paul ! Le nom est bien choisi, tu nous fait rêver !!! :roll:

» Par Syl1, le vendredi 09 fevrier 2018 à 18:49

Bravo !
Encore une superbe ligne, ça enchaîne en ce moment !
Bonne continuation, ça fait rêver.

» Par paulbonhomme, le vendredi 09 fevrier 2018 à 18:57

Pour ceux que ça intéresse, une vidéo de ma journée ici : https://youtu.be/dlnprtvtrxA

» Par Boris Pivaudran, le vendredi 09 fevrier 2018 à 19:12

Bien joué pour cette ligne audacieuse !

» Par michelb, le vendredi 09 fevrier 2018 à 19:18

Quelle technique !! rhooooh !!

» Par JulBont, le vendredi 09 fevrier 2018 à 20:24

C'est au moins de l'expo 5 non? :~
Bravo, vous être un sacré "Bonhomme" de skieur... :roll:

» Par ghyslain, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:06

ohhhh que s'est beau ça ! la face que je voyais de ma chambre depuis que je suis gamin!!!jaloux que je suis...félicitation et je pense que ce doit être une première ???

» Par moncharvin, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:14

Félicitations de la part d un Uginois respect

» Par billyolive, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:19

C’est une face mythique Bravo !

» Par paulbonhomme, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:24

Merci à tous pour vos commentaires super sympa !!! J'ai pris mes renseignements auprès de Jérémy Janody (auteur de nombreuses premières avec Pierre Tardivel dans le coin) et de Rodolphe Popier. A priori, oui, c'est une première ... J'en profite pour lancer un petit appel : deux personnes en raquettes m'ont signalé avoir croisé quelqu'un prenant des photos au téléobjectif de ma descente ... si vous le connaissez, faites le moi savoir, j'aimerais bien voir les photos qu'il a prise ;-) ;-) ;-)

» Par jpc, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:37

Bravissimo! Je crois qu'il y a justement une voie Tardivel'n Co dans cette face: elle se situerait où par rapport à ta descente ?

» Par paulbonhomme, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:40

La voie que je connais de Pierre passe à gauche de la face puis prend la grande rampe suspendue avant de filer droit sous le sommet ... 5.5 ou 5.6 je crois et expo 4 évidemment

» Par jeanluc, le vendredi 09 fevrier 2018 à 22:43

Superbe, félicitations, ça enchaîne bien... :wink:
@jpc : Tardivel a fait la face Sud, plus à gauche quand on regarde la face et qui finit par une grande traversée vers le golet de la trouye , rarement skiée depuis, vu l'orientation !

» Par paulbonhomme, le vendredi 09 fevrier 2018 à 23:10

Bonsoir de nouveau, le photographe a été trouvé, merci !

» Par JulBont, le vendredi 09 fevrier 2018 à 23:47

On attend impatiemment de voir ça! :cool:

» Par paulbonhomme, le vendredi 09 fevrier 2018 à 23:49

Il s'appelle Pierre Tardivel ...

» Par Em42, le samedi 10 fevrier 2018 à 06:03

Vraiment superbe Paul ! (et bel enchaînement de 5.5, ça laisse rêveur :roll: :roll: )

» Par paulbonhomme, le samedi 10 fevrier 2018 à 06:50

Merci Em42 ;-) Oui, les conditions sont juste exceptionnelles dans les Aravis cette année, j'ai de la chance et j'en profite un peu ... :wink:

» Par henyan, le samedi 10 fevrier 2018 à 08:45

La video sur l arrete donne le vertige , quel engagement impressionant bravo pour cette premiere :OO:

» Par Phil, le samedi 10 fevrier 2018 à 11:18

Bravo! et Joli les photos de Pierre!le hasard fait bien les chose qu'il fut là et t'ai repéré .

» Par Kantz, le samedi 10 fevrier 2018 à 18:57

Chapeau bas!

» Par Ben74300, le samedi 10 fevrier 2018 à 19:32

ah désolé Paul mais cette ligne je l'ai déjà faite le 1ér Avril 2014!
Ce n'est donc pas une 1ére......
:D :D :D
Bravo!!! J'ai vu la vidéo et à un moment sur l'arête tu fait un truc avec ton bâton, tu mesures la pente??
J'aimerai bien aussi voir comment tu t'en sort dans les passages en dry.
Belle ligne en tout cas, gros mental!!!!

» Par _pierre_, le samedi 10 fevrier 2018 à 21:59

Énorme respect !

» Par Jerome Gingreau, le dimanche 11 fevrier 2018 à 06:48

Vu que je n'avais jamais vu ton nom sur Skitour et que d'un coup sur le site tu sors 2 lignes plutot rares, dont cette derniere particulierement technique (cool de voir sur la video comment tu geres le dechaussage en zone technique, c'est bien de voir comment font les autres :wink: L) du coup je me suis dit "Ouh la c'est pas possible que ce gars sorte de nul part, il a forcement deja un tres tres gros bagage", et en effet apres 2 clics sur google je tombe sur ton site. Que dire, bravo, superbe palmares, etat d'esprit, approche, passion, bravo et encore bravo pour tout!
Continue et hate de suivre la prochaine aventure sur ce site! :cool:

PS: c'est peut-etre l'effet gopro mais tes skis ont l'air court sur les images, ils mesurent combien?

» Par paulbonhomme, le dimanche 11 fevrier 2018 à 08:52

@Ben74300 : :D :D :D Oui, j'ai mesuré la pente 5-6 fois sur l'itinéraire bilan 50-55° de moyenne... sur la vidéo, le clinomètre indiquait 67° (j'y ai pas cru, j'ai pris une deuxième mesure, c'était bien 67° ...)
@Jerome Gingreau : 1,70 pour ma taille de 1,75 m. C'est top ! Et merci pour le retour ;-)))

» Par ciaisg, le dimanche 11 fevrier 2018 à 16:18

Bravo !!
Effectivement belle gestion du déchaussage, mais ... pourquoi pas tailler une marche à la montée vu que tu y es ?
Bonne continuation verticale et Mèfi comme on dit par chez nous ! :wink:

» Par paulbonhomme, le dimanche 11 fevrier 2018 à 16:42

@ciaisg ... Merci ! Je n'ai pas taillé à la montée parce que je ne savais pas où j'allais déchausser à la descente ... :wink:

» Par alexlio, le dimanche 11 fevrier 2018 à 20:05

Bravo ! Je ne pensais pas q'une autre voie à skis pouvait se sortir sur cette face Sud :wink:

» Par hobbes, le mercredi 14 fevrier 2018 à 22:17

belle réalisation !
si je peux me permettre une question : comment gères-tu mentalement une telle descente, si peu de temps après l'accident tragique dans les jardins suspendus (d'autant que tu avais l'air de connaître la victime, cf hommage à la fin de la vidéo) ? Je veux dire, est-ce que ça ne traîne pas dans un coin de la tête, quand même ? Est-ce que ça ne perturbe pas la concentration ?
Désolé si cette question est dérangeante ou trop personnelle.

» Par paulbonhomme, le jeudi 15 fevrier 2018 à 07:23

@hobbes : en réalité je ne connaissais pas Jo personnellement mais j'ai de bons copains qui le connaissaient très bien. Ce qui m'a touché dans cet accident c'est que la première info était qu'il était dans "les jardins" ... et que j'avais "ouvert" la voie cette saison la semaine d'avant ( j'ai appris plus tard qu'ils n'étaient pas dans les jardins mais qu'ils étaient en train d'essayer d'ouvrir un nouvel itinéraire pas loin). Ensuite, oui forcément que j'y ai pensé, j'ai même grillé une clope au sommet du Charvin en me disant que si c'était une première elle serait un peu pour lui aussi ... Mais je me suis également (et surtout) dit que si je ne le sentais pas, je pliais tout sur le dos et que je redescendais en marche arrière avec les crabes aux pieds ! En réalité, mentalement en pente raide je trouve que c'est "on-off" : soit au premier virage tu branches tout et plus rien ne bouge (la concentration prend toute la place quoi) soit ... tu ne fais jamais ce premier virage (et à ce moment là, pas grave, tu descends tranquille à pinces) Pour finir, oui, j'y ai pensé au sommet, comme j'ai pensé à plein d'autres trucs. Mais dès lors que j'ai commencé à glisser sur l'arête je ne pensais plus qu'à mes équilibres, mes appuis, etc ... J'espère que ça t'as aidé un peu ...
:wink:

» Par hobbes, le jeudi 15 fevrier 2018 à 09:38

merci pour ta réponse. Le on-off est donc déterminant.

» Par paulbonhomme, le jeudi 15 fevrier 2018 à 11:00

@hobbes : oui, le "on-off" est déterminant ... mais il s'agit du dernier maillon d'une chaine qui passe par un paquet de pentes avant, un entrainement assez conséquent pour que les jambes soient fraiches malgré la montée, un bagage "montagne" qui fait qu'on est tout à fait à l'aise dans ce type de terrain (chaussage-déchaussage, rappels éventuels ...etc) En gros, il faut travailler la marge pour qu'elle soit suffisamment importante le jour où on décide de faire la pente qu'on souhaite (quelque soit son niveau d'ailleurs ;-) ... peut-être ai-je été un peu plus précis ce coup-ci :wink:

» Par hobbes, le jeudi 15 fevrier 2018 à 12:00

oui, mais je voulais faire la distinction entre mental et physique. La condition physique est évidemment primordiale pour que les jambes (et le reste du corps) tiennent la route, mais ce pour quoi je m'interrogeais (et ce à quoi tu as répondu), c'est l'aspect mental : après un tel accident, récent, dans un endroit où tu étais peu de temps avant celui-ci, comment gérer cela mentalement ? Avec en plus l'aspect "première" (=pression supplémentaire), l'aspect compte-rendu public (=diffusion sur les réseaux) et tout ce que cela implique...
Par exemple, l'autre jour, à ma très modeste échelle, j'ai fait une sortie avec en tête des pensées pas très joyeuses (je ne sais plus pourquoi, mais j'avais du apprendre une mauvaise nouvelle), si bien que ça m'a un peu angoissé pendant la rando, et je n'ai pas été serein sur l'état du manteau pratiquement tout le long (d'ailleurs on a buté).
Bref, merci d'avoir pris le temps de répondre, et j'espère ne pas t'embrouiller avec mes interrogations (mais cet aspect de gestion mentale m'intéresse, surtout dans des itinéraires extrêmes ou la moindre erreur n'est pas permise)...

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne