Accueil > Topo Guide > Sommets > Mont Blanc > Mont Blanc > Par les Grands Mulets > Sortie du 28 mai 2020
 Topo validé par la modération

4810 m Mont Blanc, Par les Grands Mulets

Itinéraire classique hivernal de montée au Mont-Blanc, exposé aux chutes de sérac sur le grand plateau. Ne pas hésiter à préférer l'arête N du dôme du Gouter si elle est en condition.

Données techniques

Massif : Mont Blanc
Secteur : Vallée de l'Arve
Orientation : NW
Dénivelé : 3555 m.

Difficulté de montée [?] : PD+
Difficulté ski [?] : 3.1 E2
Pente : 35°

Nb de jours : 2
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531ET 3630OT ASF16

Matériel

Matériel de glacier

Départ/Accès

Départ : Chamonix (Tunnel du Mont-Blanc) (1230 m) - A40 -> Tunnel du Mont Blanc. Le parking est derrière le poste de douanes.

Itinéraire

1er jour : (1780 m)
Départ du parking (1270m) du tunnel du Mont Blanc à coté du poste de douanes. Prendre le chemin de l ancien téléphérique juste à droite après le pont et le ruisseau au niveau du poste de douanes, à environs à 200 m du parking. Monter par le sentier sous l'ancien téléphérique jusqu'à la gare d arrivée (2414 m). Remonter au dessus de cette gare jusqu au glacier rond et suivre la traverse SW qui nous amène au glacier des Bossons. Traverser le glacier des Bossons sous les séracs direction SW. Un point de jonction se fait sous les séracs avec le refuge des grands mulets vers 2500 m. On remonte alors dans la pente plein S vers le refuge des grands mulets (3051 m).
L encordement peut être nécessaire durant la traversée du glacier de Bossons, l'itinéraire étant sous les séracs en partie et laissant apparaître un certain nombre de crevasses.


2ème jour : (1775 m)
Du refuge des grands mulets passer à droite du pic Wilson du rocher de Pitschner SW, rive gauche du glacier et se lancer dans le vallon (très exposé aux séracs !) vers le petit plateau et les grandes montées plein S jusqu au grand plateau. Atteindre ensuite le refuge Vallot 4367m par le col du Goûter (4200m). L'itinéraire est au final facile à deviner en suivant les bosses SE et l'arête sommitale.

Photos

Intégralité du parcours. A gauche en pointillé, direction le téléphérique de l'Aiguille du Midi
Intégralité du parcours. A gauche en pointillé, direction le téléphérique de l'Aiguille du Midi [par Johan Koch]
Itinéraire par la voie royale photo de Ghyslain
Itinéraire par la voie royale photo de Ghyslain [par henyan]

Remarques/Variantes

- Cotation ski 3.1 : en supposant l'A/R de Vallot au sommet à pied.
- En alternative on peut éviter le portage aller-retour depuis chamonix à l'ancienne gare en prenant le téléphérique de l'aiguille du midi (environ 15 Euros) en descendant au plan de l'aiguille 2310 m. Se diriger ensuite sur la voie classique qui rejoint SW le glacier de Bossons via le glacier des Pellerins.

- Une autre alternative depuis le refuge des grands Mulets est de choisir la voie royale (un peu plus technique) qui passe par l'arête N sous le col du goûter et qui à l'avantage d'éviter en grande partie l'exposition sous les séracs.
- Remarque (juin 2016), la voie royale n'est plus une alternative mais plutôt la voie "normale" des grands Mulets. On limite la forte exposition aux séracs et aux crevasses des petits et grands plateaux, en y passant qu'une seule fois et à la descente.


Variantes :

» Arête Nord du Dôme du Goûter (voie royale) (D+ 1775m ; Ski 4.1 ; Orientation N)
Du refuge rejoindre le pied de l'arête N d'abord large puis qui se rétrécit. A la montée, suivre plutôt le fil de l'arête (plaques de glace,crevasses...) A la pointe Bravais (4057m) le caractère de la course change car on se trouve sur des pentes larges et peu inclinées jusqu'au Dôme, ou l'on reprend l'itinéraire normal.

Descente: par la face N, Grand et Petit Plateaux puis retour vers le refuge et retour vers les téléphériques

» Arête des Bosses - > Face Nord (D+ 2500m ; Ski 4.1 ; Orientation N ; Départ Chamonix (Plan de l'Aiguille))
Descente par la face nord : 35°, localement 40° voir plus. La pose d'un rappel parfois nécessaire.
En bas de la face, traverser le grand plateau et rejoindre le petit plateau et l'itinéraire de montée



Refuge(s) associé(s) : Refuge des Grands-mulets

Voir aussi : Le topo Dôme du Goûter, arête Nord

Sortie(s) GPS associée(s) : 07.05.18 11.06.17 15.05.17 28.05.15 03.06.13 08.04.11

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Vallot à la journée [»] : Sortie du jeudi 28 mai 2020 par steph_

Participants : mamatt

Météo

Beau temps le matin. Puis nuages dès 10h30.
Vent fort à partir de 4200m.

Conditions d'accès

Etat de la route :

Altitude du parking : 1260

Conditions de neige

De tout: un peu croûtée sous Vallot puis très vite bonne poudre. Ensuite neige assez dure (ayant regelé suite aux nuages?) puis transfo

Altitude de chaussage (montée) : 2500
Altitude de déchaussage (descente) : 2450 (mais possible jusque vers 2300)

Activité avalancheuse observée : RAS (à signaler sinon: bonne chute de séracs au petit plateau recouvrant certaines traces de descente)

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : En AR depuis le parking du tunnel (arrêt à Vallot) - Dénivelé réel effectué : 3300m

Et c'est le but !
But vent/nuages ou trouille/fatigue c'est selon :-)
Un projet qui me tentait bien depuis quelques années. Mamatt, qui avait accroché le Mont Blanc à son tableau de chasse 2020, est bien partant.
Départ minuit pile du parking du Cerro.
Montée tranquille et efficace jusqu'à l'ancienne gare de téléphérique des Glaciers. Là, nous avons fait l'erreur de monter un peu trop haut et de rejoindre le tracé à skis sur les cartes au lieu de suivre le chemin d'été.
Passage pénible alternant neige dure et marche en crampons sur cailloux.
Mamatt se rend compte que ses crampons sont mal réglés et ils s'enlèvent régulièrement!
Je stressais un peu pour franchir la jonction de nuit mais tout passe bien sauf les 50 derniers mètres où il faut déchausser et grimpouiller un peu entre les crevasses (rien de méchant mais impressionnant).
Puis nous avons choisi de monter par les plateaux plutôt que par l'arête N du Goûter (qui au passage est tracée).
Couteaux utiles jusqu'au Petit Plateau puis la poudre fait son apparition.
Le rythme est volontairement tranquille (300m/h environ) mais on ne faiblit pas au fur et à mesure que l'on monte.
Sous le col du Dôme, le vent se met à souffler fort et le mont Blanc met son chapeau: pas bon tout ça.
On monte jusqu'à Vallot qui nous offre un abri bienvenu. J'attends une heure Mamatt bien à l'abri. (au passage, si un stage "Comment faire rapidement ses manips en ski de rando" s'organise, je te paye l'inscription mamatt :-) )
Là, cas de conscience: le sommet est pas loin (pas tout près non plus /1h30), le vent est devenu violent et le sommet est pris dans les nuages maintenant. On décide de redescendre. Un peu frustré quand même car on avait encore les jambes et on ne souffrait pas trop de l'altitude.
Après 50 premiers mètres sous Vallot en crampons (glace mais ça peut passer à skis je pense), nous chaussons. Premiers virages pas évidents entre le vent, le jour blanc et un peu de croûtée.
Puis, sous le col du Dôme nous trouvons une poudre légère et de la visi.
De 3500 à 3000, c'est plutôt neige dure puis de 3000 à 2600, on trouve de la transfo. Franchissement de la jonction puis, à la gare des Glaciers, je me fais 100 mètres de remontée pour récupérer nos baskets laissées le matin.
Enfin, 1200m de portage bien pénibles !
Voiture à 16h.
Une bien bonne journée mamatt, on y était presque !
Faudra y retourner (ou pas...) !

Quelques considérations techniques en vrac:
- si c'était à refaire, je partirais 1 heure plus tôt au moins
- je choisirais un jour parfait pour la météo (là le vent était annoncé de faible à modéré mais apparemment modéré au sommet du Mont Blanc ça fait beaucoup; aussi sans nuages annoncés car le sommet accroche souvent les premiers nuages)
- au niveau bouffe, on avait 4 l chacun et 7-8 barres + pique-nique
- au niveau matos, on avait des crampons/piolet légers (ça suffit sauf si on prends l'option arête N du Goûter et qu'elle présente des passages en glace)


Commentaires

» Par micha, le vendredi 29 mai 2020 à 12:50

Il y a toujours des histoires de crampon dans tes sorties;).

» Par Em42, le vendredi 29 mai 2020 à 13:58

Joli Steph_ !
Pas facile le Mt Blanc à la journée :OO:

» Par AstridG, le vendredi 29 mai 2020 à 13:58

"Il y a toujours des histoires de crampon dans tes sorties;)"
J'allais le dire. Il ne te reste plus qu'à peaufiner une formation crampon au départ de tes randos :lol:

» Par pilou Pilou, le vendredi 29 mai 2020 à 14:50

Maman le motos et les manip'... Grande histoire. :OO: C'est de famille je crois!! Bravo en tout cas

» Par Jean du Léman, le vendredi 29 mai 2020 à 16:13

Patience, le Mont Blanc sera là la prochaine fois ! Moi j'ai du m'y prendre à 3 fois (1997, 2001 et 2005)... comme le permis :P

» Par steph_, le vendredi 29 mai 2020 à 16:19

Moi c'était mon 5ème. Mon taux de réussite a chuté à 80% en une sortie :D
Et pour Mamatt, il faudra attendre encore un an avant de chausser les skis là-haut!

» Par oneagainfour, le vendredi 29 mai 2020 à 17:14

Bravo pour la motivation et la condition physique.Si je peux me permettre une remarque : passer par les plateaux , c'est vraiment la roulette russe ...

» Par steph_, le vendredi 29 mai 2020 à 17:19

Oui tu peux te permettre: pas de souci.
Mais on a estimé que le risque était acceptable pour nous (possibilité de tracer assez loin des séracs et donc d'éviter une bonne partie des chutes; ça tombe pas si souvent). A mettre en balance avec la probabilité de chute sur l'arête du Gouter si celle-ci est en glace...
Et l'autre argument qui a fait pencher la balance: on se fatigue surement moins par l'itinéraire des Plateaux

» Par alainlo, le vendredi 29 mai 2020 à 20:55

Belle motiv et ténacité, c'était pas loin de faire.

» Par didiergo, le vendredi 29 mai 2020 à 22:30

Bravo et dommage pour la météo. Par les Plateaux il y a certes le risque de chute de séracs mais on gagne facile 45 minutes par rapport à l'arête Nord du Dôme car on monte à skis au départ, puis il faut mettre les crampons et remettre les skis sous la Pointe Bravais, d'où une certaine perte de temps, à moins d'être rapide, mais ce n'est visiblement pas le cas de Mamatt :lol:

» Par jpc, le vendredi 29 mai 2020 à 22:59

Belle motiv' oui, j'aime regarder cela depuis mon canapé. En tout cas, Vallot propre, c'est cool ! (Cela n'a pas toujours été le cas :evil: ) Mais pourquoi y a-t-il un mannequin (ou un mort-vivant ?) tout en noir posé contre le mur du fond ? :OO: :wink:

» Par P EDENBERG, le vendredi 29 mai 2020 à 23:20

Pas mal votre sortie par contre pas 1 sortie "plus" car 1 but
après le Mt Blanc c'est souvent 1 but dès qu'il y a du vent car c'est toujours après Vallot que les ennuis commencent.
Par contre le choix de monter par les Plateaux est 1 peu "suicidaire" et n'est plus du tout emprunté de nos jours (témoin le topo qui le surligne en rouge)
Les candidats au Mont Blanc à ski empruntent toujours l'arête nord du Dome actuellement
Dernière remarque votre compte rendu qui ne suit pas du tout les recommandations de Ski Tour à savoir être court et conscit.
Mais je vous souhaite le sommet du Mont Blanc à votre prochaine tentative(mais ne sous estimez jamais la météo la haut sinon c'est le but assuré) j'en ai fait aussi l'expérience il y a quelques années

» Par steph_, le samedi 30 mai 2020 à 07:23

Wow :~

» Par marian, le samedi 30 mai 2020 à 13:30

pas d'accord avec P EDENBERG...
il y a du monde qui passe par les plateaux tous les ans... et l'itinéraire passe quand même loin des séracs menaçants. Il faut vraiment que ça tombe gros pour toucher la trace de montée. (certes ça peut arriver. Le risque existe. Mais de là à parler de suicide... :D )
Par contre tout a fait d'accord avec didiergo. on gagne presque une heure par les plateaux. :wink:

et j'oubliais, bravo pour la sortie les gars. :wink:

» Par HDlameije, le samedi 30 mai 2020 à 14:20

Le Mont Blanc direct, un rêve :D C'était presque ça. Ce petit but, qui n'en ai pas un, puisque atteindre Vallot propre, est déjà assez rare (pour Vallot en tout cas) :D Mais le désir de le faire un jour ne peut que s'amplifier. Et le plus grand plaisir reste dans le projet :wink:

» Par Pilator, le samedi 30 mai 2020 à 15:43

Impressionnant le changement de temps sur les photos,
Par contre, pour M Edenberg, c'est les commentaires qui devraient rester concis, pas les explications des protagonistes... :cool:

» Par jujutriple, le samedi 30 mai 2020 à 21:33

L’itinéraire à la montée par les plateaux n’est pas du tout choquant. Il faut arrêter de raconter n’importe quoi. Si le risque est pris en compte, c’est beaucoup mieux et il y a tellement de risques partout que c’est souvent dans les endroits qu’on avait pas imaginé que survient l’accident. Une simple chute à ski peut être dramatique même si aucun danger ne parait identifié.

» Par fan, le lundi 01 juin 2020 à 06:28

Bravo les gars :roll: Visiblement le confinement n'a pas altéré votre physique :cool: Pour le vent la haut, mamatt avait un bel entrainement au sommet du Gd Pic de B :wink: Bonne fin de saison

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne