Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Le Rochail > Versant nord > Sortie du 17 décembre 2016
 Topo validé par la modération

3022 m Le Rochail, Versant nord

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : N
Dénivelé : 1600 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.2 E3
Pente : Long 35°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3336ET

Matériel

Couteaux si neige dure.

Départ/Accès

Départ : Villard Notre Dame (1500 m) - Grenoble -> Bourg d'Oisans -> Villard Notre-Dame (Epingle à droite avant le village)

Itinéraire

De l'épingle, prendre le chemin sud qui se dirige vers le vallon du Rochail (On perd environ 50m). Remonter le vallon rive gauche, passer à coté d'une cascade, continuer à remonter le vallon. On évite les barres qui descendent du rochail par un vaste mouvement de contournement (virer à droite et passer dans un petit goulet puis revenir vers le vallon).
En laissant le refuge des Sources à droite, remonter les belles pentes et vers 2700 appuyer vers la droite, la pente se raidit un peu puis se calme pour atteindre le sommet du glacier. Traverser à droite, on arrive au pied d'un petit passage en principe neigeux au milieu des barres, qui permet de rejoindre, 50m plus haut, les pentes qui mênent au sommet (souvent non skiable).

Photos

Itinéraire vu de la route au retour
Itinéraire vu de la route au retour [par Gilles PERRIN]
Rochail - Recul du glacier et accès à la pente sommitale bien délicat !
Rochail - Recul du glacier et accès à la pente sommitale bien délicat ! [par Ruth]

Remarques/Variantes

Course trés fréquentée, l'entrée du vallon est un peu pénible mais une fois passé de refuge des Sources, si les conditions de neige sont bonnes, c'est du pur bonheur.

Refuge(s) associé(s) : Refuge communal des Sources

Sortie(s) GPS associée(s) : 10.04.16 03.04.08

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Retour au Rochail : Hommage à la liberté [»] : Sortie du samedi 17 décembre 2016 par Em42

Participants : -

Météo

Beau et froid

Conditions d'accès

Etat de la route : Quelques passages glacés

Altitude du parking : 1500

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Haut de la pente2900 - 2200N14h3020/150PoudreTrès légère un must 5*
Bas2200 - 1900N15h000/20VitrifiéeNeige dure peu skiante 2*
650m de portage pour démarrer. On trouve ensuite une neige qui a surement vu la pluie (Vitrifiée) puis au delà de 2200m tout est en gobelets bien froid.
*Neige excellente sur 700m de 2900 à 2200m
*Neige dure puis vitrifiée sur 300m de 2200 à 1900m en rive droite. On déchausse sur le replat au bord de la rivière gelée un peu en dessous du point 1931m.

Altitude de chaussage (montée) : 2050m
Altitude de déchaussage (descente) : 1900m

Activité avalancheuse observée : RAS ce jour, tout est bien stable. En revanche, la face entière s'est transformée en gobelets !

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1700m

Quand on aime, on ne compte pas ! Vinchy l'avait annoncé sur notre sortie du Jeudi : http://www.skitour.fr/sorties/le-rochail,73951.html#sortie, j'y suis donc retourné avec Glad !

Un groupe à majorité féminine et international pour ce départ pas trop matinal : 10h. En plus de Gladys, nous serons accompagné d'Adrien, de notre espagnole, Laura et Virginie, trois filles pour deux mecs trop rare en montagne :-).

Nous avions fait la trace de montée jeudi. Il ne restait plus qu'à faire celle de descente. C'était bien comme nous l'imaginions : Un champ de poudre exceptionnel. Passé le dur labeur du départ, la suite n'est que plaisir.

Vinchy a très bien détaillé les conditions du secteur, depuis rien n'a bougé... Je souhaiterais donc orienter mon compte rendu sur ce qui me bouleverse actuellement. Avant, de rédiger ce texte, j'ai écouté la chronique d'une célèbre intervenante de France Inter. J'ai eu les larmes aux yeux en l'écoutant. Voici le lien : https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni/le-billet-de-nicole-ferroni-14-decembre-2016.

Je ne m'émeut que trop peu de ce qui se passe loin de chez nous. J'avoue très peu m'intéresser à ce qui ne me touche pas directement... J'ai tendance à être égocentrique et à privilégier mes loisirs et mon bien être avant de penser aux autres... Beaucoup de messages de soutien sont apparus après les attentats en France et en Belgique. Je ne crois pas en voir beaucoup pour le peuple Syrien...

Par cette chronique, je me suis rendu compte que ce qui est pour nous acquis, ne l'est visiblement pas dans d'autres parties du monde. Je crois que nous autres, skieurs de randonnée, apprécions particulièrement notre liberté, liberté d'aller où bon nous semble, liberté de fixer un sommet et de l'atteindre. Nous sommes particulièrement attentif à la conserver et nous n'hésitons pas à manifester notre désaccord lorsqu'une poignée d'entrepreneurs s'attaque à réduire notre terrain de jeu...

Imaginez qu'à quelques milliers de kilomètres de chez nous, pendant que nous vaquons à nos activités oisives, une des plus vieilles ville de l'humanité est sur le point de disparaître. Un des derniers bastions du berceau de l'humanité est en proie à toute ignominie humaine. Dedans, un peuple qui souffre, qui n'a plus de liberté, qui se terre dans les caves et sous sols de ce que j'imagine à peine appeler immeuble. Ce peuple Syrien n'accède plus aux libertés les plus élémentaires. Ils n'ont plus la liberté de se soigner, de se nourrir, de se reposer calmement sans se soucier de quand et où va tomber la prochaine bombe. Comme le dit Nicole Ferroni, la moindre douceur a disparu dans ce monde barbare... Seules les armes crachent encore la mort !

Il y a de belles montagnes a explorer en Syrie. Elles sont privées de leurs touristes et explorateurs par une bande de dirigeants vaniteux qui ne pensent qu'au pétrole et à l'argent. Au nom de quoi pouvons nous, impunément, bombarder un peuple entier ? Au nom de quoi, pouvons nous détruire des vies ? Cela fait 5 ans que ce conflit dure. 5 ans que des humains ne dorment plus, vivent dans la peur de se faire tirer dessus ou de recevoir une bombe.

Comme Nicole, je ne comprends pas grand chose à ce conflit, qui de Bachar Al Assad ou des rebelles apportera la paix dans ce pays. Qui de la Russie, de l'Europe ou autre Américains sont réellement là pour aider ce peuple.
Comme Nicole, je ne peux malheureusement pas faire grand chose pour les aider et je me sens impuissant face à ces horreurs. Je ne peux que crier ma révolte et mon désespoir là où je serais un petit peu lu : Skitour.

Dans une semaine, c'est noël. Nous allons retrouver nos familles, peut-être pour certain avec une pointe d'hypocrisie. Nous allons chérir nos enfants et leur offrir leurs cadeaux... Qu'auront les enfants d'Alep pour Noël ? Une pluie de bombe pour ne pas changer avec l'habitude ?

Les hommes parfois me dégoûtent...


Commentaires

» Par Em42, le dimanche 18 décembre 2016 à 19:49

Honnêtement ce texte n'a pas vocation politique ou à pensées polémiques. J'ai été profondément touché par ce qui se passe en Syrie et à contrario par le fort rejet en Europe des immigrés Syriens... J'ai juste voulu partager ma peine et mon impuissance face à ce monde.

J'ai longtemps hésité avant de poster ce texte... Me taire comme d'habitude ou parler, le choix était assez dur :~

» Par Rémo Barbaruli, le dimanche 18 décembre 2016 à 20:23

Merci (petit bémol pour Poutine mais ce n'est pas le lieu).

» Par Thierry38v, le dimanche 18 décembre 2016 à 20:56

C'est dit, et ça fait du bien parfois d'exprimer sa peine...
@emeric

» Par pol, le dimanche 18 décembre 2016 à 21:01

Merci Emeric, tu as bien fait de ne pas te censurer !

» Par Vinchy, le dimanche 18 décembre 2016 à 21:07

Bravo pour le texte, non tu as bien fait d'avoir publié!

Et sinon jolie sortie, mais ça, je n'en ai pas douté une seconde vu les conditions de jeudi (pour ma part demain je reviens dans le même vallon, pour faire de la cascade cette fois!)

» Par taramont, le dimanche 18 décembre 2016 à 21:32

il faut toujours faire les choses comme on les sent Emeric, la rando ce n'est pas que du sport, çà laisse le temps de penser à ceux qui sont équipés pour - bon Noel ! (on n'ose même plus dire "joyeux")

» Par rominet, le lundi 19 décembre 2016 à 15:44

si ça suffit à rendre hommage à la liberté..... :lol: ya pas de soucis à se faire..... :cool:
Vaut mieux réfléchir aux tonnes de gobelets qui vont se cacher, sournoisement, sous la prochaine couche....nous aurons nous aussi nos bombes !!!!

» Par jpc, le lundi 19 décembre 2016 à 18:15

Bravo Em42: il faut accepter de ne pas sauver le monde —et heureusement car chacun a sa bonne solution, y compris Staline, Poutine, Trump et TINA*— et que chacun contribue à l'état de la planète – y compris avec ses contradictions mazoutées ou à prix compressés :wink: –, mais chacun doit défendre le droit de dire ce qu'il en pense, et ce qu'il souhaite ! En espérant faire un peu bouger les choses… :cool: Courage !
*There Is No Alternative (à la pensée libérale : la formule a été popularisée par Miss Thatcher et inspire encore aujourd'hui des prétendants au trône présidentiel…)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne