Accueil > Topo Guide > Sommets > Grandes Rousses - Arves > Le Rissiou > face SE > Sortie du 18 mars 2018
 Topo validé par la modération

2622 m Le Rissiou, face SE

Données techniques

Massif : Grandes Rousses - Arves
Secteur : Oisans
Orientation : SE
Dénivelé : 1220 m.

Difficulté de montée [?] : PD-
Difficulté ski [?] : 4.1 E2
Pente : 42° sur 200m

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3335ET

Matériel

De rando classique ; un piolet peut etre utile dans le haut

Départ/Accès

Départ : La Villette (1400 m) - RN 91-> Rochetaillée->vallée de l'Eau d'Olle-> Vaujany puis la Villette. Parking au Collet

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Remonter le vallon vers le N en coupant les lacets de la route puis NO vers 1700m. Vers 2000 m on entre dans un beau cirque clôt au fond par le Rissiou, à gauche par le Gros Treu et à droite par les Rochers Rissiou. A 2400m la pente finale se redresse sérieusement, on atteint en fait une antécime 2600m du Rissiou.
Itinéraire de descente similaire, dans le bas on a intérêt à suivre la combe des Teppes qui arrive directement au Collet.

Photos

Le Rissiou.
Face SE "classique" (tracé rouge), variantes (tracés jaunes)
Le Rissiou.
Face SE "classique" (tracé rouge), variantes (tracés jaunes) [par Etienne -H-]

Remarques/Variantes

Départ matinal du fait de l'orientation.



Variantes :

» col du Rissiou , versant Sud (D+ 1050m ; Ski 3.1 ; Orientation S)
Col 2463m situé 500m à l'E du Rissiou, permet un débouché plus sûr si la pente terminale est chargée (sortie à 40°, tout de même).

» Clapière des Crouzes (D+ 1200m ; Ski 3.3 ; Orientation SE)
Il s'agit de la combe située à l'ouest du Gros Treu.
Accès:
- par la VN du Rissiou, et traverser plein W sous le Gros Treu
- directement depuis Vaujany (le Rochas) ou la Villette en passant au Grand Beau Rocher (Grand "Bérocha" en patois local).
Sorties:
- à l'épaule 2570m (ou entre cette épaule et le sommet), env. 40°/150m. On peut rejoindre le sommet par l'arête SW, potentiellement skiable par fort enneigement.
- sur l'arête entre les points 2570 et 2476, par un couloir NNE, difficulté semblable.
Les 2 combes S du Rissiou communiquent entre elles par le premier collet au N du Gros Treu.

» Le Fond des Casses (Ski 4.2 ; Orientation NW)
C'est la combe N occidentale du Rissiou.
Le haut est raide, plusieurs couloirs issus de l'arête W du Rissiou entre l'épaule 2570 et l'endroit où l'arête se redresse) permettent de rejoindre le fond de la combe.
Un abri de chasse à 2030m peut constituer un bon endroit pour clore la descente et retourner au soleil. Si l'on préfère poursuivre la descente, tirer sous la falaise au N pour attraper la combe de Latié (passages délicats) puis les pistes forestières vers 1400m pour finir au Rivier via la barrage.



Sortie(s) GPS associée(s) : 05.03.10

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Double but au Rissiou et Sabot [»] : Sortie du dimanche 18 mars 2018 par Em42

Participants : Glad38
Membres associés : cyrill26

Météo

Belles éclaircies le matin s'ennuageant l'après-midi.
Vent du nord s'engouffrant dans le col 30/40km/h environ.

Conditions d'accès

Etat de la route : un peu de neige au dessus de Vaujany

Altitude du parking : 1410m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Rissiou SE2510 - 1350SE11h30 à 40/???PoudreParfois un peu tassée par le vent 5*
Col du Sabot1850 - 1400S14h30/???Poudre tasséeGrosses accus, ski moyen 3*
Altitude de chaussage (montée) : 1410m
Altitude de déchaussage (descente) : 1410m

Activité avalancheuse observée : Nombreux signes !
Montée au Rissiou
Pas mal d'accumulation, nous sommes montés le plus longtemps possible en forêt jusque Plagne Longe (vers 1920m). Le manteau se fissurait par moment. Mauvaise adhésion de la nouvelle couche sur l'ancienne pourrie. Au dessus de 2200m, épaisse couche de neige récente (>1m ?). Nous avons stoppé avant la sortie très chargée. Le vent commençait à créer des plaques dans le fond des Talwegs sous Plagne Longe.

Montée au col du Sabot
Le vent réalise un festival de congères et de plaques. Côte Belle très chargée, tout comme les pentes menant aux rochers Motas. Nous avons fait l'erreur de remonter le talweg de la Vorge - pas raide mais encaissé. En traçant, j'ai déclenché une plaque accumulée sur le versant SW du talweg par le vent. Cassure de 30/40cm d'épaisseur sur 20 à 25m de large. La plaque a dévalé une trentaine de mètres et a partiellement enseveli Gladys en contrebas. Pas de bobo heureusement mais nous avons fait demi-tour. Méfiance de mise même sur ces itinéraires classiques. Nous aurions dû continuer sur la croupe à l'ouest du talweg, ce dernier était un piège (car encaissé) et nous avions aucune chance de nous en sortir (voir photos).

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo au Rissiou - Arrêt sur une bosse à 2510m avant la sortie finale - parking - col du Sabot - Arrêt à 1850m - Dénivelé réel effectué : 1600m

Sortie décidée à la dernière minute à la vue des modèles ce matin. Sur place, à 8h, nous sommes les premiers. Le vent est encore faible pour le moment et le soleil de la partie. L'un comme l'autre, ça ne va pas durer. Nous partons plein ouest dans la belle ouverture dans la forêt sous le Gros Treu. La neige est très légère mais aussi très épaisse. Rapidement plus de 30cm de neige froide sous les skis. Pendant la montée, le vent se lève. On sent une adhérence moyenne de la nouvelle couche sur l'ancienne. On fait le choix de rester en forêt. C'est pénible, raide, mais au moins ça ne part pas. Vers 1850m, la forêt s'espace. Je décide de m'avancer un peu dans la pente pour voir l'état du manteau. Une petite plaque de surface part.. On repart en forêt et nous atteignons Plagne Longe. L'idée d'aller chercher le vallon de Clapière des Crouzes est abandonné, le vent accumule la neige dans la rampe d'accès et cela nous semble un peu trop raide et exposé pour le tenter. Le vallon du Rissiou plus ouvert et moins raide nous semble plus accessible. Nous nous espaçons et avançons prudemment. Dans le vallon, le vent tombe, nous retrouvons une neige très légère et non perturbée par le vent. Une certaine sérénité revient. Dès lors plus rien ne bougera dans le vallon. Nous continuons l'ascension vers le sommet. La rampe finale a récemment purgée (certainement pendant les chutes de neige) et ne présente pas de signes d'instabilité. Cependant la sortie ultra-chargée nous a incité à stopper 100m sous le sommet. Descente idéale dans une neige froide et légère à souhait sur plus de 1100m. Une des meilleures descente de la saison. On a d'abord cherché un peu de pente dans la partie haute du vallon puis sous Plagne Longe nous avons cherché les pentes les moins raides, les moins soufflées et plutôt en forêt.

Arrêt au bord de la route sous le parking. On repeaute pour aller voir le col du Sabot. La trace est bien évidemment faite, du monde est déjà passé. La vigilence baisse, nous sommes sur une classique. Vers 1800m, nous prend l'idée d'aller chercher le petit replat sous Côte Belle (vers 2170m), pensant ainsi terminer notre randonnée. Nous quittons donc la trace de montée. Nous nous engageons dans le lit de la Vorge. Ce n'est pas très raide (25° tout au plus) mais les bords du Talweg le sont beaucoup plus et c'est très chargé. A peine plus haut, j'entend un énorme wouf, je m'affaisse. Je constate que je viens de déclencher une plaque à vent main droite; Je me retourne pour prévenir Gladys, trop tard ! Trop proche elle se fait embarquer. Heureusement qu'il n'y a pas de pente, elle s'immobilise "seulement" quelques mètres plus bas. elle est que partiellement recouverte mais ses mains et ses pieds sont bloqués sous la neige. La neige assez meuble est rapide à dégager et bientôt Glad' est sortie de la plaque. On a eu notre lot d'adrénaline pour aujourd'hui. Pas envie de prendre d'autres risques et de réfléchir où ça passe pour le mieux, on s'en va. Un petit rappel à l'ordre heureusement sans frais !


Commentaires

» Par Rémo Barbaruli, le dimanche 18 mars 2018 à 18:57

:ill: une cartouche... C'était un peu compliqué aujourd'hui visiblement...

» Par Thierry38v, le dimanche 18 mars 2018 à 19:02

Salut Emeric, journée frayeur au Rissiou !
Soulagé que tout se soit bien passé pour vous.
Restons vigilant :wink:

» Par taramont, le dimanche 18 mars 2018 à 22:46

:( :( :( et finalement :)

» Par cyrill26, le lundi 19 mars 2018 à 13:35

Je m'associe à la sortie histoire de ne pas en créer une autre ...
Parti pour cote belle ou aiguillette, au vue des conditions sur place ce sera le col du sabot ! deux fois tellement la descente était bonne ! Bonne certes mais pas totalement safe, si on restait sur les pentes faibles et loin des contres pentes plus fortes ca semblait correctes !
Il me semble qu'on s'est croisé vous commenciez votre montée vers le sabot/cote belle, on finissait notre deuxième descente !
Le vent a eu le temps de transporter entre le matin et votre passage ... en tout cas heureux de lire votre témoignange et de voir qu'il n'y a pas eu de bobos !

» Par Em42, le lundi 19 mars 2018 à 14:21

@ Rémo : yep :oops:, C'était la première fois que Gladys se faisait prendre par une plaque :(
@ Thierry : Ce qui est rageant est que nous avons été très vigilant sur le Rissiou et c'est au moment où nous avons baissé la vigilance qu'on s'est fait prendre;
@ Cyril : Je confirme, c'est bien nous que tu as croisé. Le col du Sabot était bien miné ! A bientôt :happy:

» Par Toz, le lundi 19 mars 2018 à 19:51

La vigilance ne fait pas tout... Elle limite juste les risques... Le "facteur humain" tue et est à l'origine de la plupart des accidents.
Je dis peut etre des conneries mais à la vue des conditions rencontrées au Rissiou, la seule décision raisonnable n'était elle pas de rentrer tranquillou à la maison ?.... :roll: :roll:

» Par Em42, le mardi 20 mars 2018 à 06:21

@Toz : Bien sur que nos choix sont discutables et que nous avions largement vu que l'endroit était douteux. Nous aurions surement dû finir à la voiture après la première descente.

Le mental est quelque chose de très difficile à discerner et même après coup, il est difficile de se rappeler à quoi nous pensions quand nous sommes reparti. Probablement à réaliser une dernière descente en poudre sur un secteur qui avait été déjà bien tracé :lost:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne