Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Le Grand Châtelet (épaule sud) > versant sud > Sortie du 13 mars 2017
 Topo validé par la modération

2461 m Le Grand Châtelet (épaule sud), versant sud

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Tarentaise
Orientation : S
Dénivelé : 1161 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 1.3 E2
Pente : 25°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532OT

Matériel

couteaux

Départ/Accès

Départ : Les Chapelles (1300 m) - Albertville, Moutiers, Aime, Bellentre, Les Chapelles

Itinéraire

Se diriger vers les pentes au-dessus du village, tirer plutôt à gauche pour rejoindre un pont sur un canal vers 1500m. Puis tout droit jusqu'au Dôme de Vaugelaz (2217 m). Continuer à plat puis rejoindre des pentes plus raides jusqu'à l'épaule. Le sommet (2529 m) est difficilement accessible.

Photos

LE Grand Châtelet vue depuis le dôme de Vaugelaz
LE Grand Châtelet vue depuis le dôme de Vaugelaz [par cevenol38]

Remarques/Variantes

Sortie très facile, faisable par conditions avalancheuses ou temps incertain.
On peut partir à peu près de n'importe quel point de la RD86 entre Valezan et la Thuile

Variantes :

» Dôme de Vaugelas, face sud (D+ 915mm ; Ski 1.2 ; Orientation S ; Départ La Thuile de Vulmix)
alternative courte de l'itinéraire du Grd Châtelet versant S ; sommet individualisé



Sortie(s) GPS associée(s) : 13.01.20 25.12.18 13.03.17 14.11.16

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Châtelet sommets Nord et Sud depuis la Thuile de Vulmix [»] : Sortie du lundi 13 mars 2017 par veloski

Participants : Florence ...

Météo

Beau temps mais ciel un peu blafard à l'est et au Sud (probablement sable en suspension) . Douceur et absence de vent.

Conditions d'accès

Etat de la route :
ras

Altitude du parking :
1304 m

Conditions de neige

Regel modeste en terrain découvert au départ (6h15). Bien mou en forêt (orientation N).
Au dessus de 1450 m en versant Sud, neige transfo bien tassée, non dure. Quelques passages déneigés.
A partir de 1750 m (Le sécheron) : superbe neige dure qui suivant les micro-orientation 'moquettise' rapidement.
Grand Châtelet antécime sommet Nord de 2200m à 2514 m en versant SE à Est : Neige déjà bien réchauffée. Moquette XL entre 9h30 et 10h30. Boules dans la pente finale.
Grand Châtelet sommet Sud versant Est : moquette 4* à 12h00 (la meilleure neige de la sortie.
Descente vers la Forêt de l'Arbonne (irrégulière, entre soupe et croûte)
Piste en forêt de l'Arbonne : neige dure parfois faiblement cassante.
Final sous 1650 m : soupe et faible enneigement (le retour à ski ne sera pas assuré les jours prochains).
Globalement, des conditions juste correctes.

Altitude de chaussage (montée) : 1304 m (un peu de portage sous les Rottes).
Altitude de déchaussage (descente) : 1304 m moyennant un micro-déchaussage vers 1330 m.

Activité avalancheuse observée : Nombreuses coulées superficielles en pentes raides. Une grosse plaque en orientation NE entre Grand Châtelet et Plovezan, de 2200 à 2000 m.

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : voir trace GPS - Dénivelé réel effectué : 1520m

Le récit de florence :

Coup de fil de Christian, à 4h15 ! pour avancer notre heure de départ d'Albertville, direction Bourg-st-Maurice et plus précisément la Thuile de Vulmix, avec l'idée d'aller du côté du Roignais et d'improviser selon les températures bien printanières. Grives musiciennes et mésanges chantent à tue-tête alors que nous chaussons les skis, au sortir de la voiture, pour emprunter le sentier bien enneigé, traversant les Grands communaux et le champ de tir de l'Arbonne ! Sous la forêt, le regel est inexistant et nous nous posons quelques questions pour la suite ! En attendant, la vue sur la vallée encore plongée dans l'ombre et les cimes de Vanoise qui seront la toile de fond, à l'est, pour cette belle journée est aussi agréable que celle sur les sommets du Roignais et de Combe Neuve.

Nous déchaussons pour franchir le torrent de l'Arbonne et nous hisser sur le talus puis regagner le sentier qui grimpe entre pins sylvestres, genévriers et pins cembro aux troncs torturés par les avalanches. Quelques passages sont un peu physiques mais nous atteignons sans encombre et bien échauffés! les ruines du chalet des Rottes. Une harde de chamois cavale en direction du ravin du Nant Blanc alors que, aidés des couteaux, nous attaquons les pentes plus raides montant au chalet du Sécheron.

Les vastes champs de neige, sans trace humaine, se déploient devant nous, alors que nous traçons le vallon de Lancevard et nous interrogeons sur la suite du programme: il serait tentant de monter vers la Pointe de Combe Neuve mais les nombreuses coulées passées et... à venir, compte tenu de la douceur des températures nous incitent à nous diriger vers les pentes du Grand Châtelet, plus débonnaires et tout aussi esthétiques, dominées par l'imposant sommet du Roignais. Le final se fait à pied et nous gagnons ainsi l'antécime nord du Grand Châtelet d'où la vue sur la Pierra Menta et le secteur que nous avons exploré vendredi récompense nos efforts... Au-delà de la Pointe de la Terrasse, voici le Mont-Blanc de Courmayeur, l'Aiguille du Géant et les Grandes Jorasses avant de découvrir les sommets des Alpes Grées (Ruitor, Bec de l'Ane, Pointe des Mines, Grande Sassière...)

Nous nous apprêtons pour la première descente: la neige s'est radoucie et nous gagnons rapidement le bas des contreforts rocheux du Grand Châtelet ; désireux de prolonger notre balade dans de si tranquilles espaces, nous repeautons pour gagner le sommet sud 2461 mètres et nous offrir une nouvelle halte panoramique ; les avalanches de fond ont bien dégarni les versants du vallon du Forand et le ciel si bleu, dans notre secteur, est blafard, chargé de particules sableuses au-dessus des sommets de Vanoise et au sud de la région.

Notre descente nous oriente en contrebas du Dôme de Vaugelaz puisque nous avons décidé de boucler par la piste qui traverse la forêt de l'Arbonne. Ce nouvel itinéraire nous oblige à repeauter pour atteindre le niveau de la piste, une fois le vallon descendu, avant de nous laisser glisser jusqu'au bois Charnier, dans une neige de plus en plus « soupe » et de retrouver la voiture, heureux de ce retour dans un secteur que nous avions parcouru l’an dernier, à pareille époque mais avec des conditions neigeuses bien différentes !


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger


Commentaires

» Par Chech, le lundi 13 mars 2017 à 21:05

Hé, on n'était pas si loin ... :wink:

» Par veloski, le lundi 13 mars 2017 à 21:09

Pas loin, en effet !
Nous aurions pu nous rencontrer. :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne