Accueil > Topo Guide > Sommets > Chartreuse > La Petite Vache > boucle et traversée > Sortie du 02 fevrier 2020
 Topo validé par la modération

1735 m La Petite Vache, boucle et traversée

Boucle variée présentant de beaux panoramas ; sans difficulté particulière à part le Pas de la Biche, étroiture raide mais courte, s'évasant rapidement. Nécessite un enneigement conséquent et de préférence de la neige poudreuse pour être appréciée de façon optimale.

Données techniques

Massif : Chartreuse
Secteur : Chartreuse
Orientation : T
Dénivelé : 950 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.2 E1
Pente : 30-35° sur 100m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3334OT

Matériel

RAS - lampe frontale pour le passage du dernier tunnel

Départ/Accès

Départ : Chartreuse de Curière (853 m) - Grenoble -> Col de la Placette -> St Laurent du Pont -> Chartreuse de Curière

Itinéraire

Chartreuse de Curière, Belvédère de None, Cul de la Lampe (en suivant le marquage jaune, légère redescente pour rejoindre le sentier versant W venant du Fournel, ne pas monter à la crête de la Charmille), col de la Petite Vache, Petite Vache, Pas de la Biche, Salle à manger, et retour par le sentier du col de la Charmille puis par l'ancienne route St Laurent du Pont/col des Charmettes en passant par les 2 tunnels.

Remarques/Variantes

il est aussi possible de court-circuiter le Cul de la Lampe en montant à la crête de la Charmille et en traversant plus ou moins en ligne de niveau jusqu'au col de la Petite Vache via le col des Charmilles

Sortie(s) GPS associée(s) : 13.02.17

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

La Petite Vache : état des lieux (y a pas grand-chose) [»] : Sortie du dimanche 02 fevrier 2020 par Aglarond

Participants : -

Météo

Humide et bruineux voire pluvieux

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée

Altitude du parking : 860

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Sortie de la forêt1500N11h10Transfo lourdeNeige détrempée par la pluie
Pas de la Biche1600NE12h30Transfo lourdeNeige détrempée par la pluie

Altitude de chaussage (montée) : 1490
Altitude de déchaussage (descente) : 1330

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●○○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : La Petite Vache : état des lieux (y a pas grand-chose)

Pour rentabiliser la présence du beau-père qui nous permet enfin de sortir à deux ce WE, on ne va pas se rabattre sur un petit Chamechaude ou un Chamrousse qui eut semblé de bon aloi au vu des conditions.
Ayant trouvé la seule prévision météo n'annonçant pas de pluie pour le matin (le picto du BERA) et dédaignant les dernières sorties AROME sans saveur, nous décidons d'aller nous promener dans ce si beau secteur, prêts à porter ce qu'il faudra.
Et bien, il a fallu : pas un pet' de neige du parking à la sortie de la forêt, nonobstant l'orientation générale au nord. Quelques plaques parsèment le sentier du Cul-de-Lampe (cela dit, autant que ce passage soit bien dégarni plutôt que dans un entre-deux problématique). La bruine s'est bien sûr mise de la partie. Avers de la médaille : comme prévu, nous sommes seuls, ou presque (deux voitures ont monté la piste jusqu'au belvédère de Nonne, se demandant sans doute ce que des skieurs pouvaient bien foutre là).
Le chaussage se fait finalement à 1490 m, à la sortie de la forêt, et c'est un rapide montée jusqu'au col puis le sommet de la Petite Vache, dans une neige détrempée. Au sommet, un chamois a l'air aussi surpris de voir du monde par un temps pareil. Quel temps faut-il donc pour leur garantir la paix ?
Le pas de la Biche manque un peu de remplissage, une grosse caillasse interrompt les virages dans le haut du couloir pour imposer un peu d'escalier. Mais outre l'ambiance toujours aussi intimiste de cette tranchée, la neige lourde mais homogène du couloir et de la pente en-dessous permet de profiter sereinement de l'instant, enchaînant virages et fabrication d'escargots.
Nous parvenons à garder les skis jusqu'à 1330 m, puis la descente dans la forêt se passe finalement bien, le tapis de feuilles mortes trempées se révélant plus amortissant que glissant. Ayant bien navigué dans cette section où l'orientation n'est pas si facile (ce versant recèle quelques pièges), nous sommes de retour à l'heure pour décharger beau-papa de ses devoirs, bien mouillés mais ne regrettant pas cette virée chartrousine qui réussit on ne sait comment à garder tous ses charmes par des conditions aussi démoralisantes.


Commentaires

» Par jc69, le lundi 03 fevrier 2020 à 14:57

Merci Beau-Papa :cool:

» Par QReuCk, le lundi 03 fevrier 2020 à 15:40

Ben du coup merci pour l'infos sur les conditions, même si ça fait encore moins plaisir que ce qu'on peut voir sur les quelques webcams du massif. Au moins on saura à quel genre de sous-couche il faut s'attendre lors des prochaines chutes de neige... :~

» Par Aglarond, le lundi 03 fevrier 2020 à 15:46

Les feuilles mortes sont pas si pires comme sous-couche ! A la descente, la forêt est peu caillouteuse...

» Par Vinchy, le lundi 03 fevrier 2020 à 21:08

Quelle tristesse par rapport à l'an dernier, même endroit il y a précisément 1 an... http://www.skitour.fr/photos/88422-5.jpg

» Par Thierry38v, le lundi 03 fevrier 2020 à 21:17

Malgré les conditions démoralisantes pour skier, vous avez su ressentir et décrire l'ambiance particulière de cette partie de la Chartreuse Occidentale...
Merci pour ce moment.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne