Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > La Grande Roche > Crêt du Chien > Sortie du 27 septembre 2020
 Topo validé par la modération

2345 m La Grande Roche, Crêt du Chien

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : SW
Dénivelé : 1300 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 3.1 E1
Pente : Passages à 35°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : L'Epinay (1070 m) - Avant le lac de Font de France, prendre à droite une petite route juste avant une chapelle octogonale. Se garer au mieux à la limite du déneigement.

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

De l'Épinay (1070m), suivre la route jusqu'au hameau de la Tour. Prendre à droite le bon sentier en forêt (balisage jaune) en direction de la Montagne de l'Arpette. Après de nombreux lacets, on sort de la forêt vers 1550m. Rejoindre les Chalets de l'Arpette (1850m) soit en suivant le sentier d'été par un mouvement droite-gauche contournant les vernes, soit directement par un petit verrou un peu plus raide directement à l'aplomb des chalets.
Poursuivre N et remonter la croupe SW (30-35°/150m) jusqu'au Crêt du Chien (2049m). Continuer W sur la crête débonnaire et panoramique pour gagner le sommet de la Grande Roche (2344m).

Du sommet, plusieurs possibilités de descente:
- Directe SW par les petits couloirs se faufilant entre les petites barres rocheuses (35-40°/200m).
- Suivre la crête W jusqu'à 2250m environ puis plonger dans les pentes SW débouchant en amont de la combe supérieure des Chalets de l'Arpette.
- Par l'itinéraire de montée, en repassant par le Crêt du Chien.

On rejoint ensuite l'itinéraire emprunté à la montée au niveau des Chalets de l'Arpette.

Remarques/Variantes

Possibilité de faire le parcours en traversée au départ du Cley. Montée par le sentier du Ruisseau Perdu, la Combe de la Grande Valloire en direction du Lac de la Folle (2150m) puis un des 2 Couloirs NE conduisant au sommet de la Grande Roche.

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

La Grande Roche, Montagne de l'Arpette [»] : Sortie du dimanche 27 septembre 2020 par JulBont

Participants : -

Météo

Ambiance neigeuse avec flocons et jour blanc à la montée, puis amélioration toute relative à la descente.

Conditions d'accès

État de la route : noire

Altitude du parking : 1050m

Conditions de neige

Forêt: de rien à 20 cm, inskiable comme d'habitude. Portage efficace et très agréable.
Montagne de l'Arpette: 20-30 cm en moyenne, et jusqu'à 40cm dans les talwegs. Neige un peu dense, farineuse en surface, douce à skier. Les requins sont bien visibles sur le haut de la combe.


Altitude de chaussage (montée) : 1550m
Altitude de déchaussage (descente) : 1550m

Activité avalancheuse observée : plusieurs départs de fond sous la Crête de Chien...

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Bosse 2100m jouxtant le Pluviomètre en A/R - Dénivelé réel effectué : 1050m

À la recherche d'un coin peinard, en vain... Finalement y'avait foule dans cette combe perdue! D'abord un troupeau d'ânes, plus intrigués par ma présence, et peut-être aussi par mon moyen de locomotion, les uns que les autres. Une rencontre bien sympathique... Plus haut, le troupeau de moutons s'est fait surprendre par les premières chutes de neige. Ils attendent patiemment la fonte (y'en aura pour un moment quand même...) pour finir tranquillement leur pâture. Leurs bêlements ne seront pour mes oreilles qu'une chatouille par rapport aux aboiements insistants de leurs gardiens, et ce pendant plus d'une heure... Pas moins de 5 patous montent la garde, ils ne me lâcheront pas la grappe. Sans jamais être vraiment menaçants, ils se dirigent vers moi à plusieurs reprises dès que j'ai le malheur de faire une conversion dans leur direction. Dommage, cela a partiellement gâché la fête, mais bon après tout celui qui n'avait rien à fiche ici aujourd'hui, c'était bien moi! Sinon, côté ski, la texture de la neige était délicieuse et les quelques touchettes indolores (de toute façon les vieux BD ne sentent plus rien depuis longtemps...). Cela valait presque le coup de se faire bouffer un mollet. À quand la prochaine?


Commentaires

» Par xdo, le dimanche 27 septembre 2020 à 19:08

jolis les champignons :)

» Par JulBont, le dimanche 27 septembre 2020 à 19:35

Excellents en fricassée... :happy:

» Par sdxmountainer, le dimanche 27 septembre 2020 à 20:10

cool la mixture : 500m de rando, 500m de ski..c'est ce qui s'appelle un entre 2...
fais gaffe quand meme : 1 mollet en moins, ca aide pas pour descendre...y avait au moins risque 4 là ! :P

» Par sdxmountainer, le dimanche 27 septembre 2020 à 20:11

sympa le couple de champignons; j'aurais plutot dédié ca a Yougs/Nat38 !

» Par JulBont, le dimanche 27 septembre 2020 à 20:24

Avec 5 patous à ses trousses, c'est même risque 5 !!! :ill:
Sinon, sortie à skis et cueillette de champis ne sont pas incompatibles, faut savoir combiner (et penser au petit panier) !!! :P

» Par jpc, le dimanche 27 septembre 2020 à 21:09

"Sans jamais être vraiment menaçants, ils se dirigent vers moi à plusieurs reprises dès que j'ai le malheur de faire une conversion dans leur direction" J'aurais bien aimé voir à la descente : la godille avec 5 patous aux trousses… :OO:

» Par JulBont, le dimanche 27 septembre 2020 à 21:26

Je t'avoue que j'étais plus serein à la descente qu'à la montée, mais fallait pas non plus se prendre un requin !!! :ill: :D

» Par Vinchy, le lundi 28 septembre 2020 à 10:35

Au moins dis toi que t'étais pas en short... Pour l'avoir vécu, ces petites bêbêtes bien sympathiques peuvent courir vite, et plus tu t'enfouies plus ils te rattrapent et finissent pas te mordre un bout de mollet (vécu...)
Maintenant je sais que s'ils viennent en courant vers toi il vaut mieux surtout ne pas bouger et ne pas tenter à s'enfuir. Enfin, à skis peut être que tu peux leur échapper^^

» Par Manu Abelé, le lundi 28 septembre 2020 à 13:43

Salut! mais bon après tout celui qui n'avait rien à fiche ici aujourd'hui, c'était bien moi! --> ca c'est si on considère que le patou a la priorité sur le randonneur? perso pas mal de mauvaises expériences avec les patous, même en adoptant les bons gestes, j'en viens à les détester tous :( Du coup quand j'en croise je les insulte copieusement, mais tout en restant très calme :lol:

» Par JulBont, le mardi 29 septembre 2020 à 19:31

Tout comme toi Vinchy, je me suis déjà fait gnaquer (le cuissot), et par conséquent tout colle toi Manu, je les déteste. Même si ils ne font que leur boulot. Il n'est pas rare de devoir changer d'objectif en cours de route par le simple fait de leur présence... :evil:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne