Accueil > Topo Guide > Sommets > Bornes - Aravis > L'Etale > Couloir Combaz > Sortie du 08 décembre 2019
 Topo validé par la modération

2483 m L'Etale, Couloir Combaz

Données techniques

Massif : Bornes - Aravis
Secteur : Borne-Fier
Orientation : N
Dénivelé : 1200 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 5.1 E2
Pente : 45°/200m (passage étroit à 50°)

Nb de jours : ½
Type : Aller/Retour

Cartes : 3531OT

Matériel

crampons
piolet utile dans les passages glace/rocher

Départ/Accès

Départ : Col des Aravis (1486 m) - Suivre la D909 jusqu’au Col des Aravis 1486m (parking).

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Du Col des Aravis, suivre l'itinéraire classique de la combe à Marion.
Au col 2250m, traverser en descendant vers le S et en restant bien à gauche pour perdre le moins d'altitude possible. On arrive dans une légère dépression, au pied du couloir Combaz que l'on remonte jusqu'au col de sortie (2400m), on atteint le sommet par des pentes W.


Descente par le même itinéraire.
Sous le couloir Combaz, on peut basculer sur la gauche dans la combe de Blonnière pour profiter de la descente jusque vers 1900.

Photos

Photo prise en début de saison, le couloir est bien sec.
Photo prise en début de saison, le couloir est bien sec. [par Etienne -H-]
Combe à Marion
Combe à Marion [par Etienne -H-]
Etale face Nord.
Couloir de la Combaz: en pointillé, le passage direct possible par excellent enneigement.
Etale face Nord.
Couloir de la Combaz: en pointillé, le passage direct possible par excellent enneigement. [par Franck Chevallier]
avalanche du11 mars 2017  12h10   Massif de l'étale depuis le Col des Aravis au col du Cornet  Combe au pied la face SE  des pointes de la blonnière 
avalanche du 11 mars 2017 12h10  qui a traversé toute la combe d'accès aux jardin suspendu  du jama
avalanche du11 mars 2017 12h10 Massif de l'étale depuis le Col des Aravis au col du Cornet Combe au pied la face SE des pointes de la blonnière
avalanche du 11 mars 2017 12h10 qui a traversé toute la combe d'accès aux jardin suspendu du jama [par autrerive]

Remarques/Variantes

Une étroiture au milieu est souvent mal enneigée et pose problème. Si on la contourne par la droite en descendant, on passe alors, plutôt à un 4.3 mais E3.
Attention aux accumulations dans la partie médiane du couloir sous le Ressaut.

Variantes :

» Couloir Combaz depuis Comburce (D+ 1300m ; Ski 5.1)
Empruntant jusque vers 2000m l'itinéraire normal des pointes de Blonnière, puis en tirant au S pour trouver le couloir.



Sortie(s) GPS associée(s) : 05.05.16 27.04.08

Conditions récentes

» Le 04 janvier par morgann [●○○○○] Parti pour de la poudre au combaz, plein d'espoir au vue de la combe à marion, c'est arrivé au pied du couloir que les »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Boucle Couloir Combaz - Rampe du Clocher [»] : Sortie du dimanche 08 décembre 2019 par Floch

Participants : -
Membres associés : antoinechpr

Météo

Grand beau, un peu de vent en haut de l’Étale

Conditions d'accès

Etat de la route :
RAS

Altitude du parking :
1500

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Combe à MarionNTrafoléeNeige majoritairement froide mais souvent soufflée/carton et bien trafollé
CombazNPoudre tasséeAncienne poudre encore légère et froide. Quelques zones soufflées dans le cône
ClochersNPoudre tasséeAncienne poudre encore assez profonde, un peu trafollée
Étonnamment bon sur la majorité du parcours. Le Combaz comme la rampe est en neige froide encore bien bonne à skier

Altitude de chaussage (montée) : 1500
Altitude de déchaussage (descente) : 1500

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Du col des Aravis, Montée combe à Marion, traversée au pied du Combaz puis montée à l’Étale, redescente par le Combaz, traversée dans Blonnière pour remonter en haut de la rampe des clochers, puis descente de la rampe et retour au col - Dénivelé réel effectué : 1500m

Après l'offensive hivernale de Novembre, on a du s'aligner sur la tendance et ranger (à contre cœur ?) chaussons et parapente pour passer en mode hiver. Quelques sorties de remises en jambe nous amène tranquillement à ce WE qui s'annonce radieux. Fort d'une certaine excitation, on se balance direct dans un truc absolument pas en condis le samedi, ce qui nous aura tout de même permit de se remettre à jour sur l'entrainement "bartassage 2000" mis au point l'hiver dernier en FN de la Balafrasse. Bon jardiner c'est bien, mais skier c'est mieux, donc on réfléchit un peu plus pour le lendemain. On décide de partir en terrain connu, direction l'Etale.

8h30 au col, la combe à Marion est vite avalée malgré les quelques zipettes, puis on fonce directement sous le Combaz. Là le tracage en règle débute, mais ça reste néanmoins efficace. Sommet de l'Etale, ça burle un peu donc on reste pas trop. Après avoir esquivé les quelques sharks sous le sommet, on plonge dans un Combaz tout poudre qui fait bien plaisir ! Le haut est vite avalée, on arrive alors sur la traversée au dessus du ressaut qui passe ski aux pieds. Ensuite, les virages s'élargissent tandis que la pente diminue et on arrive en bas du bazar. De là, plusieurs options s'offrent à nous: Combe à marion, coillu, clochers.. Ah tiens clochers ça peut être sympa, en plus on évite la carton trafollée de la combe à marion, vendu !

On traverse donc pour remonter jusqu'en haut de la rampe. L'imposante corniche qui domine le couloir nous force néanmoins à une approche alternative. On chope le relais tout à gauche (un comble en période de manifestation me direz vous..) et on taille une entrée décente dans la face. OK en se collant bien au cailloux ça va passer, on chausse donc et c'est parti pour un peu de dérapage sur une lèvre fin raide, puis un petit gratonnage/tout droit nous amène en haut de la rampe. Et là surprise, ben c'est encore tout bon ! Froid, profond, pas encore trop trafollée, on lâche donc les chevaux dans ce réservoir de poudre. Ça ski bien, la neige est facile et les petits rochers enneigés agrémentent la descente de quelques sauts de puce. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et malgré avoir prit la variante de gauche pour rester le plus longtemps possible sur les rampes, il faut bien rentrer au bercail. Le retour en traversée est moins idyllique, mais ça joue et on rentre à la voiture sans pousser.

Finalement des belles pentes qui, malgré une certaine facilité d'accès, restent toujours très agréables à skier, surtout avec des conditions comme celles-là.


Commentaires

» Par alainlo, le lundi 09 décembre 2019 à 10:15

Bel enchainement ! Ca donne envie de venir visiter les coin qui semble mieux rempli ? :wink:

» Par marian, le lundi 09 décembre 2019 à 16:37

J'ai vu deux traces de descente dans la rampe Chauchefoin à Blonnière hier. C'était vous?

» Par antoinechpr, le lundi 09 décembre 2019 à 18:36

Heuuuu joker... oui on devait la faire en AR depuis le haut pour profiter de la bonne neige dedans, mais au final la flemme de remonter donc déescalade rapidos des 100 derniers mètres!

» Par alainlo, le lundi 09 décembre 2019 à 19:07

Ah les coquins qui cachent...

» Par marian, le mardi 10 décembre 2019 à 16:57

y a pas 50 mecs dans les Aravis pour faire ça a vue en décembre... :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne