Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grands Moulins > Couloir Nord-Ouest > Sortie du 17 mai 2020
 Topo validé par la modération

2495 m Grands Moulins, Couloir Nord-Ouest

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : NW
Dénivelé : 1100 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 5.1 E2
Pente : 42°/450m court passage > 45°

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Crampons, piolet.

Départ/Accès

Départ : Route de Val Pelouse (1400 m) - Grenoble > direction Chambéry jusqu'a Poncharra > La Rochette > Arvillard > Route de Val Pelouse (souvent praticable jusqu'à 1400 au printemps) > Val pelouse 1710

Itinéraire

Suivre la route enneigée jusqu’à Val Pelouse (1700) puis remonter la croupe pour atteindre la crête (1879, coté sur IGN). Suivre la crête sud-est pour atteindre le point 2041. Le couloir est bien visible de ce point. Poursuivre l'arête pour gagner le col de la Perrière (2023).
Quitter le col direction est en perdant le moins d'altitude et arriver sous le couloir vers 1950.
On trouve un ressaut relativement raide et souvent en glace vers 2050. après la pente est régulière à 42° (voir un peu moins) jusqu'au sommet ou elle devient un peu plus forte sur les 50 derniers mètres.
Descente par le même itinéraire.

Photos

Le couloir nord-ouest des Grands Moulins
Le couloir nord-ouest des Grands Moulins [par Jip]
Le Couloir NW (Avril 08).
Le Couloir NW (Avril 08). [par Géraud °°°]
Couloir NW vu de la route de Prodin
Mars 2013
Couloir NW vu de la route de Prodin
Mars 2013 [par pierre cretinon]
450 M De couloir NW
450 M De couloir NW [par floriangaf]

Remarques/Variantes

- Ex-couloir mythique
- Autre départ possible de la route de la Prodin praticable jusque vers 800m à 1100m selon enneigement, puis suivre l'itinéraire du chemin d'été passant au chalet et aux sources du Gargoton avant de rejoindre le pied du couloir
- Si le bas n'est pas assez enneigé pour être skié (ce qui est souvent le cas, on peut s'échapper rive droite à la descente pour rejoindre un couloir parallèle qui lui ne présente pas de ressauts (mais qui ne sort pas au sommet).

Conditions récentes

» Le 17 mai [Sortie ci-dessous]

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Odeur de silex aux Grands Moulins [»] : Sortie du dimanche 17 mai 2020 par Rémo Barbaruli

Participants : pollo

Météo

Nuageux se déchirant parfois, et chaud (8°C à Val Pelouse à 6:30), vent d'est au sommet

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagée (panneau d'interdiction encore en place, un peu de débardage à faire, mais tout le monde passe)

Altitude du parking : 1700

Conditions de neige

Déjà pour en parler il faut qu'il y en ait...

Neige de névé / transfo (lourde parfois) dans le couloir et sous le col de la Perrière. Aucun regel. Les ressauts du couloir sont secs, ça passe par des couloirs parallèles à gauche en montant moyennant des déchaussages. Bon ski quand on skie mais bon on ne va pas mettre 3* non plus vu comme ça manque de neige...

Le couloir NE avait l'air en bonnes conditions. Les secteurs Pic du Frêne - Grand Crozet et Grand Charnier ont l'air bien enneigés.

Altitude de chaussage (montée) : col de la Perrière pour la première descente (1979), puis repeautage à 1900 m sous le couloir
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : du sluff sous nos skis (slush aujourd'hui) dans le couloir, sinon de vieilles coulées

Skiabilité [?] : ●●○○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : topo, mais passage par les écharpes car les ressauts ne passaient pas - Dénivelé réel effectué : 1200m

J'ai senti le vent et l'odeur de silex...

"Rémo, tu feras attention, il y a un rocher qui bouge, là.
- ok"

On est 50 mètres sous le sommet, sur l'arête vu que le couloir ne sortait pas directement aujourd'hui. Petit passage d'escalade facile, mais avec les chaussures de ski ce n'est jamais commode. Pollo passe le fil de l'arête, je m'engage, m'emploie un peu, passe le pas retord, me rétablis, regarde au-dessus.

Et vois un rocher d'un demi mètre-cube (légère exagération possible, due à l'émotion, vous me pardonnerez) qui me fonce dessus, rebondit, m'évite de peu, se fend en deux, un morceau fonce vers nos skis restés à la sortie du couloir, rebondit, les évite.

Odeur de silex.

A part ça, ça avait plutôt mal commencé cette sortie : pas de neige, moins beau que prévu. Et le choix des Grands Moulins, que pollo me vend chaque année pour des motifs différents ("il y a de la neige bas", "le départ est haut", "on peut boucler et enchaîner 4 couloirs" etc) l'avait emporté aujourd'hui : avec toutes les orientations possibles, il y en aurait au moins une de bonne. Sauf qu'en fait il n'y avait qu'une possibilité en neige, le nord-ouest. Pour le reste, à part pour aller mettre de l'engrais sur les myrtilles, aucun intérêt ! Et donc le nord-ouest, 5.1, ce n'est pas ce qu'on avait prévu pour une reprise. Sans compter que pollo a oublié son piolet ! Mais bon quand faut y aller...

Heureusement la visibilité sera bonne à chaque fois qu'il faudra voir l'itinéraire, et prendre une décision. Et une vieille trace d'un skieur solitaire nous aidera à nous convaincre que ça doit passer. Et la neige sera bien agréable à skier (même si le sluff a rempli le froc de pollo ; c'est frais et mouillé).

La dernière en Belledonne probablement. Une année sans Chartreuse pour moi. Une année mal partie pour les Ecrins. Quelqu'un a le 06 de Kílian pour déménager en Norvège ?


Commentaires

» Par jpc, le dimanche 17 mai 2020 à 23:19

Qu'est-ce que je regrette d'avoir pris l'option jardinage-sieste-boulot ! :roll: :happy:
« Le couloir NE avait l'air en bonnes conditions. Les secteurs Pic du Frêne - Grand Crozet et Grand Charnier ont l'air bien enneigés » : c'est cela, oui… mais de près cela n'a plus l'air de quoi que ce soit :OO: (bon, OK, dans tous les autres secteurs aussi) :wink:
Bon, sérieusement, content que vos aventures se soient bien terminées. Avec en prime une photo 1 ex-cep-tion-nel-le !!

» Par Rémo Barbaruli, le lundi 18 mai 2020 à 05:34

@jpc : vu la probabilité de succès je n’ai même pas eu le courage de te proposer... :oops:

» Par pollo, le lundi 18 mai 2020 à 16:03

J'avais fait une proposition à jpc en début de semaine sur le plan Lautaret...
La photo 1 est vraiment sympa; un petit air de Legolas (les skis remplaçant l'arc) dans le Seigneur des Anneaux.

Sinon, revenons sur la méthode complexe, voire un tantinet complotiste, pour attirer Rémo aux Grands Moulins:
- en 2017, élire un président libétaro-libéral grâce à la conjonction improbable du jeunisme ambiant, de l'écroulement du Parti Socialiste et de l'atomisation de la gauche, de l'auto-destruction du candidat de la droite traditionnelle et de la nullité (oratoire) de la candidate de l'extrême droite.
- à partir d'octobre 2018, mettre en place un mouvement de contestation coloré qui manifeste tous les week-ends.
- Provoquer des débordements lors de ces manifestations pour exacerber la fibre sécuritaro-libéral du gouvernement et lui faire abandonner toute coloration libertaire.
- Introduire à Wuhan, ville que Rémo apprécie pour son lac et sa pollution, un virus.
- Laisser la circulation mondialisée des personnes répandre le virus.
- Quand il revient en France (ramené par Rémo ??), le gouvernement, bien chauffé par les gilets jaunes, organise un confinement strict avec interdictions des activités de montagne alors que la saison de ski de randonnée bat son plein.
- Avoir un créneau nivo/météo parfait pendant le confinement.
- Quand la fin du déconfinement s'annonce, atteindre des températures estivales pour faire remonter la limite de la neige nettement au-dessus de la plupart des départs belledonniens.
- Au premier week-end du déconfinement, avoir une météo pourrie pour tous les départs hauts localisés dans un rayon de 100km autour de Rémo SAUF aux grands moulins.
Et voilà, c'est pas si compliqué que ça (mais je ne suis pas sûr que j'arrive à l'y entrainer une seconde fois).

» Par Rémo Barbaruli, le lundi 18 mai 2020 à 16:33

@pollo : tu as oublié de préciser que le réchauffement climatique c’est toi ! Ceci explique cela ! Sinon j’ai adoré les Grands Moulins, j’y retourne dès qu’on peut pour boucler toutes les faces et couloirs. Mais avec de la neige !

» Par pollo, le lundi 18 mai 2020 à 19:43

Quel réchauffement climatique ?
Ce soit-disant réchauffement climatique est un complot des bobo-ecolos tendance pasteque.
D'ailleurs, à l'époque, les dinosaures baguenaudaient gaiement sur la terre plate avec une température moyenne largement supérieure à la température actuelle. Tyranosaurus skitourus se deplacait sur la neige a la montee comme a la descente sur des troncs de fougeres arborescentes geantes qu'il shapait avec ses petits pattes et ses grandes dents.

» Par jpc, le mercredi 20 mai 2020 à 15:15

Les Grands Moulins blancs, je signe aussi… l'an prochain… :roll:

» Par taramont, le jeudi 21 mai 2020 à 11:03

Les Grands Moulins quand le blé est en herbe, voire plus, c'était une excellente idée. Elle nous vaut 2 magnifiques photos en N/B en plus du plaisir de vous savoir vivant.
Moi, la photo 1, j'ai cru que c'était une rencontre avec Oetzi. Belle fin de saison ! :)

» Ajouter un commentaire






biggrin smile sad eek confused cool mad razz lol ill evil rolleyes wink redface happy lost
HTML interdit. BBCode Autorisé.


Oui, c'est ça ! (cliquez dans le carré)

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne