Accueil > Topo Guide > Sommets > Ecrins > Grande Ruine > Tour de la Grande Ruine > Sortie du 30 décembre 2019
 En attente de modération

3765 m Grande Ruine, Tour de la Grande Ruine

Données techniques

Massif : Ecrins
Secteur : Oisans
Orientation : T
Dénivelé : 1450 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 3.3 E3
Pente : 40° sur 150m

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3436ET

Matériel

Matériel pour progression sur glacier, crampon et piolet.

Départ/Accès

Départ : Villar d'Arêne (Pont d'Arsine) (1667 m) - De Grenoble RN91 vers Bourg d'Oisans, La Grave.
1km apres Villar d'Arêne, prendre à droite et se garer au bout de la route.

NB: Ce départ est (difficilement) accessible en TC

Itinéraire

Du refuge Adèle Planchard, partir vers l'ouest sur le glacier supérieur des Agneaux. Passer le col des neiges par sa partie basse et redescendre sur le glacier de la casse Déserte. Remonter au col du même nom par une pente de neige à 40° sur 100m. Du col descendre versant Etançon Par un couloir à 40° sur 80 mètres. Descendre le glacier de la Grande Ruine en passant le bombé de par le centre du glacier, puis contourner l’éperon rocheux qui borde le glacier en rive droite jusque vers 2900m. Remonter alors vers le nord pour contourner les falaises qui sont sous le col de la Grande Ruine. Par une large écharpe à 35° en ascendance à droite rejoindre le col précité. Du col descendre sur le glacier du Clot des Cavales en longeant les faces nord de Roche Méane. Passer sous l’éperon rocheux qui sépare les parties hautes du glacier jusque vers 2850m. Monter en direction du couloir du col de l'Ange, passer la rimaye, puis continuer sur 80m avant de traverser sur 30m à gauche pour rejoindre l'axe du couloir de la Brèche des Chérubins. Remonter le couloir jusqu'à son sommet par une pente à 45°. De la Brèche descendre versant sud-sud-est par une pente à 40° sur 150m jusque vers 2850m. De là remonter au refuge Adèle Planchard point de départ.

Remarques/Variantes

Sommet(s) associé(s) : Grande Ruine

Refuge(s) associé(s) : Refuge Adèle Planchard

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

MIni RaID AuTouR de la GrAnDe RuiNe [»] : Sortie du samedi 28 au lundi 30 décembre 2019 (3 jours) par M4B

Participants : Jesus & M4B

Météo

Grand beau
Température clémente
pas de vent

Conditions d'accès

Etat de la route : dégagé jusqu'au gite

Altitude du parking :
1667m

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) :1667
Altitude de déchaussage (descente) : 1667

Activité avalancheuse observée : quelques petites coulées sous les barres mais sinon rien vu bougé

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Villard d'Arene > Refuge Adele Planchard > Pointe Brevoort > Refuge AP > Col de la casse deserte > col de la grande ruine > Villard d'arene - Dénivelé réel effectué : 2500m

Pourquoi faire un compte rendu ?
Pour partager ce petit voyage et les conditions plutôt que de les garder égoïstement pour moi !
Par besoin de reconnaissance, comme ceux qui postent sur les réseaux pour se sentir exister ?
Ou pour tenter de prolonger encore un peu ce voyage et en garder une trace...
euh non enfaite pour être honnête c'est plus pour vous faire rager ;)
... donc je me lance pendant que c'est encore chaud .


A la base l'idée d'un raid dans les Ecrins a germé après avoir vu le film Robinson des Ecrins au Ciné montagne dernier.
Se retrouver au cœur du parc, déserté, isolé, sauvage, lorsque tous les accès sont coupés, pour fuir ce monde de fou !
C'est comme si le temps s'était arrêté.
Au départ l'idée c'était plutôt Brèche de la Meije > La Bérarde > T.. (ca vous donne des idées mais celle la je la garde pour nous Seb)
mais c'est un poil plus dur, plus long et plus engagé, c’était pas le moment .
Jesus voulait faire une cabane et il s'en souviendra de celle là !

Départ du parking lundi chargé comme des mules avec tous le matos et la bouffe pour 3 jours dans nos petit sac de 30l.
Après le refuge de Villard d'Arêne plus aucune trace, la montagne est à nous !
Le plat est long mais ça déroule bien jusqu’à la monté finale ou on commence à en chier sérieusement pour finir les 500 derniers mètres et arriver au refuge Adele Planchard après la tombé de la nuit.
On a mis a peu prés ... Accrochez vous .... : le double du temps topo !!!
Pour notre défense je vous rappel qu'on est chargé à bloc, en raquette avec la planche sur le dos et qu'on trace dans en moyenne 20 cm de poudreuse parfois légère, parfois dense et parfois avec une bonne croute comme on les aimes.

Bref, en arrivant on découvre la porte du refuge ouverte et le sas d'entré rempli de neige, heureusement le dortoir à été a peu prés épargné. On a dégagé un peu mais ça serait bien pour les prochains de continuer car il reste du boulot et ça éviterait du travail en plus pour les gardiens !

Le lendemain on redescend au petit matin sur nos traces pour chercher les lunettes que Jez à perdu dans le montée,
BINGO on les retrouves dans la trace 200m plus bas, OUF raid à moitié sauvé !
Ensuite on monte jusqu'au col juste avant l’arête de la pointe Brévoort pour redescendre au refuge dans une neige de cinéma :D
Et oui pas de sommet :!

J3-On part pour faire le tour, la descente du col des neiges est dur avec un bon grip mais un peu expo car les rochers sont apparents sur le bas ( il y a une plaquette pour s'assurer, qu'on a utilisé )
On remonte vers le col de la Casse Déserte où il a fallut se faire très légers pour franchir la rimaye !
Au col l'ambiance est grandiose !
La descente par le petit couloir w (le bas n'est pas très rempli avec pas mal de rocher et une petite rimaye à franchir léger aussi ) et le glacier de la Grande Ruine est génial, la vue en face aussi !
On s’arrête a 3000m pour remonter au col de la Grande Ruine en contournant les barres sous le soleil qui nous réchauffe sévère !
Malgré la fatigue on essaye de ne pas trainer car la neige chauffe.
On met les crampons pour les 30 derniers mètres en traversée avant le col.
Une belle descente s'offre à nous de l'autre coté sur le glacier du Clot des Cavales dans ce vallon magnifique dominé par le Pavé et le Pic Gaspard, on enchaine les virages en grande courbe dans la poudre tassée qui vol en belles gerbes pour ensuite se laisser glisser jusqu’à Val Fourche, rechausser les raquettes et rentrer à Villard d'Arene rincés, négociant la petite descente après les antennes.

3 Jours de rêve au paradis: les Ecrins !
Si après la lecture de ce CR vous ne l'avez pas compris, les conditions sont vraiment bonnes ! pour le moment en tout cas ...


Commentaires

(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne