Accueil > Topo Guide > Sommets > Beaufortain > Grande Parei - Sommet Central > La Rampe et L'Entonnoir > Sortie du 20 mars 2019
 Topo validé par la modération

2640 m Grande Parei - Sommet Central, La Rampe et L'Entonnoir

Données techniques

Massif : Beaufortain
Secteur : Tarentaise
Orientation : N
Dénivelé : 1250 m.

Difficulté de montée [?] : PD
Difficulté ski [?] : 4.3 E1
Pente : 45° 200m et 40/45° 100m - passages plus raides

Nb de jours : ½, 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3532OT

Matériel

Si poudreuse : rien.
Si neige dure : couteaux, crampons, 1 piolet, éventuellement corde pour assurer un équipier plus faible.


Départ/Accès

Départ : Granier (parking du téléski) (1390 m) - Montmélian -> Albertville -> Moutiers -> Aime.
Prendre la D 218 jusquà Granier puis le parking du téleski (1400m), terminus de la route en hiver.
Il y a un radar automatique dans le tunnel à la sortie de Moutiers sur la RN 90.

Itinéraire

Début d'itinéraire identique à celui du Roc de la Charbonnière ou le Mont Coin depuis Granier :
Du parking du téléski de Granier, prendre la route forestière menant à Laval (1650m).
Continuer ensuite en fond de vallée pour rejoindre le plateau de Plan Pichu 1939m (préférer la rive gauche et passer par la Rosière pour monter sur le plateau, la crête du Faillé pouvant être sujette à des départs de plaques sur les dalles rocheuses exposées le matin).
Avant la ferme de Plan Pichu, prendre à droite les pentes plus raides et passer au Jerbois d'en bas (2036m), puis monter au plus raide pour rejoindre le vallon horizontal du ruisseau du Jerbois (même altitude que le Jerbois d'en haut).

Depuis l'entrée de ce vallon évident menant au N-E au roc de la Charbonnière, compter moins de 500m de distance jusqu'à decouvrir à droite une brêche entre 2 falaises délimitant un couloir 100m au-dessus de nous (même longitude que le lac de la Portette).
Vous êtes arrivés au pied de l'entonnoir (possibilité de le gravir pour repérer les conditions, dans ce cas, suivre le descriptif de la descente en sens inverse).
Gravir le 1er goulet raide à gauche de l'entonnoir (plus de 40°) pour atteindre une petite combe menant à l'arête de la Grande Paréi.
Vers 2400m, se dessinent, sur la droite, plein nord, 3 rampes parallèles et étroites menant à la crête.
La rampe de droite parait être la plus intéressante car la plus préservée du vent et la plus au nord.
Monter droit dans la rampe, skis sur le sac.
Au sommet, se méfier de la sortie de gauche, avec une belle plaque à vent. Préférer sortir tout droit. Le sommet propose un plat pour chausser, côté sud.
Descente par la rampe étroite surtout au fond (4 m max), avec rocher surplombant : attention la tête. A la descente, préférer la partie gauche, celle de droite étant ventée, pelée et donc traître niveau pierres.
150m entre 45 et 50°, 50m à 40°.
Au fond de la rampe, ne pas perdre d'altitude ! longer les falaises en tirant sur la gauche à skis, puis déchausser pour monter un petit mur de 30m permettant de basculer en face sud.
Juste derrière ce mur se trouve le départ de l'entonnoir, très large, exposé ouest, évident.
Très belle ambiance avec les falaises et le rétrécissement. Superbe photo à prendre depuis le sommet des falaises.
Descendre l'entonnoir, la partie la plus étroite est la plus raide, avec, selon les conditions, un rocher à sauter ou un passage très étroit (moins de 2m de large sur 3m de long) mais pas exposé du tout. 100m entre 40 et 45°, passage du rocher plus raide.
La pente s'adoucie ensuite pour rejoinde le vallon du ruisseau du Jerbois.
Prendre le même itinéraire pour rentrer au parking de Granier, pentes exposée ouest et sud ouest jusqu'à Plan Pichu.

Variante de montée : du début du vallon du Jerbois, monter par la droite entre les barres rocheuses, puis revenir en face sud-ouest pour aboutir directement au sommet de la rampe.
Variante plus facile : ne pas faire la rampe, la dépasser et continuer au fond de la combe pour atteindre l'arête facile de la Grande Paréi (2650m, voire 2670m) et redescendre sans prendre l'entonnoir.

Photos

les 2 rampes de droite, celle de gauche sans assez de neige...
les 2 rampes de droite, celle de gauche sans assez de neige... [par Christophe DUC]
itinéraire topo et sortie du 10/01/2015
itinéraire topo et sortie du 10/01/2015 [par Christophe DUC]

Remarques/Variantes

J'avais remonté seul à pied l'entonnoir au mois d'avril 2005 : le passage du rocher était sec, avec juste un langue de glace de 30 cm de large.
Se méfier des chamois : là-bas c'est leur domaine et risque de pierres tombantes.
La rampe est très étroite !


Refuge(s) associé(s) : Refuge de la Coire

Sortie(s) GPS associée(s) : 24.01.15

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grande Parei - Sommet Central, La Rampe et L'Entonnoir [»] : Sortie du mercredi 20 mars 2019 par Toz

Participants : sdxmountainer

Météo

grand bleu. pas de vent. chaud.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1400m

Conditions de neige

Au dessus de 2300m, on trouve de 10 à 20 cm de poudre froide posée sur un fond souple en orientation N à NW. Croutée fin en W et en cours de tassement en orientation chaude.
- Rampe et Entonnoir (2650 - 2300) : neige de cinéma. Poudre legère, pas mal de sluff dans l'entonnoir : 5*
- 2300-1800 : neige revenue sur fond dur entre W et S selon l'inclinaison de la pente. Manque encore de cuisson et tassement en S un peu raide.
- 1800-1400 : bonne glisse sur le chemin qui avait regelé en partie au retour.

Altitude de chaussage (montée) : 1400m (3 déchaussages de 5m sur le bas)
Altitude de déchaussage (descente) : 1400m

Activité avalancheuse observée : quelques purges de petite ou moyenne ampleur parties en rive droite du vallon de Laval (orientation Est). Une énorme plaque partie en NE sous le Cret du Rey. Petite plaque déclenchée à la descente de la rampe au niveau du cone alors que ce dernier avait été surchargé par le sluff descendu du couloir

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : topo - rampe en A/R et entonnoir en A/R - Dénivelé réel effectué : 1680m

Si vous voulez voir personne de la journée, commencez par 8km de ski de fond et allez chercher des pentes suspendues au dessus des barres et vous serez peinards toute la journée...
une journée au top avec Steph avec de la poudre, du soleil et de la poilade. Vu un bipède en route pour le refuge de la Coire et pas mal de quadripèdes sous les falaises de la Portette.
Une neige de cinéma au dessus de 2200/2300m en versant frioid. En dessous, c'est en cours de transformation printanière.
D'aucuns auront preferé voir Bérangère plutot que de se retaper un peu de skating... ils se reconnaitront !!!
Encore d'autres lignes à exploiter dans le secteur. Il suffit juste de laisser libre cours à son imagination...


Commentaires

» Par totoff, le jeudi 21 mars 2019 à 08:05

Top conditions :)
On attend les images qui bougent :wink:

» Par jpc, le jeudi 21 mars 2019 à 08:23

sniffeurs de poudre !

» Par maya, le jeudi 21 mars 2019 à 08:39

superbe en effet ! :roll: un souvenir ému de ces 8kms de ski de fond :P

» Par Christophe DUC, le jeudi 21 mars 2019 à 09:12

Bravo de faire vivre ce si beau secteur ;)

» Par zillertall, le jeudi 21 mars 2019 à 09:26

Superbes photos et neige!! Un secteur que je connais bien en été, mais jamais skié!! Belle performance!! :)

» Par friz, le jeudi 21 mars 2019 à 09:41

Bien vu mes cochons!

» Par sdxmountainer, le vendredi 22 mars 2019 à 07:19

les images qui bougent mais pas que... :OO: pour ceux qe ca interesse... :wink:

» Par laurent couturier, le vendredi 22 mars 2019 à 22:02

:cool:

» Par HDlameije, le samedi 23 mars 2019 à 08:21

Vraiment très beau :wink: :roll:

» Par Phil'Ô, le dimanche 24 mars 2019 à 07:33

Mais c'est gras de poudre dans les alpes du nord :ill: :cool:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne