Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Grande Montagne d'Arvillard > depuis Val Pelouse > Sortie du 14 décembre 2018
 Topo validé par la modération

2041 m Grande Montagne d'Arvillard, depuis Val Pelouse

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : W
Dénivelé : 900 m.

Difficulté de montée [?] : R
Difficulté ski [?] : 1.2 E1
Pente : Faible

Nb de jours : 1
Type : Aller/Retour

Cartes : 3433OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Route de Val Pelouse (1400 m) - Grenoble > direction Chambéry jusqu'a Poncharra > La Rochette > Arvillard > Route de Val Pelouse (souvent praticable jusqu'à 1400 au printemps) > Val pelouse 1710

Itinéraire

De l'altitude atteinte sur la route de Val pelouse (déneigement naturel, variable selon l'époque et le véhicule utilisé), suivre la route jusqu'à l'épingle à gauche 1220 et 250m après prendre à l'altitude 1250m une route forestière qui permet d'éviter l'épingle de la route et qui rejoint la route à la cote 1500. A 1540, prendre à gauche la route de l'ancien parking du bas de la station de Val Pelouse pour remonter les anciennes pistes de ski maintenant couvertes de sapin et d'arcosses jusqu'au sommet.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

On peut prolonger jusqu'au refuge de la Perrière, voir jusqu'à la pointe 2041 (traversée d'arêtes panoramique)
Itinéraire tirant parti de conditions avalancheuses et qui utilise les anciennes pistes de ski de la station de Val pelouse, aujourd'hui disparue et aux équipements entièrement démontés.

Sortie(s) GPS associée(s) : 05.03.17

Conditions récentes

» Le 10 décembre par François Pigeard [●●●●○] Repli de sécurité au vu des quantités de neige annoncées; très beau panorama et en prime 2 troupeaux de cerfs peu »
» Le 30 novembre par ddaniel [●●●○○] Une grande montagne pour se remettre un peu en jambe ! »

» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grande Montagne d'Arvillard : la sortie du pacha, ses houris et sa cougar [»] : Sortie du vendredi 14 décembre 2018 par taramont

Participants : cess, odessa, Marie

Météo

Beau temps mais brouillard jusqu'à 1800m se dispersant petit à petit en fin de matinée

Conditions d'accès

Etat de la route : carrossable jusqu'à 1250m pour un véhicule particulier équipé de pneus neige, jusqu'à Val Pelouse en4x4 avec chaînes

Altitude du parking : 1250m (pour nous)

Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1250m
Altitude de déchaussage (descente) : 1250m

Activité avalancheuse observée : néant
Saupoudrage récent sur sous-couche intéressante. On ne touche plus guère que les rhododendrons dans le bas.
Très agréable poudreuse légère surtout en versant N

Skiabilité [?] : ●●●●○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : identique au topo + descente 180 m versant NE - Dénivelé réel effectué : 970m

Avec ma vie mondaine parallèle à ma vie montagnarde, il arrive que ça coince. Donc ce soir, pas de CR chiadé (va falloir que j'achète un dico d'argot, car là ça coince aussi). Ok, pas de dénivelée impressionnante non plus : j'ai écouté les conseils de mon coach "progressivement!" et de mes invités « on n'aime pas les plats pas assez cuits ».

D'où ce CR succinct mais néanmoins essentiel.

Dans la balance : Chartreuse ou Belledonne. Odessa a lu quelque part : "en Belledonne, soleil à partir de 1500m". C'était suffisant pour m'obliger à contourner le massif de la Chartreuse. Bien m'en a pris : le soleil était bien là...mais je l'ai eu à 1800m, les fusées à 2000m. La justice (ou les lots de consolation) ça existe.

Odessa. Un pseudo pareil sent l'orientalisme à plein nez. A nous tous les parfums d'Arabie, femmes lascives et brouillards à la dérive ! Le pacha nous a fait visiter ses jardins aux milles fontaines. Faut avouer : le jardin, dans sa partie sommitale surtout, somptueux, ruisselant de diamants avec dans le bas un border cross honnêtement skiable. Dans le haut, les brumes se sont chargées de la danse des sept voiles de sorte qu'aucune des houris n'eut à payer de sa personne. Ce qui fut bien regrettable.

Influencée par un battage médiatique, il m'arrive de rencontrer dans la montagne des âmes de stars errantes, récemment trépassées et tentant de prendre une place au firmament. Or, aujourd'hui, ne voila-t-il pas que je rencontre une âme bien vivante ayant sa bonne place au firmament de ST. IL s'est même fendu d'un selfie avec moi. J'en suis encore toute chamboulée.

Mais alors que nous partions caresser le versant NE, IL, 4 baguettes coincées dans son sac (j'ai compris : voilà comment il s'entraine pour s'interdire la chute), donc, IL poursuivait sa chevauchée fantastique vers le refuge de la Perrière et des aventures que nous brûlons de lire. On peut lui soupçonner (et lui souhaiter) pour la nuit une compagnie bien réchauffante, le sac à dos se présentant plutôt minimaliste pour un bivouac en cabane.

Cette rencontre, ponctuait une nouvelle journée mémorable dans les brumes et la magie de Belledonne, journée de commémoration de notre rencontre il y a un an avec Cess et Odessa au même endroit.

Une danse des sept voiles dont la Grde Montagne d'Arvillard a le secret.






Commentaires

» Par cassien, le dimanche 16 décembre 2018 à 14:57

On batifole avec Ghyslain ? :D

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne