Accueil > Topo Guide > Sommets > Belledonne > Pic du Grand Doménon > Grand tour > Sortie du 20 décembre 2015
 Topo validé par la modération

2802 m Pic du Grand Doménon, Grand tour

Données techniques

Massif : Belledonne
Secteur : Grésivaudan
Orientation : T
Dénivelé : 2850 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 3.3 E2
Pente : 35°

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3335OT

Matériel

Pas de matériel particulier

Départ/Accès

Départ : Freydières (1130 m) - Grenoble -> Revel -> Les Granges de Freydière.
Au retour de votre rando, n'hésitez pas à passer boire un coup ou à vous ravitailler à La Gélinotte, Nathalie et Frédy (du Ref du Promontoire) seront ravis de vous accueillir pour vous faire passer un bon moment.

Itinéraire

L'idée est de réaliser le tour du Pic du Grand Domenon en passant par les 4 principaux sommets voisins : Grande Lance de Domène, Croix de Belledonne, Grande Lauzière et Grand Colon.
L'ordre des sommets, permet d'avoir une 1ere descente E, une seconde Sud, une 3ème Sud/Ouest et la dernière Ouest. On profite ainsi pleinement d'une neige transformée...

L'itinéraire est donc:
monter à la Grande Lance de Domène, versant S, redescendre versant E sur les lacs du Doménon.
Remonter à la Croix de Belledonne. Revenir jusqu'au col du Baton (2650m), puis descendre (SO puis S) jusqu'au Lac du bois (2378m).
Remettre les peaux et monter à Tete Noire (2727) par un couloir NE. Traverser jusqu'à la Grande Lauzière. Descendre son versant O jusqu'au Refuge de la Pra.
Repeauter et monter au Grand Colon par son versant S. Descendre son versant O.


Remarques/Variantes

La cotation passe à 4.1 si on redescend du Grand Colon par l'entonnoir Ouest

Sommet(s) associé(s) : Croix de Belledonne Grand Colon Grande Lance de Domène Grande Lauzière

Sortie(s) GPS associée(s) : 29.04.18

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Quadryptique Belledonnien où la visite des lacs de sommet en sommet [»] : Sortie du samedi 19 au dimanche 20 décembre 2015 (2 jours) par Em42

Participants : -
Membres associés : pol

Météo

Beau et chaud !!!
Petite bise du sud

Conditions d'accès

Etat de la route : sèche

Altitude du parking : 1283m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Face SE grand Colon2400 - 2050SE14h20/20Transfo lourdeSkiable sur 100m puis inskiable 1*
Combe Ouest Gde Lauzière2743 - 2050W17h0 à 20/100MoquetteExcellente à skier au coucher du soleil 4*
Face Est de la grande lance2790 - 2390SE9h300 à 20/50 à 100MoquetteHeure parfaite à 9h30 pour la descente 4* un poil lourd en plein sud
Croix de Belledonne2926 - 2378SW11h0 à 20 / 50 à 100IrrégulièreUn peu crouté en haut puis très bonne 4*
Combe ouest Grande Lauzière2743 - 2050W12h3020/100IrrégulièreUn peu moins bonne que la veille 3*
Couloir ouest Grand Colon2400 - 1700W15h3020/20 à 50Transfo lourdeCorrect jusque vers 2000m puis très lourde puis inskiable sous 1850
Altitude de chaussage (montée) : 2000
Altitude de déchaussage (descente) : 1800

Activité avalancheuse observée : La petite couche de fraîche au dessus de 2400m part en petites plaques friables en nord. Gobelets présents au dessus de 2350/2400m. Couche assez importante dans la remontée vers tête noire !

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : J1 : Grand Colon par le couloir Ouest - Face sud-Est - Refuge de la Pra - Combe Ouest de la grande Lauzière. J2 : Refuge - Grande lance de domaine - Face sud Est - Croix de Belledonne - lac du Bois - Tête Noire - Grande Lauzière - Refuge - Grand Colon par la Nord Est- Couloir Ouest - Dénivelé réel effectué : 3800m

Belledonne réserve souvent bien des surprises. L'enchantement et l'émerveillement sont les maîtres mots au sein de ses entrailles. Mais le massif ne se laisse pas dompter facilement ! Nombres de pièges doivent être appréhendés et évités pour l'imprudent randonneur qui émettrait ne serait ce qu'un jour l'envie d'y traîner ces spatules... Il faut donc de la persévérance, de la pugnacité mais la récompense est souvent au rendez-vous ! l'âme faible aurait tendance à se cacher derrière un "mais il n'y a pas de neige en Belledonne" d'autres vont voir, Ghyslain, Véloski, Alexlio ainsi que d'autres l'ont fait avant nous... Alors pourquoi pas.

L'ami Pol d'Avignon étant en désespoir le plus complet devant ce ciel bâché qui ne lâche plus sa chère Provence sans céder le moindre flocon (il me l'a assuré, il n'habite pas Paris mais bien Avignon) se joindra à moi pour cette aventure. Je décide donc de lui concocter un petit voyage qui devrait le faire patienter jusqu'à la prochaine chute de neige...

Le départ se fit du pré des 4 chemins, la neige ne daignant pas venir à notre rencontre au parking, nous décidâmes d'aller la chercher... Ayant pour velléité, peut être présomptueuse, de redescendre le couloir ouest du Grand Colon le lendemain, nous décidâmes de partir à sa rencontre dès le samedi pour repérer son état de forme. La forêt ne nous posa point de résistance et nous laissa facilement accéder à l'étage supérieur. Nous aurions peut-être préférés un peu plus de neige pour soulager nos épaules meurtris par le poids de ce dur labeur.. Dame nature seule maître des lieux en décida autrement..

Arrivé à la cabane Colon. notre regard épousa ce qui ressemblait à s'y méprendre à un champs de bataille. Verdun aurait pu se dérouler ici nous n'y aurions vu que du feu. Tout y était, champ de mines, tranchées, etc... Loin de nous décourager, nous empruntâmes le couloir ouest. Belledonne ne fut de cet avis. Elle mit tout en oeuvre pour nous refouler : Vernes, cailloux, glace... Notre motivation n'ayant d'égal notre inconscience, nous finîmes par arriver au sommet... après trois heures de lutte acharnée. Fin de la première bataille.

Après récupération des munitions abandonnées dans la lutte, nous repartîmes vaillant dans la face sud-est. Une embuscade nous attendait, Belledonne chargea, les étincelles fusèrent nos skis tinrent bon. Après 100m de lutte, nous prononçâmes la retraite et les ski furent installer sur nos sacs.. Une bataille était perdue mais pas la guerre. Arrivé en contre-bas, Belledonne nous tendit la main et c'est avec émerveillement que nous découvrîmes le lac Merlat dans son habit d'hiver. Une pose dans la difficulté, une petite session de skating sur lac sous les doux rayons du soleil de décembre nous requinquat. L'arrivée au refuge fut un long fleuve tranquille, Belledonne nous avait laissé entrer, nous étions au paradis. La gourmandise et la joie pouvaient maintenant s'exprimer. Après tant de batailles, l'appel du plaisir fut plus fort, nous enfourchâmes nos armes favorites et nous partîmes vers le couloir ouest de la Grande Lauzière. Bien nous en prit, la descente de ce petit vallon sous les dernières caresses de l'astre du jour fut une véritable magie. Belledonne avait décidé de nous livrer ce qu'elle avait de meilleur.

Après un frugal repas au refuge en compagnie de 6 autres braves (4 à ski 2 à pieds) et une douce nuit salvatrice, nous repartîmes pour ce fameux tour du pic du Grand Doménon. Belledonne nous ouvrit ces bras, nous décrétâmes que nous allions en profiter. Attention de ne pas crier victoire trop vite, le massif avait tout de même clairsemé quelques pièges sur le chemin vers les lacs du Doménon. Ainsi mines et tranchées étaient de nouveaux présentes. Mais nous étions préparés et après avoir magnifiquement évité ces pièges, la montée vers dame Lance fut une formalité. La magie continuait d'opérer dans cette facette sud est et bien que notre étoile eut déjà bien fait mijoter la neige dès 10h du matin, nous nous en sortîmes brillamment.

Belledonne nous montra dès lors toute son austérité, ses grandes parois verticales, ce long vallon froid et gelé... Ce funeste environnement fut le théâtre des prochaines opérations. Quelques traces de skis et de raquettes nous rappelâmes que la civilisation n'était jamais bien loin. Après avoir embrassé la croix, nous abandonnâmes les dernières traces humaines pour plonger dans le lac du bois. Belledonne la sauvage était là, elle nous appelait et nous y allions. Après une descente des plus salvatrice, nous repeautâmes sur le troisième lac de ce beau voyage. Aucune traces, nous sommes seuls, Quelques chamois nous observent au loin, le couloir nord de tête noire s'offre à nous. Nous nous y engouffrâmes. Bien que le massif ne posait plus vraiment de résistance, il fut nous employer pour venir à bout de ce petit couloir. Les gobelets et autres petites plaques friables s'opposèrent à nous. Après ces quelques escarmouches, la grande Lauzière était là, majestueuse, précieuse dans sa solitude... La boucle était bouclé, nous avions vaincus... Restait à sortir de notre olympe et de retrouver la réalité de ces bas-fond.

Après une descente correcte sur les coups de 13h, nous reprîmes nos affaires au refuge et nous repartîmes fièrement vers le grand Colon, nous avions perdu une bataille, il fallait corriger l'affront. Autant l'entrée dans Belledonne fut difficile, en sortir n'en fut pas moins éprouvante. La nouvelle arme du massif : le bottage... Nos valeureuses peaux ayant subit un nombre de neige différentes impressionnante lâchaient prises petit à petit. Après une laborieuse remontée, nous nous engouffrâmes dans ce fameux couloir ouest. Au début, Le Grand Colon nous laissa le caresser de nos spatules... Puis rapidement, la dernière difficulté se présenta à nous... Vers 1850m, un dernier combat nous attendait, un combat inégal contre les vernes... Mon ami s'en sorti somptueusement, je trébucha mais je teint bon. Retour à la cabane vers 16h30. Il nous restait plus qu'à emprunter ce chemin bucolique : Retour vers la civilisation.

Bref, après ce voyage, nous pouvons passer les fêtes tranquilles !! Merci à toi Pol pour ta compagnie, merci à la demoiselle qui nous a dépanné d'un couteau au sommet du Colon. Merci aux habitants du jour au refuge pour leur convivialité !

Joyeux noël à tous !! Ne mangez pas trop gras :-)


Commentaires

» Par pilippe05, le dimanche 20 décembre 2015 à 21:45

bravo à vous d'avoir gagné la bataille ...
joli recit emeric !

» Par Dim75, le dimanche 20 décembre 2015 à 21:55

Un impression de déjà vu...Puy de la sèche :ill: :ill:

» Par pol, le dimanche 20 décembre 2015 à 22:31

Super week end, merci l'Ami !
Pour un téléphone, il fait de belles photos !

» Par Chech, le dimanche 20 décembre 2015 à 22:32

Respect, les gars ! :wink:

» Par Em42, le lundi 21 décembre 2015 à 06:49

@ Philippe : Merci, belle persévérance aussi pour toi et ton fiston malgré le manque de neige dans le sud :ill:

@ Dim : Héhé, en plus c'est la même altitude... dire que Belledonne est l'un des massifs les mieux enneigés :OO:

@ Chech : Merci :).

@ Pol : T'as vu... La prochaine dans le Dévoluy (en 2017 si ca continue comme ca ;)).

» Par Em42, le lundi 21 décembre 2015 à 09:44

J'ai corrigé les quelques fautes d'orthographes, ca devrait un peu moins piquer les yeux :D

» Par olivier04, le lundi 21 décembre 2015 à 12:19

Bravo les gars, fallait le faire ! De mon côté c'était crampons/piolets au Rougnou jeudi dernier (Dévoluy) , pas mieux :P

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne