Accueil > Topo Guide > Sommets > Chartreuse > Grand Som > Tour en hélice par les 4 cols > Sortie du 01 fevrier 2014
 Topo validé par la modération

2026 m Grand Som, Tour en hélice par les 4 cols

Données techniques

Massif : Chartreuse
Secteur : Chartreuse
Orientation : T
Dénivelé : 2055 m.

Difficulté de montée [?] : AD-
Difficulté ski [?] : 3.3 E3
Pente : 40 maxi

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3334OT

Matériel

crampons utiles


Départ/Accès

Départ : Pont des Allemands (813 m) - Ligne TransIsère depuis Grenoble. En voiture : Direction Saint Pierre de Chartreuse -> La Correrie -> Pont des Allemands (813)

NB: Ce départ est accessible en TC

Itinéraire

Le départ est classique et évident depuis le pont des Allemands : montez en direction du Habert de Bovinant en passant devant le monastère puis pas très loin de Casalibus, Bourdoire et au niveau du Pas du Loup près d'une grosse pierre où deux flèches indiquent la gauche prendre au contraire à droite pour sortir dans le vallon qui mène au col de Mauvernay (1er col). Au col remonter les pentes Est sur une dizaine de mètres et plonger dans la combe du Rialet en essayant de perdre le moins possible d'altitude (remettre éventuellement les peaux pour attendre le plus haut possible une croupe neigeuse qui se trouve à l'aplomb de la croix du Grand Som).
Descendre légèrement pour atteindre la base des pentes raides qui mènent par une traversée à droite dans les sapins au pas de la Suiffière (traversée un peu expo - crampons utiles). Poursuivre l'ascension de l'arête de la Suiffière (au Nord) à pied sur une vingtaine de mètres pour se retrouver à l'aplomb d'un beau couloir qui rejoint l'itinéraire classique de la face Est du Grand Som.
Au pied de la face vers 1470 m longez (direction nord) la base des rochers pour rejoindre les pentes qui mènent au col des Aures. Repeautage (D+ 170 m) jusqu'au col des Aures. (2ème col).
Descendre en traversée les pentes qui sont à la base de la muraille du Grand Som pour rejoindre le couloir menant au col du Frêt (attention à ne pas remonter n'importe quel couloir !)
Repeautage et montée du col du Frêt. La première pente que l'on remonte s'interrompt assez vite : il faut alors traverser à droite (itinéraire d'été balisé) dans une petite barre. Puis tout droit jusqu'au sommet du col (environ 300 m de D+). (3ème col).
Descendre face Ouest par de belles pentes qui amènent pas très loin du col de Bovinant (4ème col).
On rejoint alors l'itinéraire classique du Grand Som : et il ne faut pas se priver d'un dernier repeautage pour aller au sommet (D+ 400).
Descente par l'itinéraire classique.

Photos

col de Mauvernay - Pas de la Suiffière vue depuis les rochers de Lorzier- photo aimablement transmise par Yannick Cola
col de Mauvernay - Pas de la Suiffière vue depuis les rochers de Lorzier- photo aimablement transmise par Yannick Cola [par Philippe Bocquet]
Mauvernay - Suiffière - col des Aures
photo aimablement transmise par Yannick Cola
Mauvernay - Suiffière - col des Aures
photo aimablement transmise par Yannick Cola [par Philippe Bocquet]

Remarques/Variantes

Le dénivelé peut être sensiblement augmenté en descendant plus bas les pentes que l'on emprunte à la descente. Ainsi dans le vallon des Aures on a peut être intérêt à descendre au fond du vallon pour profiter des pentes nord du col des Aures souvent en neige froide plutôt que de traverser à flanc !
On peut monter directement par la combe de Monvernet ( ne pas confondre avec Monvernay) ou la combe de Bachais ( non nommée sur IGN) si on aime l'aventure!
Attention la combe de Montvernet est très délicate à trouver ( voire impossible) depuis le haut car erreur carte IGN. Ne pas y aller par risque BRA.
Ne pas se garer sur la route du monastère 135€ de la part des eaux et forêt.

Refuge(s) associé(s) : Habert de Bovinant

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Som, Tour en hélice par les 4 cols [»] : Sortie du samedi 01 fevrier 2014 par Pete

Participants : Etienne, Nico, Jé et Florent

Météo

Matin :
Assez beau avec très fort vent du S (>70km/hr?), surtout du col de Léchaud et col de Mauvernay.
Après-midi :
De plus en plus couvert avec plafond haut, vent faiblissant jusqu'à s'arrêter complètement.

Conditions d'accès

La Ruchère.

Etat de la route :
dégagée, blanche sur le dernier km. Grand parking dégagé.
Altitude du parking :
1100m

Conditions de neige

Globalement peu de neige. Le départ de la Ruchère est bien pratique en ce moment avec un enneigement suffisant pour skier en montée comme en descente depuis et jusqu'à la voiture.

Altitude de chaussage (montée) : Parking
Altitude de déchaussage (descente) : Parking

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Tour en sens inverse (horaire) - Dénivelé réel effectué : 2150m

L’objectif de mon CR est de donner des indications d’itinéraire pour ce tour effectué en sens inverse du topo.

Nous sommes partis pour faire le tour dans le sens indiqué par le topo mais avec un départ depuis La Ruchère plutôt que du pont des Allemands pour skier depuis la voiture.

Nous commençons par monter au petit Som pour profiter du soleil du matin. A partir de là nous avons un très fort vent du S que nous gardons jusqu'au col de Mauvernay. Saoûlés par ce vent, nous rebroussons chemin jusqu'au col du Bovinant en passant par le petit couloir N de Mauvernay sans trace et en bonne poudreuse (histoire de se dire qu'on aura fait au moins une belle descente dans la journée, ce qui n'était pas encore gagné!).

La journée étant encore longue, nous allons voir si le tour du Gd Som en sens inverse du topo est possible.

L'un des passages-clé de ce tour est le col du Frêt versant E. L'itinéraire de montée au col depuis Bovinant est évident, mais nécessite quand même une montée à pied de 100m : un peu raide et étroite. Surprise! La descente est parfaitement skiable avec une neige stable. Nous descendons alors ce couloir, motivés aussi par le fait que le vent devrait moins souffler sur les versants E, ce qui est le cas ce jour. L'itinéraire de descente ne pose pas de difficulté au début puisqu'il consiste simplement à descendre le même couloir depuis le col, incliné d'environ 40°. PAR CONTRE, il est important de bien repérer l'endroit à partir duquel il faut sortir de ce couloir à droite en descendant. Nous trouvons ce passage un peu par hasard, bloqués par un ressaut nécessitant de déchausser (enneigement plus faible que la normale). A cet endroit à environ 1500m, nous passons des rochers faciles avec des vernes et repérons une sente de 20m horizontale vers la droite (direction S). En regardant mieux nous trouvons les balises jaunes qui confirment que le passage est bien là (à noter que 100m sous le col, on aperçoit aussi les balises jaunes qui partent sur la droite, mais ne pas les suivre car elles mènent sur une croupe pas praticable pour le ski). Ce chemin nous ramène très vite dans une zone à nouveau skiable juste au-dessus de la forêt. La forêt étant assez dense et un peu chaotique (enneigement faible), le mieux est de suivre le chemin qui va vers le S jusqu'à la clairière proche du point noté 1382m sur la carte. Voilà pour le premier passage-clé !

La montée au col des Aures ne pose pas de problème particulier car visuellement repérable.

A partir du col des Aures on se pose la question de garder ou pas les peaux. Le choix est de les enlever : bon choix. Il faut traverser vers la barre rocheuse pour trouver une pente SSE évidente le long de cette barre. On veut prendre au plus près de cette barre pour perdre le moins possible d'altitude et ensuite remonter la pente E. Ce qu'on fait moyennant une petite remontée à pied pour passer un premier ressaut facile et arriver sur le plan incliné supérieur. Pour continuer directement il faudrait passer un deuxième ressaut mais beaucoup plus long et cette fois-ci avec les crampons. On préfère traverser vers le S pour rejoindre la forêt en bordure du système de ressaut et barres. La traversée est facile jusqu'à la forêt, même s'il faut (encore) déchausser sur 5m pour descendre un ressaut. Une fois dans la forêt ça se complique pour remonter à skis à cause des arbres et rochers à contourner dans une neige profonde et une pente en moyenne raide... Après une suée d'un bon quart d'heure on rejoint un beau couloir qui monte jusqu'en haut à une 100aine de m de la Suiffière. Ce couloir est étroit au début en s'élargissant de plus en plus au fur à mesure qu'on monte. On restera une bonne heure à remonter ce couloir aidés par Etienne et Nico qui nous font une superbe trace dans la poudre à coup de dizaines de conversions : merci à vous deux car la fatigue commence à se faire sentir !

CONCLUSION SUR LA REMONTÉE DE LA FACE E : A mon avis le mieux est de tirer plus au S jusqu'au point 1426m pour remonter le couloir depuis le début. A vouloir gagner 100m de remontée, on a perdu 1hr et beaucoup d'énergie en traversant par le haut.

En haut du couloir sous le pas de la Suiffière à 100m au N, nous ne passons pas le pas mais allons au sommet du Grand Som. Notre progression correspond exactement au tracé du chemin d'été sur la carte.

Nous rentrons à la voiture en suivant les nombreuses traces de descente depuis le sommet : ça fait du bien de, enfin, ne pas se poser de question d'itinéraire.

Au final, une longue journée avec un départ de la voiture à 7.30 et retour à 18.00, D+ 2150m. Une bonne équipe !
A refaire par une journée ensoleillée, mieux enneigée (BRA à suivre de près).


Commentaires

» Par Revendeurdeussac, le dimanche 02 fevrier 2014 à 18:30

la bible contient également des photos et commentaires explicites, à emmener la prochaine fois dans ton nouveau sac ? :wink:

» Par briseur2rêves, le dimanche 02 fevrier 2014 à 19:16

Pas eu le temps de voir si le foyer de ski de fond était ouvert... :evil:

» Par lacheteurduditsac, le dimanche 02 fevrier 2014 à 21:41

Le sac est déjà suffisamment lourd à vide, je ne pouvais pas me permettre un sur poids en transportant la "bible"... :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne