Accueil > Topo Guide > Sommets > Lauzière - Cheval Noir > Grand Pic de la Lauzière > par le Col des Aiguillons > Sortie du 26 avril 2014
 Topo validé par la modération

2829 m Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons

Données techniques

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Secteur : Tarentaise
Orientation : N
Dénivelé : 1500 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 30°, un peu plus pour la sortie

Nb de jours : 1
Type : Boucle

Cartes : 3433ET

Matériel

Crampons/piolet pour l'arête finale.

Départ/Accès

Départ : Celliers (1370 m) - Albertville -> direction Moutiers -> Route du col de la Madeleine (D213) jusqu'a Celliers dessus (fin de la route déneigée).

Itinéraire

De Celliers-Dessus, partir Nord et rejoindre la route du col de la Madeleine que l'on quitte trés vite pour remonter la combe des Plans jusqu'à 2000 m environ (rochers caractéristiques). Prendre les pentes Ouest par une succession de petites combes pour rejoindre une partie plus plate (2300). Rejoindre alors le col des Aiguillons (2399). Traverser sans perdre d'altitude pour rejoindre un collet 100 m plus haut. On rejoint alors la combe de la Valette (50m de descente). Traverser direction sud-ouest pour gagner le glacier de Celliers. Remonter celui ci jusqu'au pied de l'arrête N (vers 2700). Les plus motivés rejoindront le sommet à pied par l'arête finale, souvent peu remplie, et expo sur sa face W (Difficulté alpi PD).

Descente par la combe de la Valette (On rejoint alors la route du col de la Madeleine qui ramène par une section un peu plate (10 minutes de poussage si neige collante) à Celliers-dessus.

Trace GPS


| QRcode | VisuGPX

Remarques/Variantes

Course magnifique, très variée
Il est conseillé de passer par le col des aiguillons à la montée : itinéraire beaucoup plus varié.

Variantes :

» Crête de la Balme, Couloirs NE (D+ 1300m ; Ski 3.3 ; Orientation NE)
Les 2 couloirs de la Crête de la Balme sont un peu après le pas de la Balme, sur la crête principale. Hauts de 150 à 200m le bas est à 35° et la sortie à 40° (assez étroite). On peut les gravir en passant...Sortie vers 2650m

» par la combe de la Valette (D+ 1459m ; Ski 2.2 ; Orientation NE)
De Celliers prendre la direction SSW jusqu'à la Valette (on peut suivre la route du col de la Madeleine).
Remonter alors la combe de la Valette, suivant une direction WNW jusqu'au col des Aiguillons.
Du col, remonter le glacier de Celliers jusqu'au somment



Sortie(s) GPS associée(s) : 18.02.17 01.04.16 11.12.15 30.11.15 15.03.12 11.02.11 26.01.08 01.04.07

Photos

Grand Pic de la Lauzière (vu du Cheval Noir)
Grand Pic de la Lauzière (vu du Cheval Noir) [par squal]

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif

Grand Pic de la Lauzière, par le Col des Aiguillons [»] : Sortie du samedi 26 avril 2014 par Arno74

Participants : fabi1, Sylvain BARDOTTI, Jean-Luc, Didier
Membres associés : 11dboite (01.05)

Météo

Beau et chaud ! Ciel se voilant dans l'après-midi

Conditions d'accès

Etat de la route : Dégagée jusqu'au point 1544

Altitude du parking : 1544m

Conditions de neige

LieuAltitudeOrient.HeureMeuble/TotaleTypeCommentaire
Glacier de Celliers2830 - 2600m12h30Poudre5* à la montée puis 4* à la descente (vers 12h30)
Combe de la Valette2600 - 2200m12h45Transfo lourdeVoire très lourde!
Combe de la Valette2200 - 168013h15MoquettePlutôt angora mais assez bien skiable
Glacier de Celliers : Poudre sur fond dur 5* puis 4* vers 12h30
Combe de la Valette 2600-2200m : Neige lourde voire très lourde

Altitude de chaussage (montée) : 1850m
Altitude de déchaussage (descente) : 1680m

Activité avalancheuse observée : Purges de neige fraîche devenue lourde dans la combe de la Valette. 2 petite purges parties devant nous dans la traversée sous le col des Aiguillons. Pas mal d'anciennes trace d'avalanches

Skiabilité [?] : ●●●○○


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : Topo - Dénivelé réel effectué : 1330m

La météo n'étant pas franchement conciliante pour le week-end, on décide, par la force des choses, de changer d'objectif! Au lieu d'un mont blanc, on choisit donc un grand pic... celui de la Lauzière et au lieu d'une soirée en refuge, ça sera une soirée à l'appart'!!
Néanmoins, la nuit aura tout de même été aussi courte que si nous avions été aux Grands Mulets!!

Réveil à 5h avec une arrière-goût de menthe, on constate rapidement que le ciel est encore chargé! On commence alors à avoir quelques doute sur la fenêtre prévue par les multiples sites météos visités... d'autant qu'elle semble être bien courte, cette fenêtre... un vrai hublot!!
Mais!! Ces doutes seront vite dissipés, ainsi que les nuages précédemment cités, à notre arrivée à Celliers, puisque nous sommes accueillis par un soleil radieux et chaud... voire très chaud, pour dire qu'il est à peine 8h!
Et c'est donc dans cette ambiance digne des plus étouffantes forêts tropicales que nous attaquons la montée, skis sur le sac, à la recherche de la neige, qui ne semble être pas si loin que ça!
Devant nous, une dizaine de personnes et derrière nous, une dizaine d'éclaireurs du CAF annécien... autrement dit, pas grand monde!

On serpente donc entre les buissons, les chants d'oiseaux et les sifflements des marmottes, encore un peu stressées après 6 mois sans croiser personne!
On chausse au niveau du ruisseau des Plans à l'altitude du Plan des Masures, environ. La présence de la neige, rafraîchit cette atmosphère surchauffée, mais l'accalmie est de courte durée. La montée en direction du Col de Valette se fait dans une petite combe transformée en four pour l'occasion. Et ce n'est pas avec un poncho mais avec mon Odlo que j'esponge toutes les 10minutes les torrents de flotte qui me brouillent la vue! La crème solaire dans les yeux, c'est le top! Mais encore, ce n'est rien à comparer de Fab et Didier qui ont eu l'excellente idée de mettre un collant en plus du pantalon de ski!! Équipes comme pour le Mont-Blanc!!

Bref on arrive au Col, tout juste rafraîchis par une petite brise. Puis on attaque une première traversée un peu scabreuse au-dessus de pentes un peu raides... avec la chaleur qu'il fait c'est pas forcément l'idéal...
La trace se "resécurise" ensuite, avant d'arriver au Col des Aiguillons.
On se fait une courte descente, puis une nouvelle traversée nous attend avant de prendre pied sur le Glacier de Celliers. Pas forcément terrible cette traversée... d'autant qu'elle est coupée par plusieurs coulées plus ou moins anciennes... On allonge donc les distances et on traverse un par un, en scrutant au-dessus de nous... Forcément ça ne rate pas deux petites purges de neige lourde partent devant Didier puis devant Fabien. Avec cette neige lourde, il ne faut vraiment pas grand chose pour que la petite boule de neige initiale devienne une coulée... même si celles-ci sont encore de petites tailles!
Ça jette tout de même un froid et on accélère pour achever ces quelques dizaines de mètres de traversée et de rejoindre le début de la dernière combe qui est bien plus sûre!
En revanche, rien à signaler sur ce passage pour les personnes qui nous suivaient, il me semble.

Nous prenons donc pied sur le Glacier de Celliers, dont le bas est d'abord en neige bien lourde. Mais rapidement, on trouve une belle poudreuse sur un fond bien dur!
Ça tergiverse un peu sur la suite du programme... Fabien et Didier poursuivent. Je les suis à distance. Sylvain décide de s'arrêter là. Mon père hésite puis part aussi à la vue de 2 de nos prédécesseurs qui se font bien plaisir dans la poudre!!
A l'arrivée sous le sommet, mon père décide d'arrêter alors qu'avec Fabien et Didier on décide de tenter le sommet, d'autant qu'un groupe en redescend. On pose les skis, on mets les crampons, on discute vite fait sur les conditions de l'arête. Elles sont très bonnes, avec des marches d'excellente qualité bien stables!! Un grand merci au traceur, car effectivement c'était tout confort, même dans les passages raides de l'arête!!
Au sommet on profite du panorama à 360° que nous offre le paysage!! Tout simplement splendide! Heureusement que la météo a tenu!!

On descend l'arête en désescalade, puis on rechausse les skis pour rejoindre Sylvain et mon père qui nous attendent plus bas.
La portion sur le glacier est excellente même si la poudre s'est légèrement alourdie par rapport à la montée, mais rien de critique!
Le critique, c'est ensuite!! La neige est vraiment lourde sur toute la première portion de la combe! Il faut envoyer, tout en assurant ses virages, histoire d'éviter de se faire un genou!
La suite est mieux. On passe à une moquette... bon une moquette à poils bien longs, mais une moquette quand même, pus agréable à skier!
Après un court déchaussage, on traverse d'anciennes coulées, puis on arrive au niveau des vernes... plus vraiment assez de neige pour continuer, donc on remet les skis sur le sac. Direction la route et la voiture!
A l'arrivée, casse-croûte et une petite bouteille de rouge pour arroser tout ça!! Puis il est temps de plier les bagages et reprendre la direction de la vallée, non sans un dernier stop-bière à l'auberge du Glacier, en guise d'épilogue de cette excellente session de ski de rando printanière!!


Commentaires

» Par fabi1, le lundi 28 avril 2014 à 22:04

En tout cas on a bien rentabilisé la journée. Il fallait juste se motiver pour la route. Le mont blanc se sera pour une prochaine... Bonne semaine et bonne descente de l’Ardèche :D

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne