Accueil > Topo Guide > Sommets > Grand Paradis > Grand Paradis > Voie normale > Sortie du 01 avril 2012
 Topo validé par la modération

4061 m Grand Paradis, Voie normale

Données techniques

Massif : Grand Paradis
Secteur : Val d'Aoste
Orientation : W
Dénivelé : 2100 m.

Difficulté de montée [?] : F
Difficulté ski [?] : 2.3 E1
Pente : 30-35°

Nb de jours : 2
Type : Aller/Retour

Cartes : ASF14 ESC09 ESC14

Matériel

Celui de la progression sur glacier.

Départ/Accès

Départ : Route de Valsavarenche (Pont 1961) (1961 m) - Depuis la France, prendre le tunnel du Mont-Blanc, Courmayeur, Introd puis Valsavarenche. Parking au bout de la route (pont 1961 m).

Itinéraire

Depuis le parking 1961 m, remonter la vallée sur environ 1 km. Traverser un pont puis attaquer la montée dans les mélèzes. La pente s'infléchit ensuite et on arrive sur le refuge Victor Emmanuel (2732 m).
Le deuxième jour, partir plein nord et contourner l'éperon rocheux pour arriver dans une combe. Remonter cette combe par la droite (attention risque de glace). On arrive au dos d'âne vers 3700 m (jonction de l'itinéraire venant du refuge Chabod). Continuer en direction du Becca de Montcorve pour contourner le mur de glace par la droite. Vers 3850, monter vers le sommet désormais bien visible dans une pente plus soutenue orientée sud ouest. Arrivée au col (4030m), déposer les skis et faire les derniers mètres en rocher (facile mais aérien) pour atteindre le sommet 4061m. Sous le sommet de bons amarrages sont en place et permettent de s'assurer facilement.
Descente par le même itinéraire.

Photos

Gran Paradiso Juin 2007 / Face NW et Face W
Gran Paradiso Juin 2007 / Face NW et Face W [par Pja]

Remarques/Variantes

- Itinéraire toujours évident. 4000 techniquement facile.
- Le point culminant du Massif du Grand Paradis comporte 2 sommets la pointe de la Madonne (4058m) qui n'a d'ailleurs plus de Vierge et le "vrai" sommet plus au nord (4061m) qui s'atteint par une traversée en face ouest

Variantes :

» Raid 2 jours: Tresenta + Gd Paradis (D+ 3100m ; Ski 3.3 ; Orientation W)
Jour 1: Monter de Pont au sommet de la Tresenta: 3608m - 3.3 - 1700m D+ en passant par le refuge
Vittorio Emmanuelle, Nuit au refuge V. Emmanuelle

Jour 2: Monter au Grand Paradis par la voie normale et redescente à Pont



Refuge(s) associé(s) : Refuge Victor Emmanuel

Sortie(s) GPS associée(s) : 01.04.12 13.04.11

Conditions récentes

» Pas de sortie les 15 derniers jours
» Afficher toutes les sorties liées
» Voir les conditions d'enneigement du massif
 

NatNCo au Paradis ! [»] : Sortie du samedi 31 mars au dimanche 01 avril 2012 (2 jours) par Eric L

Participants : damichou
Membres associés [?] : JeanF, tieri, e-jungle, Stochastic, Aneska, Pierre MATHIEU, Zanne

Météo

Grand beau. Une petite bise en altitude qui rafraichit bien le matin, puis chaud.

Conditions d'accès

Etat de la route : RAS

Altitude du parking : 1961 m

Conditions de neige

Conditions printanières. L'accès classique est déneigé et demande 300m de portage, par contre le fond du vallon est bien enneigé et, en faisant une boucle qui rajoute 200m, il est possible d'arriver au refuge sans porter.

La neige est transfo bien regelée jusqu'à 3000m. Au-dessus, on trouve encore de la vieille neige plus ou moins tassée/transportée. Le glacier est peu ouvert.

Altitude de chaussage (montée) : 1961 m (parking de ski de fond
Altitude de déchaussage (descente) : 1961 m

Activité avalancheuse observée : Quelques rares coulées de fonte.

Skiabilité [?] : •••°°


Récit de la sortie/Remarques diverses

Itinéraire suivi : NatNCo au Paradis ! - Dénivelé réel effectué : 2500m

Au début des tractages (2006-2007), c’était un peu un rêve. L’an passé, c’était un projet. Ce WE, c’est devenu une réalité… On a tracté Nathanael à 4000m !!!
Le choix de la destination s’est porté sur l’un des 4000 les plus « accessible » des Alpes : le Grand Paradis : accès enneigé dès le parking, pente régulière, glacier peu crevassé… Sur le papier, la course se présente sous les meilleures hospices.
La semaine dernière, pourtant, quelques doutes se sont mis à planer sur le projet. Y aura-t-il encore assez de neige en bas, car nous ne pouvons pas faire progresser Nathanael sans neige ? Serons-nous assez en forme pour hisser Nat au-dessus de 3500m, altitude a partir de laquelle on commence à souffrir du manque du manque d’acclimatation ? Est-ce que les participants (que nous ne connaissons pas tous) seront bien équipés pour l’altitude et le glacier ? Beaucoup d’emails sont échangés, la fébrilité monte en intensité… Un dernier message envoyé vendredi soir précise les détails du covoiturage : rendez-vous à 5h45 samedi matin. Nous serons 26 participants.

Le covoiturage, un peu complexe à 26, se déroule correctement samedi matin. Après un rapide café à l’entrée du tunnel du Mont-Blanc (point de rendez-vous intermédiaire), nous arrivons même au départ de la rando (pistes de ski de fond, Val Savarenche) avec un peu d’avance sur l’horaire prévue (10h30), malgré une absence de carte routière généralisée (c’est qui l’organisateur… ???).
L’accès directe au refuge passe en face sud dans des pentes raides, parfois rocheuses, et totalement déneigées. Impossible d’emprunter cet itinéraire avec le bob-ski de Nat : l’ensemble pesant plus de 100kg ! Nous choisissons de remonter le fond du vallon, qui lui est bien enneigé. Cela nous rajoute un détour important, et un dénivelé supplémentaire de 200m à l’aller comme au retour, mais nous n’avons pas le choix.
Mise à part une traversée de ruisseau qui nous oblige à pelleter un peu de neige vers le début du parcours, la montée au refuge s’effectue sans encombre. Mais pas sans sueur ! Il fait chaud dès le départ, et la neige transforme vite. On vide les tubes de crème solaire, les gourdes… L’arrivée au refuge Victor Emmanuel est chaleureuse, l’équipe de gardiens est enthousiaste et accueillante, et plutôt arrangeante. Merci à eux !
L’horaire du diner comme du petit déjeuner sont un peu inattendus (respectivement 20h et 7h), mais nous nous plions sans réticence à cette organisation (Italienne ?)
Dimanche matin. Content de profiter un peu d’un réveil « tardif ». On regrettera par la suite cette heure qu’on aurait pu gagner au réveil, mais tant pis : le regel est excellent, et en altitude la neige ne devrait pas transformer trop vite. L’attelage part à 8h30, avec une première équipe de tracteurs qui ont choisit d’avancer à rythme raisonnable pour ne pas se cramer dès le début. Au bout d’une heure, les premiers relais ont lieu sur l’attelage. L’ambiance est excellente, mais l’altimètre n’indique que 300m de gain, il en reste donc 1000… et pas les plus faciles. On aperçoit au loin les cordées parties avant nous et qui s’engagent déjà dans les pentes finales… le temps va être long pour nous !!
11h30. Nous passons une épaule qui marque un replat. Petite pause ravitaillement. Divergence dans le groupe pour savoir s’il faut repartir de suite pour ne pas perdre de temps, ou s’il faut s’alimenter un peu pour refaire ses force. L’ambiance est bonne mais on sent la tension et l’appréhension qui montent. Il reste devant nous une pente qui paraît interminable. Nous repartons.
12h30. Nous avons passé la barre des 3500m, la fatigue et la gêne de l’altitude commencent à se faire sentir. L’attelage ne nous permet pas d’effectuer des conversions facilement, et les ressauts les plus raides sont franchis en crampons, en tractant face à la pente. Les cuisses commencent à bruler, on s’essouffle rapidement, et il reste encore un long chemin.
13h30. Nous avons passé la jonction des deux glaciers, la fin de l’itinéraire se découvre. Il reste deux ressauts raides, séparés par une courte portion de plat. On ne se relaye presque plus sur l’attelage : ceux qui peuvent tracter tractent, les autres sont derrières. Heureusement il reste 2/3 participants pour nous faire la trace de montée : la neige n’a pas transformé et ne porte plus. L’avant dernier ressaut est franchi avec difficulté, et la portion moins raide nous permet de récupérer un peu. Nous arrivons à la rimaye qui est peu marquée, et que nous franchissons sans encombre par la gauche. Il reste 50m pour arriver au col sommital. C’est quasiment la partie la plus raide de l’itinéraire. Le moral oscille entre l’excitation du sommet, et la difficulté de progresser. Nous nous arrêtons tous les 20m pour respirer, et même tous les 10m … mais… on y est presque.
14h30. OBJECTIF ATTEINT ! Le record d’altitude des tractages est largement battu. Exténués, mais heureux. Nat a le sourire jusqu’au oreilles. Un peu fatigué et essoufflé lui aussi : tant mieux, on ne l’a pas emmené à 4000m pour rien !
La partie rocheuse sommitale est parcourue sans Nat, nous offrons à la vierge un collier NatNCo en forme de poisson d’avril avant de redescendre retrouver notre copain en ski-fauteuil, qui trépigne d’impatience à l’idée de la descente. La descente va être longue, il faut passer au refuge, puis remonter une épaule pour retrouver l’itinéraire de montée…redescendre au parking en neige pourrie… et encore rentrer à la maison avec 4 à 5 h de voiture. On n’est pas couché !!
Le début de la descente est excellent, dans une neige encore peu transformée qui commence à peine à s’humidifier. Puis, au dessus du refuge, on trouve de la transfo « moquette ». Le tractage de 200m pour repartir du refuge s’effectue facilement (mais tranquillement !), et la fin de la descente s’enquille vite malgré une neige lourde et profonde parfois difficile à skier. Avec le long trajet du retour, on ne trouvera le sommeil qu’après minuit ! Longue longue journée !!
Conclusion, un WE fabuleux, des sourires sur tous les visages, un défit ambitieux relevé avec enthousiasme et abnégation ! Quasiment tout le monde aura tracté à un moment ou à un autre, chacun a apporté ce qu’il a pu. C’est ça aussi le partage de l’effort !
Pour l’an prochain, on parle déjà d’un 4000m en Suisse… il va falloir renflouer les caisse de l’assoce d’ici là ! Mais ça, c’est une autre histoire…


Un fichier GPS a été associé à cette sortie - Charger

Départ : samedi matin, pistes de fond: direction le fond du vallon. ...
Montée : au fond du vallon, slalom entre les blocs qui affleurent ...
Deuxième jour : 10h, nous passons au soleil. Il reste encore beaucoup ...
Pente finale... : la pente est raide, on jette nos ...
Sommet ! : no comment... (photo Shama)
carving : Super neige à 4000m ! (photo Shama)
reportage... : peut-etre pour l'automne? (photo Shama)
Grandes Etendues : En route pour le prochain col
Rando avec vue! : Mont Blanc ! On en prend plein les yeux!
Apéro-Préparatifs : Samedi soir avant le diner tardif..
Nat himself : Soleil et vent frais..
Petit vent du Nord le soir : Plus calme le lendemain
Préparatifs du matin : H - 10 minutes
tractage : c'est encore cool
Vers 3100 : Après remplacement des tracto "lents"
Premier raide : Ca y va !
La fin approche : Dernier coup de C.
Nat'n co Summit : La vierge du sommet à aussi droit à son poisson ...
juste sous le paradis! : sa vas les cuisses????
La Vierge bénit les Tracto... : Ils l'ont bien mérités !
Boarder cross : Bientot la fin... les bras chauffent!!
Derniers mètres : Tony 18ans... Tractosaure de loisir... ...

Commentaires

» Par mathieu des Noes, le lundi 02 avril 2012 à 09:48

Très beau compte-rendu Eric. C'était un super we. Bravo aux organisateurs et bravo aux gros moteurs qui ont beaucoup donné au tractage. C'est vrai que tout le monde a donné en fonction des ses possibilités, mais manifestement on est pas tous égaux en terme de caisse ! Sinon, les 26 sont redescendus au parking sans bobo et ça aussi c'est important.

» Par François Gouy, le lundi 02 avril 2012 à 09:57

Excellent! Félicitations à tous les participants! Un grand bravo.

» Par friz, le lundi 02 avril 2012 à 09:59

Bravo à tous! :cool: :cool:

» Par fabb, le lundi 02 avril 2012 à 10:05

juste superbe!

» Par JeanF, le lundi 02 avril 2012 à 10:12

Un des plus forts moments de ma vie! Franchement! Tout était réuni pour un moment de bonheur partagé... vive les tractages, les tractosaures, nat'n co... Il faut le vivre pour le croire! Bravo Nat.... mutant dans le boarder cross! 8O

» Par altitude38, le lundi 02 avril 2012 à 10:15

merveilleux! de l'humanité comme on en redemande!
bravo à tous!

» Par tieri, le lundi 02 avril 2012 à 10:23

Merci à tous les organisateurs, et encore un grand bravo à Nat. Tous simplement superbe.

» Par Mathieu Corazzi, le lundi 02 avril 2012 à 10:30

tutto perfecto !!! et en réponse à JeanF : Il faut y croire pour le vivre.

» Par e-jungle, le lundi 02 avril 2012 à 10:46

Encore un merveilleux moment partagé avec NatNCo !
J'aime bien le "avec une première équipe de tracteurs qui ont choisi d’avancer à rythme raisonnable" : putain, bordel de merde, je vous jure, on était à fond :ill: , ... mais avec nos moyens 8O :lol: !
En tout cas merci de nous avoir laissé la possibilité de participer au tractage ! C'était génial. Et bravo au "vrais" tracto, c'est hallucinant.
Et on se prépare dès à présent mentalement au 4000 Suisse.. (la broche est déjà prête :D).
Un grand merci à Eric L. et à toute l'équipe pour cette organisation et la gestion de cette magnifique aventure humaine et sportive. Régis de Lyon.

» Par Eric L, le lundi 02 avril 2012 à 11:09

Merci au St NEctaire et au Cantal d'avoir amener le jeanF (ou l'inverse...)

» Par yves, le lundi 02 avril 2012 à 11:11

bravo, quel courage

» Par jeanluc, le lundi 02 avril 2012 à 11:13

Magnifique, félicitations à tous...un sacré exploit !

» Par siropbiere, le lundi 02 avril 2012 à 11:38

Quelle belle lecon de vie; un grand bravo a tous. :wink:

» Par blaise 71, le lundi 02 avril 2012 à 11:46

après notre rencontre au col , avant votre arrivée au refuge j'étais vraiment impressionné... quelle engagement d'amitié, de dévouement ... les mots me manquent !
vous aurez droit à un article dans le bulletin du CAF de Chalon s/s ... il faut que tout le monde sache , c'est si beau !

» Par Eric L, le lundi 02 avril 2012 à 11:50

Merci Blaise, c'est super de faire connaitre cette forme de ski de rando. Les randos tractées sont ouvertes à toutes et a tous, en particulier aux autres personnes handicapées qui peuvent skier en fauteuil...

» Par damichou, le lundi 02 avril 2012 à 12:37

Un bon moment :roll: avec des moins bons :ill: faut dire toute la vérité... :oops:

Sinon je ne trouve pas qu'il existe des tractosaures, Il y a de simples gens (bonnefemme et bonhomme) qui s'arrache pour d'autre c'est tout.

Et puis pour faire mon lourd avec autre chose qu'une histoire de broche :lol: , le handicap c'est de ne pouvoir faire quelque chose facilement seul... nous sommes nombreux dans la vie dans se cas là! Hier dans la descente, ils y avaient beaucoup d'handicapé... Nath les a très bien aidé :P

» Par manu38, le lundi 02 avril 2012 à 12:55

BRAVO à tous ! :D
Vous vous rendez compte, ça y est, vous l'avez fait ! C'est géniallissime ! Je suis ravi pour vous, moi qui vous suit via Skitour depuis le début :wink:
Reposez-vous bien :D Et merci pour le CR

» Par myrtilles, le lundi 02 avril 2012 à 13:09

c 'est merveilleux!!!
le sommet est encore plus beau dans les yeux de celui qui n 'aurait pas pu l 'atteindre sans vous tous!
magique ! bravo

» Par Raphalaval, le lundi 02 avril 2012 à 13:09

Bravo à tous ! C'est vraiment un truc que j'aurai aimé faire, mais gros manque de forme cette année ... je me souviens de l'expérience faite pour monter au Grand Galbert ... alors là chapeau bas mesdames et messieurs !!

» Par thierryg, le lundi 02 avril 2012 à 15:06

BRAVO !!!!!!!!!
p..... j'aurais aimé etre la :oops:

» Par wsw, le lundi 02 avril 2012 à 17:30

Tout simplement énorme ce que vous avez fais.
Grand bravo à tous.

» Par Ricil, le lundi 02 avril 2012 à 18:03

Un truc comme ça, on pourrait croire au poisson, mais non !!!!!

Bravo à tous :)

» Par laurent13, le lundi 02 avril 2012 à 21:33

Bravo c'est très impressionant & émouvant de lire ce compte rendu! Partage, bonne humeur, solidarité et un défi sportif ça donne envie de participer l'année prochaine si vous allez sur un 4000 en Suisse :cool:

» Par JPR, le lundi 02 avril 2012 à 21:54

TOUT était grand ce jour-là. Le sommet évidemment, les hommes et les femmes, forcément. Nat devrait faire de la politique ! il a su faire ce que peu de dirigeants sont capables de réaliser : donner l'envie, prendre des risques sans en faire courir, fédérer l'effort partagé jusqu'au bout du bout, obtenir ensemble un résultat brillant, en redemander malgré l'épuisement...
Idéal et fraternité, idéal de fraternité ?
En tout cas un grand moment pour lequel je vous remercie.
JPR "le lyonnais de Savoie"

» Par Clément Pernet, le mardi 03 avril 2012 à 10:39

Superbe, une belle réussite!
J'adore la photo 16, avec le tacteur derrière nat. :lol:

» Par Aneska, le mardi 03 avril 2012 à 15:33

C'était un tracteur qui poussait! aka Cédric la propulsion! :D

» Par foffer74, le mardi 03 avril 2012 à 20:38

chapeau bas ! j'imagine l'émotion là haut...

» Par fan, le mardi 03 avril 2012 à 21:55

C'est beau de concrétiser un rêve :roll:

» Par Brigitte, le mercredi 04 avril 2012 à 16:44

Vraiment magnifique, et beau récit, on devrait voir ce genre de choses au 20 heures sur TF1 ... si ça pouvait avoir une influence dans beaucoup de domaines :cool:

» Par Jeff, le jeudi 05 avril 2012 à 15:12

Félicitations à tous. Bel exemple de fraternité :)

» Par shama, le vendredi 06 avril 2012 à 07:17

Qq images par là =>
vimeo.com/39861501

» Par yves et françoise, le mardi 10 avril 2012 à 22:09

Nous comprenons votre bonheur et le partageons pleinement - Quelle magnifique force de jeunesse offerte et partagée - Que c'est bon ! que d'espoirs ! Bravo

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme tel. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.

VTT de montagne